La fourmi qui mord comme une balle de fusil

Proposé par
le
dans

La fourmi paraponera (ou "fourmi balle de fusil") est un animal dangereux de la forêt amazonienne. La douleur provoquée par sa piqure est aussi intense que celle d'un coup de fusil, et dure de longues heures. Dans certaines tribus amazoniennes, le rite de passage à l'âge adulte consiste à se faire piquer par plusieurs paraponera en même temps en restant le plus stoïque possible.

Ces fourmis, aux proportions exceptionnelles pour des myrmécéens (entre 1,8 et 3 cm), constituent de très petites colonies, entre quelques dizaines et une centaine d'individus. Cela s'explique par la férocité de cette espèce, qui n'a pas autant besoin du nombre pour faire la force que les autres espèces de fourmis.


Tous les commentaires (65)

a écrit : Je suis d'accord, faire souffrir un gosse uniquement pour prouver que c'est un homme est stupide, immoral et contre les droits de l'enfant/homme



Vous pouvez mettre des moins à mon commentaire en disant que je suis un gros raciste de première, mais imaginez-vous à la place de ce
s gens, se faire piquer par des dizaines de ces fourmis qui font aussi mal qu'une balle de fusil... Afficher tout
C'est pas être raciste de penser que certaines coutumes sont stupides !!! Cette anecdote se passerait en France, je suppose que tu dirais la même chose.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ce que je trouve immoral c'est notre taux dobesité quand on connait les ravages de la fin dans le monde On dit " les ravages de la faim dans le monde" et "les ravages de la fin du monde" :-D

Posté le

android

(8)

Répondre

Sa serait pas les fourmis que l'on voit dans Indiana Jones et le crâne de cristal??

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ceux qui ont voté -1 vous pensez vraiment que c'est un rite "normal" ? Obligé à faire souffrir son enfant pour soi disant le faire passé du coté des adultes ... C'est juste ridicule. La normalité ... Elle dépend essentiellement du contexte temporel et sociétal
Ici en France aujourd'hui oui ça serait aberrant .... Ailleurs pourquoi pas
Nous n'avons pas le privilège de la normalité absolue !

Posté le

iphone

(11)

Répondre

a écrit : La normalité ... Elle dépend essentiellement du contexte temporel et sociétal
Ici en France aujourd'hui oui ça serait aberrant .... Ailleurs pourquoi pas
Nous n'avons pas le privilège de la normalité absolue !
Sisi, nous avons François Hollande.

Posté le

website

(11)

Répondre

On les appellent " les fourmis manioc " en guyane. Du moins, il me semble.

Posté le

android

(1)

Répondre

Il ne s'agit pas seulement d'un rite de passage à l'âge adulte, en effet ils doivent le pratiquer à plusieurs reprises au court de leurs vies. Il faut aussi imaginer qu'ils savent très bien ce qui les attendent et ça doit faire peur ! Cela demande énormément de courage. On ne peut pas critiquer ces rites ils sont important au sein d'une communauté, il s'agit juste d'une culture différente et nous ne pouvons pas la comprendre en tant qu'occidentaux, mais il faut la respecter comme tout autre rites et cultures.

Posté le

iphone

(7)

Répondre

Ça alors ! Elle est fourmidouble !!!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

l'amerique latine en 5 episodes sur arte ! magnifiques reportages ...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et sa ne pose pas de soucis au niveau cardiaque?
Si la douleur est si forte le coeur pourrais lâcher non?
Ya plein de gens qui ont survécu à un coup de fusil alors si c'est juste la douleur ça va . Je dis pas que j'aimerais le faire mais si ça m'arrive je vais me suicider parce que j'ai trop mal .

Posté le

android

(0)

Répondre

il existe une tribu en Amérique latine dans laquelle le rite pour devenir un homme consiste à réaliser une fellation au grand patriarche (grand père) ! cf : mon prof de socio à la fac... malheureusement je ne me souviens pas du nom de la tribu, si quelqu'un a eu oui dire de cet usage là aussi très loin de nos coutumes modernes ...

Posté le

android

(3)

Répondre

le scientifique qui etudie les fourmis s'apelle un myrmécologue

Posté le

android

(10)

Répondre

De nos jours les kéké subissent des tortures similaires afin de se pavaner sur la plage : s'epiler , ça doit faire super mal !

a écrit : Ça me rappelle une anecdote que j'ai déjà lue sur ce site où un médecin s'était fait piquer par des centaines d'insectes différents pour dresser un inventaire des douleurs ressenties et c'est cette fourmi qui provoquerait la douleur la plus forte de toutes. Difficile de cautionner ce genre de tortures. Même s'il s'agit d'un rituel d'une culture différente de la nôtre (tout comme l'excision, les piercings, etc... ), doit-on humainement ne pas intervenir pour modérer ces pratiques ?

a écrit : D'après l'index de Schmidt, il s'agirait de la plus violente douleur causée par une piqûre d'insecte (voir l'anecdote de Fancat sur cette index ! ) J'aurais penser a la guêpe qui pond ses œufs dans les tarentules avec son dard de 6mm

Heureusement qu'une image vaut mille mots parce que moi et l'anglais...

Posté le

android

(0)

Répondre

Quand je pense que parfois je me plains d'être une femme...

a écrit : Difficile de cautionner ce genre de tortures. Même s'il s'agit d'un rituel d'une culture différente de la nôtre (tout comme l'excision, les piercings, etc... ), doit-on humainement ne pas intervenir pour modérer ces pratiques ? Un poil en retard pour réagir à ton commentaire mais comme dit plus haut, je pense qu'il faut leur laisser préserver leurs coutumes. Certes, tout n'est pas acceptable uniquement au nom de la tradition, mais je ne crois pas que nous soyons, en temps qu'occidentaux, à même de juger moral ou non ces coutumes qui nous sont totalement étrangères. :-)