L'eau de la brume récupérée au Pérou

Proposé par
le
dans

Le filet à brouillard permet de récupérer de l'eau potable à partir de la brume : le filet récolte l'humidité, et les gouttes d'eau coulent dans des gouttières et sont récupérées dans des citernes. Cette technique, peu couteuse, est particulièrement utile dans les zones souffrant de sécheresse, mais nécessite du vent et une brume très humide, souvent en altitude, dans des pays comme le Chili ou le Pérou.


Commentaires préférés (3)

Frank Herbert y fait d'ailleurs référence dans les livres de la série "Dune".

Posté le

website

(41)

Répondre

a écrit : C'est aussi ce qui est utilisé sur les bateaux de survie (du style BONBAR, il me semble), qui permet d'avoir de l'eau potable pour les occupant d'un bateau si il venait à couler. Et en prime tu peux chopper un poisson-volant !

Posté le

website

(73)

Répondre


Tous les commentaires (25)

C'est aussi ce qui est utilisé sur les bateaux de survie (du style BONBAR, il me semble), qui permet d'avoir de l'eau potable pour les occupant d'un bateau si il venait à couler.

Posté le

iphone

(9)

Répondre

Il ne faut pas oublier d'ajouter qu'il ne faut pas être dans une zone polluée. L'eau ne serait plus sans risque pour le consommateur.
L'exemple du Jura est donné dans la 2 ème source et aurait un taux de nitrates 2 fois trop élevé. (Dangereux pour les nourissons, nos estomacs et notre sang...)

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Il ne faut pas oublier d'ajouter qu'il ne faut pas être dans une zone polluée. L'eau ne serait plus sans risque pour le consommateur.
L'exemple du Jura est donné dans la 2 ème source et aurait un taux de nitrates 2 fois trop élevé. (Dangereux pour les nourissons, nos estomacs et notre sang...)
Pas tellement important, cette methode est beaucoup utilisé en amerique du sud, notamment à proximité des Andes, niveau polutions c'est plutot calme ;) Surtout qu'on y vend des bouteilles d'eau dans le Jura ^^

Posté le

android

(4)

Répondre

Frank Herbert y fait d'ailleurs référence dans les livres de la série "Dune".

Posté le

website

(41)

Répondre

Ca m'a de suite fait penser à 28 jours plus tard, mais dans le film ça marche pas. Pas assez d'humidité sûrement. JMCMB.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

C'est le même système pour la rosée dans l'Afrique Subsaharienne !

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Je connaissais, MAIS le troisième lien m'a aidé à complété mes connaissances.



Je ne savais pas que l'ancêtre du filet à Brouillard était des « arbres fontaines » au feuillage particulièrement efficace. "Le laurier de l’île El Hierro des Canaries fut utilisé dès le XVIIe siècle par les bergers pour alimenter un abreuvoir."



Et qu'il existait des procédés encore plus efficaces comme ce que font des bâtiments pour copier les scarabées dans le désert pour récupérer de l'eau.



Le biomimétisme c'est top!



www.eauvergnat.fr/les-filets-a-brouillard-une-autre-methose-pour-recolter-de-leau

Posté le

website

(8)

Répondre

a écrit : C'est aussi ce qui est utilisé sur les bateaux de survie (du style BONBAR, il me semble), qui permet d'avoir de l'eau potable pour les occupant d'un bateau si il venait à couler. Et en prime tu peux chopper un poisson-volant !

Posté le

website

(73)

Répondre

je ne sais pas comment vous arrivez à cliquer sur les lien moi j y arrive jamais, et la vu que je n ai pas bien compris l anecdote une vidéo ou image m aurai bien aidé.tant pis j irai recopie les lien ailleurs

Posté le

website

(0)

Répondre

c'est comme dans le livre Vango!
un livre que je conseille d'ailleur...

Posté le

android

(1)

Répondre

Si l'eau vient de l'humidité ambiante, elle est forcément déminéralisée. Donc pour l'agriculture je comprend l'utilité, mais pour la consommation personnelle, n'y a pas un risque de carence dans le cas d'un usage exclusif?

Posté le

website

(4)

Répondre

On utilise aussi des sortes de baches dans le desert

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On utilise aussi des sortes de baches dans le desert Oui, cette technique est utilisée dans la cadre de la survie en zone désertique (ou chez les castors juniors :) ), mais tu ne récoltes que peu d'eau de condensation par rapport au besoin journalier.

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : Ca m'a de suite fait penser à 28 jours plus tard, mais dans le film ça marche pas. Pas assez d'humidité sûrement. JMCMB. ils placent des dizaines de seaux sur un toit dans ce film plutôt, non ?

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Si l'eau vient de l'humidité ambiante, elle est forcément déminéralisée. Donc pour l'agriculture je comprend l'utilité, mais pour la consommation personnelle, n'y a pas un risque de carence dans le cas d'un usage exclusif? si je suit ton raisonnement pour l agriculture c'est la même chose, les plantes on besoin des minéraux contenues dans l eau, une eau déminéralisé n'est pas plus utile à l agriculture qu'à nous ...

Posté le

android

(0)

Répondre

très utilisé ce système en culture hydroponique

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : si je suit ton raisonnement pour l agriculture c'est la même chose, les plantes on besoin des minéraux contenues dans l eau, une eau déminéralisé n'est pas plus utile à l agriculture qu'à nous ... Je pense que les minéraux "s'évaporent" en même temps que l'eau ;) Au pire, pour les plantes, l'eau de pluie se charge d'avantage en minéraux en pénétrant dans la Terre ;)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Je pense que les minéraux "s'évaporent" en même temps que l'eau ;) Au pire, pour les plantes, l'eau de pluie se charge d'avantage en minéraux en pénétrant dans la Terre ;) Non les minéraux ne s'évapore pas avec l eau c'est pour ça que la ou il y a une mer assécher on retrouve beaucoup de sels.

Posté le

iphone

(2)

Répondre