Tears in Heaven, une chanson inspirée d'un drame

Proposé par
Sega17
le

Une des plus célèbres chanson d'Eric Clapton, Tears in Heaven, est issue d'un drame personnel qu'a vécu le musicien : le 20 mars 1991, son fils, Conor, âgé alors de 4 ans, meurt tragiquement d'une chute du 53ème étage d'un appartement à New York. Cet évènement, qui effondra Clapton, lui inspira cette chanson, dont le titre peut se traduire par "Des larmes au paradis".


Tous les commentaires (63)

a écrit : Rien à voir avec du sensationnalisme, c'est juste intéressant de savoir qu'un artiste a créé son plus gros tube à partir d'un drame de sa vie, ça montre bien que l'inspiration "géniale" vient souvent de moments forts. "Ce qu'il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu'il faut de regrets pour payer un frisson
Ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare"

Aragon

a écrit : Ah... Je pense que nous avons atteint le point bidule là, la probabilité pour que sur n'importe quel sujet de discussion sur Internet apparaisse une allusions aux épisodes de 38-45... ;) 39-45*...^^

a écrit : Vous êtes quand même terribles ! N'importe quel journal, revue, émission de radio vous donnerait ces précisions. On ne vous dit pas au JT "il y a eu des morts dans une explosion au Chili" mais "32 morts dont 14 enfants dans une explosion de TNT d'origine accidentelle dans la petite ville de machin au Chili"
Dès qu'on est sur internet, il faut toujours que ça n'aille pas. Ou alors vous considérez que toutes les infos un peu détaillées sur des drames sont voyeuristes, auquel cas vous devez avoir du mal à regarder la télé ou lire le journal.
Afficher tout
Désolé je suis super en retard sur le débat !Ce n’est pas sur internet que ça ne va pas, à la télé aussi. C’est juste que sur internet on peut le dire. Qui va nous laisser nous exprimer à la télé ?
Ceci dit, sur ce coup là, je pense effectivement que “53e étage” n’était pas indispensable mais pas de quoi s’offusquer non plus.