La coccinelle qui sauva un condamné à mort

Proposé par
le

La coccinelle est un insecte réputé comme portant chance, parfois surnommé la "bête à bon Dieu". Ce surnom viendrait d'un fait historique du Xe siècle : un homme condamné à mort aurait vu se poser sur son cou au moment où il devait être décapité une coccinelle. Celle-ci n'en bougeant pas, il fut gracié sur décision du roi Robert II de France qui affirma que la coccinelle était en mission divine.


Commentaires préférés (3)

comme quoi la vie tient parfois à une belle connerie ! J'rn connais un qui a eu de la chance !

Posté le

android

(221)

Répondre

a écrit : Cette anecdote ne fait que renforcer l'idée romantique que l'on se fait de la coccinelle à sept points .

C 'est la plus commune des coccinelles . Elle a sept points qui parent sa rouge carapace de sept cocardes noires . C'est la bête à bon Dieu , la Catarineto du paysan provençal . Elle
a un gracieux renom et la jeune fille la dépose sur son doigt dressé , la laisse libre et lui chante :
<br
" Digo- me , Catarineto
Ounte passarai
Quand me maridarai " .

la coccinelle prend l'essor . Envolée du côté de l'église , elle signifie le couvent ; envolée dans une autre direction , elle annonce le mariage .

Elle défend aussi le potager est c'est la grande amie du jardinier . Elle bénéficie toujours auprès des petits et des grands d'une énorme sympathie .
Afficher tout
En effet , parallèlement a leurs cultures nombre d' agriculteurs élèvent des coccinelles , surtout dans l agriculture bio ....
Comme l a si joliment dit Norton d' ailleurs !
Le moyen le plus naturel de pouvoir préserver son potager , leurs présence signifie souvent une jolie récolte .
Et puis , y a pas a dire , elle est si jolie dans sa belle robe , rien a voir avec un vers de terre tout baveux non ? Pourtant eux ont une utilité mille fois plus grande a la préservation de la vie ...

Posté le

iphone

(96)

Répondre

Je me coucherai deux fois moins bête ! Pour l'histoire du condamné à mort, et pour le fait qu'il y a eu un roi de France qui s'appelle Robert II.
Bon Noël à vous !

Posté le

android

(201)

Répondre


Tous les commentaires (38)

comme quoi la vie tient parfois à une belle connerie ! J'rn connais un qui a eu de la chance !

Posté le

android

(221)

Répondre

Tiens, je connaissais l'expression mais j'avais jamais imaginé que ça proviendrai d'une histoire comme ça (JMCMB !).


Jolie histoire pour ce jour de Noël ! :)

Posté le

website

(3)

Répondre

La coccinelle, le seul insecte qui ne me dégoute pas

Posté le

iphone

(18)

Répondre

Cette anecdote ne fait que renforcer l'idée romantique que l'on se fait de la coccinelle à sept points .

C 'est la plus commune des coccinelles . Elle a sept points qui parent sa rouge carapace de sept cocardes noires . C'est la bête à bon Dieu , la Catarineto du paysan provençal . Elle a un gracieux renom et la jeune fille la dépose sur son doigt dressé , la laisse libre et lui chante :
<br
" Digo- me , Catarineto
Ounte passarai
Quand me maridarai " .

la coccinelle prend l'essor . Envolée du côté de l'église , elle signifie le couvent ; envolée dans une autre direction , elle annonce le mariage .

Elle défend aussi le potager est c'est la grande amie du jardinier . Elle bénéficie toujours auprès des petits et des grands d'une énorme sympathie .

Posté le

iphone

(40)

Répondre

a écrit : Cette anecdote ne fait que renforcer l'idée romantique que l'on se fait de la coccinelle à sept points .

C 'est la plus commune des coccinelles . Elle a sept points qui parent sa rouge carapace de sept cocardes noires . C'est la bête à bon Dieu , la Catarineto du paysan provençal . Elle
a un gracieux renom et la jeune fille la dépose sur son doigt dressé , la laisse libre et lui chante :
<br
" Digo- me , Catarineto
Ounte passarai
Quand me maridarai " .

la coccinelle prend l'essor . Envolée du côté de l'église , elle signifie le couvent ; envolée dans une autre direction , elle annonce le mariage .

Elle défend aussi le potager est c'est la grande amie du jardinier . Elle bénéficie toujours auprès des petits et des grands d'une énorme sympathie .
Afficher tout
En effet , parallèlement a leurs cultures nombre d' agriculteurs élèvent des coccinelles , surtout dans l agriculture bio ....
Comme l a si joliment dit Norton d' ailleurs !
Le moyen le plus naturel de pouvoir préserver son potager , leurs présence signifie souvent une jolie récolte .
Et puis , y a pas a dire , elle est si jolie dans sa belle robe , rien a voir avec un vers de terre tout baveux non ? Pourtant eux ont une utilité mille fois plus grande a la préservation de la vie ...

Posté le

iphone

(96)

Répondre

a écrit : La coccinelle, le seul insecte qui ne me dégoute pas Moi aussi ...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Je me coucherai deux fois moins bête ! Pour l'histoire du condamné à mort, et pour le fait qu'il y a eu un roi de France qui s'appelle Robert II.
Bon Noël à vous !

Posté le

android

(201)

Répondre

Quelle chance ! Et en plus de cela elle nous debarasse des parasites dans nos jardins et nos champs...

Posté le

android

(1)

Répondre

Il est amusant de savoir que cette sympathique "bébette" que tout le monde aime est aussi (lu dans un bouquin parlant de la vie sexuelle des animaux) un véritable prédateur sexuel... Le rapport est une lutte sans pardon ni merci ! Le mâle doit percer la carapace de la femelle qui lui demande d'aller se faire voir ailleurs... Alors il la bloque, jusqu'à lui couper des pattes ! C'est un véritable viol ; dont la femelle se sort bien peu vaillante, la pauvre... Bizarre la nature, parfois.

Posté le

iphone

(19)

Répondre

Le côté sympathique de la bebete est aussi peut être la raison pour laquelle les chercheurs n'ont pas hésité à en importer d'Asie. Ils en ont multiplié les élevages pour lutter contre les pucerons des cultures bio. Malheureusement, aujourd'hui on constate leur prolifération qui peut mettre en péril l'équilibre de la biodiversité. www.rustica.fr/articles-jardin/biodiversite/biodiversite-danger-trop-coccinelles-asiatiques,2621.html

Posté le

android

(3)

Répondre

Une belle histoire pour ce jour de Noël.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En effet , parallèlement a leurs cultures nombre d' agriculteurs élèvent des coccinelles , surtout dans l agriculture bio ....
Comme l a si joliment dit Norton d' ailleurs !
Le moyen le plus naturel de pouvoir préserver son potager , leurs présence signifie souvent une jolie récolte .
Et pu
is , y a pas a dire , elle est si jolie dans sa belle robe , rien a voir avec un vers de terre tout baveux non ? Pourtant eux ont une utilité mille fois plus grande a la préservation de la vie ... Afficher tout
deux petites corrections: c'est principalement la larve de coccinelle qui est si utile aux cultures car elle se nourrit des pucerons qui entravent le bon développement des cultures, et je peux vous garantir qu'un larvé de coccinelle c'est loin d'être mignon. Concernant le ver tout baveux, il est bien plus important à la préservation de la vie que la coccinelle. C'est le principal responsable de la formation du sol. en digérant la matière organique et en la liant à la matière minéral, il rend nos sol fertile et permet à la végétation de se développer. il est donc un point clef dans la chaîne alimentaire.

Posté le

android

(11)

Répondre

Désolé mais personnellement je les hais cette année plus de 500 coccinelle sont rentrés chez moi depuis ce printemps, et dans la chambre quand elles volent c'est insupportable !

Posté le

android

(2)

Répondre

JMFCLTMB (je me ferais couper la tête moins bête )

Posté le

iphone

(0)

Répondre

il a du fumer quelques chose de divin aussi ..

Posté le

android

(0)

Répondre

j'aimerai bien savoir comment le condamné à fait pour voir la coccinelle sur son cou?j'ai beau essayer mais je n'y arrive pas

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est le bureau qui a du en parler au roi et qui a agis en conséquences

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Je vais m'acheter une coccinelle de compagnie et la dresser de manière à ce qu'elle vienne sur mon cou :D Au cas où...

Posté le

iphone

(1)

Répondre