Le bouton astucieux de chez Airbus qui permet l'amerrissage

Proposé par
Invité
le

Il existe un bouton sur les avions Airbus permettant l'amerrissage. Une fois engagé, ce bouton appelé « ditching » active la fermeture de toutes les vannes de ventilation et de pressurisation de l'appareil, et accroît donc sa flottaison. Le fuselage de l'avion étant alors étanche, le temps pour évacuer l'avion avant qu'il ne coule et donc le taux de survie des passagers sont augmentés.


Commentaires préférés (3)

Il y a un bouton dont on ne parle pas et dont on ne parlera jamais dans aucune anecdote ce qui fait que les commentaires seront toujours hors sujet c'est le bouton : Antivol . Enclanché l'avion ne peut pas voler .

Comme ça non seulement tu peux te vanter d'avoir pris l'avion pendant tes vacances.. mais en plus tu te la pètes avec une croisière en pleine mer !

Posté le

android

(292)

Répondre

Quand mon heure sera venue , je veux mourir dans le calme et la dignité, comme mon père , et surtout pas en hurlant et criant comme ses passagers .


Tous les commentaires (74)

Et les ptits mecs peuvent nager avec les poissons après!

Posté le

android

(8)

Répondre

Mais quand la porte va s'ouvrir, l'eau va s'engouffrer dans l'avion .....

Il y a un bouton dont on ne parle pas et dont on ne parlera jamais dans aucune anecdote ce qui fait que les commentaires seront toujours hors sujet c'est le bouton : Antivol . Enclanché l'avion ne peut pas voler .

Comme ça non seulement tu peux te vanter d'avoir pris l'avion pendant tes vacances.. mais en plus tu te la pètes avec une croisière en pleine mer !

Posté le

android

(292)

Répondre

C'est un hydravion en plus gros quoi, surtout que vu le prix des avions heureusement que des ingénieurs pensent a des détails comme ça !

a écrit : Mais quand la porte va s'ouvrir, l'eau va s'engouffrer dans l'avion ..... Si le tirant d'eau (partie sous l'eau) est inférieur à la hauteur de la porte alors non !

Posté le

android

(19)

Répondre

Enfin ils sont sauvés s'ils ne gonflent pas leurs gilets de sauvetage a l'intérieur de l'avion car sinon c'est le drame comme c'est deja arrivé ...

Posté le

android

(18)

Répondre

Quand mon heure sera venue , je veux mourir dans le calme et la dignité, comme mon père , et surtout pas en hurlant et criant comme ses passagers .

a écrit : Il y a un bouton dont on ne parle pas et dont on ne parlera jamais dans aucune anecdote ce qui fait que les commentaires seront toujours hors sujet c'est le bouton : Antivol . Enclanché l'avion ne peut pas voler . Enclenché. Sinon c'est parfois mi figue-mi raisin tes commentaires, je n'ai pas tout de suite compris que c'était une blague:)

Posté le

android

(46)

Répondre

Ainsi les toboggan jaune n'ont jamais fonctionner en condition d'amerrissage !

a écrit : Il y a un bouton dont on ne parle pas et dont on ne parlera jamais dans aucune anecdote ce qui fait que les commentaires seront toujours hors sujet c'est le bouton : Antivol . Enclanché l'avion ne peut pas voler . Un tas d'autre bouton peuvent t'empêcher de voler...

a écrit : Mais quand la porte va s'ouvrir, l'eau va s'engouffrer dans l'avion ..... Pas si la porte si situe au dessus du niveau de l'eau

Encore faut-il reussir l'amérissage, manoeuvre très compliquée qui en général se termine par une dislocation de l'appareil

Posté le

windowsphone

(25)

Répondre

a écrit : Quand mon heure sera venue , je veux mourir dans le calme et la dignité, comme mon père , et surtout pas en hurlant et criant comme ses passagers . Loupé, c'est "paisiblement dans son sommeil".

a écrit : Ainsi les toboggan jaune n'ont jamais fonctionner en condition d'amerrissage ! Les tobbogans jaunes sont peut-être convertis en canots de sauvetage...?

Le fils du pilote russe qui avait prus les commandes de l'avion avant qu'il ne s s'écrase avait sûrement lui aussi un tas de boutons pour empêcher l'avion de voler

Cf: une autre anecdote de SCMB

Posté le

android

(7)

Répondre

Le temps est rallongé de combien de temps ?

a écrit : Quand mon heure sera venue , je veux mourir dans le calme et la dignité, comme mon père , et surtout pas en hurlant et criant comme ses passagers . Moi aussi j'aimerais mourir d'une belle mort, mais piégé dans un avion en chute libre pendant une, deux ou trois minutes, difficile de garder son calme et sa dignité.