Des degrés celsius inversés

Proposé par
Oldi
le

A la base, le système de mesure de température mis au point par le suédois Anders Celsius était inversé: l'eau s'y solidifiait à 100 degrés et bouillait à 0. Ce n'est qu'après sa mort que ces valeurs ont été inversées, donnant à cette échelle sa forme actuelle.


Commentaires préférés (3)

Ne dis rien, il est heureux.

Posté le

unknown

(163)

Répondre

C'est peut être avec l'invention du thermomètre a mercure??! Comme le mercure monte avec la chaleur, il était plus logique de partir des température plus basse en bas et plus chaude en haut...

Posté le

unknown

(139)

Répondre

Laissez un peu plagnard tranquille! Il est sympa et en plus il vit au sommet de l'Everest vu que son eau bout a 70*.
Et même en fait il vit quelques mètres au dessus parce qu'au sommet du toit du monde elle ne bout "qu'a" 72*.
Alors respectez le un peu, un mec qui vit sur des échasses au sommet de l'Everest, c'est pas banal!

Posté le

unknown

(166)

Répondre


Tous les commentaires (49)

Pourquoi cela a été inversé? Pour des raisons de logique ?

Posté le

unknown

(13)

Répondre

Ola, vlutz ... Evitons cela

Posté le

unknown

(38)

Répondre

Ne dis rien, il est heureux.

Posté le

unknown

(163)

Répondre

C'est pas français "à la base", je m'attendais au moins que sur un site pareil on y fasse attention ! :P
Sinon je soutiens vlutz, j'aurais été à sa place j'aurait fait la même.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Voyons.. ^^ ce n'est pas si grave et puis moi j'ai trouvé ça marrant

Posté le

unknown

(0)

Répondre

vlutz, je compatis. Sinon j'aimerais bien avoir quelques petites précisions sur cette anecdote très interresante et savoir pourquoi après la mort de ce bon vieux Celsius quelqu'un a décidé d'inverser le sens des degrés.
Remarque : je vois bien l'impact que ça aurait eu sur le quotidien : "Mon dieu, Josh la température baisse à une vitesse incroyable :o "!

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Je rappelle que la température d'ébullition dépend de la pression, de l'altitude. Il serait intéressant de préciser : au niveau de la mer. Car ce n'est pas pareil partout :)

Posté le

unknown

(12)

Répondre

Bien vu mouraad, à 2000 mètres d'altitude l'eau entre en ébullition à 70 degrés...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

C'est peut être avec l'invention du thermomètre a mercure??! Comme le mercure monte avec la chaleur, il était plus logique de partir des température plus basse en bas et plus chaude en haut...

Posté le

unknown

(139)

Répondre

Plagnard:
Si la température d'ébullition était de 70 degrés à 2000 mètres, la neige de l'Everest serait bouillante :)
Non, à 2000 mètres, la température d'ébullition est de 93,3 degrés.

Posté le

unknown

(36)

Répondre

Je crois bien que c'est pour mieux s'accorder aux autres unités de mesures déjà existantes comme le Kelvin que ces valeurs ont été interverties.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

a écrit : Je rappelle que la température d'ébullition dépend de la pression, de l'altitude. Il serait intéressant de préciser : au niveau de la mer. Car ce n'est pas pareil partout :) Celsius l'avait pris en compte, il avait crée des tables très précises qui prenaient aussi en compte la pression.

Il y avait plusieurs échelles de température, la première inversée a d'ailleurs été crée par un Français (dont je ne me souviens plus du nom). Celsius s'en est inspiré pour la "direction" de son échelle.

Posté le

unknown

(7)

Répondre

L'échelle décrite dans l'anecdote n'est pas l'échelle Celcius. C'est l'échelle centigrade (basée sur les changements d'état de l'eau au dans les conditions normales de pression (101'325 Pa) qui est décrite.

L'échelle Celcius est une translation de 273,15 degrés de l'échelle de température absolue. Sur l'échelle Celcius, l'eau bout à 99,975°C.

Les deux échelles ont cependant bien étés inventés par Anders Celsius.

Posté le

unknown

(18)

Répondre

Zegg, j'habite a 2000 mètres d'altitude... Je pense que tu te trompe dans tes calculs

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Plagnard, je te confirme ces chiffres. De simples recherches sur internet suffiront à te détromper :)

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Zegg, internet ne détient pas la vérité , Google encore moins..
Pour y vivre je te confirme que l'eau entre en ébullition à 70 degrés et que les temps de cuissons en sont par conséquent rallongés ( pâtes et autres féculents )

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Zegg, internet ne détient pas la vérité , Google encore moins..
Pour y vivre je te confirme que l'eau entre en ébullition à 70 degrés et que les temps de cuissons en sont par conséquent rallongés ( pâtes et autres féculents )
70° me parait trop peu quand même. Les quatre tables que j'ai vérifiées montrent systématiquement env. 93° pour 2000 m.

Posté le

unknown

(17)

Répondre

Le point d'ébullition de l'eau baisse de 3.3 degrés tout les 1000 mètres, c'est une fonction linéaire.
Si, selon ton hypothèse, ce point baisse de 15 degrés tous les 1000 mètres (soit 70 degrés à 2000m), ça veut dire qu'à 6600m d'altitude, l'eau bout à zéro degrés.
Tu admettras donc le caractère incongru du postulat, et en profiteras pour te faire rembourser ton thermomètre défectueux :-p

Posté le

unknown

(64)

Répondre