Orangina, un cas d'école en marketing

Proposé par
le

Orangina est un cas d'école souvent enseigné en marketing : en effet, la pulpe qui se trouve au fond des bouteilles était un gros défaut par rapport à ses concurrents. Il a donc fallu un positionnement marketing original, qui transforma ce défaut en une qualité, avec les publicités "Secouez moi".


Commentaires préférés (3)

Ben c'est parce que justement vous ne comprenez pas ou est le problème que c'est un cas d'école en marketing

Posté le

unknown

(293)

Répondre

Je confirme, en canette alu jamais j'ai réussi a faire gicler cette boisson. Pourtant j'ai un bon poignet gauche spécialise dans les va-et-vients

Posté le

unknown

(448)

Répondre

Il n'empêche qu'à mon avis le roi de marketing est celui qui a convaincu les aveugles de porter des lunettes de soleil.

Posté le

iphone

(1133)

Répondre


Tous les commentaires (50)

Depuis tant d années que j'en bois.....japprends quelque chose la !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je ne vois pas en quoi la pulpe en fait un défaut bien au contraire ! d'ailleurs tous les bons jus de fruits en ont !

Posté le

unknown

(7)

Répondre

Le défaut c'est pas la pulpe en elle-même, c'est le fait qu'elle reste au fond de la bouteille... si j'ai bien compris.

Posté le

unknown

(49)

Répondre

Je ne comprends pas en quoi c'était un défault vis-à-vis de leurs concurrents...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ben c'est parce que justement vous ne comprenez pas ou est le problème que c'est un cas d'école en marketing

Posté le

unknown

(293)

Répondre

je me demande si ils ont ajustés le gaz pour que ça n'eclabousse pas en ouvrant. D'ailleurs si ca vous arrive de faire tomber une canette ou bouteille de coca, il suffit de mettre des touts petits coups avec l'ongle
tout autour du contenant de maniere repartie pour que ca n'eclabousse pas lors de l'ouverture.

Posté le

unknown

(71)

Répondre

a écrit : Ben c'est parce que justement vous ne comprenez pas ou est le problème que c'est un cas d'école en marketing +1

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Je ne méritais pas de vivre avant de savoir ça.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Il faut que j'essaye ce qu'à dit touko, ce serait hyper pratique.

Posté le

unknown

(15)

Répondre

Par contre il faut faire attention en ouvrant la bouteille. Et puis je ne veux pas trop les descendre mais un : je n'aime pas je préfère le fanta, deux : leur défaut oblige à faire attention à l'ouverture pour pas que ça asperge toute la pièce, 3 : leurs pubs en france sont plus que nul à chier.
Je ne fais pas de favoritisme. Je ne bois que du coca et je sais que fanta appartient au groupe coca.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Il faut pas secouer comme un malade mais plutôt mélangez la pulpe en pivotant la bouteille de haut en bas et la il n'y a plus de risque dasperger la pièce !

Posté le

unknown

(15)

Répondre

En faisant balancer la bouteille doucement, le bouchon vers le bas puis vers le haut a plusieurs reprise lentement, la pulpe est alors répartie et pas de soucis d'ouverture. Il faut pas la secouer un taré de bas en haut pendant 6 ans ...

Posté le

unknown

(23)

Répondre

je suis desolé mais il m'est deja arrivé de secouer une bouteille d'orangina sans menagement et ca n'eclabousse pas : pas comme le cocu-colu qui s'emporte a la moindre secousse.

Posté le

unknown

(53)

Répondre

C'est ce qui fait d'orangina une boisson unique ;)

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Ah si quand meme les bouteilles dorangina peuvent éclabousser si tu fais ça comme un malade mais si t'y vas doucement c'est parfaitement mélange et aucun souci.

Posté le

unknown

(1)

Répondre