Le gardien de hockey miraculé

Proposé par
le
dans

Le 22 mars 1989, pendant un match de hockey sur glace, le gardien de but Clint Malarchuk se fit trancher la gorge et la veine jugulaire par la lame du patin d'un autre joueur. Perdant énormément de sang, la blessure fut si atroce que des spectateurs furent pris d'évanouissement et de crises cardiaques.

Miraculeusement Clint Malarchuk a survécu grâce à l'intervention rapide de l'équipe médicale mais il a quand même fallu lui faire 300 points de suture. Attention, la vidéo illustrant cette anecdote peut choquer les personnes sensibles.


Tous les commentaires (168)

Se qui me choque le plus ce ne sont pas les images mais de voir certaines personne en rire ...

Je suis abasourdie par cet homme qui arrive à marcher, alors qu'il vient de se faire trancher la gorge. Quel courage!! J'en ai encore des palpitations tellement c'est impressionnant

Nick Quasi Sans Tête faisait du hockey de son vivant?
Blague pour les fans de Harry Potter :)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Il a survécu sur le coup, mais il s'est suicidé quelques années plus tard d'une balle dans la tête car il ne pouvait plus jouer au hockey :/ Non, il a tenter de se suicider en 2008 d'un balle dans la gorge mais auras survécut. il est aujourd'hui entraîneur à Buffalo.

a écrit : Oui, même si je suppose qu'il faut avoir une fragilité du coeur à la base...
Petite anecdote qui s'est passé en Vendée : un accident de voiture a tué ses 4 passagers âgés de 16 à 18 ans. La voiture était une décapotable, et certains passagers n'étaient pas attachés, donc l'accident a été parti
culièrement horrible... Le maire de la ville s'est rendu sur place, et devant l'horreur de la scène, il a succombé à un arrêt cardiaque.
Voilà, sur cette touche de gaité, bonne journée !
Afficher tout
C'est au retour d'une boite de nuit que la décapotable a heurté un lampadaire avant de faire une sortie de route et de s'enrouler autour d'un arbre. Le conducteur de 22 ans roulait a 128km/h sur une route limitée a 50 et avait 2,10g d'alcool dans le sang. Les trois passagères arrière de 15 et 16 ans sont décédées dans l'accident. Le conducteur prétendait que c'était son ami (en realité le passager) qui conduisait, et disait etre amnésique sur les circonstances de l'accident. Il n'a avoué la verité que deux ans plus tard la veille de son procès. Il a été condamné a 4 ans de prison ferme (c'est peu pour avoir tué 3 lycéennes...) BOIRE OU CONDUIRE : IL FAUT CHOISIR !! On le dira jamais assez.

Selon Ouest-France c'est l'adjoint au directeur des services techniques qui est arrivé quelques heures après l'accident qui a fait un malaise avant de décéder malgré les tentatives de réanimation. (Alors qu'il y avait tout le monde nécessaire sur place)

Posté le

android

(2)

Répondre

Ladite anecdote ne dit pas si les spectateurs, eux, ont survécus.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Notez que c est la réactivité du coach qui a sauvé ce jeune homme.
Il lui a plaqué des serviettes sur la blessure l'empêchant alors de se vider trop vite.
Respect à ce monsieur .
D'après les commentaire, il aurait carrément enfoncé son doigt dans la plaie. Une serviette ne sert pas à grand chose d'ailleurs, elle éponge le sang mais ne stoppe pas l'hémorragie.

Posté le

android

(1)

Répondre

Il a repris la competition 2 semaines plus tard!!
5 arrêts cardiaques dans la salle d'après les sources...

Posté le

android

(0)

Répondre

Vue en direct à la télé !! Assez troublant pour un jeune ,,,

a écrit : Du grand n'importe quoi… le foot est tout autant violent alors que les contacts ne sont pas autorisés… regarde un peu le nombre de blessés en hockey par rapport au foot par rapport au nombre de licenciés… Qu'est ce qu'il ne faut pas lire...c'est toi qui dit n'importe quoi. Il n'y a pas photo entre ces deux sports...même si ce n'est pas une fierté d'être le sport le plus violent. Le foot n'a plus rien de 'violent'...et ça se voit au physique des joueurs, ils n'ont plus rien de masculin, ce sont de vrais métrosexuels pleurant au sol au premier coup d'épaule pour chercher le carton. Les joueurs de hockey s'éclatent litéralement contre les 'vitres' et repartent sur leurs patins comme si il ne s'était rien passé...
Arrête les JO et regarde les vrais matchs de la NHL

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Impressionnant comment les joueurs autour en ont rien à foutre! C'est dingue, il est dans une marre de sang et tout le monde le regarde comme une poule devant un oeuf, encore heureux qu un mec ayant un très bon instinct l'a secouru. .. Malheureusement les joueurs ne doivent pas avoir été former aux premiers secours et par conséquent ne savaient pas quoi faire. Ils ont du préférer attendre l'intervention de l'équipe de secours ( rapide logiquement ) que de faire n'importe quoi et de gênés ses derniers.

Waw respect et bravo aux personnes qui l'on secouru rapidement. C'est un miraculé, il a eu de la chance.

Posté le

android

(1)

Répondre

C'est arrivé plus récemment a Richard Zednik des Florida Panthers en 2008. Un de ses coéquipier a perdu l'équilibre et la pointe arrière de son patin s'est plantée dans sa carotide. Lui aussi s'en est miraculeusement sorti, grâce a la réactivité du staff médical. Il existe des vidéos sur YouTube, mais je vous laisserai chercher, car comme dans l'anectode, ça peut être (très) choquant.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : De plus sans parler du fait que les affrontements physiques sont la plus part du temps rugueux,c est le seul sport ou deux gars sont autorisés a se foutrent sur la gueule un court instant sans que les arbitres n interviennent ;-)... Ca ne veut pas dire que c'est autorisé… simplement les arbitres n'interviennent pas de suite pour laisser les esprits se décharger… si non c'est eux qui prennent… et des deux côtés…

a écrit : Il n'est pas mort...
Et lui-même a déclaré à propos de la balle qu'il s'est tiré que c'était un accident, pas une tentative de suicide.
Il a appuyé sur la détente de façon impulsive (selon ses termes), dans un moment de déprime j'imagine, mais ne savait pas que l'arme était cha
rgée.
Pour preuve qu'il ne voulait pas se donner la mort, il avance le fait qu'il n'avait pas écrit de lettre. Et cela s' est passé devant sa femme.

Source :
prohockeytalk.nbcsports.com/2011/07/10/clint-malarchuks-emotional-journey-after-two-life-threatening-moments/
Afficher tout
Ah pardon autant pour moi, je n'avais pas lu ca :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Qu'est ce qu'il ne faut pas lire...c'est toi qui dit n'importe quoi. Il n'y a pas photo entre ces deux sports...même si ce n'est pas une fierté d'être le sport le plus violent. Le foot n'a plus rien de 'violent'...et ça se voit au physique des joueurs, ils n'ont plus rien de masculin, ce sont de vrais métrosexuels pleurant au sol au premier coup d'épaule pour chercher le carton. Les joueurs de hockey s'éclatent litéralement contre les 'vitres' et repartent sur leurs patins comme si il ne s'était rien passé...
Arrête les JO et regarde les vrais matchs de la NHL
Afficher tout
Visiblement tu n'as pas compris ce que j'ai voulu dire… dommage…

a écrit : C'est arrivé plus récemment a Richard Zednik des Florida Panthers en 2008. Un de ses coéquipier a perdu l'équilibre et la pointe arrière de son patin s'est plantée dans sa carotide. Lui aussi s'en est miraculeusement sorti, grâce a la réactivité du staff médical. Il existe des vidéos sur YouTube, mais je vous laisserai chercher, car comme dans l'anectode, ça peut être (très) choquant. Afficher tout Il n'y a plus de pointe à l'arrière des lames depuis au moins une quarantaine d'années… ce n'est pas du patinage artistique…

La lame et tenue sur toute sa longueur par une pièce de plastique justement pour éviter les blessures…

a écrit : C'est au retour d'une boite de nuit que la décapotable a heurté un lampadaire avant de faire une sortie de route et de s'enrouler autour d'un arbre. Le conducteur de 22 ans roulait a 128km/h sur une route limitée a 50 et avait 2,10g d'alcool dans le sang. Les trois passagères arrière de 15 et 16 ans sont décédées dans l'accident. Le conducteur prétendait que c'était son ami (en realité le passager) qui conduisait, et disait etre amnésique sur les circonstances de l'accident. Il n'a avoué la verité que deux ans plus tard la veille de son procès. Il a été condamné a 4 ans de prison ferme (c'est peu pour avoir tué 3 lycéennes...) BOIRE OU CONDUIRE : IL FAUT CHOISIR !! On le dira jamais assez.

Selon Ouest-France c'est l'adjoint au directeur des services techniques qui est arrivé quelques heures après l'accident qui a fait un malaise avant de décéder malgré les tentatives de réanimation. (Alors qu'il y avait tout le monde nécessaire sur place)
Afficher tout
C est faux le passager n a jamais avoué et justement il a meme accusé le proprietaire de la voiture qui a pris 5 ans de prison. Et n a aucun souvenir de qui conduisait. Je connait ces personnes donc les journaux qui racontent ce qu ils veullent y en a marre!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Impressionnant comment les joueurs autour en ont rien à foutre! C'est dingue, il est dans une marre de sang et tout le monde le regarde comme une poule devant un oeuf, encore heureux qu un mec ayant un très bon instinct l'a secouru. .. Ils en avait peut être pas rien à foutre, ils avait sûrement du mal à approcher la scène qui était horrible.

Posté le

android

(0)

Répondre

Certaines scènes du film, très gore pour l'époque, "Les yeux sans visage", daté de 1960, aurait provoqué les mêmes symptômes lors de sa sortie en Ecosse