Le wishbone de planche à voile, issu de la volaille

Proposé par
BeN
le

Sur une planche à voile, la partie que le véliplanchiste tient avec les mains s'appelle un wishbone. Ce nom vient de sa forme qui ressemble à l'os de voeux du poulet (aussi appelé Furcula) : wishbone est le nom anglais de cet os.

Pour ceux qui ne connaitraient pas l'os de voeux, la pratique consiste à faire un voeu avec cet os : deux personnes tiennent chacune l'os d'un côté, et tirent dessus. Celui qui a le plus gros morceau de l'os verra son voeu exaucé.


Commentaires préférés (3)

Et celui qui se retrouve avec le plus petit bout s'exclame alors : "Os court !" (Et ça n'apportera rien à l'anecdote.)

Posté le

unknown

(295)

Répondre

chez moi on appelle ca un "bréchet"

Posté le

unknown

(64)

Répondre


Tous les commentaires (32)

Et celui qui se retrouve avec le plus petit bout s'exclame alors : "Os court !" (Et ça n'apportera rien à l'anecdote.)

Posté le

unknown

(295)

Répondre

Chez moi il faut dire cric ou crac au moment de casser l'os. Si les deux protagonistes prononcent le même mot(cric ou crac donc) les voeux des deux personnes seront exhaussés.

Posté le

unknown

(11)

Répondre

Correction, le voeux sera exhaussé pour celui qui a le plus gros ( le plus gros morceau d'os j'entends.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Le cric et crac , c'est quand on joint deux auriculaires =)

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Chacun sa façon de faire, car ce sont des pratique transmisent par nos parents, qui eux les tiennent de leurs parents etc...
Donc a chacun ses pratiques, l'important c'est "d'y croire"^^

Posté le

unknown

(5)

Répondre

@Rafaello
Je suis plié ;-)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Chez moi, ça se transformait en jeu entre les 2 personnes qui cassent l'os: a chaque fois que l'un passait qqchose de main a main a l'autre, le receveur devait dire "j'y pense"... S'il oubliait, l'autre disait "yadès" et avait gagné.
Ça semble très con une fois raconté mais ça m'a amusé une bonne partie de mon enfance.
Sortez moi de ce moment de solitude, dites moi que qqun d' autre jouait a ça...

Posté le

unknown

(24)

Répondre

Oulah non désole ça a l'air assez singulière comme "tradition" ^^

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Wishbone c'est logique, wish signifie voeux et bone signifie os

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Chez moi, ça se transformait en jeu entre les 2 personnes qui cassent l'os: a chaque fois que l'un passait qqchose de main a main a l'autre, le receveur devait dire "j'y pense"... S'il oubliait, l'autre disait "yadès" et avait gagné.
Ça semble très con une fois r
aconté mais ça m'a amusé une bonne partie de mon enfance.
Sortez moi de ce moment de solitude, dites moi que qqun d' autre jouait a ça...
Afficher tout
j'ai même rien compris !

Posté le

unknown

(9)

Répondre

a écrit : j'ai même rien compris ! J'ai lu 3 fois je te rassure et j'ai toujours pas saisi ...

Posté le

unknown

(10)

Répondre

chez moi on appelle ca un "bréchet"

Posté le

unknown

(64)

Répondre

bonjour. aucun anglophone n'appele cet accessoire un wishbone. Ils le nomment Boom comme le nom anglais pour une baume puisque c'en est une. C'est la piece qui part du point d'amure jusqu'au point d'ecoute sur un bateau. Sur une planche a voile elle a une position un peu differente.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Chez moi, ça se transformait en jeu entre les 2 personnes qui cassent l'os: a chaque fois que l'un passait qqchose de main a main a l'autre, le receveur devait dire "j'y pense"... S'il oubliait, l'autre disait "yadès" et avait gagné.
Ça semble très con une fois r
aconté mais ça m'a amusé une bonne partie de mon enfance.
Sortez moi de ce moment de solitude, dites moi que qqun d' autre jouait a ça...
Afficher tout
Connait pas... Désolé

Posté le

iphone

(2)

Répondre

En gastronomie cet os se nomme le bréchet, plat typique de la Bresse ils se mangent en persillade d'ou le surnom de grenouilles du pauvre.

Posté le

iphone

(6)

Répondre

il y à aussi une tactique au footus qui reprend cette forme

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Chez moi, ça se transformait en jeu entre les 2 personnes qui cassent l'os: a chaque fois que l'un passait qqchose de main a main a l'autre, le receveur devait dire "j'y pense"... S'il oubliait, l'autre disait "yadès" et avait gagné.
Ça semble très con une fois r
aconté mais ça m'a amusé une bonne partie de mon enfance.
Sortez moi de ce moment de solitude, dites moi que qqun d' autre jouait a ça...
Afficher tout
Je le fais aussi comme cela. C'est une tradition grec.

Posté le

iphone

(7)

Répondre

pourtant quand je fais un voeu ca le fait jamais -----

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Chez moi, ça se transformait en jeu entre les 2 personnes qui cassent l'os: a chaque fois que l'un passait qqchose de main a main a l'autre, le receveur devait dire "j'y pense"... S'il oubliait, l'autre disait "yadès" et avait gagné.
Ça semble très con une fois r
aconté mais ça m'a amusé une bonne partie de mon enfance.
Sortez moi de ce moment de solitude, dites moi que qqun d' autre jouait a ça...
Afficher tout
J'y ai joué mais je vais compléter le com. En gros il faut éviter de se faire avoir par l' autre personne et éviter qu' elle te donne qqch directement dans la main sinon tu as perdu sauf si tu dis «je le sais» : tu sais que tu joues au jeu et que tu ne vas pas te faire avoir.
Chez moi le jeu s' appelle «yadats» en phonétique. Voilà j' espère mon explication sera plus claire.

Posté le

android

(5)

Répondre