La différence entre fer, acier et fonte ne réside pas dans leur masse

Proposé par
le

La fonte n'est pas plus lourde que l'acier ou le fer, c'est même l'inverse ! La différence réside dans le pourcentage de carbone contenu dans la matière. Le fer en possède le moins et la fonte en possède le plus, c'est d'ailleurs elle qui a la masse volumique la plus faible. Elle est souvent utilisée pour la production d'objets massifs (radiateur, poêle, enclume) car elle n'est pas chère, ce qui explique pourquoi elle est souvent associée aux objets lourds.


Commentaires préférés (3)

A noter que c'est une matière rarement usinée car elle ne se coupe pas comme l'acier en formant des copeaux, mais elle s' effrite. Cela fait une poudre qui peut détériorer une machine car elle s' infiltre dans les parties mécaniques.

Ce phénomène est d'ailleurs du a son taux de carbonne.

Posté le

android

(178)

Répondre

On associe d'ailleurs souvent la fonte des glaces à la fonte des radiateurs.

a écrit : Et niveau "solidité" c'est lequel le mieux ? Le fer parce qu'il a moins de carbone ? Ça dépend de ce que tu veux. Plus le materiau a un taux de carbone élevé, plus il sera résistant aux frottements (cf frein carbone céramique). Mais il sera également plus cassant face aux chocs et il acceptera moins les déformations. Après il y a des traitements thermiques et chimiques pour développer ou attenuer certains traits de caractère du materiau.

Posté le

android

(129)

Répondre


Tous les commentaires (45)

A noter que c'est une matière rarement usinée car elle ne se coupe pas comme l'acier en formant des copeaux, mais elle s' effrite. Cela fait une poudre qui peut détériorer une machine car elle s' infiltre dans les parties mécaniques.

Ce phénomène est d'ailleurs du a son taux de carbonne.

Posté le

android

(178)

Répondre

On associe d'ailleurs souvent la fonte des glaces à la fonte des radiateurs.

D'ailleurs les très vieux moteurs (ex: les camions SAVIEM) avec des moteurs en fonte. Causé par cette masse, plus faible. Ils étaient plus fragiles et sensible aux coups. Aujourd'hui, les constructeurs montent des moteurs ALU (fragile mais léger). Entre 2, ils étaient en Acier.

Posté le

android

(7)

Répondre

Et niveau "solidité" c'est lequel le mieux ? Le fer parce qu'il a moins de carbone ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Et niveau "solidité" c'est lequel le mieux ? Le fer parce qu'il a moins de carbone ? Ça dépend de ce que tu veux. Plus le materiau a un taux de carbone élevé, plus il sera résistant aux frottements (cf frein carbone céramique). Mais il sera également plus cassant face aux chocs et il acceptera moins les déformations. Après il y a des traitements thermiques et chimiques pour développer ou attenuer certains traits de caractère du materiau.

Posté le

android

(129)

Répondre

Bizarre que pour se muscler on pousse la fonte

Posté le

android

(6)

Répondre

Ce n'est pas une question de prix, la fonte a surtout été utilisé parce que sa teneur en carbone permet d'atteindre une température de fusion + basse, état liquide facilitant la création de pièce par moulage. Avant l'avènement des hauts fourneaux le fer, pauvre en carbone, ne pouvait être utilisé qu'en forgeant une pâte épaisse malléable à chaud mais non liquide.

Et c'est d'ailleurs cette teneur en carbone qui influe sur les proprietés du dit metal. Plus il y a de carbone dans l'alliage fer/carbone et plus le materiaux devient dur mais perd en souplesse (longueur d'allongement avant la rupture)

En dessous de 0,008% de carbone, on parle de fer. Concidéré comme un alliage assez malleable.

Au dessus de 2,1% on parle de fer graphite c'est a dire de fonte dont la temperature de fusion et la resistance mecanique non rien avoir avec celles du fer.

Entre ces deux valeurs, on retrouve l'acier a qui l'on donnera un classification allant de doux à extra-durs. On retrouvera les doux dans les objets du quotidien qui ne demande pas une grande resistance a la pression et les durs pour les importants projet mecanique et BTP (encore qu'il ne faille pas generaliser).

Il faut aussi noter que La fonte est plus cassante que l'acier

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : D'ailleurs les très vieux moteurs (ex: les camions SAVIEM) avec des moteurs en fonte. Causé par cette masse, plus faible. Ils étaient plus fragiles et sensible aux coups. Aujourd'hui, les constructeurs montent des moteurs ALU (fragile mais léger). Entre 2, ils étaient en Acier. Salut étant mécanicien je peut te dire qu'il y a encore beaucoup de bloc moteur en fonte , pour ce qui est des moteur en acier j'en ai jamais vu , as tu une référence la dessus merci

Les publicitaires ont toujours usé de stratagèmes pas très corrects pour nous vendre leurs produits:
Ski avec fibre de carbone, la fibre carbone étant placée dans la ligne médiane, elle n'avait aucune utilité. Mais bon, le consommateur lisant "ski fibre carbone" se dit que ça doit être vachement mieux...
De nos jours, ce qu'on voit beaucoup, c'est couteau à lame "acier-carbone"... Sans déc, quelle avancée technologique! Ça doit être encore mieux que l'acier sans carbone!

a écrit : Salut étant mécanicien je peut te dire qu'il y a encore beaucoup de bloc moteur en fonte , pour ce qui est des moteur en acier j'en ai jamais vu , as tu une référence la dessus merci Culasse en aluminium sur bloc moteur en fonte, pour être exact. Les culasses sont acier sur les gros moteurs (Industriel, marine, etc.)

a écrit : Culasse en aluminium sur bloc moteur en fonte, pour être exact. Les culasses sont acier sur les gros moteurs (Industriel, marine, etc.) Ah ok je n'ai jamais travailler sur de si gros moteur , merci du renseignement

Il y a aussi un abus courant avec l'aluminium. Certains parlent de fonte d'aluminium, qui n'existe pas. Il s'agit d'aluminium moulé en fait.

Posté le

android

(4)

Répondre

Le fer ne contient pas de carbone c'est pour ça que ça s'appelle du fer (élément du tableau périodique contrairement à la fonte ou l'acier qui sont des alliages). A partir du moment ou il y a du carbone cela devient un alliage acier/carbone.
@Pece je suis d'accord avec toi sur le fait que les publicitaires se foutent de notre gueule. Mais en fait, quand ils disent "couteau à lame acier-carbone", cela signifit qu'il ne contient aucun autre élément que ces deux la du style chrome ou encore nickel.

L'anecdote dit improprement : "ces trois métaux". Or dans cette anecdote, seul le fer est un métal : la fonte et l'acier sont des alliages. Un métal est un élément chimique pur comme le fer, l'aluminium, l'or , le zinc, l'argent ou le chrome. Ils sont rarement utilisés pur mais généralement sous forme d'alliages qui ont souvent des propriétés plus intéressantes.

Le fer est un atome, pas une molécule. Comment le fer peut-il contenir du carbone alors qu'il s'agit d'un élément chimique fondamental?
La fonte et l'acier sont des alliages, pas le fer.

a écrit : A noter que c'est une matière rarement usinée car elle ne se coupe pas comme l'acier en formant des copeaux, mais elle s' effrite. Cela fait une poudre qui peut détériorer une machine car elle s' infiltre dans les parties mécaniques.

Ce phénomène est d'ailleurs du a son taux de carbonne.
En fait le problème quand on perce de la fonte c'est que sa fait des petits grains, comme tu viens de l'expliquer, ce qui abîme le foret. Par contre aucun problème lorsque l'on tourne ou que l'on fraise la fonte. Je pense que l'on usine pas souvent de la fonte car elle est très cassante et donc ne convient donc pas aux pièces a réaliser, pour lesquelles on préférera un acier plus ou moins dur selon l'utilité.
La fonte a une autre caractéristique intéressante, c'est qu'elle prend très bien la forme d'un moule lorsqu'elle est liquide. C'est ce qu'on appelle une bonne moulabilité.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : En fait le problème quand on perce de la fonte c'est que sa fait des petits grains, comme tu viens de l'expliquer, ce qui abîme le foret. Par contre aucun problème lorsque l'on tourne ou que l'on fraise la fonte. Je pense que l'on usine pas souvent de la fonte car elle est très cassante et donc ne convient donc pas aux pièces a réaliser, pour lesquelles on préférera un acier plus ou moins dur selon l'utilité.
La fonte a une autre caractéristique intéressante, c'est qu'elle prend très bien la forme d'un moule lorsqu'elle est liquide. C'est ce qu'on appelle une bonne moulabilité.
Afficher tout
La fonte s'usine très bien. Etant un ancien tourneur fraiseur je travaillais beaucoup de fonte sur tour et fraiseuse. Les pièces était des composant de moteur hydraulique pour un grand groupe. Par contre il est est vrai que la poussière génère par l'usinage est tes mauvais pour les machines mais aussi pour l'homme!

Heu… Le fer n’en possède pas du tout, même, de carbone ! C’est un élément pur.
L’acier en possède un peu entre (0,02 et 2 %) et la fonte un peu plus (2,11 à 6,67%).

Pour les propriétés physiques : la fonte est dure mais cassante, l’acier est résistant mais un peu oxydable, le fer est pur et rarement utilisé tel quel (ou alors recouvert de zinc (les clous) ou de cuivre (les pièces de 1, 2, 5¢) ou autre chose).