L'or se crée lorsque les étoiles meurent

Proposé par
zimzimdz
le
dans

L'or est un métal qui nait de la mort ou de la collision des étoiles. Les étoiles sont de grandes usines à combustion, et lorsqu'elles n'ont plus de combustible, elles explosent. Se produisent alors des réactions de fusion nucléaire qui conduisent à une nucléosynthèse stellaire, un phénomène qui produit les éléments lourds tels que l'or ou le plomb.


Tous les commentaires (103)

Ca aurait tout à fait sa place si des *...* ne s'amusaient pas à jeter de l'huile sur le feu, rendant épineux ledit débat. Echanger des points de vue, oui, le faire alors que se livre une guerre "é ba diE il ekzist"/"nn li le msg diE il ekzist pa", sans façon, merci. Parce qu'assurément, ça va être comme ça que se terminera le débat sur la religion.

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : merci a tous les com's pour les precisons !! ( on pense pas souvent au avide de savoir qui on pris économie comme études ( si je pouvais science nat c'est tellement plus intéressant !! ) lol Prendre économie ne signifie pas être inculte ou moins intelligent.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je ne pensais pas qu'un jour je serais sujet à autant de débats ! Bonne blague qui est passée totalement inaperçue.
Pour en revenir au sujet, l'or n'est pas le seul métal crée lors de la mort d'une étoile, l'argent ou encore le platine sont crées également. Pour ce qui est de la manière d'où ces métaux sont parvenus sur notre planète, c'est grâce à la puissance des supernovas, qui projettent les résidus de l'étoile à travers le cosmos.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Et pour continuer mon pavé complètement inutile, je me rappelle d'un documentaire qui disait qu'une certaine étoile avait le coeur en diamant, un énorme diamant spatial en fait, et qui était obtenu, lors de la création du carbone par la fusion, grâce a la force de gravitation de l'étoile. Bref, l'être humain à peut être reussi à s'adapter à son environnement, mais il reste beaucoup à apprendre de ce qu'il y à au dessus de nos têtes. Voila pour la phrase philosophique. ;)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Wouah !!! Alors là c'est super interressant et très bien expliqué. Je rajouterai qu'en plus cela ne servirait à rien de fabriquer de l'or, car une fois la possibilité découverte, le cour de l'or s'effondrerait et il n'aurait plus aucune valeur. La valeur de l'or est surtout dû à sa rareté. Mais si l'or n'avait plus cours, il resterait plus qu'utile et donc toujours utilisé. La seul différence, c'est que bon nombres de nos appareils électroniques perdrait en coût de production, et donc à l'achat on serait gagnant (en tant que consommateur), sans parler du fait qu'il serait plus largement employé dans pleins de domaines (scientifique notamment) et donc une amélioration significative de beaucoup d'installations et de notre vie.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Et pour continuer mon pavé complètement inutile, je me rappelle d'un documentaire qui disait qu'une certaine étoile avait le coeur en diamant, un énorme diamant spatial en fait, et qui était obtenu, lors de la création du carbone par la fusion, grâce a la force de gravitation de l'étoile. Bref, l'être humain à peut être reussi à s'adapter à son environnement, mais il reste beaucoup à apprendre de ce qu'il y à au dessus de nos têtes. Voila pour la phrase philosophique. ;) Afficher tout Une étoile au coeur de diamant est une naine blanche. C'est ainsi que finira notre soleil losqu'a la fin de sa vie il expulsera ses couches externes, il ne restera que le coeur qui sera fait de carbonne et qui s'éteindra tout doucement. par comparaison on peux dire que notre soleil finira sous la forme d'un diamant de plusieurs milliard de carat...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Une étoile au coeur de diamant est une naine blanche. C'est ainsi que finira notre soleil losqu'a la fin de sa vie il expulsera ses couches externes, il ne restera que le coeur qui sera fait de carbonne et qui s'éteindra tout doucement. par comparaison on peux dire que notre soleil finira sous la forme d'un diamant de plusieurs milliard de carat... Afficher tout J'arrive pas à déterminer si ta phrase est optimiste pour le diamant géant ou pessimiste pour la fin du Soleil...
A part ça, je m'aperçois trop tard qu'il y a eu un débat sur Dieu, j'aimerais bien savoir comment on en est arrivé là. Mais me le dites pas surtout, j'ai trop peur de relancer le débat.

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : Eh bah c'est pas demain la veille Si justement, à l'échelle de la science on en est tout proche !

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Si justement, à l'échelle de la science on en est tout proche ! Tu me préviendras OK ? Sérieusement il y a encore du boulot. Pour produire de l'or en tout cas c'est sûr qu'on en a pour des siècles. Pour la fusion d'atomes d'hydrogène en revanche, ça vient.

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : Le jour où l'homme maitrisera la fusion nucléaire, l'or coulera à flot :D et l or ne vaudra plus rien x)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : je ne comprend pas pourquoi parler de Dieu vous met si mal à l'aise. ça n'a pas ça place sur SCMB? au contraire sans faire de prosélytisme on peut en apprendre en parlant religion et par ex faire taire certains préjugés , notamment sur le soit disant manque d'ouverture d'esprit de certains croyants. dommage qu' une seule personne décide de ce qu'on à le droit d'évoquer ( ou d'invoquer ;-) ) sur le site même si on est sur ta page. Afficher tout Ce n'est pas une question de malaise. C'est juste qu'il est particulièrement pénible que les commentaires soient truffés d'exaltations religieuses parce que certains veulent absolument caser leur propre dieu dans chaque anecdote. Des règles sont donc nécessaires.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'arrive pas à déterminer si ta phrase est optimiste pour le diamant géant ou pessimiste pour la fin du Soleil...
A part ça, je m'aperçois trop tard qu'il y a eu un débat sur Dieu, j'aimerais bien savoir comment on en est arrivé là. Mais me le dites pas surtout, j'ai trop peur de relancer le débat.
L'interprétation est libre, dans tous les cas on le verra pas de toute façon :-)

Posté le

android

(0)

Répondre

Il est peux être possible d'en creer en laboratoire en utilisant la capture neutronique qui sert à creer le plutonium militaire des bombes atomiques et qui ne nécessite pas les conditions de température et de pression des étoiles je pense. Mais les probabilitées doivent etre faibles et les quantitées produitent seraient ridicules.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Eh bah c'est pas demain la veille pour la fusion nucléaire il y à in projet nommé ITER en France qui cherche à la maîtrisé.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En fait pas forcément, si l'homme parvient à maîtriser la fusion nucléaire, on pourra créer jusqu'à du fer, mais difficilement des métaux plus lourds. L'idée à avoir pour se l'expliquer, c'est que pour faire fusionner des éléments plus légers que le fer on doit certes fournir une énergie au départ, pour les faire se percuter avec suffisamment de force pour que la réaction de fusion s'enclenche (il faut en fait surpasser la répulsion électrique entre les deux noyaux des éléments), mais une fois ce stade dépassé, la fusion retransmet de l'énergie (sous la forme de l'équivalence masse-énergie d'Einstein, le fameux E=mc² ;) ) et si on fait le bilan de cette énergie donnée, et de l'énergie reçue a posteriori, dans le cas d'éléments légers, le bilan est positif. Mais quand on arrive au cas du Fer, la balance s'inverse, et la réaction de fusion ne produit pas autant d'énergie qu'elle en a coûté. Et là où ça devient embêtant (à la limite on pourrait se dire "pas grave, on a déjà créé pas mal d'énergie avec les autres fusions" ), c'est que d'une part, les combustibles pour toutes les fusions nucléaires intéressantes énergiquement se trouvent en quantité somme toute limitée, et que d'autre part il y a près de 40 éléments de masse comprise entre celle du Fer et celle de l'Or, vous imaginez dès lors la dépense d'énergie (et donc d'argent, sans vouloir faire de blague ridicule) faramineuse nécessaire à la synthèse de celui-ci. Ça ne vaudrait tout simplement pas le coup. Afficher tout La fusion essayé avec ITER est à partirent d'iridium(en très petit quantité puisque la fusion de 'est deux élément créé de l'iridium) et de deuterium (eau lourd) qui ce trouve très facilement sur la planète puisque c'est une basse des océans.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Mon prof de physique ma dit que de nos jours c'etait possible de transformer certains métaux en or mais ça couterait tellement cher que cela n'aurait qu'un interet scientifique. Par contre aujourd" hui on peut synthetiser des diamants et c'est moins cher que les extirper des entrailles de la terre, d'ailleur cela a aider a mettre fin à l'apartheid. En effet les occidentaux étaient dépendant des afriquains surtout de l'Afrique du Sud qui étaient le principal producteurs pour creuser des tunnels ou autres. Une fois que la synthése de diamant fut possible et moins cher les occidentaux firent pression sur le gouvernement d'Afrique du sud pour abolir le racisme de leur politique. Afficher tout ce qui rend le diament si dur c'est de la carbonit (carbone) vous me suivez.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En fait pas forcément, si l'homme parvient à maîtriser la fusion nucléaire, on pourra créer jusqu'à du fer, mais difficilement des métaux plus lourds. L'idée à avoir pour se l'expliquer, c'est que pour faire fusionner des éléments plus légers que le fer on doit certes fournir une énergie au départ, pour les faire se percuter avec suffisamment de force pour que la réaction de fusion s'enclenche (il faut en fait surpasser la répulsion électrique entre les deux noyaux des éléments), mais une fois ce stade dépassé, la fusion retransmet de l'énergie (sous la forme de l'équivalence masse-énergie d'Einstein, le fameux E=mc² ;) ) et si on fait le bilan de cette énergie donnée, et de l'énergie reçue a posteriori, dans le cas d'éléments légers, le bilan est positif. Mais quand on arrive au cas du Fer, la balance s'inverse, et la réaction de fusion ne produit pas autant d'énergie qu'elle en a coûté. Et là où ça devient embêtant (à la limite on pourrait se dire "pas grave, on a déjà créé pas mal d'énergie avec les autres fusions" ), c'est que d'une part, les combustibles pour toutes les fusions nucléaires intéressantes énergiquement se trouvent en quantité somme toute limitée, et que d'autre part il y a près de 40 éléments de masse comprise entre celle du Fer et celle de l'Or, vous imaginez dès lors la dépense d'énergie (et donc d'argent, sans vouloir faire de blague ridicule) faramineuse nécessaire à la synthèse de celui-ci. Ça ne vaudrait tout simplement pas le coup. Afficher tout Très bien expliqué !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Donc si je comprends bien, l or que l on trouve sur terre est issus d etoiles venues
percuter notre chere planete. en ce cas il devrait etre uniformement repartis hors j ai l impression qu il se concentre a certains endroit du globe. comment se faisse? (et je me fou de savoir si c est dieux ou le hazard qui a pr
ovoque ces collisions) Afficher tout
Il y a de l'or partout sur Terre, cependant il y a certaines zones où tu en trouves plus, autres métaux y compris, car il y a bien longtemps elles ont été percutées par des astéroïdes constitués par ces métaux.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La fusion essayé avec ITER est à partirent d'iridium(en très petit quantité puisque la fusion de 'est deux élément créé de l'iridium) et de deuterium (eau lourd) qui ce trouve très facilement sur la planète puisque c'est une basse des océans. Et si jamais cette fusion peut être contrôlée un jour, on aura gagné. ( Plus de problèmes énergétiques, plus de déchets...)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Comme tous les autres atomes non?

Posté le

website

(0)

Répondre