La police islandaise a tué pour la première fois par balles en 2013

Proposé par
le
dans

En décembre 2013, la police islandaise a tué un homme par balles pour la première fois de son histoire. Le pays de 322 000 habitants connaît l'une des criminalités les plus faibles au monde, et il arrive certaines années qu'il n'y ait aucun homicide sur l'île. C'est pourquoi elle ne compte qu'un peu plus 600 policiers, dont quelques dizaines seulement ont une arme de service.

L'homme abattu était un forcené qui s'était retranché dans un appartement et tirait sur les passants et les policiers.


Commentaires préférés (3)

Comment expliquez-vous que l un des plus faibles taux est le Japon? Ils ont presque le record et sont loin d habiter les pôles. L explication est que la criminalité est liée à la société autant que la densité.

Posté le

android

(338)

Répondre

a écrit : Ce serait presque une utopie en France.
Le Japon avec un taux d'homicides volontaire de 0, 4%, soit 4 homicides pour 100 000 habitants, ainsi que Macao, avec un taux de 0, 7, soit 4 homicides volontaire pour 100 000 habitants, les rejoignent en quelque sorte.
Au contraire le mauvais élève est le S
alvador avec un taux d'homicide volontaire de 69, 2 soit 4 308 homicides pour 100 000 habitants. Afficher tout
Et les suicides c'est compté comme homicides volontaires au Japon ?

a écrit : Compte tenu de la densité de la population , la criminalité décroît au fur et à mesure que l'on s'approche des pôles géographiques et s'accroît au fur et à mesure que l'on s'approche de l'équateur .

Sources : Diverses revues de sociologies .
Ah. Mesdames et messieurs les sociologues, vous pouvez arrêter vos thèses et vos recherches sur la criminalité. On tient ici l'explication !


Tous les commentaires (89)

Impressionnant, je me demande à quoi est dû ce faible taux de criminalité ?

ÉDIT : «La criminalité est en comparaison plus faible que dans beaucoup de pays développés. C'est en partie dû à un niveau de vie élevé, une population réduite, et des forces de l'ordre diplômées et bien formées»

D'après le source 1 mais ça me laisse perplexe, si quelqu'un a plus d'informations ...

Compte tenu de la densité de la population , la criminalité décroît au fur et à mesure que l'on s'approche des pôles géographiques et s'accroît au fur et à mesure que l'on s'approche de l'équateur .

Sources : Diverses revues de sociologies .

a écrit : Compte tenu de la densité de la population , la criminalité décroît au fur et à mesure que l'on s'approche des pôles géographiques et s'accroît au fur et à mesure que l'on s'approche de l'équateur .

Sources : Diverses revues de sociologies .
Je ne savais pas que la position géographique d'un pays influençait sont taux de criminalité. Donc c'est bien dû à la densité de la population ? (Plus on s'éloigne de l'Équateur et moins il y a de monde ?)

Ce serait presque une utopie en France.
Le Japon avec un taux d'homicides volontaire de 0, 4%, soit 4 homicides pour 100 000 habitants, ainsi que Macao, avec un taux de 0, 7, soit 4 homicides volontaire pour 100 000 habitants, les rejoignent en quelque sorte.
Au contraire le mauvais élève est le Salvador avec un taux d'homicide volontaire de 69, 2 soit 4 308 homicides pour 100 000 habitants.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Compte tenu de la densité de la population , la criminalité décroît au fur et à mesure que l'on s'approche des pôles géographiques et s'accroît au fur et à mesure que l'on s'approche de l'équateur .

Sources : Diverses revues de sociologies .
L'Afrique du sud doit être l'exception

En même temps 322000 personnes pour un pays, c'est un peu comme une grande famille et les meutres fratricides sont beaucoup moins frequents que les simples homicides!

Posté le

android

(0)

Répondre

"... quelques dizaines seulement ont une arme de service ..."

C'est vraiment risqué d'être policier sans arme de service.

Elle est bien utile comme pouvoir de dissuasion.

Comment expliquez-vous que l un des plus faibles taux est le Japon? Ils ont presque le record et sont loin d habiter les pôles. L explication est que la criminalité est liée à la société autant que la densité.

Posté le

android

(338)

Répondre

a écrit : Ce serait presque une utopie en France.
Le Japon avec un taux d'homicides volontaire de 0, 4%, soit 4 homicides pour 100 000 habitants, ainsi que Macao, avec un taux de 0, 7, soit 4 homicides volontaire pour 100 000 habitants, les rejoignent en quelque sorte.
Au contraire le mauvais élève est le S
alvador avec un taux d'homicide volontaire de 69, 2 soit 4 308 homicides pour 100 000 habitants. Afficher tout
Et les suicides c'est compté comme homicides volontaires au Japon ?

a écrit : "... quelques dizaines seulement ont une arme de service ..."

C'est vraiment risqué d'être policier sans arme de service.

Elle est bien utile comme pouvoir de dissuasion.
Et si personne d'autre n'a d'arme ? À quoi lui sert-elle son arme sauf à créer une barrière entre lui et la population ?

Posté le

android

(54)

Répondre

a écrit : Compte tenu de la densité de la population , la criminalité décroît au fur et à mesure que l'on s'approche des pôles géographiques et s'accroît au fur et à mesure que l'on s'approche de l'équateur .

Sources : Diverses revues de sociologies .
Ça ne doit pas être un des seuls facteurs ( je ne dis pas que tu te trompe j'essaie de compléter ) , la culture , l'éducation, le respect , sont très déterminant aussi je pense , rien qu'en prenant l'exemple du Japon déjà cité au dessus

a écrit : "... quelques dizaines seulement ont une arme de service ..."

C'est vraiment risqué d'être policier sans arme de service.

Elle est bien utile comme pouvoir de dissuasion.
Si tu compares ça par rapport aux pays style la France, les États-Unis, oui, ça peut être dangereux (même si en France, ça sert surtout pour dissuader). Mais si ces policiers, comme dit dans l anecdote sont formés au combat pour maîtriser quelqu'un a main nue (voir couteau), ils n ont pas besoins d armes. Après, vu la position géographique de l île, il me paraît difficile d'importer des armes ou autres produits dangereux sur l île. Limitant l accès par bateaux et avions, ça doit grandement faciliter le travail des douanes

Posté le

android

(14)

Répondre

Pour répondre a Adrien 59, l'Island est une des pays les plus armée du monde avec plus d'une arme pour 3 personnes, ce qui tord le coup au lobby anti arme du coup

a écrit : Et si personne d'autre n'a d'arme ? À quoi lui sert-elle son arme sauf à créer une barrière entre lui et la population ? La barrière entre lui et la population est déjà créée par l'uniforme; la fameuse "peur du gendarme".

De nos jours, il y'a beaucoup d'armes qui circulent et malheuresement le contrôle total de ces armes est presque impossible.

De plus il ne faut pas oublier la mort de la policière municipale (Aurélie Fouquet) en 2010. (radio-londres.fr/2012/08/opinion-lurgence-darmer-les-polices-municipales/)

a écrit : "... quelques dizaines seulement ont une arme de service ..."

C'est vraiment risqué d'être policier sans arme de service.

Elle est bien utile comme pouvoir de dissuasion.
Il me semble que les agents de police anglais n'ont pas d'arme de service pourtant. Enfin je ne suis pas sur mais je crois me souvenir que mon cousins anglais me l'ait dit.

La densité joue le rôle statistique "il y a moins de monde donc il y a potentiellement moins de voleurs". Ça n'explique pas tout et c'est partiellement faux (cas des régions en France une par une on un taux plus élevé que l'Islande).
Le second point est la dissuasion : ça a été dit, l'Islande a, comme la Suisse, une culture de l'arme doublé d'un respect d'autrui qui permet de voir beaucoup d'armes circuler en liberté sans pour autant créer de gros problèmes : les armes permettant aux victimes de se défendre, les agressions se font rares voir inexistantes.
Enfin l'éloignement de l'île et sa taille lui permettent de dissuader le grand banditisme (imaginez braquer une banque, il vous faudra un bon avion pour partir... ce n'est pas pratique).

Posté le

android

(22)

Répondre

Et pour le truc du taux de criminalité en fonction de l'equateur, c'est vrai qu'on peut trouver pas mal de contre-exemples.

C'est surtout que la population est très homogène.

a écrit : Compte tenu de la densité de la population , la criminalité décroît au fur et à mesure que l'on s'approche des pôles géographiques et s'accroît au fur et à mesure que l'on s'approche de l'équateur .

Sources : Diverses revues de sociologies .
Ah. Mesdames et messieurs les sociologues, vous pouvez arrêter vos thèses et vos recherches sur la criminalité. On tient ici l'explication !

Impressionnant !!! Plein de pays devrais prendre exemple !