Molière, indigne de l'Académie Française

Proposé par
le

Lorsque l'on parle de la langue française, on dit souvent "la langue de Molière". Ironie du sort, il n'a pu entrer à l'Académie française en raison de son statut d'auteur et de comédien, auquel s'ajoutait une réputation de bouffon. Il figure dans ce que l'on appelle de manière imagée le 41e fauteuil (il n'y en a que 40), à côté d'écrivains majeurs tels que Zola, Maupassant, Verlaine ou Baudelaire.


Commentaires préférés (3)

enfin je pense surtout que si on dit langue de molière pour parler du français, cest surtout par opposition à la langue de shakespear

Posté le

android

(195)

Répondre

Jean d'Ormesson a dit : " Au même titre que Hugo , que la baguette de pain , que le coup de vin rouge , que la 2CV Citroën et que le béret basque , Molière est un des mythes fondateurs de notre identité nationale . Molière n'a pas été élu à l'Académie Française , il n'a pas reçu les derniers sacrements comme il le souhaitait , il a évité la fosse commune et a pu être inhumé grâce à l'intervention de Louis XIV auprès de l'évêque de Paris qui a prononcé l'ordonnance suivante : "Nous avons permis au sieur curé de Saint Eustache de donner la sépulture ecclésiastique au corps du défunt Molière dans le cimetière de la paroisse , à condition néanmoins que ce ne sera sans aucune pompe et avec deux prêtres seulement et hors des heures du jour et qu'il ne se fera aucun service solennel pour lui , ni dans la dite paroisse , ni ailleurs ."
Chaque homme est immortel : il peut savoir qu'il va mourir , mais il ne saura jamais qu'il est mort , nous savons profondément que nous sommes immortels et que , tôt ou tard tout homme fera tout et saura tout mais comme dit Jean Richepin " Si j'étais immortel , j'inventerais la mort pour avoir du plaisir à vivre ".

Posté le

iphone

(128)

Répondre

Plus intéressant encore, j'avais entendu dans une chronique "au cœur de l'histoire" sur Europe 1, qu'en fait il n'avait que des talents de comédiens. En réalité ça serait Racine qui lui aurait écrit ses pièces. En effet, Racine dramaturge du théâtre "noble" ne pouvait pas publiquement assumer de faire de la comédie. Molière lui aurait servi de vitrine en quelque sorte. Mais je dois préciser que c'est une hypothèse que peu d'historiens acceptent de valider. En même temps, reconnaître que Molière était un imposteur ça le fait moyen...

Posté le

iphone

(74)

Répondre


Tous les commentaires (54)

Belle anecdote, mais c'est sa candidature qui est rejeté ou l'Académie Française qui ne lui a jamais proposé pour ces raisons ?

Posté le

android

(8)

Répondre

Dommage que l'académie française n'ait pas voulu de ce grand monsieur de la littérature...

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Dommage que l'académie française n'ait pas voulu de ce grand monsieur de la littérature... Sans vouloir faire le gros débile, ça aurait changé quoi?

Posté le

website

(10)

Répondre

Sur les 726 membres qu'a compté l'Académie française depuis sa création en 1635, bien peu sont restés dans les mémoires.
Les membres de l'Académie sont surnommés les immortels car, sur le sceau que Richelieu a attribué à l'Académie, est inscrite la devise "À l'immortalité". Il s'agit bien sûr de celle de la langue et non des académiciens.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_des_membres_de_l'Académie_française_par_fauteuil#section_1

Posté le

iphone

(13)

Répondre

Il y a actuellement cinq fauteuils disponible a l'académie française, a bon entendeur... lol

Posté le

android

(13)

Répondre

Pourtant on l'étudie dans les colleges et lycees plus que beaucoup qui sont assis dans ces fauteuils! Que Molière reste debout et fier, il n'a rien a leur envier. ( déjà à l'époque on traitait les gens de bouffons ;))))

Posté le

iphone

(10)

Répondre

Je voudrais savoir, aujourd'hui quelqu'un aurai-t-il la possibiliter d'integrer l'academie et si oui comment ?

Posté le

android

(2)

Répondre

Décidément le vert et Molière n'auront jamais fait " bon ménage "...... ;)

Posté le

website

(13)

Répondre

suffit t'il juste d'être intelligent pour y entrer ? quels sont les critères? quelles sont les personnalités connues à y être passées, où qui y siège actuellement?

Posté le

android

(1)

Répondre

enfin je pense surtout que si on dit langue de molière pour parler du français, cest surtout par opposition à la langue de shakespear

Posté le

android

(195)

Répondre

d'ailleurs à cause de sa position de comédien il n'as pas était enterré dans un cimetière à cause de l'église.

Posté le

android

(0)

Répondre

Jean d'Ormesson a dit : " Au même titre que Hugo , que la baguette de pain , que le coup de vin rouge , que la 2CV Citroën et que le béret basque , Molière est un des mythes fondateurs de notre identité nationale . Molière n'a pas été élu à l'Académie Française , il n'a pas reçu les derniers sacrements comme il le souhaitait , il a évité la fosse commune et a pu être inhumé grâce à l'intervention de Louis XIV auprès de l'évêque de Paris qui a prononcé l'ordonnance suivante : "Nous avons permis au sieur curé de Saint Eustache de donner la sépulture ecclésiastique au corps du défunt Molière dans le cimetière de la paroisse , à condition néanmoins que ce ne sera sans aucune pompe et avec deux prêtres seulement et hors des heures du jour et qu'il ne se fera aucun service solennel pour lui , ni dans la dite paroisse , ni ailleurs ."
Chaque homme est immortel : il peut savoir qu'il va mourir , mais il ne saura jamais qu'il est mort , nous savons profondément que nous sommes immortels et que , tôt ou tard tout homme fera tout et saura tout mais comme dit Jean Richepin " Si j'étais immortel , j'inventerais la mort pour avoir du plaisir à vivre ".

Posté le

iphone

(128)

Répondre

Je ne me souviens plus qui avait écrit en épitaphe quelque chose comme :
Il fût moins que rien
Pas même académicien.

^^
Ça m'y a fait penser cette histoire.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Je ne me souviens plus qui avait écrit en épitaphe quelque chose comme :
Il fût moins que rien
Pas même académicien.

^^
Ça m'y a fait penser cette histoire.
Il s'agit d'Alexis Piron dont " L'ode à Priape " , poème lubrique , lui ferma les portes de l'Académie Française . Son épitaphe réduite par ses soins à deux vers a survécu : " Ci git Piron , qui ne fut rien , Pas même académicien ".

Posté le

iphone

(12)

Répondre

a écrit : Je voudrais savoir, aujourd'hui quelqu'un aurai-t-il la possibiliter d'integrer l'academie et si oui comment ? Il suffit de se porter candidat et d'aller faire de la retape auprès des académiciens pour récupérer leur voix, puisqu'il s'agit d'une cooptation...

Posté le

android

(5)

Répondre

A son époque c'était un "bouffon" je suis sur qu'un jour on étudiera les textes de certains rapeurs..

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Plus intéressant encore, j'avais entendu dans une chronique "au cœur de l'histoire" sur Europe 1, qu'en fait il n'avait que des talents de comédiens. En réalité ça serait Racine qui lui aurait écrit ses pièces. En effet, Racine dramaturge du théâtre "noble" ne pouvait pas publiquement assumer de faire de la comédie. Molière lui aurait servi de vitrine en quelque sorte. Mais je dois préciser que c'est une hypothèse que peu d'historiens acceptent de valider. En même temps, reconnaître que Molière était un imposteur ça le fait moyen...

Posté le

iphone

(74)

Répondre

a écrit : Plus intéressant encore, j'avais entendu dans une chronique "au cœur de l'histoire" sur Europe 1, qu'en fait il n'avait que des talents de comédiens. En réalité ça serait Racine qui lui aurait écrit ses pièces. En effet, Racine dramaturge du théâtre "noble" ne pouvait pas publiquement assumer de faire de la comédie. Molière lui aurait servi de vitrine en quelque sorte. Mais je dois préciser que c'est une hypothèse que peu d'historiens acceptent de valider. En même temps, reconnaître que Molière était un imposteur ça le fait moyen... Afficher tout Le même débat existe à propos de Shakespeare, qui n'aurait soit-disant jamais écrit une seule ligne de ses oeuvres... Après tout, qui sait ?

Posté le

android

(4)

Répondre

L'académie française qui était avant cela une boulangerie !

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Plus intéressant encore, j'avais entendu dans une chronique "au cœur de l'histoire" sur Europe 1, qu'en fait il n'avait que des talents de comédiens. En réalité ça serait Racine qui lui aurait écrit ses pièces. En effet, Racine dramaturge du théâtre "noble" ne pouvait pas publiquement assumer de faire de la comédie. Molière lui aurait servi de vitrine en quelque sorte. Mais je dois préciser que c'est une hypothèse que peu d'historiens acceptent de valider. En même temps, reconnaître que Molière était un imposteur ça le fait moyen... Afficher tout J'ai vu un bouquin sur ce sujet, excepté qu'il s'agissait de Pierre Corneille et non de Racine qui aurait vendu ses pièces à Molière dans le but de payer les charges et le titre de noblesse de son fils. Selon l'auteur, il était impossible pour Molière de parvenir à conjuguer son métier d'acteur-réalisateur très prenant et ce travail d'écriture titanesque.

Posté le

website

(6)

Répondre