Qui sont les Untergunther ?

Proposé par
Invité
le
dans

Les "Untergunther" sont un groupe de personnes à Paris qui clandestinement vont dans des endroits abandonnés ou délaissés en vue d'y faire une action positive. Cela nécessite souvent de désactiver les alarmes et de s'introduire illégalement dans différents lieux. Ils ont par exemple réparé dans le plus grand secret durant un an une horloge du Panthéon, cassée depuis des années.

Lorsqu'ils ont informé l'administrateur du monument de leur action, celui-ci n'a pas apprécié, en a démonté les pièces et les a poursuivi en justice.


Commentaires préférés (3)

L'administrateur aurait dû être content, la réparation de l'horloge (faite sous la direction d'un maître-horloger) aurait probablement couté très cher à l'état.
De plus, c'est la sauvegarde du patrimoine dont il s'agît.
Apparemment le mécanisme n'aurait pas été démonté mais l'ensemble à nouveau abandonné bien qu'en état de fonctionner.
Il suffirait de la remonter une fois par semaine pour lui redonner vie.

À new york il y a un certain groupe de personne qui vivait dans les jardins publique ils se sont fait renvoyé et maintenant ils habitent dans les sous sols de new york pour se nourrir ils sortent la nuit et mange ce qu'il trouve comme des rats. Et quand on descend de quelque étage on y trouve des personnes qui vivent constamment dans le noir et ceux des étages supérieur ne laisse pas monté ceux de l'étage inférieur. Ce genre de personne sont la depuis puis plus de une génération

Malgré le fait qu'un groupe de personnes ait réussi à s'introduire clandestinement dans le panthéon, ce qui aurait pu très mal tourner si le groupe avait été mal attentionné, je ne m'explique pas certaines choses :

les administrateurs, qui sont souvent très attachés au lieu, et qui déplorent les coupes de budget qui ne leur permettent pas de rénover mais que de maintenir en l'état, n'aient pas accepté cette réparation :

La réparation d'une horloge de cet âge là demande souvent des dizaines d'heures de travail, des plans, une connaissance parfaite des technique de l'époque--> ça coûte excessivement cher.

Même si les administrateurs ont pu être passablement alarmés par les intrusions répétées qui leur ont été révélées, il est dit qu'ils ont retiré des pièces essentielles de l'horloge pour empêcher de la faire fonctionner : ça tient plus du déni et de la bravade que de la décision sage et mûrement réfléchie, d'autant plus qu'un horloge en fonctionnement se dégrade bien moins vite qu'une horloge à l'arrêt...


Tous les commentaires (106)

L'administrateur aurait dû être content, la réparation de l'horloge (faite sous la direction d'un maître-horloger) aurait probablement couté très cher à l'état.
De plus, c'est la sauvegarde du patrimoine dont il s'agît.
Apparemment le mécanisme n'aurait pas été démonté mais l'ensemble à nouveau abandonné bien qu'en état de fonctionner.
Il suffirait de la remonter une fois par semaine pour lui redonner vie.

À new york il y a un certain groupe de personne qui vivait dans les jardins publique ils se sont fait renvoyé et maintenant ils habitent dans les sous sols de new york pour se nourrir ils sortent la nuit et mange ce qu'il trouve comme des rats. Et quand on descend de quelque étage on y trouve des personnes qui vivent constamment dans le noir et ceux des étages supérieur ne laisse pas monté ceux de l'étage inférieur. Ce genre de personne sont la depuis puis plus de une génération

Les Untergunther existent depuis quelques décennies, mais ils ont surtout pris leur essor en 2004. Cet été-là, la police met à jour sous la colline de Chaillot à Paris, à 18 mètres de profondeur, une salle de cinéma clandestine de 400 mètres carrés, remise à jour par ce groupe activiste !

Malgré le fait qu'un groupe de personnes ait réussi à s'introduire clandestinement dans le panthéon, ce qui aurait pu très mal tourner si le groupe avait été mal attentionné, je ne m'explique pas certaines choses :

les administrateurs, qui sont souvent très attachés au lieu, et qui déplorent les coupes de budget qui ne leur permettent pas de rénover mais que de maintenir en l'état, n'aient pas accepté cette réparation :

La réparation d'une horloge de cet âge là demande souvent des dizaines d'heures de travail, des plans, une connaissance parfaite des technique de l'époque--> ça coûte excessivement cher.

Même si les administrateurs ont pu être passablement alarmés par les intrusions répétées qui leur ont été révélées, il est dit qu'ils ont retiré des pièces essentielles de l'horloge pour empêcher de la faire fonctionner : ça tient plus du déni et de la bravade que de la décision sage et mûrement réfléchie, d'autant plus qu'un horloge en fonctionnement se dégrade bien moins vite qu'une horloge à l'arrêt...

a écrit : Ils avaient peut-être remonté l'horloge à l'envers ? Mais dans ce cas, elle aurait remonté le temps, on aurait rajeuni!

a écrit : L'administrateur aurait dû être content, la réparation de l'horloge (faite sous la direction d'un maître-horloger) aurait probablement couté très cher à l'état.
De plus, c'est la sauvegarde du patrimoine dont il s'agît.
Apparemment le mécanisme n'aurait pas été démonté ma
is l'ensemble à nouveau abandonné bien qu'en état de fonctionner.
Il suffirait de la remonter une fois par semaine pour lui redonner vie.
Afficher tout
Plus cher que gratuit, oui c'est probable. ;)

Le problème selon moi, c'est qu'on ne sait rien de ces gens, donc même si leurs intention sont louables, rien ne dit qu'ils ne vont pas malencontreusement aggraver une situation. Pensez a l'histoire de la Mamie qui avait voulue restaurer seule et sans autorisation une toile où était representé Jesus, et en avait fait un barbouillage ignoble.. On ne peut décemment pas confier de tels travaux à n'importe qui.

Bon pour ce qui est de l'horloge, c'est sûr que retirer des pièces pour qu'elle ne marche pas à nouveau, ça fait un peu réaction de gamin vexé..

L'action part d'une bonne intention mais comme le dit Momy, la restauration du patrimoine n'est pas une tâche que n'importe qui peut faire. Il y a des précautions et des outils qu'un groupe d'activistes comme ça ne connait certainement pas. C'est sûrement le pourquoi de la récation de l'administrateur.

Bon ok, que celui ne lui fasse pas plaisir qu'ils aient touché a l'horloge ca va, mais que l'administrateur en retire les pieces par rancune, c'est vraiment pour faire chier --'

Posté le

android

(41)

Répondre

a écrit : Plus cher que gratuit, oui c'est probable. ;)

Le problème selon moi, c'est qu'on ne sait rien de ces gens, donc même si leurs intention sont louables, rien ne dit qu'ils ne vont pas malencontreusement aggraver une situation. Pensez a l'histoire de la Mamie qui avait voulue restaure
r seule et sans autorisation une toile où était representé Jesus, et en avait fait un barbouillage ignoble.. On ne peut décemment pas confier de tels travaux à n'importe qui.

Bon pour ce qui est de l'horloge, c'est sûr que retirer des pièces pour qu'elle ne marche pas à nouveau, ça fait un peu réaction de gamin vexé..
Afficher tout
Aucune pièce n'a été retirée et la réparation serait assez bien faite, sous la direction du maître-horloger Jean-Baptiste Viot.
Quant à la toile de la vieille dame représentant Jésus, si elle lui appartenait, quelle autorisation aurait-elle dû demander?

Si ils veulent ils peuvent venir chez moi reparer mon ordi

Posté le

android

(56)

Répondre

a écrit : À new york il y a un certain groupe de personne qui vivait dans les jardins publique ils se sont fait renvoyé et maintenant ils habitent dans les sous sols de new york pour se nourrir ils sortent la nuit et mange ce qu'il trouve comme des rats. Et quand on descend de quelque étage on y trouve des personnes qui vivent constamment dans le noir et ceux des étages supérieur ne laisse pas monté ceux de l'étage inférieur. Ce genre de personne sont la depuis puis plus de une génération Afficher tout J'ai beau chercher mais je ne vois pas le rapport avec le sujet de l'anecdote.....

a écrit : Aucune pièce n'a été retirée et la réparation serait assez bien faite, sous la direction du maître-horloger Jean-Baptiste Viot.
Quant à la toile de la vieille dame représentant Jésus, si elle lui appartenait, quelle autorisation aurait-elle dû demander?
Je comprends ce que tu veux dire... Mais ce n'est pas parce que, propriétaire, l'on a pas forcément besoin d'autorisation pour "détruire" quelque chose, qu'il serait légitime de faire ce que l'on veut. Il y a des choses qui entrent dans le Patrimoine, qui ont des valeurs historiques ou "de mémoire"... L'histoire regorge d'exemples où l'on a conspué, à juste titre, certains actes de ce type.

Si je rejoins assez "Momy" sur la nécessité d'un certain contrôle de ces actes, je trouve assez sympa l'idée initiale de ces gens qui, au fond, doivent être bien sympatoches... Je suis simplement surpris de la démarche puisque eux mêmes disent (sources) que l'attrait de l'interdit s'émousse rapidement... Quelle est alors leur motivation profonde ?

Je suis pas d'accord avec le dernier commentaire. Si elle était prioritaire elle fait ce qu'elle veux. Quand tes prioritaire d'un tableau vieux de je ne sais combien de temps, une foi le papier en main qui prouve que c'est a nous, on peut très bien se torcher le cul avec. Si on entre dans ton jeu rien ne nous appartient et appartient a tout le monde... Communiste ?

Y'a une rumeur qui dit qu'ils ont juste changé la batterie AAA de l'horloge..

Posté le

android

(36)

Répondre

a écrit : Y'a une rumeur qui dit qu'ils ont juste changé la batterie AAA de l'horloge.. Vu la taille, c'était au moins une AA.

Que ce qui perdent espoir en l'humanité, et qui disent tout le temps que maintenant il n'y a plus de solidarité ou de bonnes intentions, en prennent de la graine... et se taisent pour une fois

C'est ridicule .. Les parisiens et leur arrogance ....

Peut être que l'horloge avait plus de valeur détachée que assemblée, par exemple sa peut être un fait historique lié à cette horloge ou tout simplement que le propriétaire ne voulait pas le faire car la maintenance coûte cher etc... Sa reste un délit même si sa partait d'une bonne intention, si ils veulent faire de bonne actions ils peuvent demander aux communes une liste de monuments à restaurer.

Posté le

android

(6)

Répondre