Il peut être impossible de faire peur à certaines personnes

Proposé par
le
dans

Une personne atteinte de la maladie de Urbach Wiethe peut parfois avoir des calcifications dans le cerveau au niveau de l'amygdale (à ne pas confondre avec celles de la gorge), considérée comme le centre de la peur. Cela a pour effet de lui enlever toute notion de peur : pour des tests, une patiente a ainsi pu toucher toute sorte d'animaux (araignées, serpents) sans aucune appréhension.

L'étude a toutefois montré que l'amygdale n'est pas le seul centre de la peur : en effet, soumise à une simulation de suffocation par CO2, elle ressentait une peur.


Tous les commentaires (57)

Ne plus avoir peur ça doit faire peur.

la peur mène a la colère, la colère mène a la haine et la haine mène du coté obsure de la force.

Comme on ma expliquer récemment la peur est une réaction très utile qui déclenche chez l homme plusieurs effet pouvant le sauver en premier la monter d adrénaline permettant d utiliser la totalité des capacité de nos muscles pour nous aider a fuir ou attaquer un danger de deux elle déclenche un système de contrôle sanguin qui dirige le sang en direction des organes principaux ce qui plus visuellement montre un blanchiment de la peau enfaite cette réaction a pour but de vous sauver la vie encore une fois en limitant la perte de sang en cas de coupure aux extrémités par exemple plus tout un tas d autre réaction ...
(Source d un reportage sur le comportement humain)
Donc oui en quelque sorte ne pas avoir peur est un souci !

@karcelia, si tu regarde beaucoup de film d'horreur pour finir tu a moins peur qu'au début ( à cause notament de plusieurs facteur : schéma récurent (cliché), même intrigue encore et encore !!!, mauvais effets/faux raccorrd visible (que tu remarque avec l'expérience) acteur mauvais etc ....)

Ce n'est pas de ça qu'est mort le mari d'une chirurgienne blonde dans grey's anatomy hier soir (désolé si je spoil)

a écrit : directement je ne pense pas mais la peur comme la douleur sont des signaux pour nous éviter de nous mettre en danger. Je ne sais pas si on peut considérer l'amygdale comme détruit dans cette maladie mais en tout cas lorsqu'il est détruit en plus de la disparition de la peur, le sujet est incapable d'exprimer ses émotions et de reconnaître sur des visages des expressions négatives (colère, peur). La destruction de l'amygdale entraîne aussi une altération des compétences sociales.

Perdre toute notion de peur, c'est tout bonnement effrayant.

Posté le

android

(1)

Répondre

ça doit être super génial mais à la fois terrifiant ...

Le seul problème de cette maladie est que l on ne connais pas ses limites, car on n a pas peur de la mort

Ça me rapelle un James Bond, celui avec le mec qui ne ressentait pas la douleur...

a écrit : Je ne sais pas pourquoi, mais je pense que l'armée à dû s'y intéresser pour ces soldats... Je ne pense pas, car la peur est un sentiment naturel qui te permet d'éviter certains dangers.

Ainsi un soldat en mission sans ce sentiment sera très certainement amené à faire des grosses erreurs par manque de peur justement.

La peur est un sentiment naturel et noble, le courage permet de passer au delà.

a écrit : Je ne sais pas pourquoi, mais je pense que l'armée à dû s'y intéresser pour ces soldats... Une armée sans peur, des pertes collossales...

Mais il me semble que la peur ne vient pas que de la. Il me semble qu'elle vient aussi du neocortex ou un truc comme sa ;D
A confirmer

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

Il y a un livre la dessus : " la drôle de vie de bidow bradley"
C'est un excellent roman jeunesse !

Posté le

android

(0)

Répondre