Pour savoir s'il y a de la vie intelligente sur une planète, on y cherche de la pollution

Proposé par
le
dans

Dans le but de déceler la présence d'une éventuelle vie intelligente, chercheurs, astrophysiciens et astronomes appliquent une nouvelle méthode de recherche : chercher des traces de pollution dans les atmosphères d'exoplanètes. Ces derniers privilégient ainsi la détection du méthane qui serait l'indicateur d'une présence de vie suffisamment développée pour avoir une activité industrielle.


Commentaires préférés (3)

Au moins nous terriens on facilite le travail aux extra-terrestres, niveau pollution ils devraient pas avoir trop de mal à nous repérer

Posté le

android

(555)

Répondre

La detection d intelligence devrait au contraire etre marquée par l absence de toute pollution.

Posté le

android

(601)

Répondre

Scepticisme, quand tu nous tiens (alors que je défends la théorie de l'existence d'autres formes de vie dans l'Univers)... Je ne vois pas trop ce que ça prouverait. Des émanation de méthane peuvent être naturelle. Dons la présence de méthane ne prouverait rien.

Sans parler du fait qu'une autre civilisation intelligente pourrait très bien disposer d'autres formes d'énergie que les énergies fossiles que nous utilisons, ou savoir comment lutter efficacement contre la polution de son atmosphère. Donc à l'inverse, l'absence de méthane n'infirmerait rien.

De mon opinion de néophyte, ça revient à considérer que les autres formes de vie et de civilisation qui peuvent exister dans l'Univers fonctionneraient forcément comme nous, ce qui est très réducteur.


Tous les commentaires (91)

Au moins nous terriens on facilite le travail aux extra-terrestres, niveau pollution ils devraient pas avoir trop de mal à nous repérer

Posté le

android

(555)

Répondre

La detection d intelligence devrait au contraire etre marquée par l absence de toute pollution.

Posté le

android

(601)

Répondre

En gros on cherche des vaches extra terrestre qui petent :)

Mais supposons que cette civilisation soit tellement développée qu'elle soit 100% propre..

Scepticisme, quand tu nous tiens (alors que je défends la théorie de l'existence d'autres formes de vie dans l'Univers)... Je ne vois pas trop ce que ça prouverait. Des émanation de méthane peuvent être naturelle. Dons la présence de méthane ne prouverait rien.

Sans parler du fait qu'une autre civilisation intelligente pourrait très bien disposer d'autres formes d'énergie que les énergies fossiles que nous utilisons, ou savoir comment lutter efficacement contre la polution de son atmosphère. Donc à l'inverse, l'absence de méthane n'infirmerait rien.

De mon opinion de néophyte, ça revient à considérer que les autres formes de vie et de civilisation qui peuvent exister dans l'Univers fonctionneraient forcément comme nous, ce qui est très réducteur.

On peut trouver du méthane naturellement dans la nature non ?

Pour etre peuplée d une forme de vie intelligente, faut polluer... quelle ironie.

Posté le

android

(42)

Répondre

A noter que ce n'est "que" depuis quelques années que le niveau de pollution de notre chère planète est détectable depuis l'espace.
Ainsi, si des extraterrestres scrutaient le recoin de la galaxie où nous nous situons à deux moments différents, ils ont du voir par l'analyse des gaz émis, que le niveau de pollution avait augmenté donc que l'on est bien présents :)
Cependant le biais semblerait être que cela permettrait seulement de détecter les civilisations en train d'émerger technologiquement parlant. Les plus qvancés ayant du trouver un moyen de contrer cette pollution.

7 commentaires, tous sur le même sujet... Il faut pas oublier que pour ce genre de recherche, on se base sur ce qu'on connaît nous. Evidemment, des formes de vie totalement différentes de la notre peuvent exister, mais tant qu'on ne les a pas rencontré, c'est difficile à prendre en compte tant les possibilités sont infinies !

a écrit : On peut trouver du méthane naturellement dans la nature non ? Oui bien sûr, d'ailleurs sur Terre, une grande réserve de méthane est piégée au fond des océans, ce sont les hydrates de méthane : du méthane emprisonné dans des blocs de glace. Ils intéressent d'ailleurs beaucoup, car leur exploitation pourrait "remplacer" le petrole comme énergie fossile

Posté le

android

(15)

Répondre

Il ne faut pas tout inverser, l'anecdote dit seulement que des traces de pollution sont un indice d'une intelligence. En aucun cas elle dit que l'absence de pollution est une preuve de l'absence d'intelligence, évidemment que des civilisations extraterrestres qui n'émettent pas de méthane peuvent exister.

a écrit : Scepticisme, quand tu nous tiens (alors que je défends la théorie de l'existence d'autres formes de vie dans l'Univers)... Je ne vois pas trop ce que ça prouverait. Des émanation de méthane peuvent être naturelle. Dons la présence de méthane ne prouverait rien.

Sans parler du fait qu'
une autre civilisation intelligente pourrait très bien disposer d'autres formes d'énergie que les énergies fossiles que nous utilisons, ou savoir comment lutter efficacement contre la polution de son atmosphère. Donc à l'inverse, l'absence de méthane n'infirmerait rien.

De mon opinion de néophyte, ça revient à considérer que les autres formes de vie et de civilisation qui peuvent exister dans l'Univers fonctionneraient forcément comme nous, ce qui est très réducteur.
Afficher tout
Salut Solidusrex, pour réagir à ton commentaire en qualité moi aussi de néophyte, je crois pouvoir affirmer que le méthane se forme uniquement par décomposition de matière organique.
La spectrométrie étant le seul outil dont disposent les astrophysiciens pour connaître la composition chimique de l'atmosphère d'une planète située à X années-lumières.
Par conséquent, si du méthane est détecté cela induit la présence d'une atmosphère, de matière organique, et donc de vie.
Tu as toutefois raison, son absence n'induit pas forcément l'absence de vie, mais il nous reste tellement à découvrir...


Amicalement, AtchoumX.

On cherche de l'activité industrielle alors qu'on a déjà du mal trouver une forme de vie même très simple ?

Posté le

android

(11)

Répondre

Nous les humains on a notre manière de vivre. Mais cela ne vaut pas dire que les extraterrestres vivraient de la même manière que nous. Je veux dire en utilisant ce que nous connaissons (eau, électricité, ordinateur, etc)
Logiquement s'il existe des extraterrestres ils n'ont pas les mêmes modes de vie que nous. A mon sens ces critères ne donneront rien.
Peut-être que les extraterrestres vivent en plein milieu de leur étoile ou dans les entrailles de leur planète. Ou simplement ils prennent soin d'effacer leur traces comme des pirates informatiques.

a écrit : Salut Solidusrex, pour réagir à ton commentaire en qualité moi aussi de néophyte, je crois pouvoir affirmer que le méthane se forme uniquement par décomposition de matière organique.
La spectrométrie étant le seul outil dont disposent les astrophysiciens pour connaître la composition chimique de l'atmosphèr
e d'une planète située à X années-lumières.
Par conséquent, si du méthane est détecté cela induit la présence d'une atmosphère, de matière organique, et donc de vie.
Tu as toutefois raison, son absence n'induit pas forcément l'absence de vie, mais il nous reste tellement à découvrir...


Amicalement, AtchoumX.
Afficher tout
Je suis parfaitement d'accord, c'est d'ailleurs pour ça que je dis que la présence de méthane ne prouverait rien.

Mais il est bien dit que cela les recherches ont pour but la recherche de vie "intelligente" et "développée", alors que la présence de méthane pourrait très bien ne vouloir dire que de la vie végétale.

a écrit : Salut Solidusrex, pour réagir à ton commentaire en qualité moi aussi de néophyte, je crois pouvoir affirmer que le méthane se forme uniquement par décomposition de matière organique.
La spectrométrie étant le seul outil dont disposent les astrophysiciens pour connaître la composition chimique de l'atmosphèr
e d'une planète située à X années-lumières.
Par conséquent, si du méthane est détecté cela induit la présence d'une atmosphère, de matière organique, et donc de vie.
Tu as toutefois raison, son absence n'induit pas forcément l'absence de vie, mais il nous reste tellement à découvrir...


Amicalement, AtchoumX.
Afficher tout
Faux ! Le méthane est seulement un des marqueurs organique mais n'est pas seulement issu de la matière vivante : la preuve en est l'univers en regorge ! Titan satellite de Saturne en est remplie, pourtant il n'y a pas de vie dessus ;)

Posté le

android

(17)

Répondre

Pardon, mais peut on m'expliquer comment on sait que la vie ailleurs (car elle existe nécessairement) se développe comme la notre?
Genre O2 pour respirer, pollution par le méthane, etc...
Pourquoi ca serait pas l'inverse, un peu?
C'est pas parce que chez nous ca se passe comme ça que c'est pareil ailleurs, si?

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Scepticisme, quand tu nous tiens (alors que je défends la théorie de l'existence d'autres formes de vie dans l'Univers)... Je ne vois pas trop ce que ça prouverait. Des émanation de méthane peuvent être naturelle. Dons la présence de méthane ne prouverait rien.

Sans parler du fait qu'
une autre civilisation intelligente pourrait très bien disposer d'autres formes d'énergie que les énergies fossiles que nous utilisons, ou savoir comment lutter efficacement contre la polution de son atmosphère. Donc à l'inverse, l'absence de méthane n'infirmerait rien.

De mon opinion de néophyte, ça revient à considérer que les autres formes de vie et de civilisation qui peuvent exister dans l'Univers fonctionneraient forcément comme nous, ce qui est très réducteur.
Afficher tout
On fait nos recherche par rapport à ce qu'on connaît. Difficile de connaître les indices d'une technologie ou d'une énergie qu'on ne connaît pas.
Voilà pourquoi dans nos recherches d'une vie extraterrestre intelligente on se base toujours sur des indices se rapportant à la notre. Car c'est la seule que l'on connaît.

Ça n'exclut pas qu'il puisse en exister d'autres types (et c'est très certainement le cas) mais on ne saurait pas quoi chercher.

Posté le

android

(18)

Répondre

Cela ce trouve l'intelligence sera bien supérieur à nous , elle aura peut être dépasser le stade de la production industriel , donc forcément des technologies bien plus performante que les nôtres , on cherche la vie dans l'univers en se basant sur notre planète mais peut être que cela ne suffit pas

a écrit : Scepticisme, quand tu nous tiens (alors que je défends la théorie de l'existence d'autres formes de vie dans l'Univers)... Je ne vois pas trop ce que ça prouverait. Des émanation de méthane peuvent être naturelle. Dons la présence de méthane ne prouverait rien.

Sans parler du fait qu'
une autre civilisation intelligente pourrait très bien disposer d'autres formes d'énergie que les énergies fossiles que nous utilisons, ou savoir comment lutter efficacement contre la polution de son atmosphère. Donc à l'inverse, l'absence de méthane n'infirmerait rien.

De mon opinion de néophyte, ça revient à considérer que les autres formes de vie et de civilisation qui peuvent exister dans l'Univers fonctionneraient forcément comme nous, ce qui est très réducteur.
Afficher tout
La recherche de formes de vie extaterrestre me laisse sceptique en elle - même.
Après tout on cherche des êtres qui auraient besoin d'une planète correspondant aux mêmes critères que la nôtre, à savoir qu'ont habitable, voir super - habitable. On recherche aussi la présence d'eau liquide et d'éléments chimiques permettant des liaisons carbones.
Mais bon après tout nous sommes peut être les seuls formes de vie à notre image dans l'univers, non?

Puis si il y a bien une chose que m'a appris Dr. Who c'est que l'univers est vaste et que les E.T sont tous différents. (Joke)

Posté le

android

(8)

Répondre