Le sacre de Napoléon n'est pas une toile fidèle

Proposé par
le
dans

Sur le tableau "Le sacre de Napoléon" de Jacques-Louis David, on voit en arrière plan au centre une femme trônant majestueusement parmi les autres invités. Il s'agit de la mère de l'Empereur, Maria Letizia Ramolino, qui n'était pourtant pas présente au sacre car elle désapprouvait la cérémonie. Napoléon demanda au peintre de la rajouter au tableau pour la postérité.


Commentaires préférés (3)

On peut voir d'ailleurs l'artiste lui même en haut à gauche de la toile, dans les gradins. Il s'est représenté en train de faire un croquis de l'événement.

Comme la plupart des tableaux de l'époque représentant un événement important de l'histoire, la scène est déformée. Par exemple dans ce tableau, l'architecture du lieu de la cérémonie a diminué pour donner de l'importance au personnage, certains grands personnages de l'époque( écrivain,scientifique...) sont représentés alors qu'ils étaient absents le jour de la cérémonie,les sœurs, à droite sont immobiles alors qu’elles avaient été obligées de soutenir la traîne de l’Impératrice, cette dernière est rajeunie et plus belle qu'elle ne l'était dans la réalité ... Bref, il ne faut pas tout croire ce qui est représenté sur les tableaux anciens car il ne faut pas oublier que Napoléon choisit le tableau qui le mettait "le plus en valeur" pour symboliser la scène comme l'on fait les rois ou empereur pour symboliser un grand événement.

Le célèbre tableau de Jacques-Louis David , ne représente pas le sacre de Napoléon comme l'indique son titre , mais bien celui de Joséphine ! En effet on y voit Napoléon , qui s'est déjà couronné , s'apprêtant à déposer une autre couronne sur la tête de Joséphine, confirmant bien par ce geste sa qualité d'impératrice .


Tous les commentaires (52)

On peut voir d'ailleurs l'artiste lui même en haut à gauche de la toile, dans les gradins. Il s'est représenté en train de faire un croquis de l'événement.

Il y a pas que Kim kardashian qui se fait photoshoper.

Comme quoi en 1800, Photoshop existait déjà!

Dans ce genre de tableau, le peintre convoquais les figurant ultérieurement, cela prenait des années !

Elle a pas dû être très contente la madame. ^^

Posté le

android

(2)

Répondre

Comme la plupart des tableaux de l'époque représentant un événement important de l'histoire, la scène est déformée. Par exemple dans ce tableau, l'architecture du lieu de la cérémonie a diminué pour donner de l'importance au personnage, certains grands personnages de l'époque( écrivain,scientifique...) sont représentés alors qu'ils étaient absents le jour de la cérémonie,les sœurs, à droite sont immobiles alors qu’elles avaient été obligées de soutenir la traîne de l’Impératrice, cette dernière est rajeunie et plus belle qu'elle ne l'était dans la réalité ... Bref, il ne faut pas tout croire ce qui est représenté sur les tableaux anciens car il ne faut pas oublier que Napoléon choisit le tableau qui le mettait "le plus en valeur" pour symboliser la scène comme l'on fait les rois ou empereur pour symboliser un grand événement.

napoleon etait un enfant rebelle du XIX siecle

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre

Le célèbre tableau de Jacques-Louis David , ne représente pas le sacre de Napoléon comme l'indique son titre , mais bien celui de Joséphine ! En effet on y voit Napoléon , qui s'est déjà couronné , s'apprêtant à déposer une autre couronne sur la tête de Joséphine, confirmant bien par ce geste sa qualité d'impératrice .

a écrit : On peut voir d'ailleurs l'artiste lui même en haut à gauche de la toile, dans les gradins. Il s'est représenté en train de faire un croquis de l'événement. Et on peut voir Babar mangeant des cacahouètes aussi en bas en droite... Je ne vois pas ou tu peux voir le peintre sur la toile mise à part le deviner.

a écrit : Dans ce genre de tableau, le peintre convoquais les figurant ultérieurement, cela prenait des années ! David l'a peint de 1805 à 1807. Deux ans pour faire une telle beauté, je trouve que Le peintre a été rapide sur ce coup la :)

Ils doivent avoir tous une super coupe de cheveux si c'est Jean-Louis David qui à peint le tableau...

Posté le

android

(38)

Répondre

Tous ça me rappelle l'histoire des arts... En tout cas c'est une manie pour les dirigeant de modifier la réalité comme par exemple le tableau représentant Napoléon passant les Alpes sur un cheval blanc (gris parce que le blanc c'est extrêmement rare un poil qui n'est pas blanc et le cheval devient gris) en train de se cabrer, en vérité il était sur un âne emmitoufler dans des vêtements chaud...

a écrit : Comme quoi en 1800, Photoshop existait déjà! Non
La retouche ou l'ajout d'éléments en art contribue la majeur partie du temps à embellir une œuvre, ou à faire passer un message.
Le but de Photoshop n'est que de tricher sur les apparences, rendre laides des personnes qui ne le sont pas ( stars dans les magasines par exemple), créer un nouveau type de beauté, très laid d'ailleurs, et faire complexer les gens en montrant des hommes ou femmes au corps de rêve, corps créés de toute pièce...

Mon ancien professeur d'histoire nous avait raconté cette anecdote, ainsi que le fait que David se soit représenté sur le tableau.

Il a aussi ajouté, si mes souvenirs sont bons, que Napoléon avait particulièrement insisté sur le fait d'être mis en valeur par rapport au Pape, car il se considérait comme plus important. Ainsi, le Pape Pie VII est représenté assis, tandis que Napoléon est, quant à lui, debout, ce qui le met effectivement en valeur.

Il est aussi important de noter que Napoléon se sacre lui-même sur ce tableau, avec la bénédiction du Pape.

De plus, on peut constater un axe qui se dessine entre le Christ, Napoléon et Joséphine, duquel est exclus le Pape, ce qui est un procédé très intéressant pour affirmer ou dénigrer l'importance d'un personnage.

Tableau magnifique, encore plus extraordinaire une fois que l'on se trouve devant (taille très imposante)... C'est triste de voir qu'aujourd'hui la peinture n'est plus ce qu'elle était avant, mais ça c'est un autre débat et je m'y connais bien trop peu en art pour pouvoir commencer a tailler dans le lard contemporain

Sachez aussi que ce tableau est extrêmement grand. Il fait 6.21 x 9.79m !

a écrit : Le célèbre tableau de Jacques-Louis David , ne représente pas le sacre de Napoléon comme l'indique son titre , mais bien celui de Joséphine ! En effet on y voit Napoléon , qui s'est déjà couronné , s'apprêtant à déposer une autre couronne sur la tête de Joséphine, confirmant bien par ce geste sa qualité d'impératrice . Josephine qui se fera remplacer quelques années plus tard car ne pouvant lui apporter d'héritier

Posté le

android

(9)

Répondre

Napoléon avait des valeurs et pensait déjà au futur apparemment...

Posté le

android

(0)

Répondre

Il faut dire que Napoléon, étant Corse et donc influencé par la vie à l'Italienne, fit respecter ce culte de la "mama".
Quant à la peinture, pour paraphraser plus simples ce qu'à écrit Tacnaf, on appelerait cela de la propagande de nos jours. Bonaparte n'était qu'un dictature et une canaille parmi tant d'autres issue du pouvoir républicain qui, comme chacun alors, n'aspirait qu'à devenir maître suprême et à faire courber l'échine à tout opposant.
Il est tout de même regrettable que Louis XVI n'ait pas accepté la mise en œuvre d'une monarchie parlementaire, voire la création d'une véritable "res publica lucidum" au détriment de l'élaboration d'un monde chaotique où seul la racaille à droit de gouverner !
J'essaie souvent de m'imaginer quel désarroi s'empara de ces gens, tel Beethoven, qui crurent en Napoléon lorsqu'ils constatèrent que ce dernier n'avait pour but qu'être un énième tyran.

a écrit : Il faut dire que Napoléon, étant Corse et donc influencé par la vie à l'Italienne, fit respecter ce culte de la "mama".
Quant à la peinture, pour paraphraser plus simples ce qu'à écrit Tacnaf, on appelerait cela de la propagande de nos jours. Bonaparte n'était qu'un dictature et une
canaille parmi tant d'autres issue du pouvoir républicain qui, comme chacun alors, n'aspirait qu'à devenir maître suprême et à faire courber l'échine à tout opposant.
Il est tout de même regrettable que Louis XVI n'ait pas accepté la mise en œuvre d'une monarchie parlementaire, voire la création d'une véritable "res publica lucidum" au détriment de l'élaboration d'un monde chaotique où seul la racaille à droit de gouverner !
J'essaie souvent de m'imaginer quel désarroi s'empara de ces gens, tel Beethoven, qui crurent en Napoléon lorsqu'ils constatèrent que ce dernier n'avait pour but qu'être un énième tyran.
Afficher tout
Ben j aimerai bien etre gouverner par un dictateur/tyran de ce genre. Napoleon avait peut etre des defauts, fait des guerres (ce qui etait commun et normal a l epoque) mais il a bcp modernise le pays, on ne peut nier qu il y a eu un avant/apres napoleon et je n ai pas l impression que le peuple est plus souffert pendant son regne que lors d un autre.

Posté le

android

(10)

Répondre