La terrible unité 731

Proposé par
le
dans

L'unité japonaise 731 était une unité militaire de recherche bactériologique de l'Armée impériale japonaise créée en 1925. Cette unité essayait de développer une arme bactériologique à partir de la peste et du choléra, qu'elle testait sur des cobayes humains, souvent des prisonniers chinois. Les cobayes étaient soumis à des traitements inhumains : transfusions en tous genres, amputations, expositions à différents produits et bactéries...

Cette unité est revenue faire polémique lorsque le premier ministre japonais Shinzo Abe a posé dans un avion numéroté 731.


Tous les commentaires (125)

a écrit : Mais euh... Ça a donné quoi ? Ça a donné des mutans avec des pouvoirs surhumain comme Lufy Naruto etc!

Posté le

android

(0)

Répondre

Lire cette anecdote en écoutant "Eclectic Electric" de Primus est assez... flippant.

Posté le

android

(4)

Répondre

Quand on voit que tout les ans, plus de 20 000 dauphins, sont littéralement massacrés à travers tout le Japon . La cruauté semble bel et bien éternelle, malheureusement .

Posté le

android

(0)

Répondre

Les nazis aussi ont fait des recherches sur les prisonniers juifs pendant la 2e guerre mondiale en leur faisant subir des traitements atroces : décompression, congélation, etc. c'est à dire le même genre de traitement que les japonais ont fait sur des prisonniers chinois. Comme les résultats de ces "expériences scientifiques" n'ont pas été perdus, je suppose que la plupart des connaissances scientifiques que nous avons à l'heure actuelle sur la résistance du corps humain aux conditions extrêmes (décompression, froid, douleur, etc.) viennent de là...

La conquete du pacifique et de l'asie du sud-est par les japs dans les années 30 fut une campagne sanglante.
Par exemple, lorsque l'armée japonaise arrivait devant une ville ennemie, il disait "Rendez-vous ou on vous tue tous". Si la ville souhaitait se battre, il les tuait jusqu'au dernier pour "honorer leur bravoure". Si la ville se rendait, il decidait de tuer quand meme tout le monde car les habitants n'avait, selon les japs, plus d'honneur apres s'etre rendus et ne meritait pas de vivre.
Ce fut le cas lors du massacre de Nankin, ville chinoise de 300 000 habitants, que l'armée japonaise extermina en quelques jours, nottamemt en organisant des concours de decapitations dont les journaux japonais parlait en une. ( image celebre d'un journal japonais qui titre "106-105" avec une image de deux soldats japonais le sabre a la main )

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Les nazis aussi ont fait des recherches sur les prisonniers juifs pendant la 2e guerre mondiale en leur faisant subir des traitements atroces : décompression, congélation, etc. c'est à dire le même genre de traitement que les japonais ont fait sur des prisonniers chinois. Comme les résultats de ces "expériences scientifiques" n'ont pas été perdus, je suppose que la plupart des connaissances scientifiques que nous avons à l'heure actuelle sur la résistance du corps humain aux conditions extrêmes (décompression, froid, douleur, etc.) viennent de là... Afficher tout Après recherche sur Wikipedia les nazis ont effectivement fait des choses similaires et toutes ces recherches n'ont en rien aidé nos connaissances en médecine sur les résistances humaines etc... Ça ne minimise en rien leurs faits que cela soit utile ou non pour nos connaissances actuelles

a écrit : On peut lire dans la première source qu'à la fermeture du centre lors de la capitulation:

"les États-Unis ont reçu de Shirō Ishii (chef du centre) l'ensemble des résultats des tests menés à l'unité 731, résultats qu'il avait conservés dans sa fuite ; il a ainsi bénéficié d'un
e totale impunité"

Je suis resté scotché dans les sources on parle de dissections humaine sans anesthésie, d'arrachage de membres et d'organes les uns après les autres, et toutes sorte d'autres actes de torture sur plus de 400 000 personnes, et ce type ressort libre après ça ?
Afficher tout
Il faut pas tout mélanger : d'après les sources, les vivisections, tortures, etc. ont concerné environ 10 000 personnes ; le nombre total de victimes de 400 000 à 500 000 inclut les habitants des villages victimes des tests d'agents pathogènes (peste, choléra, etc.) à grande échelle. Donc seulement 10 000 personnes ont transité dans ces sinistres laboratoires et c'est déjà beaucoup.

a écrit : Lu dans le lien wiki: "Au terme de la guerre les membres de l'Unité 731 ont négocié avec le général Douglas MacArthur et les autorités américaines un pacte les soustrayant aux poursuites intentées par le Tribunal de Tokyo. En échange les États-Unis ont reçu de Shirō Ishii l'ensemble des résultats des tests menés à l'unité 731, résultats qu'il avait conservés dans sa fuite ; il a ainsi bénéficié d'une totale impunité"
Si les américains ont voulus récupérer ces résultats, c'est que ça devait bien les intéresser,en clair merci les djap d'avoir fait le sale boulot,ça nous evite de le faire nous meme et de passer pour des monstres.
Afficher tout
Selon toi les américains auraient dû laisser les infos à un médecin psychopathe et sanguinaire pour aller refaire les mêmes horreurs sur les prisonniers japonais ?
A ce que je sache ils n'ont jamais itou

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Après recherche sur Wikipedia les nazis ont effectivement fait des choses similaires et toutes ces recherches n'ont en rien aidé nos connaissances en médecine sur les résistances humaines etc... Ça ne minimise en rien leurs faits que cela soit utile ou non pour nos connaissances actuelles Alors moi aussi j'ai fait une recherche et j'ai lu qu'une seule expérience aurait été utile : celle visant à observer le refroidissement du corps humain plongé dans l'eau glacée (pour chercher à améliorer la survie des pilotes abattus au-dessus de la mer du Nord et qui aurait abouti à la mise au point d'une combinaison de survie pour les pêcheurs), les autres expériences étaient peu utiles car les cobayes étaient déjà affaiblis par les mauvais traitements, ou les protocoles étaient douteux, ou les mêmes résultats pouvaient être obtenus par des moyens moins barbares... Tout ceci ne justifie bien sûr pas le recours à de telles méthodes !!!

Moralité, l'histoire telle qu'elle est enseignée à l'école est présentée sous un angle bien particulier !!!

a écrit : Je pense directement au film d'horreur "Philosophy of a Knife" qui raconte l'histoire de l'unité 731 et qui est connu pour être un des films les plus horrible. (Sachant aussi que le film dure 4h 30 ! :-X ) D'ailleurs certaines scènes de ce film sont réels, elle proviennent des camera qui étaient dedans. Le réalisateur à mit ses fictions dans le même type pour que les gens ne fassent pas la différence.
De plus, plusieurs jeunes soldats japonais étaient recruté sans savoir ce qu'ils allaient faire et bon nombre ont été exécuté pour éviter les fuites.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Il me semble que c'est cette unité qui a lancé des centaines de ballons remplis d'armes bactériologiques qui fut heureusement un échec et ne provoqua que quelque morts. Effectivement t'as raison, ils avaient attaché les prisonniers (principalement des paysans chinois) sur des poutre en bois et les ont bombardé de bactéries sur un champs. Finalement ça n'a pas donné ce qu'ils espéraient.

Posté le

android

(0)

Répondre

Les animaux ne sont pas capable de faire ce genre d'atrocités. Ce n'est pas la loi du plus fort c'est la loi du plus ignoble...typiquement humain malheureusement...

a écrit : Lu dans le lien wiki: "Au terme de la guerre les membres de l'Unité 731 ont négocié avec le général Douglas MacArthur et les autorités américaines un pacte les soustrayant aux poursuites intentées par le Tribunal de Tokyo. En échange les États-Unis ont reçu de Shirō Ishii l'ensemble des résultats des tests menés à l'unité 731, résultats qu'il avait conservés dans sa fuite ; il a ainsi bénéficié d'une totale impunité"
Si les américains ont voulus récupérer ces résultats, c'est que ça devait bien les intéresser,en clair merci les djap d'avoir fait le sale boulot,ça nous evite de le faire nous meme et de passer pour des monstres.
Afficher tout
De la même façon, après la défaite allemande, américains et soviétiques se sont partagés les savants nazis, et notamment les physiciens qui avaient travaillé sur les programmes d'armement d'Adolf. C'est ainsi que Von Braun, le "père" des V2, s'est retrouvé aux USA, ou il a travaillé sur le programme Apollo

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : C'est une triste histoire et je pense à tous ceux qui ont subi ces atrocités. Amen Il y a peut être une autre réponse à ta question mais je pense tout simplement que l'on doit connaître les atrocités qui on été commises dans le monde car cela nous permet d'évoluer et de ne pas répéter les mêmes erreurs.

Cela me fait penser à un projet Américain de la guerre froide ou ces derniers essayaient de contrôler les gens en leur injectant des substances dans le cerveau.

Pour les fans de Muse, c'est le sujet de leur titre MK Ultra, d'où le nom de ce projet américain.

Ce genre d'atrocité ne date pas d'hier et continue encore aujourd'hui... Nous ne sommes juste pas au courant de tout...

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : C'est la meilleure démonstration contre le racisme ! En effet, l'homme est le même partout, qu'il soit noir, blanc, jaune ou rouge, il est capable des pires atrocités ou des plus belles choses. L'Homme est capable du meilleur comme du pire quoi

a écrit : Digne d'un film d'horreur ça ne m'étonnerait pas qu'il l'adapte sur grand écran Deja fait 'Philosophy of a Knife' mais parait que c'est le film le plus dérangeant qui soit ! Google image est assez explicite aussi !