Pour édifier une centrale, une ville fut engloutie avec certains de ses habitants

Proposé par
le
dans

En 1940, la ville de Mologa en URSS fut engloutie sur ordre de Staline afin d'édifier une centrale électrique. 130 000 personnes furent déplacées et environ 300 périrent noyées, ayant refusé de quitter les lieux. Des maisons furent transportées de Mologa et remontées à Rybinsk par des prisonniers du Goulag.


Tous les commentaires (44)

a écrit : Ce que je veux dire par là, c'est qu'aujourd'hui en France il semble devenu impossible de construire un aeroport ou d'édifier un barage, voir parfois de construire des logements. Parce que ca déplait a quelques associations ou à quelques écolos attardés. Parfois l'interet général doit prévaloir. Attention, noyer un village avec des gens dedans c'est peut etre un peu trop quand même. ;-) Afficher tout Des écolos attardés ? Tu ne crois pas plutôt que les écologistes sont en avance sur leur temps ? L'écologie était tout à fait négligée dans le passé et l'est toujours par exemple en Chine, mais elle va devenir de plus en plus importante au fur et à mesure qu'il devient urgent d'arrêter les dégâts sur cette planète pour qu'elle reste hospitalière pour l'Homme. Si tu penses au barrage de Sivens, l'actualité récente a montré qu'il était inutile et qu'il était poussé en avant par des élus locaux qui y avaient un intérêt financier personnel et non pas pour le bien de la population.

Posté le

android

(11)

Répondre

Autre information intéressante dans la 3e source : la ville de Mologa réapparaît quand le niveau du lac baisse suffisamment pendant les étés les plus secs et il y a un projet de faire baisser le niveau du lac (ce qui nécessiterait de compenser la production électrique avec d'autres centrales électriques) pour qu'elle réapparaisse définitivement et en faire une attraction touristique ! Il est dit aussi que le barrage a mis 4 ans pour se remplir, je ne vois pas comment des gens ont pu se noyer. Il fallait vraiment qu'ils veuillent se laisser mourir volontairement à cause du chagrin de perdre leur maison. Cette ville noyée par Staline est extraordinaire par sa taille mais c'était courant dans tous les pays de noyer des villages en construisant des barrages.

Posté le

android

(6)

Répondre

Au risque de passer pour un stalinien primaire... il faut replacer cette histoire dans son contexte. Le peuple russe était habitué à avoir des dirigeants totalitaires, par exemple l'anecdote du tsar qui trace à la règle le chemin de fer Moscou - Saint-Petersbourg, les constructeurs n'ont pas osés remettre en cause son tracer et ont construit la voie avec la courbure de son doigt. Staline à voulu offrir l'électricité à son peuple, quitte à détruire une ville, je pense qu'on peut lui reprocher pire. Je rappel au passage qu'à l'époque c'était la guerre et qu'en France les femmes n'avaient même pas le droit de vote.
Le communisme c'est les soviets plus l'électricité (Lénine)

Posté le

android

(2)

Répondre

Comme on dirait dans What The Cut... " C'est normal en Russie ! "