Le phénomène du feu de Saint-Elme au bout des mâts de bateau

Proposé par
le
dans

Le feu de Saint-Elme est un phénomène météorologique rare et surprenant. Quelques heures après une tempête, sur le mât d'un bateau ou l'aile d'un avion, une lueur bleu vif va apparaître. Ce phénomène physique est dû à l'accumulation de charges créant un champ électrique puissant qui va stimuler l'air ambiant et produire cette couleur.


Commentaires préférés (3)

Je ne me sentirai pas à l'aise en avion en voyant l'aile devenir bleu vif...

Les marins et premier explorateur y voyaient là une manifestation de ce saint d'où sont nom :)

Quand la science dépasse la magie! c'est exactement le genre de phénomène qui montre que ce que nous qualifions de paranormal, miraculeux ou autre... a toujours une explication scientifique, qui reste a trouver...


Tous les commentaires (61)

Ça marche aussi sur les doigts, essayé! (Je suis un miraculé)

Posté le

android

(3)

Répondre

Je ne me sentirai pas à l'aise en avion en voyant l'aile devenir bleu vif...

Voilà comment expliquer une bonne partie des OVNI observés sur terre !

Les marins et premier explorateur y voyaient là une manifestation de ce saint d'où sont nom :)

La lueur d'espoir après la tempête

L'explication totale physique de ce phénomène est totalement WTF!

Il.me.semble que c est plus pendant un orage avant que la foudre tombe l air se charge electriquement et on peut voir sur les point hauts des étincelles , il faut également savoir que dans la plupart des cas un coup de foudre est amorcée depuis le sol et non l inverse , par exemple on peut observer ce phénomène sur les piolet des alpiniste par temp d orage , étant plus conducteur que l air ou la pierre environnante les charge s accumulé a la pointe du piolet formant ces étincelles

Posté le

android

(8)

Répondre

Quand la science dépasse la magie! c'est exactement le genre de phénomène qui montre que ce que nous qualifions de paranormal, miraculeux ou autre... a toujours une explication scientifique, qui reste a trouver...

Dans le film Moby Dick le capitaine va en quelques sortes envoûter son équipage avec ce phénomène

Posté le

android

(4)

Répondre

Ce qui est etonnant c'est surtout que ça se produits plusieurs heures après la tempête... A la grande epoque de la navigation a voiles, ils devaient forcément y voir une manifestation divine... Moi le premier même aujourd'hui je n'aurais pas fais le rapprochement entre la tempête du matin et la lueur bleue de l'après midi (ou vice versa)

Posté le

android

(6)

Répondre

Merci pour l'anecdote. Mais si je peux me permettre : une lueur bleue vive.

« De l'aube ou du couchant, de la rampe, de Bengale, [ou de Saint-Elme,] les feux sont tous d'artifice parce qu'ils sont éphémères. Une seule lumière éclaire, celle de l'esprit sans ombre.»

En fait si vous voyez une lueur bleue apparaître pendant l'orage, courez. Très loin. J'ai assisté avant hier à une expérience électrostatique avec 400 000 Volts de différence électrique, et quand des minis éclairs se forment d'une pointe à l'autre (sortant du positif), c'est que la décharge (rupture de la couche d'air provoquant un éclatement du dioxygène à l'origine du trioxygène ou ozone) est imminente, il faut alors augmenter les charges ou diminuer la distance.

a écrit : Merci pour l'anecdote. Mais si je peux me permettre : une lueur bleue vive. eh bien non on dit assurément bleu vif ! quand une couleur est suivie d'un adjectif, l'adjectif ainsi que la couleur restent invariables

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : eh bien non on dit assurément bleu vif ! quand une couleur est suivie d'un adjectif, l'adjectif ainsi que la couleur restent invariables Bah voilà, j'aurai appris deux choses sur cette anecdote. Une pierre deux coups :D

a écrit : Les marins et premier explorateur y voyaient là une manifestation de ce saint d'où sont nom :) Si ça aurait du marcher sur les navires EN BOIS des premiers explorateurs ça aurait été une jolie flamme rouge qui aurait découlé de cette grande charge d'énergie :)

Les témoins de ce phénomène, pour les plus croyants, ont cru à une action de Dieu certainement.

a écrit : Ça marche aussi sur les doigts, essayé! (Je suis un miraculé) E.T est de retour ?

Posté le

android

(6)

Répondre

C'est ce qui pousse le capitaine Haddock à se prendre pour un paratonnerre quand le phénomène se produit sur son piolet, dans Tintin au Tibet.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Si ça aurait du marcher sur les navires EN BOIS des premiers explorateurs ça aurait été une jolie flamme rouge qui aurait découlé de cette grande charge d'énergie :) Et bien renseigne toi, ce phénomène est très ancien, et à longtemps été inexpliqué, on le retrouve dans beaucoup de journaux de bord au cours des grandes découvertes d'ailleurs les mammifère marins étaient pris pour des monstres marins! Ce que la science ne pouvait expliquer, la religion ou les superstitions y répondaient.