Des pilotes d'avion expérimental sont devenus des astronautes

Proposé par
le
dans

L'avion expérimental américain X-15 possède beaucoup de records tels que la vitesse avec 7273 km/h (pour un avion avec pilote) ou l'altitude avec 108 km. Ces vols à haute altitude ont fait des 8 pilotes ayant volé au-dessus de 80 km des astronautes selon les critères de l'US Air Force. Ils ont en effet dépassé la limite théorique entre l'atmosphère et l'espace fixée à 80 km par l'US Air Force.

La limite entre l'atmosphère et l'espace est internationalement fixée à 100 km, ce qui réduirait alors à un seul le nombre de pilotes de X-15 reconnu comme astronaute selon ce critère. On remarque parmi les pilotes de X-15 un certain Neil Armstrong.


Commentaires préférés (3)

A savoir, le X-15 est incapable de décoller par ses propres moyens. Il est largué par un B-52 à haute altitude.

Est ce qu'on peut toujours appeler sa un avion ? Vu l'altitude et la vitesse :)

a écrit : Est ce qu'on peut toujours appeler sa un avion ? Vu l'altitude et la vitesse :) C'est entre les deux ^^. L'objectif du X-15 était de mettre un pied dans la conquête spatiale en étudiant les vols a haute altitude et les très haute vitesse. Le pilote disposait de 2 minutes de propulsion pour aller le plus haut et/ou le plus vite, puis de 10-20 min de planné pour préparer son atterrissage ( souvent difficile, il me semble qu'un X-15 s'est juste cassé en 2 a l'atterrissage ). A cette altitude des gouvernes aérodynamiques ( classiques, dont n'importe quel avion dispose ) étaient inefficaces, et le pilote le dirigeait via des propulseurs. En tout cas fallait pas avoir peur pour monter la dedans ^^ !

Posté le

android

(143)

Répondre


Tous les commentaires (39)

Superbement bien rendu dans l'ablum Buck Danny "Pilotes de Prototype" .

Posté le

android

(14)

Répondre

Film à voir, l'extraordinaire " l'étoffe des héros" magnifique, sur la vie des premiers astronautes américains !

A savoir, le X-15 est incapable de décoller par ses propres moyens. Il est largué par un B-52 à haute altitude.

Ce Neil Amstrong, toujours dans l'espace.

Il est à noter que ce genre d avion ne peut atteindre de pareilles vitesses qu à cette altitude où l air est inexistant et la surchauffe créant la dillatation diminuée.

Posté le

android

(13)

Répondre

Peut on rajouter dans l'anecdote la période d'activité de l'avion (années 60) ?

Posté le

android

(20)

Répondre

C'est plus un avion alors, c'est une fusée ..

Posté le

android

(2)

Répondre

A savoir que la vitesse ascensionnelle était de 18 000 m/min et le plafond maximal de 95 900 m ! Pas mal pas mal

Joe Walker est le pilote en question à avoir passer la barre des 100 Km!

a écrit : Ce Neil Amstrong, toujours dans l'espace. Sauf que la il ne fait pas partit des pilotes ayant franchit la limite de l'atmosphere avec le X-15.
(Altitude max pour lui 68km)

Posté le

android

(4)

Répondre

Est ce qu'on peut toujours appeler sa un avion ? Vu l'altitude et la vitesse :)

a écrit : Est ce qu'on peut toujours appeler sa un avion ? Vu l'altitude et la vitesse :) C'est entre les deux ^^. L'objectif du X-15 était de mettre un pied dans la conquête spatiale en étudiant les vols a haute altitude et les très haute vitesse. Le pilote disposait de 2 minutes de propulsion pour aller le plus haut et/ou le plus vite, puis de 10-20 min de planné pour préparer son atterrissage ( souvent difficile, il me semble qu'un X-15 s'est juste cassé en 2 a l'atterrissage ). A cette altitude des gouvernes aérodynamiques ( classiques, dont n'importe quel avion dispose ) étaient inefficaces, et le pilote le dirigeait via des propulseurs. En tout cas fallait pas avoir peur pour monter la dedans ^^ !

Posté le

android

(143)

Répondre

Cela doit plus que décoiffer aller à cette vitesse les cheveux dans le vent! Sinon, la vue doit être magnifique :)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Est ce qu'on peut toujours appeler sa un avion ? Vu l'altitude et la vitesse :) Le X-15 considéré comme un avion spatial, car volant comme un avion à basse altitude et suivant une trajectoire balistique à haute altitude. Par ailleur le X-15 ne peut effectuer qu'un vol suborbital, car son moteur-fusée n'est pas assez puissant et que de toute façon il serait détruit lors de la rentrée dans l'atmosphère, car le X-15 dispose d'un nez pointu plutôt qu'arrondi comme la navette spatiale. D'autres avions spatiaux notables sont les Space Ship One et Two qui sont suborbitaux, ou les navettes spatiales et le X-37(non piloté) qui sont orbitaux.

Tant mieux pour lui si Amstrong est mort : il aimait pas beaucoup le Terre :p

Posté le

android

(0)

Répondre

Je pensais que c'était le SR-71 Blackbird qui détenait l'altitude la plus élevée pour un avion ?

Posté le

android

(1)

Répondre

A cette vitesse il faudrait seulement 3 minutes pour faire Paris-Londres

Posté le

android

(4)

Répondre

Et selon les critères européens (ESA donc) ils ne sont pas du tout devenus astronaute étant donné que la limite théorique entre l'atmosphère et l'espace est de 100 km !

Source : vu sur SCMB il a peu ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et selon les critères européens (ESA donc) ils ne sont pas du tout devenus astronaute étant donné que la limite théorique entre l'atmosphère et l'espace est de 100 km !

Source : vu sur SCMB il a peu ;)
je sais pas si ca été rajouté ou pas. mais c'est precisé dans les info! et a 12h ca y etait deja ;)
sinon avec des chiffre comme ca et un nom hyper cool je m'attendai a un avion de dingue! mais non. Apres il a eter utiliser entre 1959 et 68 donc ca date quand meme^^. il existe un equivalent plus recent?

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : A savoir que la vitesse ascensionnelle était de 18 000 m/min et le plafond maximal de 95 900 m ! Pas mal pas mal Tu contredis l anecdote avec tes 95 km non?

Posté le

android

(1)

Répondre