L'origine du Ghetto

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (149)

a écrit : Ce sont les sionistes qui appliquent ces pratiques (mouvement politique juif) mais en aucun cas les juifs eux mêmes. Personnellement je ne considère pas les sionistes comme des juifs à part entière puisque qu'ils justifient par le judaïsme des actes prohibés par ce dernier. Un peu comme les templiers qui, au nom de la religion, n'agissaient que pour leurs intérêts personnels. Afficher tout Qu'est qu'il ne faut pas lire...
Premièrement, il faut apprendre ce qu'est le sionisme et d'arrêter de diaboliser ce qui disent l'être comme étant des persécuteurs du gouvernement. Sioniste veut dire que l'on soutient le fait que les juifs doivent avoir un état, rien de plus. On peut donc être sioniste et être contre les réponses graduées des Israéliens lors des conflits avec les Palestiniens, et même contre le gouvernement au pouvoir. Le Sionisme n'est pas une politique, mais une idée qui passe part TOUS les courants politiques, de l'extrême-gauche à l'extrême-droite : fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme#Courants_politiques_du_sionisme
Deuxièmement, jamais Israël, quelque soit son gouvernement, n'a avancé d'arguements religieux pour justifier le conflit (mise à part les partis extrêmistes et religieux). Ils ont d'autres arguements foireux, comme la sécurité du territoire (parfois justifiée, mais de moins en moins aujourd'hui en dépit des partis extrêmistes toujours au pouvoir à Gaza). C'est donc un conflit de terre, et non de religions. Il y a d'ailleurs moins d'Islamophobie en Israël qu'en France étant donné que 20% de la population isréalienne est arabe et que l'Arabe est la deuxième langue officielle, là-bas. C'est la culture du moyen-orient pédominante qui est partagé par les deux religions et ne fait qu'un sur tous les territoires. Bref, la proximité créé moins de racisme, et donc prouve que le conflit n'est pas religieux.
Troisièmement, il faut arrêter de dissocier autant les sionistes des "autres" juifs pour placer des commentaires issus de ce nouvel antisémitisme qu'est l'antisionisme. C'est l'excuse suprême, et, comme je l'ai démontré dans mon premièrement, très déplacée et au final, éronnée.
Je suis contre le gouvernement Chinois, cela veut-il dire que la Chine ne devrait pas exister ou devrait cohabiter en paix avec les Tibétains ? Non. C'est pareil ici. Être antisioniste veut dire qu'Israël ne devrait pas exister, ni vivre en paix avec ses voisins un jour. Qui est-on pour imposer une telle chose à un pays, à un peuple ? C'est une attitude faschiste au final. Réfléchis-y.
Si tu veux critiquer le gouvernement israélien, libre à toi je suis le premier à le faire, mais n'englobe pas TOUS les sionistes dans cette critique. C'est un terme trop péjorativisé pour de mauvaises raisons, et ça englobe la majorité des juifs au final qui le sont (même si certains font le même amalgame entre être sioniste et être pro-gouvernement-israélien).
A bon entendeur.

Qui sont les sionistes pour imposer aux palestiniens de partager le territoire ? S'ils ne se basent pas sur l'aspect religieux de "terre promise", sur quoi se basent-ils ? Ils n'ont que la religion comme argument puisque les sionistes sont avant tout européens (Theodore Herzl et cie...), et sans la religion bah ils seraient contraints de se contenter de l'Europe.

a écrit : Qu'est qu'il ne faut pas lire...
Premièrement, il faut apprendre ce qu'est le sionisme et d'arrêter de diaboliser ce qui disent l'être comme étant des persécuteurs du gouvernement. Sioniste veut dire que l'on soutient le fait que les juifs doivent avoir un état, rien de plus. On peu
t donc être sioniste et être contre les réponses graduées des Israéliens lors des conflits avec les Palestiniens, et même contre le gouvernement au pouvoir. Le Sionisme n'est pas une politique, mais une idée qui passe part TOUS les courants politiques, de l'extrême-gauche à l'extrême-droite : fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme#Courants_politiques_du_sionisme
Deuxièmement, jamais Israël, quelque soit son gouvernement, n'a avancé d'arguements religieux pour justifier le conflit (mise à part les partis extrêmistes et religieux). Ils ont d'autres arguements foireux, comme la sécurité du territoire (parfois justifiée, mais de moins en moins aujourd'hui en dépit des partis extrêmistes toujours au pouvoir à Gaza). C'est donc un conflit de terre, et non de religions. Il y a d'ailleurs moins d'Islamophobie en Israël qu'en France étant donné que 20% de la population isréalienne est arabe et que l'Arabe est la deuxième langue officielle, là-bas. C'est la culture du moyen-orient pédominante qui est partagé par les deux religions et ne fait qu'un sur tous les territoires. Bref, la proximité créé moins de racisme, et donc prouve que le conflit n'est pas religieux.
Troisièmement, il faut arrêter de dissocier autant les sionistes des "autres" juifs pour placer des commentaires issus de ce nouvel antisémitisme qu'est l'antisionisme. C'est l'excuse suprême, et, comme je l'ai démontré dans mon premièrement, très déplacée et au final, éronnée.
Je suis contre le gouvernement Chinois, cela veut-il dire que la Chine ne devrait pas exister ou devrait cohabiter en paix avec les Tibétains ? Non. C'est pareil ici. Être antisioniste veut dire qu'Israël ne devrait pas exister, ni vivre en paix avec ses voisins un jour. Qui est-on pour imposer une telle chose à un pays, à un peuple ? C'est une attitude faschiste au final. Réfléchis-y.
Si tu veux critiquer le gouvernement israélien, libre à toi je suis le premier à le faire, mais n'englobe pas TOUS les sionistes dans cette critique. C'est un terme trop péjorativisé pour de mauvaises raisons, et ça englobe la majorité des juifs au final qui le sont (même si certains font le même amalgame entre être sioniste et être pro-gouvernement-israélien).
A bon entendeur.
Afficher tout
Epuis faut arrêter de vouloir absolument faire croire qu'être antisioniste c'est être antisémite. C'est de la pure désinformation ce que tu essaies de faire là ! Le sionisme est une philosophie ou idéoligie bref, qui existe depuis à peine plus de cent ans alors que le judaisme depuis des millénaires. Il existe même des juifs antisionistes, tu ne vas quand même pas dire qu'eux aussi sont antisémites ! Si on suit ton raisonnement, juste parce qu'on est anti-alqaeda on est forcément anti-musulmans alors, vu que les moudjahidines sont bien musulmans! Juste parce qu'on est anti-UMP on est anti-français aussi ?

Tu n'as absolument pas compris mon propos et tu confonds tout.
Dans ton premier commentaire, tu ne relis les sionistes qu'au conflit israélo-arabe et à rien d'autre. Les actions au nom d'un concept ne représente pas le concept dans son ensemble, hein. Sinon quoi ? On peut dire que tous les communistes soutiennent les actions de Staline ? On sait que ce n'est pas le cas. Ceux qui soutenaient Hertzel au début du siècle ne rêvait que de faire la guerre aux Palestieniens selon toi ?
Cette guerre n'a rien à voir avec la religion, on est plus au Moyen-âge, sérieux... A l'origine les juifs voulaient un pays pour fuir les persecutions d'avant et d'après-guerre, et se nationaliser via une terre comme ont pu le faire toutes les religions au moins une fois dans l'Histoire. Le sionisme, c'est juste ça, et c'est ça que je corrigeais, c'est tout.
Le conflit est venu après, quand les représentants de chaque parti ont fait des caprices pendant les négociations qui trainaient (Ben Gourion a instauré son gouvernement, et l'Egypte lui a déclaré la guerre le lendemain). De là, aucun partage juste n'a jamais pu se faire et la guerre s'est poursuivie depuis au nom de la guerre froide. J'ajouterai, sans vouloir trop en faire, que le sionisme a permis une autre forme de nationalisme : celui des Palestiniens qui étaient autrefois sous mandant Britannique. Ils ont certes, et malheureusement, très peu de droits aujourd'hui, mais ils n'ont jamais eu autant de reconnaissance qu'à l'heure actuelle, et c'est tant mieux.
Pour en revenir au sujet : Tout ça pour dire que je trouve le fait de se proclamer antisioniste est maladroit, et, souvent (mais pas tout le temps, heureusement), cache un nouvel antisémitisme. Après les mots évolue et je ne suis personne pour dire de ne pas utiliser tel ou tel terme. Juste que de mon point de vue, se dire "antisioniste" parce qu'on est révolté contre telle ou telle action de Bibi est normal quoique prête à confusion, mais se dire antisioniste car l'on pense qu'Israël ne devrait pas exister est une attitude faschiste, c'est tout. Et beaucoup le pensent sans se rendre compte ce que ça implique. On est personne pour dire qu'un pays déjà installé, ou des gens y sont nés, ont grandi et fonder une famille là bas, ne devrait pas exister.
C'est aux Palestiniens à qui il faut apporter autant de droits et de terres qu'à ses voisins, et non les israéliens qu'il faut rabbatre à leur niveau de vie actuelle. Le penser, c'est juste être stigmatiser un peuple, et ça, c'est raciste pour rappel.
Certes, et je sens que tu dois déjà te le dire dans ta tête, on peut débattre sur la légitimité historique des uns ou des autres, mais relier ce passé au conflit démographique ACTUEL est une belle bêtise. Déjà car ça n'arrange pas le problème, et, en second, car c'est aussi un superbe pseudo-arguement pour montrer son antisémitisme via cet "antisionisme" justement. Les Américains ont fait pire avec les Indiens, les Francs avec les Celtes, les Marocains avec les Bédouins, etc, etc. En parler n'aidera pas à avoir la paix dans la région. D'autant plus que ce n'est même pas un débat de religion comme je l'ai dit, même si en France tout le monde en est persuadé, merci les médias de très mal expliquer la situation.
PS : Et si tu m'avais bien lu, à propos des "juifs antisionistes", tu aurais vu que selon moi ils font le même amalgame que toi entre sioniste et le gouvernement israélien dont les actions peuvent souvent les rendre honteux en tant que juifs de la diaspora.
Le sionisme c'est du passé, l'état d'Israël s'est déjà installé. Maintenant il faut vivre avec son temps, avec la situation actuelle et parler territoires, négociations, et paix. En espérant que les dirigeants se bougent un jour (et/ou changent).

a écrit : Tu n'as absolument pas compris mon propos et tu confonds tout.
Dans ton premier commentaire, tu ne relis les sionistes qu'au conflit israélo-arabe et à rien d'autre. Les actions au nom d'un concept ne représente pas le concept dans son ensemble, hein. Sinon quoi ? On peut dire que tous les co
mmunistes soutiennent les actions de Staline ? On sait que ce n'est pas le cas. Ceux qui soutenaient Hertzel au début du siècle ne rêvait que de faire la guerre aux Palestieniens selon toi ?
Cette guerre n'a rien à voir avec la religion, on est plus au Moyen-âge, sérieux... A l'origine les juifs voulaient un pays pour fuir les persecutions d'avant et d'après-guerre, et se nationaliser via une terre comme ont pu le faire toutes les religions au moins une fois dans l'Histoire. Le sionisme, c'est juste ça, et c'est ça que je corrigeais, c'est tout.
Le conflit est venu après, quand les représentants de chaque parti ont fait des caprices pendant les négociations qui trainaient (Ben Gourion a instauré son gouvernement, et l'Egypte lui a déclaré la guerre le lendemain). De là, aucun partage juste n'a jamais pu se faire et la guerre s'est poursuivie depuis au nom de la guerre froide. J'ajouterai, sans vouloir trop en faire, que le sionisme a permis une autre forme de nationalisme : celui des Palestiniens qui étaient autrefois sous mandant Britannique. Ils ont certes, et malheureusement, très peu de droits aujourd'hui, mais ils n'ont jamais eu autant de reconnaissance qu'à l'heure actuelle, et c'est tant mieux.
Pour en revenir au sujet : Tout ça pour dire que je trouve le fait de se proclamer antisioniste est maladroit, et, souvent (mais pas tout le temps, heureusement), cache un nouvel antisémitisme. Après les mots évolue et je ne suis personne pour dire de ne pas utiliser tel ou tel terme. Juste que de mon point de vue, se dire "antisioniste" parce qu'on est révolté contre telle ou telle action de Bibi est normal quoique prête à confusion, mais se dire antisioniste car l'on pense qu'Israël ne devrait pas exister est une attitude faschiste, c'est tout. Et beaucoup le pensent sans se rendre compte ce que ça implique. On est personne pour dire qu'un pays déjà installé, ou des gens y sont nés, ont grandi et fonder une famille là bas, ne devrait pas exister.
C'est aux Palestiniens à qui il faut apporter autant de droits et de terres qu'à ses voisins, et non les israéliens qu'il faut rabbatre à leur niveau de vie actuelle. Le penser, c'est juste être stigmatiser un peuple, et ça, c'est raciste pour rappel.
Certes, et je sens que tu dois déjà te le dire dans ta tête, on peut débattre sur la légitimité historique des uns ou des autres, mais relier ce passé au conflit démographique ACTUEL est une belle bêtise. Déjà car ça n'arrange pas le problème, et, en second, car c'est aussi un superbe pseudo-arguement pour montrer son antisémitisme via cet "antisionisme" justement. Les Américains ont fait pire avec les Indiens, les Francs avec les Celtes, les Marocains avec les Bédouins, etc, etc. En parler n'aidera pas à avoir la paix dans la région. D'autant plus que ce n'est même pas un débat de religion comme je l'ai dit, même si en France tout le monde en est persuadé, merci les médias de très mal expliquer la situation.
PS : Et si tu m'avais bien lu, à propos des "juifs antisionistes", tu aurais vu que selon moi ils font le même amalgame que toi entre sioniste et le gouvernement israélien dont les actions peuvent souvent les rendre honteux en tant que juifs de la diaspora.
Le sionisme c'est du passé, l'état d'Israël s'est déjà installé. Maintenant il faut vivre avec son temps, avec la situation actuelle et parler territoires, négociations, et paix. En espérant que les dirigeants se bougent un jour (et/ou changent).
Afficher tout
En gros, à part vouloir son territoire, le réel esprit du sionisme a disparu quoi! Mais là t'es sur un autre débat. Tu parles de la conséquence des dérives alors que moi je parle des causes. Ok maintenant Israël est installé, faut trouver des solutions et ne pas faire l'amalgamme entre sionisme et gouvernement Israélien etc... Moi je ne dis pas qu'Israël ne devrait pas exister,( et très honnêtement, ce conflit ne m'intéresse que très peu car mes semblables africains sont dans une aussi grosse catastrophe que les Palestiniens qui mangent des rockets à longueur de journée) mais j'argumente juste le fait qu'à la base, les sionistes ont choisi cette terre précisément à cause de la religion. Au début ils voulaient s'installer en Ouganda mais ont vite compris que personne ne les suivrait là bas donc ils ont opté pour la Palestine car ce fut jadis leur "terre promise". Pourquoi étant nés en Europe, les premiers sionistes ashkenazes n'ont pas décidé de réquisitionner un bout de l'Europe ?
En partant des récits religieux, ils ont fait fausse route... Ils sont là aujourd'hui ok pas de souci, mais si c'est juste parce qu'ils étaient là les premiers soi-disant, bah ça ne tient pas la route.

a écrit : Tu n'as absolument pas compris mon propos et tu confonds tout.
Dans ton premier commentaire, tu ne relis les sionistes qu'au conflit israélo-arabe et à rien d'autre. Les actions au nom d'un concept ne représente pas le concept dans son ensemble, hein. Sinon quoi ? On peut dire que tous les co
mmunistes soutiennent les actions de Staline ? On sait que ce n'est pas le cas. Ceux qui soutenaient Hertzel au début du siècle ne rêvait que de faire la guerre aux Palestieniens selon toi ?
Cette guerre n'a rien à voir avec la religion, on est plus au Moyen-âge, sérieux... A l'origine les juifs voulaient un pays pour fuir les persecutions d'avant et d'après-guerre, et se nationaliser via une terre comme ont pu le faire toutes les religions au moins une fois dans l'Histoire. Le sionisme, c'est juste ça, et c'est ça que je corrigeais, c'est tout.
Le conflit est venu après, quand les représentants de chaque parti ont fait des caprices pendant les négociations qui trainaient (Ben Gourion a instauré son gouvernement, et l'Egypte lui a déclaré la guerre le lendemain). De là, aucun partage juste n'a jamais pu se faire et la guerre s'est poursuivie depuis au nom de la guerre froide. J'ajouterai, sans vouloir trop en faire, que le sionisme a permis une autre forme de nationalisme : celui des Palestiniens qui étaient autrefois sous mandant Britannique. Ils ont certes, et malheureusement, très peu de droits aujourd'hui, mais ils n'ont jamais eu autant de reconnaissance qu'à l'heure actuelle, et c'est tant mieux.
Pour en revenir au sujet : Tout ça pour dire que je trouve le fait de se proclamer antisioniste est maladroit, et, souvent (mais pas tout le temps, heureusement), cache un nouvel antisémitisme. Après les mots évolue et je ne suis personne pour dire de ne pas utiliser tel ou tel terme. Juste que de mon point de vue, se dire "antisioniste" parce qu'on est révolté contre telle ou telle action de Bibi est normal quoique prête à confusion, mais se dire antisioniste car l'on pense qu'Israël ne devrait pas exister est une attitude faschiste, c'est tout. Et beaucoup le pensent sans se rendre compte ce que ça implique. On est personne pour dire qu'un pays déjà installé, ou des gens y sont nés, ont grandi et fonder une famille là bas, ne devrait pas exister.
C'est aux Palestiniens à qui il faut apporter autant de droits et de terres qu'à ses voisins, et non les israéliens qu'il faut rabbatre à leur niveau de vie actuelle. Le penser, c'est juste être stigmatiser un peuple, et ça, c'est raciste pour rappel.
Certes, et je sens que tu dois déjà te le dire dans ta tête, on peut débattre sur la légitimité historique des uns ou des autres, mais relier ce passé au conflit démographique ACTUEL est une belle bêtise. Déjà car ça n'arrange pas le problème, et, en second, car c'est aussi un superbe pseudo-arguement pour montrer son antisémitisme via cet "antisionisme" justement. Les Américains ont fait pire avec les Indiens, les Francs avec les Celtes, les Marocains avec les Bédouins, etc, etc. En parler n'aidera pas à avoir la paix dans la région. D'autant plus que ce n'est même pas un débat de religion comme je l'ai dit, même si en France tout le monde en est persuadé, merci les médias de très mal expliquer la situation.
PS : Et si tu m'avais bien lu, à propos des "juifs antisionistes", tu aurais vu que selon moi ils font le même amalgame que toi entre sioniste et le gouvernement israélien dont les actions peuvent souvent les rendre honteux en tant que juifs de la diaspora.
Le sionisme c'est du passé, l'état d'Israël s'est déjà installé. Maintenant il faut vivre avec son temps, avec la situation actuelle et parler territoires, négociations, et paix. En espérant que les dirigeants se bougent un jour (et/ou changent).
Afficher tout
Je rajouterais même que s'il faille établir la paix entre les 2 c'est très bien. J'suis personne moi non plus pour dire que tel ou tel peuple a plus de droit. Mais quand j'entends certains dire "ouais les Palestiniens n'ont qu'à dégager, nous on était là avant " Ah bah là non. Vous n'avez JAMAIS été là bas ! Et s'ils ont ce discours c'est bien parce qu'ils se basent sur des textes de religions. Et si les 1er sionistes ont choisi la Palestine malgré leur "intention de paix" c'est pas par hasard.
Le conflit ACTUEL n'est pas religieux comme tu dis, on n'est plus au moyen-âge en effet, mais c'est bien la religion qui crée la distinction entre les 2 camps donc on ne peut pas non plus exclure celle-ci du champ des facteurs, car si demain y'a plus de juifs et de musulmans mais juste des HOMMES, ce conflit s'éteindra aussitôt !

a écrit : C'est deux peuples qui peuvent vivre en parfaite harmonie d'ailleurs je ne comprend pas pourquoi tant de violences.

Ce qui leur est arrivé à travers l'histoire aurait du leur servir de leçon.
Regarde par là et tu vas comprendre la raison de cette violence...
www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/d000055-israel-soixante-ans-apres-entre-normalite-et-singularite/cartes-l-evolution-des-frontieres-d-israel-1947-2007

Compare pas la palestine ou les gens vivent et circulent librement avec les ghettos ou les gens etaient massacré pour les religion

En fait guetto n'est pas le nom de la fonderie mais c'est un mot Italien qui signifiait jeter, la fonderie rejetant des eaux usagées dans les canaux! Les juifs entrées à Venise étaient en fait des réfugiés politiques qui venaient d'Espagne et étaient rejetés dans beaucoup de pays européens. Les vénitiens ont eu l'idée de les gardaient "parqués" dans le guetto notamment pour leur fortune et leur sens des finances. Ils ont été les premiers grands banquiers. Ce quartier se visite toujours à Venise et reste un quartier juif avec plusieurs synagogues qui font l'objet de tour culturel. La plupart n'étant plus utilisées qu'une fois par an.

C exacte, les vénitiens organisaient d'ailleurs des courses humiliantes dans lesquelles les juifs devaient courir nus.
C'est finalement Napoléon qui mit fin a ces pratiques, lorsqu'il conquis l'Italie.

Beaucoup trop d'amalgames dans les commentaires...

C'est bien d'avoir une anecdote mais encore faudrait il avoir une période ou une date avec... Google ne peut pas tout faire non plus

a écrit : Je suis bien d'accord !!!
Les inventions, vaccins, et autres progrès dans tous les domaines qui ont été réalisés par ce peuple sont innombrables ! Au lieu d'être louer, ils ont été et sont persécutés et discriminés; pfff.... le monde ne tourne pas rond !
Tout ça à cause de la jalousie et la soif
de domination de certains sachant qu'ils ne pourraient jamais les égaler, ils décidèrent de les exterminer.
Triste monde....
Afficher tout
Ça fais un bail que tout ça a été publié mais je ne peux pas m empêcher en regardant tout les commentaires de constater à quel point les gens réfléchissent à l envers ...

Quoiqu'il en soit je suis tellement d'accord avec toi !

Bizarrement presque tout les commentaires en faveur d'israël sont "boycottés".
Allez y faire un tour un jour et vous comprendrez votre ignorance !

a écrit : Tu n'as absolument pas compris mon propos et tu confonds tout.
Dans ton premier commentaire, tu ne relis les sionistes qu'au conflit israélo-arabe et à rien d'autre. Les actions au nom d'un concept ne représente pas le concept dans son ensemble, hein. Sinon quoi ? On peut dire que tous les co
mmunistes soutiennent les actions de Staline ? On sait que ce n'est pas le cas. Ceux qui soutenaient Hertzel au début du siècle ne rêvait que de faire la guerre aux Palestieniens selon toi ?
Cette guerre n'a rien à voir avec la religion, on est plus au Moyen-âge, sérieux... A l'origine les juifs voulaient un pays pour fuir les persecutions d'avant et d'après-guerre, et se nationaliser via une terre comme ont pu le faire toutes les religions au moins une fois dans l'Histoire. Le sionisme, c'est juste ça, et c'est ça que je corrigeais, c'est tout.
Le conflit est venu après, quand les représentants de chaque parti ont fait des caprices pendant les négociations qui trainaient (Ben Gourion a instauré son gouvernement, et l'Egypte lui a déclaré la guerre le lendemain). De là, aucun partage juste n'a jamais pu se faire et la guerre s'est poursuivie depuis au nom de la guerre froide. J'ajouterai, sans vouloir trop en faire, que le sionisme a permis une autre forme de nationalisme : celui des Palestiniens qui étaient autrefois sous mandant Britannique. Ils ont certes, et malheureusement, très peu de droits aujourd'hui, mais ils n'ont jamais eu autant de reconnaissance qu'à l'heure actuelle, et c'est tant mieux.
Pour en revenir au sujet : Tout ça pour dire que je trouve le fait de se proclamer antisioniste est maladroit, et, souvent (mais pas tout le temps, heureusement), cache un nouvel antisémitisme. Après les mots évolue et je ne suis personne pour dire de ne pas utiliser tel ou tel terme. Juste que de mon point de vue, se dire "antisioniste" parce qu'on est révolté contre telle ou telle action de Bibi est normal quoique prête à confusion, mais se dire antisioniste car l'on pense qu'Israël ne devrait pas exister est une attitude faschiste, c'est tout. Et beaucoup le pensent sans se rendre compte ce que ça implique. On est personne pour dire qu'un pays déjà installé, ou des gens y sont nés, ont grandi et fonder une famille là bas, ne devrait pas exister.
C'est aux Palestiniens à qui il faut apporter autant de droits et de terres qu'à ses voisins, et non les israéliens qu'il faut rabbatre à leur niveau de vie actuelle. Le penser, c'est juste être stigmatiser un peuple, et ça, c'est raciste pour rappel.
Certes, et je sens que tu dois déjà te le dire dans ta tête, on peut débattre sur la légitimité historique des uns ou des autres, mais relier ce passé au conflit démographique ACTUEL est une belle bêtise. Déjà car ça n'arrange pas le problème, et, en second, car c'est aussi un superbe pseudo-arguement pour montrer son antisémitisme via cet "antisionisme" justement. Les Américains ont fait pire avec les Indiens, les Francs avec les Celtes, les Marocains avec les Bédouins, etc, etc. En parler n'aidera pas à avoir la paix dans la région. D'autant plus que ce n'est même pas un débat de religion comme je l'ai dit, même si en France tout le monde en est persuadé, merci les médias de très mal expliquer la situation.
PS : Et si tu m'avais bien lu, à propos des "juifs antisionistes", tu aurais vu que selon moi ils font le même amalgame que toi entre sioniste et le gouvernement israélien dont les actions peuvent souvent les rendre honteux en tant que juifs de la diaspora.
Le sionisme c'est du passé, l'état d'Israël s'est déjà installé. Maintenant il faut vivre avec son temps, avec la situation actuelle et parler territoires, négociations, et paix. En espérant que les dirigeants se bougent un jour (et/ou changent).
Afficher tout
L'état est déja installé, ces fondations tiennent sur les cadavres de milliers de personnes,l'éxil de centaine de millier d'autres,des maisons perquisitionnées ou détruite, la torture, l'humiliation sur des territoires qui je le rapelle sont "occupé" .
Check-point a tous les coins de rue rendant l'accés aux hopitaux et aux école quasiment impossible,contrôle des sources d'eaux potables, controles des papiers arbitraire arrestation chantage et autres joyeuserie..
OCCUPATION illégale (pour ceux a qui ca rapelle qqchose.)
Je suis navré ms en temp que fils d'un émigrant palestinien dont la famille s'est fait exproprié tout ses bien en échange d'un passeport Israelien, j'ai bien du mal a lire qqun défendre la légitimité de cet état qui contrôle les medias et manipule l'opinion publique grace a l'économie qu'elle fait en se voyant offrir un veritable arsenal militaire par les usa, qui en plus les couvres sur la scene de la politique international avec son eternel véto aux resolution voté par l'ONU.
Bien sur que la conquête de cette terre sainte n'est pas religieuse, pour les sionniste il s'agit d'une terre, pour les usa,c'est un allié placé aux milieux des pays possédant le pétrole qu'ils convoitent tant.
Bien que très simplifié ceci n'est pas une théorie, pas un peut-être ..
Réveillez-vous je vous en supplie, informez-vous,lisez , penser .
C'est toujours une questions d'oseille et d'influence .

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : L'état est déja installé, ces fondations tiennent sur les cadavres de milliers de personnes,l'éxil de centaine de millier d'autres,des maisons perquisitionnées ou détruite, la torture, l'humiliation sur des territoires qui je le rapelle sont "occupé" .
Check-point a tous les coins de
rue rendant l'accés aux hopitaux et aux école quasiment impossible,contrôle des sources d'eaux potables, controles des papiers arbitraire arrestation chantage et autres joyeuserie..
OCCUPATION illégale (pour ceux a qui ca rapelle qqchose.)
Je suis navré ms en temp que fils d'un émigrant palestinien dont la famille s'est fait exproprié tout ses bien en échange d'un passeport Israelien, j'ai bien du mal a lire qqun défendre la légitimité de cet état qui contrôle les medias et manipule l'opinion publique grace a l'économie qu'elle fait en se voyant offrir un veritable arsenal militaire par les usa, qui en plus les couvres sur la scene de la politique international avec son eternel véto aux resolution voté par l'ONU.
Bien sur que la conquête de cette terre sainte n'est pas religieuse, pour les sionniste il s'agit d'une terre, pour les usa,c'est un allié placé aux milieux des pays possédant le pétrole qu'ils convoitent tant.
Bien que très simplifié ceci n'est pas une théorie, pas un peut-être ..
Réveillez-vous je vous en supplie, informez-vous,lisez , penser .
C'est toujours une questions d'oseille et d'influence .
Afficher tout
Je suis désolé pour ce qui est arrivé à ta famille. Mais si tu confonds histoire et actualité, et que tu vois un complot primaire et tout et tout, c'est que tu es avant tout animé par la haine et tant que ça changera pas, je pourrais rien pour toi...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Gaza n'est pas toute la Palestine... Et c'est loin d'etre ferme comme un ghetto. De plus le blocus sur Gaza est principalement impose pour causes de securite, pas par racisme comme ce fut a l'epoque de cette anecdote. Cause de sécurité ?? :o même les citoyens noir israélien ne peuvent donne leur sang labas et tu me dis sécurité...
Arrête avec ton Pipo on sait de plus en plus ce qui se passe labas. ils voulaient instaurer l'Afrique du Sud mais ils sont tombé avec le peuple avec qui il ne faut pas chercher la merde car mêmes avec des moyens limites ils continueront a exercé une certaine asymétrie du pouvoir

a écrit : Intéressant! Et en quelle année?
Dommage qu'après tant de persécutions ce peuple applique a son tour ce genre de méthode en Palestine :(
Et par ce genre de réflexion vous participez à l'amalgame, à l'instrumentalisation des consciences qui croient à ce mensonge et donc par extension et involontairement au prochain génocide contre les juifs!
En 1933 Les allemands pensaient aussi que les juifs avaient beaucoup souffert mais qu'ils reproduisait leurs souffrances sur le peuple allemand en "l'appauvrissant économiquement". Donc quand est venu le temps des rafles et de l'extermination beaucoup pensaient que ce n'était que justice! Quand Israël sera détruit et 6 millions de juifs israéliens massacrés, les gens dirons qu'ils l'avaient bien cherchés puis se recueillerons à nouveau et s'excuseront avant de recommencé si toutefois le peuple juif survit!

a écrit : N'oublions pas que la première amoureuse d'hitler était une fille juif..
Et hitler a eu le prix Nobel de la paix.
Hitler n'a jamais eu de prix nobel de la paix, peu importe les rumeurs que tu as entendu.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Oui je sais parfaitement ! Je te signale aussi que cette version des faits est largement contesté par les historiens (pour ne pas dire réfuté) puisque si tu vas sur Wikipédia ou un autre site tu verras que les cananéens sont plus des phéniciens qu'autre choses. Et puis depuis quand les il n'y a que des ashkénazes ? Beaucoup de juifs ont été exilés de Jérusalem et sont partis dans les pays arabes et sont donc sepharades. Donc s'il te plaît quand tu veux parler d'un sujet ait une vraie connaissance ne sors pas des trucs venus de nulle part --' Afficher tout Parce que pour toi, wikipedia c'est avoir une vrai connaisance ?!? Tout le monde y met ce qu'il veut sur wikipedia

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Parce que pour toi, wikipedia c'est avoir une vrai connaisance ?!? Tout le monde y met ce qu'il veut sur wikipedia Je le jure ici officiellement, je répondrais personnellement à tous les incultes qui mettront en doute la fiabilité de Wikipédia.

Tout le monde peut y mettre n'importe quoi ? Alors vas-y. Va mettre n'importe quoi. En 30 minutes, ça aura disparu.

Si je te dis que le très sérieux magazine scientifique "Nature" a porté une étude prouvant que Wikipédia avait une fiabilité comparable à celle de l'encylopédie la plus exacte des temps modernes : l'Encyclopédia Britannica.

Donc, si, Wikipédia est foutrement fiable et vous feriez bien de prendre en considération ce que vous y lisez. Sans toutefois oublier votre sens critique.

news.cnet.com/2100-1038_3-5997332.html