La terrible éruption du Vésuve fut dévastatrice par ses cendres

Proposé par
le

L'éruption du Vésuve en 79 apr. J.-C. est bien connue pour avoir détruit notamment la ville antique de Pompéi, mais ce n'est pas la lave qui fut directement responsable de cette destruction. Ce fut une nuée ardente (pluie de cendres et de pierres projetées par le volcan) qui recouvrit la ville jusqu'à 7 mètres de hauteur.


Commentaires préférés (3)

Me semble-t-il que les cendres avaient enveloppés les gens, les tuant par asphyxie et creant un tombeau unique en son genre : Une carapace de pierre.

Posté le

android

(217)

Répondre

C'est notamment pour ça que la ville a pu rester intacte grâce aux cendres !

Et c'est d'ailleur "grâce" à ces mêmes cendres que l'on peut voir en bon état sur leurs positions initiales au moment de l'éruption les habitants de Pompéi. Les recherches depuis quelques années nous en font découvrir de plus en plus sur cette ville (qui ne fût malheureusement pas la seule à être touché) qui était plutôt puissante et influente dans l'Empire d'époque.

Posté le

android

(186)

Répondre


Tous les commentaires (80)

Me semble-t-il que les cendres avaient enveloppés les gens, les tuant par asphyxie et creant un tombeau unique en son genre : Une carapace de pierre.

Posté le

android

(217)

Répondre

C'est notamment pour ça que la ville a pu rester intacte grâce aux cendres !

Et c'est d'ailleur "grâce" à ces mêmes cendres que l'on peut voir en bon état sur leurs positions initiales au moment de l'éruption les habitants de Pompéi. Les recherches depuis quelques années nous en font découvrir de plus en plus sur cette ville (qui ne fût malheureusement pas la seule à être touché) qui était plutôt puissante et influente dans l'Empire d'époque.

Posté le

android

(186)

Répondre

Et c'est cette même pluie de cendre qui figea pour l'éternité les habitants de cette cité. Il y a d'ailleurs un soucis de conservation du a l'humidité et l'érosion, mais aussi à cause de touriste peu respectueux ( bataille d'eau, détritus, vole de morceaux de la cité...)

Pique de pollution de Shanghai puissance 10.

Plusieurs habitants ont été retrouvés figés par les cendres dans des positions assez comiques..comme aux toilettes...renseignez vous, sur internet il y a des photographies vraiment drôles qui valent le détour!

Cette éruption et les cendres en découlant ont fait 16 000 morts (estimation) pour 3,3km3 de téphras éjectés (fragments de roches solides).

Voir un volcan qu'on côtoie tous les jours devenir le responsable de notre mort...

Posté le

android

(12)

Répondre

Et après on m'emmerde a Paris quand je fait tomber des cendres sur le sol!

Ville magnifique. C'est troublant de voir certaines personnes "transformées en pierre" dans la position qu'elles avaient au moment de leur mort...

Cela dit, c'est loin de l'idée stricte et peu amusante que l'on peut s'en faire, notamment au regard des fresques plus qu'explicites que l'on trouve...dans les bordels de la ville ^^

Déjà, des mosaïques de pénis indiquent (comme des flèches) au sol le chemin pour aller au bordel et à l'intérieur, des fresques détaillent les positions et les différentes prestations que peuvent recevoir les clients.

Suffisait de choisir sa fille et sa mosaïque ;)

Source : visite perso et photos souvenirs

Posté le

android

(43)

Répondre

D'ailleurs l'ensevelissement des habitants sous les cendres est souvent remis en cause par les scientifiques car certains corps sont très (trop) bien conservés pour dater de si longtemps.

Source: Un article scientifique publié dans une revue de sciences

C'est dans ce genre de moment qu'on voit qu'on a beau être riche et puissant mais qu'on est rien face à la nature. Je trouve que même si c'est triste, ça devrait servir d'exemple à certains riches qui se croient tout puissant.

Posté le

android

(10)

Répondre

Il me semble que toutes les personnes ensevelies et figées ont été rapatriées dans un musée et que l'on ne retrouve que des effigies plâtrées (très bien réalisées, notamment celles de mères protégeant leur nourrisson serrées contre leur bras) lorsque l'on visite Pompéi. Par contre, on se rend vite compte du haut niveau de développement des romains, par exemple les "passages piétons" taillés dans la
roche, pour éviter aux passant de marcher dans les eaux sales ruisselant dans la rue (et calculés pour permettre aux roues de char de passer entre les espaces), et coulant dans des égouts. Les latrines, les thermes... De nombreuses mesures d'hygiène qui ont été mises de côté durant des siècles et qui ont refait surface seulement à partir du XVIIème - XVIIIème siècle (en grande partie dû à une certaine régression durant le Moyen-Âge).

a écrit : Et c'est cette même pluie de cendre qui figea pour l'éternité les habitants de cette cité. Il y a d'ailleurs un soucis de conservation du a l'humidité et l'érosion, mais aussi à cause de touriste peu respectueux ( bataille d'eau, détritus, vole de morceaux de la cité...) C'est d'ailleurs pour lutter contre les dégradations que les "personnes" que l'on peut observer sont remplies de plâtre, ou ont été copié je ne me souviens plus exactement
Source : un épisode de c'est pas sorcier, très bien fait comme tous les autres !

Herculanum a côté, elle, s'est bien prit l'écoulement de lave du Vésuve. Cette ville a donc totalement brûlée et peu de ruines et objets ont été retrouvés.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Il me semble que toutes les personnes ensevelies et figées ont été rapatriées dans un musée et que l'on ne retrouve que des effigies plâtrées (très bien réalisées, notamment celles de mères protégeant leur nourrisson serrées contre leur bras) lorsque l'on visite Pompéi. Par contre, on se rend vite compte du haut niveau de développement des romains, par exemple les "passages piétons" taillés dans la
roche, pour éviter aux passant de marcher dans les eaux sales ruisselant dans la rue (et calculés pour permettre aux roues de char de passer entre les espaces), et coulant dans des égouts. Les latrines, les thermes... De nombreuses mesures d'hygiène qui ont été mises de côté durant des siècles et qui ont refait surface seulement à partir du XVIIème - XVIIIème siècle (en grande partie dû à une certaine régression durant le Moyen-Âge).
Afficher tout
En réalité, il n'y a que des effigies de plâtre, puisque tout ce qui a été retrouve ce sont des cavités : le corps a été entoure par la cendre qui a durcie, et le corps a l'intérieur s'est décomposé, laissant comme un moule.
Après, on ne peut pas parler de régression au Moyen-âge, cette idée répandue ne fait que montrer le peu de connaissances qui est partagé sur cette période (a l'école ou encore dans les émissions un peu plus grand public...) et ce cliché qui reste du XVIIIe d'une période pauvre : on doit au Moyen Âge bien d'autres avancées, et au final peu de régressions, mais plutôt une organisation différente qui mettait en avant les esclaves (ou serfs) qui du coup restent dans les même conditions qu'a Rome ou presque.
Ensuite, pour l'hygiène, il ne faut pas se fier au caricature, le Moyen Âge est resté dans la continuité de l'Antiquité, il faut plutôt chercher dans la période suivante pour trouver une "régression"

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Me semble-t-il que les cendres avaient enveloppés les gens, les tuant par asphyxie et creant un tombeau unique en son genre : Une carapace de pierre. On sait pas si ils sont morts par brûlure ou par asphyxie : joyeux...

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

Katia et Maurice Kraft, les célèbres volcanologues Français sont notamment décédés dans une nuée ardente.
C'est bien plus dangereux que la lave.
Mais il me semble aussi que ce ne sont que les volcans dis "explosifs" qui sont susceptibles de déclencher ces nuées.

a écrit : On sait pas si ils sont morts par brûlure ou par asphyxie : joyeux... Une nuée ardente peut atteindre 500 °... Cette température arrive en même temps que le nuage de cendres, pierres, etc... Ces gens sont donc morts en quelques secondes ; brûlés ou asphyxiés, quelle importance ?
Il est même possible qu'ils soient morts avant la nuée, car celle-ci est précédée d'une de choc pouvant atteindre 1 000 km/h !
12 000 morts ici... Rappelons 1902 en Martinique, où la nuée ardente de la montagne pelée a fait 30 000 morts.

a écrit : En réalité, il n'y a que des effigies de plâtre, puisque tout ce qui a été retrouve ce sont des cavités : le corps a été entoure par la cendre qui a durcie, et le corps a l'intérieur s'est décomposé, laissant comme un moule.
Après, on ne peut pas parler de régression au Moyen-âge, cette idée répand
ue ne fait que montrer le peu de connaissances qui est partagé sur cette période (a l'école ou encore dans les émissions un peu plus grand public...) et ce cliché qui reste du XVIIIe d'une période pauvre : on doit au Moyen Âge bien d'autres avancées, et au final peu de régressions, mais plutôt une organisation différente qui mettait en avant les esclaves (ou serfs) qui du coup restent dans les même conditions qu'a Rome ou presque.
Ensuite, pour l'hygiène, il ne faut pas se fier au caricature, le Moyen Âge est resté dans la continuité de l'Antiquité, il faut plutôt chercher dans la période suivante pour trouver une "régression"
Afficher tout
D'accord du coup la question que je me pose : est-ce qu'ils ont rapatrié ces cavités (dans un musée ou ailleurs) et ont reproduit des effigies en plâtre, ou bien est-ce qu'ils ont coulé directement du plâtre à l'intérieur des cavités (et du coup les "originales" seraient encore dans la cité)?

Après pour ce qui est du Moyen-Âge, c'est vrai que j'y suis allé un peu fort en parlant de régression, j'aurais plutôt dû parlé de stagnation. Je parle là seulement du niveau de santé et d'hygiène (et seulement au niveau Européen), je ne remet pas en cause toutes les inventions qui ont eu lieu durant cette longue période (en considérant que le MA s'étende de la fin de l'Empire romain à la prise de Constantinople, après les définitions varient ^^).
L'église n'a pas fait avancé les choses, on en est resté à la médecine grecque durant cette période (les humeurs hippocratique etc...). Il y a eu développement des couvents et hôtel dieu, mais ça restait assez primaire (l'église et la charité nourrissait les pauvres et les riches pouvaient se faire soigner à domicile par les médecins), en bref y'a pas eu de véritables améliorations sur l'hygiène et le niveau de santé durant le MA. Ensuite, à la renaissance et au XVIIème c'était pas encore tip-top, pas mal de stagnation, mais des nouvelles expérimentations sont réalisées (mais fortement "réprimandées" par l'Église). Et c'est ensuite à partir du milieu du XVIIIeme (siècle des lumières) mais surtout au XIXème qu'on va avoir de véritables avancées de ce point de vue là :)

a écrit : Me semble-t-il que les cendres avaient enveloppés les gens, les tuant par asphyxie et creant un tombeau unique en son genre : Une carapace de pierre. En fait, la chaleur du nuage de cendres est telle que le cerveau se met à bouillir, les os à craqueler et les dents à exploser donc tu meurs avant de commencer à suffoquer :)

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre