Le prix dérisoire de la Louisiane

Proposé par
le

En 1803, Napoléon vendit aux États-Unis la Louisiane française au prix de 15 millions de dollars, l'équivalent de 233 millions de dollars actuels. Ce territoire, situé au centre des États-Unis, était grand de 2 millions de km² de terres, soit un cinquième du territoire actuel du pays.

Si le prix de vente peut sembler relativement faible aujourd'hui, il faut se replacer dans le contexte économique de l'époque : c'était en fait une somme pour les États-Unis car cela correspondait à plus d'une fois et demi son PIB de l'époque.


Tous les commentaires (65)

a écrit : Ce qui est paradoxal c'est que bien que l'un des plus grand français de part son parcours il reste sur son île natale bien moins valorisé que le "père de la nation"! Nous laissons au continentaux le soin de vanter Nabulione, mais Pasquale Paoli n'est pas assez valorisé chez vous..

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : j'ai vu un reportage là-dessus. On y voit des personnes (assez âgées), parlant une langue quasi incompréhensible tellement leur accent est prononcé. À tel point, qu'ils étaient sous-titrés. hum, cajun peut-etre!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pas l'Angleterre les americains Si l'Angleterre, à cette époque ennemie jurée de la France (alors première puissance mondiale) prêta à tout pour l'affaiblir

a écrit : et la corse on va la vendre combien :p ? Moi j’en donne 500 balles pour ce caillou!!