Les nazis étaient aussi en guerre contre le tabac

Proposé par
le

Dans les années 30, les nazis menèrent une grande campagne antitabac en Allemagne. Ils instaurèrent une taxe sur le tabac et les allumettes et interdirent de fumer dans certains lieux publics (bus, trams, restaurants, hôpitaux). Le but était moins de veiller à la santé des Allemands que d'assurer l'avenir de la race aryenne en supprimant tout ce qui pouvait être néfaste à la procréation.

Hitler lui-même détestait le tabac ce qui ne fut pas non plus étranger à cette campagne.


Tous les commentaires (72)

a écrit : À la fin du Reich, le tabac a continué à être interdit de la sorte ? Non cela a même plutôt eu l'effet inverse . On pouvait fumer dans les écoles par exemple .

Posté le

android

(0)

Répondre

Personnellement je trouve ça assez problématique comme sujet . Parce que d'un côté , ils cherchent à éviter que les allemands fument. Cest bien pour la santé mais d un autre côté sa montre quand même bien qu' on est dans une dictature... Il cherche à diriger la vie des gens et à les empêcher de faire ce qu'ils veulent . Alors je veux bien cest génial etc. mais en fait non au contraire cest justement a travers ces lois sur des détails du mode de vie qu'on reconnaît une dictature . Et ils auraient du s'en rendre compte au lieu de faire comme la plupart des commentateurs et dire que finalement il a pas fait que de mauvaises choses . Bah malheureusement si . Quand l'idée est bonne il faut voir comment elle est réalisée avant de juger . Et ce qui m'inquiète c'est de voir que tant qu' on a pas atteint de limites morales on se laisse diriger .

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je connais pas cette loi. C du grand n'importe quoi! de ne pas dire ce que l'on veut! Si je veut analysé, j'analyse! Si la France a inventé une loi c peut être parce qu'elle a honte. Et on peut toujours tourné autour du pot, mais interdire de s'exprimer c aussi comme ça que ça commence les dictature ou tout autre régime totalitaire. Afficher tout Il s'agit de la loi Fabius-Gayssot de 1991. Il est interdit de remettre en doute les conclusions du tribunal militaire de Nuremberg, quand bien même le procès en question ne fut pas soumis aux règles techniques d'administration des preuves - ce qui signifie que les allemands furent condamnés pour des faits non prouvés.

a écrit : Personnellement je trouve ça assez problématique comme sujet . Parce que d'un côté , ils cherchent à éviter que les allemands fument. Cest bien pour la santé mais d un autre côté sa montre quand même bien qu' on est dans une dictature... Il cherche à diriger la vie des gens et à les empêcher de faire ce qu'ils veulent . Alors je veux bien cest génial etc. mais en fait non au contraire cest justement a travers ces lois sur des détails du mode de vie qu'on reconnaît une dictature . Et ils auraient du s'en rendre compte au lieu de faire comme la plupart des commentateurs et dire que finalement il a pas fait que de mauvaises choses . Bah malheureusement si . Quand l'idée est bonne il faut voir comment elle est réalisée avant de juger . Et ce qui m'inquiète c'est de voir que tant qu' on a pas atteint de limites morales on se laisse diriger . Afficher tout Ce que vous définissez comme une dictature dans votre commentaire est le principe même des gouvernements occidentaux.
Mettez la cocaïne ou le cannabis a la place du tabac et réécrivez votre exemple. Au lieu de l'Allemagne nazie et son tabac de l'exemple vous citerez alors la France et sa politique anti-drogue ;) c'est simplement le principe des gouvernements de dicter la vie des gens !
Le fait de devoir juger si telle ou telle loi est acceptable est très subjectif, l'inverse également

a écrit : Je connais pas cette loi. C du grand n'importe quoi! de ne pas dire ce que l'on veut! Si je veut analysé, j'analyse! Si la France a inventé une loi c peut être parce qu'elle a honte. Et on peut toujours tourné autour du pot, mais interdire de s'exprimer c aussi comme ça que ça commence les dictature ou tout autre régime totalitaire. Afficher tout Bien sur que vous pouvez le faire dans votre coin.
Mais sachez que ce n'est pas votre analyse, mais alors vraiment pas, que nos chers enfants apprennent et apprendront à l'école

a écrit : Bien sur que vous pouvez le faire dans votre coin.
Mais sachez que ce n'est pas votre analyse, mais alors vraiment pas, que nos chers enfants apprennent et apprendront à l'école
Pardon mais je ne comprend pas... Certe, je ne suis ni journaliste ni historienne. Mais qui peut m'interdire d'analyser??? On peut tout analyser. En bien ou en mal. Et en quoi ça ne me concerne pas? Je ne suis pas un bon petit soldat qui obéi au doigt et à l'œil sans comprendre pourquoi. De plus, mes enfants apprendront l'histoire à l'école mais juste une partie. Surtout que certain professeur on des parties pris. Et si l'envi me prend de publier mon analyse sur internet par exemple, je ne vois pas qui me l'empêchera.

a écrit : Pardon mais je ne comprend pas... Certe, je ne suis ni journaliste ni historienne. Mais qui peut m'interdire d'analyser??? On peut tout analyser. En bien ou en mal. Et en quoi ça ne me concerne pas? Je ne suis pas un bon petit soldat qui obéi au doigt et à l'œil sans comprendre pourquoi. De plus, mes enfants apprendront l'histoire à l'école mais juste une partie. Surtout que certain professeur on des parties pris. Et si l'envi me prend de publier mon analyse sur internet par exemple, je ne vois pas qui me l'empêchera. Afficher tout Chacun dispose de son libre arbitre pour analyser et transmettre ce qu'il veut je vous rejoins totalement.

Mais de nombreux historiens ont analysé et analysent encore l'histoire sur les faits. Il s'avère que certains passages historiques comme la seconde GM sont délicat à traiter par un historien.

Concrètement et pour arrêter de jouer avec les mots, certains ont par exemple contesté l'existence des chambres à gaz au sens ou l'on l'entend.
Ces derniers, se basant sur les faits, pensent apporter quelque chose à l'histoire, la renforcer avec ce qu'ils pensent être la vérité.

Mais puisque cette partie de l'histoire ne se conteste pas telle qu'elle a été contée au procès de Nuremberg (loi gayssot), aucun débat ne peut avoir lieu. Les noms de ces derniers sont simplement associés à des termes comme "révisionnistes" qu'on associe a celui d'"antisémite". Des lors, ces personnes sont écartées du système.
Je ne partage par leur avis mais pense tout de même qu'il est aberrant de ne pas pouvoir discuter avec ces gens la et ainsi assister à un débat.
Ceci n'est bien étendu qu'un exemple plus ou moins lié au sujet à la période cité dans l'anecdote

Il y'avait des trams dans les années 30 ?

a écrit : Ce que vous définissez comme une dictature dans votre commentaire est le principe même des gouvernements occidentaux.
Mettez la cocaïne ou le cannabis a la place du tabac et réécrivez votre exemple. Au lieu de l'Allemagne nazie et son tabac de l'exemple vous citerez alors la France et sa politique anti
-drogue ;) c'est simplement le principe des gouvernements de dicter la vie des gens !
Le fait de devoir juger si telle ou telle loi est acceptable est très subjectif, l'inverse également
Afficher tout
Bah en fait c'est exactement à la France que je fais référence pour leur politique anti tabac sous prétexte de la santé . Si on faisait le quart de l'argent avec la drogue que l'on fait avec l'alcool je pense que ce serait déjà légalisé (enfin en tout cas les drogues qui restent "morales") personnellement je ne suis pas pour ... Après ma définition de la dictature . Pas vraiment dans ce cas on légitime l'Allemagne nazi et on aurait du enfermer tous les membres du parti ? Ce qui vaut aujourd'hui vaut pour hier on élit pas un politique pour l'ensemble de son programme mais pour les lois qui nous plaisent

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Des règles d'hygiène strict dans les hôpitaux mais par contre dans les camps le "docteur" Joseph Mengele ouvrait des humais en deux sans la moindre once d'hygiène. C'est paradoxal .. Quand il s' agissait des allemands c' était très strict mais lorsque c'était des gens du camp,ils n' avaient pas d importance.C était des juifs, des communistes,etc.

a écrit : Le but ETAIT de veiller à la santé des Allemands AFIN d'assurer l'avenir de la race aryenne... Mais justement, les allemands n'était pas tous des aryens (petit exemple de base, pour faire partit de la race aryenne il fallait être blond ou chataîn clair au yeux bleu et evidemment les allemands ne répondaient pas tous à ces caractéristiques) et les aryens n'était pas qu'allemands ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et encore tu n'as rien vu :
-ils ont fait partie des premiers a interdire la maltraitance des animaux.
-ont été les premiers a mettre en place des règles d'hygiène stricte dans les hopitaux (plusieurs années d'avance sur les autres pays).
-ont mené des recherches contre le cancer qui re
présentait le mal absolu (ils comparaient souvent juif et cancer qu'il fallait anihiler.
-a promouvoir le mode de vie végétarien et la pratique du sport.
Tout était fait pour renforcer, souder le peuple autour du fürher sur lequel il fallait prendre exemple (ne buvait pas, ne fumait pas, végétarien, adorait les animaux quoique les humains...).
Un livre à conseiller? "La guerre des nazis contre le cancer" de Proctor.
Afficher tout
Et toutes les drogues qu'il prenait sont dans ce livres elles aussi ?

Posté le

android

(0)

Répondre