Si vous faites des blagues vaseuses, vous êtes peut-être atteint d'un syndrome

Proposé par
le
dans

Le syndrome Witzelsucht entraine chez la personne qui en souffre une nécessité de faire des blagues "vaseuses" à longueur de journée sans percevoir l'agacement de son entourage. Les personnes atteintes de cette pathologie deviennent aussi insensibles a toute autre forme d'humour. Elle serait due à un accident cérébral.

Un autres des symptômes gênant de cette pathologie est une hypersexualité.


Tous les commentaires (101)

a écrit : Je ne comprend pas bien ce qui est appelé l'hypersexualité, si quelqu'un pouvait m'expliquer.. L'hypersexualité est le fait de ressentir des envies de sexe/assouvir ces envies plus de la moitié du temps. Genre 10h par jour.
Mais bon, non reconnu par le DSM-IV donc ce n'est pas, médicalement parlant, un trouble reconnu.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Il avait prévu son commentaire, j'en suis sur ! Surtout que son commentaire est daté du 28 novembre!

a écrit : Je ne comprend pas bien ce qui est appelé l'hypersexualité, si quelqu'un pouvait m'expliquer.. Google est ton nouvel ami

a écrit : Tu vois DSK? Alors tu vois l'hypersexualité :-) Tu vois ta blague.. Ben voilà une blague vaseuse!

a écrit : Je ne comprend pas bien ce qui est appelé l'hypersexualité, si quelqu'un pouvait m'expliquer.. Ou te montrer ? Lol

Posté le

android

(0)

Répondre

J'ai jamais eu d'accident cérébral pourtant j'ai l'impression de faire des blagues vaseuses à longueur de journée avec mes potes x)
Je ne peux m'empêcher de glisser un petit jeu de mot par ci par la quand cela s'impose x)

Nagui doit en être atteind... A mon avis -_-'

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Un exemple concret de blague d'une personne atteinte? Parce que, comme ça, on a du mal à se rendre compte. L'humour reste subjectif mais là apparemment ça fait l'unanimité donc ça m'intrigue! Mr. Palmer dans NCIS ? :p

a écrit : Galere le pauvre gars atteint de ce syndrome, comment serrer suffisamment de filles pour combler son hypersexualité quand on a un humour a decoller le papier peint!!! Bah il a un bras très musclé !

Posté le

android

(11)

Répondre

Ça me fait a penser a "Titi" dans "Touche pas a mon poste". On a enfin trouver la raison de ses blagues ^^

a écrit : Je ne comprend pas bien ce qui est appelé l'hypersexualité, si quelqu'un pouvait m'expliquer.. Bah c'est de la sexualité, sauf que ta besoin de tirer plus que la moyenne..

a écrit : Dans le même style il y a le syndrome de la Tourette! Décrit pour la première fois par un médecin français en 1825, c'est une affection neurologique qui provoque chez la personne qui en est atteintes ce que l'on appelle des "troubles obsessionnels-compulsifs", autrement dit des crises d'insultes.. Nos dirigeants ont des crises de connerie je penses, ça ne doit pas être les mêmes syndrome :) Afficher tout Quelqu'un atteint du syndrome de la Tourette ne balancera pas forcément des insultes en rafale ; ça peut être n'importe quel autre type de mot ou même des gestes (voir les deux simultanément). Les victimes de la Tourette sont souvent las de ne pas pouvoir se contrôler (ce qui est à mon avi tout à fait normal).

Posté le

android

(10)

Répondre

Plus connu sous le nom de syndrome de michel cymes

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Un exemple concret de blague d'une personne atteinte? Parce que, comme ça, on a du mal à se rendre compte. L'humour reste subjectif mais là apparemment ça fait l'unanimité donc ça m'intrigue! Pour travailler auprès de cérébrolésés, je peux dire que c'est vraiment handicapant. D'autant que comme dit dans un commentaires, ça s'apparente souvent à bien d'autres troubles inhérents à une lésion du lobe frontal (trouble des fonctions exécutives, de la représentation mentale, des repères spatiaux-temporels,...). En concret, ça veut dire qu'une personne atteinte te fera une blague pourrie du genre "du coup?" en touchant son cou à chaque fois que quelqu'un utilise cette expression. Ou bien " on dit pas difficile, mais diffisourcil". Ça peut vite devenir insupportable pour les autres, a fortiori parce que la personne est incapable de s'arrêter, même après supplications.

Pardonnez moi, après avoir lu les commentaires je n'arrives toujours pas à comprendre. Même si comme le dit rodrigo, ces blagues ne cessent. Comment pouvons nous juger si elles sont drôle ou non? Certains pourraient les trouver amusante non? Et toutes les personnes atteinte de cette maladie ont elles ce symptôme?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pardonnez moi, après avoir lu les commentaires je n'arrives toujours pas à comprendre. Même si comme le dit rodrigo, ces blagues ne cessent. Comment pouvons nous juger si elles sont drôle ou non? Certains pourraient les trouver amusante non? Et toutes les personnes atteinte de cette maladie ont elles ce symptôme? Comme expliqué par Youtu, c'est la capacité de discernement qui leur fait surtout défaut, donc il peut y avoir de bonnes blagues qui sortent du lot. Mais quand tu entends disons 50 blagues dans une discussion d'une dizaine de minutes, ça devient fatiguant. Là où ça peut vraiment devenir gênant c'est quand ces blagues apparaissent dans une discussion avec ton banquier qui te demande de calmer tes dépenses, ou quand ta mère t'annonce que ton oncle est mort.
Ces troubles là se complètent en fait par une désinhibition complète: donc cette personne peut balancer des blagues à un parfait inconnu dans les transports en commun. L'un de nos usagers cérébrolésés a fait cette expérience. Il a engagé la conversation avec un homme dans le tram, a fait des blagues, et n'a pas senti que cet homme n'avait pas du tout envie de rigoler ni même de lui parler. Comme notre usager insistait encore et encore, l'homme a fini par s'énerver et l'a frappé.

Et surtout Ingrid, est-ce que tu baises ?

Je viens de reconnaitre mon prof de maths.

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre