L'existence d'un papillon prédite par Darwin

Proposé par
le
dans

Darwin prédit l'existence d'un papillon nocturne de type sphinx avec une longue trompe fécondant l'orchidée "l'étoile de Madagascar". Cette fleur dotée d'un éperon de 30 cm de profondeur ne s'épanouit que la nuit et ne permet pas à un insecte pollinisateur de se poser. Il avait prédit l'existence du papillon en 1862 et celui-ci ne sera découvert qu'en 1903. On le nomma praedicta.


Commentaires préférés (3)

Parlerais plus de déduction que de prédiction

Posté le

iphone

(252)

Répondre

vous galérez à comprendre quoi les gens ?.. il découvre une plante qui ne s'ouvre que la nuit. Or pour se reproduires les plantes ont besoin d'insectes. Ici, et vu sa forme, cette plante a besoin d'un insecte vivant la nuit et ayant une "trompe" pour pouvoir atteindre son pollen. Il en a donc déduis l'existence d'un papillon répondant à ces caractéristiques. dsl mais à l'époque oú on se faisait des saignées et quon croyait aux miracles, sans matériel, je le trouve rusé ce Darwin. et pour votre culture personnelle vous pouvez retenir ceci de Darwin :
"Dans la nature, l'espèce qui survivra ne sera pas forcément la plus grosse ou la plus forte, mais celle qui saura mieux que les autres s'adapter à son milieu envoronnemental" je la trouve tellement vraie

Posté le

android

(213)

Répondre

D'abord il y a la belle , la fleur , L'étoile de Madagascar ( Angraecum Sesquipedale ) endémique à Madagascar . Une fleur blanche , légèrement verdâtre , dont les trois pétales et les sépales forment une grande étoile à six branches . De la base du labelle part un grand éperon de 25 à 30 cm de long dont la base est remplie de nectar . Elle fleurit la nuit , en hiver , émettant un parfum caractéristique capable d'attirer un pollinisateur parmi les papillons nocturnes .
Et maintenant il y a la bête .
La morphologie de cette fleur n'avait pas manqué d'attirer l'attention de Charles Darwin qui écrivait en 1862 :" Dans plusieurs fleurs que m'a envoyé Mr . Bateman , j'ai trouvé des nectaries de onze pouces et demie de long , avec seulement le pouce et demi inférieur rempli d'un nectar très doux . Il est surprenant qu'un insecte soit capable d'atteindre le nectar : nos sphinxs anglais ont des trompes aussi longues que leurs corps ; mais à Madagascar il doit y avoir des papillons avec des trompes capables d'une extension d'une longueur comprise entre dix et onze pouces ". Tournée en dérision au début , cette prédiction ou déduction se trouva renforcée par la découverte d'un papillon présentant ces caractéristiques , mais c'était au Brésil . Finalement ce n'est qu'en 1903 que la sous espèce Xanthopan morgani praedicta fut décrite . Au repos la trompe de ce papillon est enroulée 20 fois sur elle même ce qui lui permet , déployée d'atteindre le doux nectar de la belle Étoile blanche de Madagascar . Et voilà comment se termine l'histoire . Et bien non , la nature nous réservant toujours des surprises une variété d'orchidée ( longicalcar ) possède un éperon encore plus long , quarante centimètres environ , mais où est l'étalon ? Nous l'ignorons ....

Posté le

iphone

(200)

Répondre


Tous les commentaires (45)

La nature est bien faite quand même!

Posté le

android

(0)

Répondre

Euh ouiiiiii mais il me semble que Darwin a eu des théories plus intéressantes :)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Amazing ! c'est quand même impressionant qu'il ai pu le prédire !

Posté le

android

(3)

Répondre

Parlerais plus de déduction que de prédiction

Posté le

iphone

(252)

Répondre

Plutôt impressionnant. Cela me rappelle comment des physiciens avaient pu déduire la présence de la huitième planète du système solaire, Uranus (si mes souvenir sont bons) en remarquant un léger écart dans la trajectoire de sa voisine, Neptune. La planète ne fut découverte que bien plus tard.



Tout ça pour dire que les capacités des scientifiques à déduire des connaissances est vraiment extraordinaire!

Posté le

website

(24)

Répondre

On ne predit pas ce genre de découverte, sur tout si ça a un lien directe avec la nature!!
Il a eu la chance de découvrire cette plante ou le papillon "très rare" et dire a quelque uns autours de lui "qu'un jour une plante ou papillon pareille existera" ! On appel ça de la tromperie, pas la rédiction ! Aujourd'hui on peut dire qu'un jour une voiture volant vas voir le jour car la technologie "peut" le permettre. Par contre si vous dite qu'un jour un chameau a 2 tetes, huit pattes et une paire d'ailes vas exister on vas vous prendre pour un....!

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : On ne predit pas ce genre de découverte, sur tout si ça a un lien directe avec la nature!!
Il a eu la chance de découvrire cette plante ou le papillon "très rare" et dire a quelque uns autours de lui "qu'un jour une plante ou papillon pareille existera" ! On appel ça de la tromperie, pas
la rédiction ! Aujourd'hui on peut dire qu'un jour une voiture volant vas voir le jour car la technologie "peut" le permettre. Par contre si vous dite qu'un jour un chameau a 2 tetes, huit pattes et une paire d'ailes vas exister on vas vous prendre pour un....! Afficher tout
ce que tu dis n'a aucun sens. Que Darwin ait pu déduire de quelles caractéristiques un animal devait etre doté afin de féconder cette plante est tout a fait probable, je suis d'ailleurs d'accord avec olivier23. Mais appeler ca de la tromperie c'est pousser un peu loin, la plante existait déja et de ce que j'ai compris (sans lire les sources), je pense qu'il a du l'etudier et faire un travail de déduction.

ps: c'est le papillon qui a été découvert plus tard et non la plante.

Posté le

android

(15)

Répondre

C'est pénible de lire tant de commentaires inintéressants simplement parce que les gens se permettent d'avoir leur mot à dire sans avoir pris connaissance des sources...

Posté le

iphone

(41)

Répondre

ca me fait penser au tableau periodique des element chimiques. quand Mendeleive avait repertorié tout les elements (connue a l'epoque) dans un tableau il s'apercu qu'il en manquait et avec les connaissances de l'epoque il a reussit a predire (pas de maniere exact mais pas loin) la constitution de l'atome qui devrait etre la (masse molaire, temperature d'ebulition, pt de fusion, couleur etc etc) . Donc avec un peu d'observation et en s'appuyant sur ses connaissances on peut tres bien faire des predictions sans pour autant etre prit pour un menteur

Posté le

android

(11)

Répondre

vous galérez à comprendre quoi les gens ?.. il découvre une plante qui ne s'ouvre que la nuit. Or pour se reproduires les plantes ont besoin d'insectes. Ici, et vu sa forme, cette plante a besoin d'un insecte vivant la nuit et ayant une "trompe" pour pouvoir atteindre son pollen. Il en a donc déduis l'existence d'un papillon répondant à ces caractéristiques. dsl mais à l'époque oú on se faisait des saignées et quon croyait aux miracles, sans matériel, je le trouve rusé ce Darwin. et pour votre culture personnelle vous pouvez retenir ceci de Darwin :
"Dans la nature, l'espèce qui survivra ne sera pas forcément la plus grosse ou la plus forte, mais celle qui saura mieux que les autres s'adapter à son milieu envoronnemental" je la trouve tellement vraie

Posté le

android

(213)

Répondre

Nostradamus sors de ce corps qu est celui de Darwin! bon ok je =>

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : vous galérez à comprendre quoi les gens ?.. il découvre une plante qui ne s'ouvre que la nuit. Or pour se reproduires les plantes ont besoin d'insectes. Ici, et vu sa forme, cette plante a besoin d'un insecte vivant la nuit et ayant une "trompe" pour pouvoir atteindre son pollen. Il en a donc déduis l'existence d'un papillon répondant à ces caractéristiques. dsl mais à l'époque oú on se faisait des saignées et quon croyait aux miracles, sans matériel, je le trouve rusé ce Darwin. et pour votre culture personnelle vous pouvez retenir ceci de Darwin :
"Dans la nature, l'espèce qui survivra ne sera pas forcément la plus grosse ou la plus forte, mais celle qui saura mieux que les autres s'adapter à son milieu envoronnemental" je la trouve tellement vraie
Afficher tout
Je suis bien d'accord avec toi, surtout la fin. Pour avoir pas mal travaillé dans la nature, il faut savoir qu'effectivement elle est bien faite. Dans chaque milieu different, de nombreuses especes interragiront entre elles afin de mieux survivre/se developper. Dans la nature, il faut savoir se pencher sur tout, meme les plus petites choses, meme les choses les plus banales. Elles peuvent nous en apprendre a chaque instant!!
'Tout ce qu'on sait, c'est qu'on sait rien' ;)

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Plutôt impressionnant. Cela me rappelle comment des physiciens avaient pu déduire la présence de la huitième planète du système solaire, Uranus (si mes souvenir sont bons) en remarquant un léger écart dans la trajectoire de sa voisine, Neptune. La planète ne fut découverte que bien plus tard.



Tout ça pour dire que les capacités des scientifiques à déduire des connaissances est vraiment extraordinaire! Afficher tout
Presque! C'est En remarquant une anomalie dans la trajectoire de l'orbite d'Uranus que les astronomes du XIX eme se sont dit qu'il devait y avoir une autre planète au delà de l'orbite Uranienne.
Ainsi Neptune est la seule planète à avoir été découverte mathématiquement, belle exemple de la puissance des lois de la nature.

Posté le

iphone

(10)

Répondre

D'abord il y a la belle , la fleur , L'étoile de Madagascar ( Angraecum Sesquipedale ) endémique à Madagascar . Une fleur blanche , légèrement verdâtre , dont les trois pétales et les sépales forment une grande étoile à six branches . De la base du labelle part un grand éperon de 25 à 30 cm de long dont la base est remplie de nectar . Elle fleurit la nuit , en hiver , émettant un parfum caractéristique capable d'attirer un pollinisateur parmi les papillons nocturnes .
Et maintenant il y a la bête .
La morphologie de cette fleur n'avait pas manqué d'attirer l'attention de Charles Darwin qui écrivait en 1862 :" Dans plusieurs fleurs que m'a envoyé Mr . Bateman , j'ai trouvé des nectaries de onze pouces et demie de long , avec seulement le pouce et demi inférieur rempli d'un nectar très doux . Il est surprenant qu'un insecte soit capable d'atteindre le nectar : nos sphinxs anglais ont des trompes aussi longues que leurs corps ; mais à Madagascar il doit y avoir des papillons avec des trompes capables d'une extension d'une longueur comprise entre dix et onze pouces ". Tournée en dérision au début , cette prédiction ou déduction se trouva renforcée par la découverte d'un papillon présentant ces caractéristiques , mais c'était au Brésil . Finalement ce n'est qu'en 1903 que la sous espèce Xanthopan morgani praedicta fut décrite . Au repos la trompe de ce papillon est enroulée 20 fois sur elle même ce qui lui permet , déployée d'atteindre le doux nectar de la belle Étoile blanche de Madagascar . Et voilà comment se termine l'histoire . Et bien non , la nature nous réservant toujours des surprises une variété d'orchidée ( longicalcar ) possède un éperon encore plus long , quarante centimètres environ , mais où est l'étalon ? Nous l'ignorons ....

Posté le

iphone

(200)

Répondre

Tu as raison, il est très difficile de nos jours de trouver le : "maitre" étalon ;)

Posté le

website

(3)

Répondre

La personne qui a rédigé cette annecdote fai partie des nombreux gens qui confondent "hypothèse" et "prédiction".
Darwin fut un biologiste de l'évolution et s'intéressa donc aux processus passés ayant formé la diversité observée actuellement, dont les interactions interspécifiques. En tant qu'initiateur du concept de "sélection naturelle", il a essayé de tout expliquer via ce prisme et en voyant cette fleure il a du se dire "une caractéristique aussi développée chez une espèce par rapport à des espèces proches ne peut :
1-qu'être le résultat de la sélection naturelle.
2-les fleurs étant souvent auto-incompatibles, ça doit être lié à son système de reproduction.
3-ses espèces soeurs sont aussi fécondées par des papillons.
4-celle ci doit l'être aussi mais par un avec une morphologie plus adaptée.
Juste, ne pas confondre "hypothèse" et "prédiction", surtout quand le sujet de l hypothese s est produit avant son émission...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : vous galérez à comprendre quoi les gens ?.. il découvre une plante qui ne s'ouvre que la nuit. Or pour se reproduires les plantes ont besoin d'insectes. Ici, et vu sa forme, cette plante a besoin d'un insecte vivant la nuit et ayant une "trompe" pour pouvoir atteindre son pollen. Il en a donc déduis l'existence d'un papillon répondant à ces caractéristiques. dsl mais à l'époque oú on se faisait des saignées et quon croyait aux miracles, sans matériel, je le trouve rusé ce Darwin. et pour votre culture personnelle vous pouvez retenir ceci de Darwin :
"Dans la nature, l'espèce qui survivra ne sera pas forcément la plus grosse ou la plus forte, mais celle qui saura mieux que les autres s'adapter à son milieu envoronnemental" je la trouve tellement vraie
Afficher tout
Rien à ajouter, on peut peut etre rajouter le début de son explication dans l'anecdotes ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On ne predit pas ce genre de découverte, sur tout si ça a un lien directe avec la nature!!
Il a eu la chance de découvrire cette plante ou le papillon "très rare" et dire a quelque uns autours de lui "qu'un jour une plante ou papillon pareille existera" ! On appel ça de la tromperie, pas
la rédiction ! Aujourd'hui on peut dire qu'un jour une voiture volant vas voir le jour car la technologie "peut" le permettre. Par contre si vous dite qu'un jour un chameau a 2 tetes, huit pattes et une paire d'ailes vas exister on vas vous prendre pour un....! Afficher tout
Fais l effort de lire au moins une des sources , ça t éviteras de passer pour un ...!

Posté le

iphone

(8)

Répondre

a écrit : Plutôt impressionnant. Cela me rappelle comment des physiciens avaient pu déduire la présence de la huitième planète du système solaire, Uranus (si mes souvenir sont bons) en remarquant un léger écart dans la trajectoire de sa voisine, Neptune. La planète ne fut découverte que bien plus tard.



Tout ça pour dire que les capacités des scientifiques à déduire des connaissances est vraiment extraordinaire! Afficher tout
La huitieme planete est Neptune ;)
Uranus est la septieme .

Posté le

android

(0)

Répondre