Une chenille se fait passer pour un cobra

Proposé par
le
dans

La chenille Oxytenis Modestia ou chenille "cobra" porte bien son nom. Pour échapper à ses prédateurs, elle est en effet capable de gonfler sa tête sur laquelle se trouvent 2 faux yeux noirs et jaunes qui la font ressembler à un cobra. Puis elle se redresse comme un cobra, comme si elle était sur le point de mordre. Ce mimétisme ne s'arrête d'ailleurs pas à l'âge adulte : le papillon ressemble à une feuille morte plus vraie que nature.


Commentaires préférés (3)

Petit cobra mais bon c'est l'intention qui compte !

Posté le

android

(197)

Répondre

Je vous invite à découvrir la chaîne YouTube Axolot, et notamment sa vidéo "Fake", qui contient d'autres exemples de ce type.

Passer du Cobra à une feuille morte c'est un peu triste. Ca aurait été plus logique qu'il se transforme en papillon dont les ailes ont deux grands yeux comme motif !


Tous les commentaires (60)

Petit cobra mais bon c'est l'intention qui compte !

Posté le

android

(197)

Répondre

Mais... elle arrive à impressionner malgré sa taille ?

Posté le

android

(7)

Répondre

Je vous invite à découvrir la chaîne YouTube Axolot, et notamment sa vidéo "Fake", qui contient d'autres exemples de ce type.

Passer du Cobra à une feuille morte c'est un peu triste. Ca aurait été plus logique qu'il se transforme en papillon dont les ailes ont deux grands yeux comme motif !

Allez on va sortir cette bonne vieille phrase d'humain "la nature est bien faite"

C'est ce qu'on appelle se donner un genre.

J'étais déjà tomber sur un reportage expliquant les moyens de défense de certains insectes, la nature est vraiment fascinante et l'ingéniosité donc font preuves certaines espèces est incroyable

Posté le

android

(6)

Répondre

Elle ressemble a la rampe d escaliers d un magasin de meuble suédois

Le jour où elle tombe sur un vrai cobra, elle lui fait les beaux yeux ?

Posté le

android

(11)

Répondre

Et le jour où elle tombe sur un vrai cobra, ce dernier se fait avoir ?
A tester... (Mais ça reste risqué pour notre ptite chenille ^^)

a écrit : Mais... elle arrive à impressionner malgré sa taille ? C'est pas la taille qui compte !

a écrit : Et le jour où elle tombe sur un vrai cobra, ce dernier se fait avoir ?
A tester... (Mais ça reste risqué pour notre ptite chenille ^^)
Les vrais cobras ne bouffent pas de chenille...

Posté le

android

(8)

Répondre

Et pas "cobra" (qu'aux bras), pour un invertébré ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre

Ce qui me bluffe le plus dans ces histoires, ce n'est pas le mimétisme en lui même, c'est la forme qu'il prend... Je m'explique : prendre la couleur de son environnement (couleur, forme, feuille, branche, etc...) ne me paraît pas incongru et, finalement, assez logique dans l'évolution d'une certaine façon. Mais là c'est pas pareil : ce n'est plus du mimétisme, c'est du déguisement ! Par quel miracle de l'évolution cette chenille sait-elle que le cobra est un animal qui fait peur à ses propres prédateurs ? Quel lien a-t-il pu y avoir au cours de l'évolution ?

En tout cas très très complète la première source...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est un hasard ou une volonté? Corrigez moi si je me trompe mais d'après la théorie de l'évolution cette particularité serait issue d'une mutation génétique qui aurait donnée un avantage significatif aux individus la portant. Ils se sont alors reproduit jusqu'à ce que la majorité des individus de l'espèce portent cette mutation. Ça serait donc plus un hasard qu'une volonté.