L'inventeur de la guillotine n'est pas mort de son invention

Proposé par
le

On entend parfois que Joseph Ignace Guillotin, qui a popularisé et donné son nom à la guillotine, est mort sous le coup de sa propre invention sous la Terreur mais c'est faux. Cette légende urbaine a été provoquée par l'exécution d'un médecin lyonnais homonyme, J.M.V Guillotin. Le "vrai" Guillotin, inventeur de l'appareil, est mort naturellement en 1814.


Commentaires préférés (3)

"Je ne suis pas coupable !! hurla le condamné.
- Très bien, nous allons voir ça de suite, rétorqua le bourreau."

Chaque fois que j'entends dire à un commerçant : " Ici le client est roi !" , je pense à la guillotine .

A notée que monsieur guillotine faisait parti de la franc-maçonnerie. Et que la machine a été conçu à la demande de George Édouard premier du nom qui était à l'époque le maître de chambre de sa franc maçonnerie.
Le but était de fournir une machine qui n'amusait pas la foule alors. Cela aurait réduit la volonté de la populace a a assisté au peine de mort et donc réduire son utilisation.
J'espère avoir été clair. :)

Source: histoire de France, appendice A, édition Gallimard


Tous les commentaires (55)

"Je ne suis pas coupable !! hurla le condamné.
- Très bien, nous allons voir ça de suite, rétorqua le bourreau."

Je me demande comment se serait passée la terreur sans la guillotine...des milliers d'exécutions à la hache ?

Posté le

android

(14)

Répondre

Chaque fois que j'entends dire à un commerçant : " Ici le client est roi !" , je pense à la guillotine .

Ah les rumeurs je vous jure, elles ne feraient dire n'importe quoi..

Ce n'est pas Guillotin qui inventa la guillotine, mais le docteur Antoine Louis.
"L’appareil est mis au point en 1792 par son confrère Antoine Louis." (Wiki)
Guillotin n'était en faite que le promoteur de l'invention. Il voulait la voir apparaître en France pour que les peines de mort soient identiques pour tous! Puisque avant, les hommes étaient torturés, brûlés... D'ailleurs, la première fois que la guillotine fut utilisée, le public hua le bourreau, car la mort fut trop rapide.

Oui et d'ailleurs la lame étais normal (droite) je croit que c'est Louis XVI qui décida que la lame devrait avoir les côtés pas de la même longueur (voir une autre anecdote)

a écrit : Oui et d'ailleurs la lame étais normal (droite) je croit que c'est Louis XVI qui décida que la lame devrait avoir les côtés pas de la même longueur (voir une autre anecdote) oui c'est exactement ça en biseau. Et en plus avant d'aller sur l'échafaud le roi a voulu manger 14 escalopes car il ne les digérait pas !!!

Posté le

android

(25)

Répondre

A notée que monsieur guillotine faisait parti de la franc-maçonnerie. Et que la machine a été conçu à la demande de George Édouard premier du nom qui était à l'époque le maître de chambre de sa franc maçonnerie.
Le but était de fournir une machine qui n'amusait pas la foule alors. Cela aurait réduit la volonté de la populace a a assisté au peine de mort et donc réduire son utilisation.
J'espère avoir été clair. :)

Source: histoire de France, appendice A, édition Gallimard

D'ailleurs , si je m'en souviens bien , le bourreau qui a exécuté chaque personne s'appelle Samson

La guillotine, un des mots qui sait instantanément me donner des frissons. Heureusement qu'on vit à l'époque actuelle
(quoique, sur certains aspects, on n'est pas franchement si "civilisés" que ça en comparaison).

Posté le

android

(5)

Répondre

À savoir que la décapitation fut longtemps une exécution de riches pour sa rapide létalité, les pauvres finissant au bout d'une corde lors d'une longue agonie.
Cependant, il arrivait que le bourreau s'y reprenne à deux voire trois fois avant d'accomplir bel et bien sa sinistre besogne.
Par conséquent, la guillotine fut une invention "plus humaine" en cela qu'elle mettait toutes les classes sur un pied d'égalité face à la peine capitale, et surtout, du premier coup!

Pour ceux qui sont passionnés par la période de la terreur , je vous conseille de lire "l'inconnue de la Bastille" par Michelle Jeanjean , un livre avec à peu près 300 pages

a écrit : Je me demande comment se serait passée la terreur sans la guillotine...des milliers d'exécutions à la hache ? Oui sûrement. Cest d'ailleurs pour ça que la guillotine fût inventée, les exécutions a la hache etaient barbares et parfois il fallait s'y reprendre a plusieurs fois pour détacher la tete du reste. Pour "humaniser" la mise à mort et la rendre rapide et quasi indolore le docteur Guillotin a mis au point la guillotine. A noté aussi que Louis XVI a lui meme demandé a ce que la lame soit en biseau pour que la coupe soit meilleure (cf une autre anecdote)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je me demande comment se serait passée la terreur sans la guillotine...des milliers d'exécutions à la hache ? Guillotin était un humaniste. Il n'a pas inventé la guillotin contrairement à une idée reçue mais a fait une proposition de loi à l'assemblée pour que tous les individus puissent être exécuter avec une méthode moins douloureuse et identique pour tous. Par suite, Antoine Louis créa la "Louisine" ou "louison", rebatisée guillotine.

Ça m'en coupe le souffle

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

Que devenait les corps après être guillotinée? On les enterrerait ? Est t'il vrai que certains buvait le sang des guillotiné car on leur prêtait des vertus thérapeutique ou autre ?

Il faut savoir que si la guillotine est une "spécialité" française, d'autres pays ont les leurs, comme par exemple en égypte antique, dans laquelle une peine de mort classique s'effectuait par l'intermédiaire du pale, un pieu traversant le comdamné de façon a le garder en vie le plus longtemps possible( environ 9 heures je crois). On sait même que lorsque napoléon occupait l'égypte, un résistant assassina un soldat. Il fut donc exécuté selon les "coutumes locales".

Du premier au dernier cou, son œuvre fut tranchante

a écrit : Je me demande comment se serait passée la terreur sans la guillotine...des milliers d'exécutions à la hache ? la guillotine a pas tué toutes les victimes de la terreur , a Nantes on les noyait dans la Loire , il y en avait tellement, que le fleuve charriait des cadavres !
et les massacres vendéen se sont fait a l'arme blanche pour économisé la poudre