La plupart des états américains n'ont pas un nom anglais

Proposé par
le

Sur les 50 états des États-Unis, seuls 5 ont un nom qui vient de l'anglais : Washington, New York, le Maryland, le New Jersey et le New Hampshire. Les autres états ont un nom d'origine amérindienne (majoritairement sioux, algonquin ou iroquois), latin, espagnol ou français. Il en reste une minorité pour laquelle on n'est pas certains de l'origine.


Commentaires préférés (3)

Les Américains auront au moins laissé quelque chose d'indien sur leur territoire...

Posté le

android

(235)

Répondre

L apache n est pas complètement tournée alors...

Posté le

android

(220)

Répondre

a écrit : Il y a beaucoup de réserves indiennes aux Etats-Unis donc on ne peut pas dire qu'il n'y a plus rien, de plus le gouvernement a versé des milliards de dollars aux associations amérindiennes pour dédommager les tribus Beaucoup de réserves certes mais les indiens y vivent très mal (alcoolémie, drogues, chômage). C'est bien beau de s'excuser à coup de dollars mais c'est un peu trop tard, le mal est fait.

Posté le

android

(259)

Répondre


Tous les commentaires (65)

Les Américains auront au moins laissé quelque chose d'indien sur leur territoire...

Posté le

android

(235)

Répondre

Le Vermont, la Lousiane, le Delaware et (peut-être) le Maine viennent du français.

a écrit : Les Américains auront au moins laissé quelque chose d'indien sur leur territoire... Il y a beaucoup de réserves indiennes aux Etats-Unis donc on ne peut pas dire qu'il n'y a plus rien, de plus le gouvernement a versé des milliards de dollars aux associations amérindiennes pour dédommager les tribus

L apache n est pas complètement tournée alors...

Posté le

android

(220)

Répondre

a écrit : Il y a beaucoup de réserves indiennes aux Etats-Unis donc on ne peut pas dire qu'il n'y a plus rien, de plus le gouvernement a versé des milliards de dollars aux associations amérindiennes pour dédommager les tribus Beaucoup de réserves certes mais les indiens y vivent très mal (alcoolémie, drogues, chômage). C'est bien beau de s'excuser à coup de dollars mais c'est un peu trop tard, le mal est fait.

Posté le

android

(259)

Répondre

a écrit : Il y a beaucoup de réserves indiennes aux Etats-Unis donc on ne peut pas dire qu'il n'y a plus rien, de plus le gouvernement a versé des milliards de dollars aux associations amérindiennes pour dédommager les tribus Mais c'est mahleureusement un peut tard maintenant

Posté le

windowsphone

(10)

Répondre

a écrit : Il y a beaucoup de réserves indiennes aux Etats-Unis donc on ne peut pas dire qu'il n'y a plus rien, de plus le gouvernement a versé des milliards de dollars aux associations amérindiennes pour dédommager les tribus C'est une belle attention. On tue 95% de votre peuple, on vous vole vos terre, on vous met dans des camps un peu partout puis on vius donne un peu d'argent pour oublier tout ça!!!!

Posté le

android

(75)

Répondre

a écrit : Il y a beaucoup de réserves indiennes aux Etats-Unis donc on ne peut pas dire qu'il n'y a plus rien, de plus le gouvernement a versé des milliards de dollars aux associations amérindiennes pour dédommager les tribus Sous prétexte qu'ils leur ont filé de la thune, ça les lave de tout affront ?
"Salut, je viens pour te massacrer toi et tes semblables mais sache quand même que les survivants seront entassés dans des "réserves" comme des bœufs avec un grand verre de Coca-Cola"
Deal ?

D'ailleurs, il existe un état dont le nom n'a aucune origine : il s'agit de l'Idaho, qui est un nom inventé par un lobbyiste affirmant qu'il s'agissait d'un nom indien, mais on ne découvrit la supercherie que plus tard quand le nom était déjà passé dans le langage courant.

Source : wikipédia

a écrit : Beaucoup de réserves certes mais les indiens y vivent très mal (alcoolémie, drogues, chômage). C'est bien beau de s'excuser à coup de dollars mais c'est un peu trop tard, le mal est fait. "C'est trop tard, le mal est fait"... OK ; mais on fait quoi alors ? La société à évolué, heureusement, mais on ne va pas se morfondre de culpabilité en permanence parce que nos arrières, arrières, arrières, arrières grand pères ont fait des conneries... Notre génération n'est responsable en rien de ce qui s'est passé à l'époque ; alors ? On fait quoi d'autre que de reconnaître et s'excuser de ce qui a été fait par nos ancêtres, et dédommager au nom de la société entière ce qui peut être dédommagé ? À titre individuel, je ne vois même pas bien en quoi je devrais m'excuser...

a écrit : Et ... baton rouge non ? Baton Rouge est une ville en Louisiane et il me semble que c'en est la capitale mais je confonds peut être avec La Nouvelle Orléans

Posté le

android

(14)

Répondre

Je ne sais vraiment pas qui ça pourrait interesser mais sachez que dans la langue anglaise, aucun des 50 États ne contient la lettre "Q".
Comment ça, "complément d'anecdote inutile" ? (x

Posté le

android

(63)

Répondre

a écrit : Les Américains auront au moins laissé quelque chose d'indien sur leur territoire... Je ne suis pas d'accord avec la forme de ton message. Généraliser "les américains" ne me semble pas juste étant donné que cela a eu lieu il y a quelque centaines d'années, je ne vois pas pourquoi le peuple américain vivant aujourd'hui doit être inclus dans ces massacres...
Même si je suis parfaitement d'accord que L'ÉTAT américain doit agir en conséquence de son passé pour améliorer la situation des décendants amérindien.
Tout ça pour dire qu'on doit éviter à tout pris les amalgames que cela soit pour les américains, les extra-terrestres , les loutres ou autres... ! ^^

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Beaucoup de réserves certes mais les indiens y vivent très mal (alcoolémie, drogues, chômage). C'est bien beau de s'excuser à coup de dollars mais c'est un peu trop tard, le mal est fait. Et donc que faut-il faire alors ?

Pour moi, Les américains a l'heure actuelle, ne sont pas responsable des erreurs de leurs ancêtres,

Les indiens sont gracieusement payés chaque mois, contre 0 boulot, ils n'ont pas besoin de permis pour construire pour leurs maison sur leurs territoires, pas besoin de permis de pêche et de chasse, l'école est gratuite pour tous les enfants, ado etc...
Les indiens choisissent leurs lois a l'intérieur de leurs réserve.
Ils ont leurs police et beaucoup d'autres avantages

Il ne faut pas penser que leurs territoires fait qu'une trentaine de km2 ... C'est beaucoup plus que ça...
Et ils sont évidemment libre d'aller vivre ou bon leurs semble.

Penser qu'ils vivent encore dans des tipis, qu'ils sont beaux, muscler comme dans les films et a chasser a l'ancienne dans leurs réserve est une erreur...
Malheureusement, ça ressemble plutôt a des bidonvilles avec beaucoup de criminalité et de non respect de la nature !...

Après que se soit devenu comme ça a cause de la
Société actuelle c'est une évidence mais c'est a chacun de se prendre en main a un moment donner

a écrit : C'est une belle attention. On tue 95% de votre peuple, on vous vole vos terre, on vous met dans des camps un peu partout puis on vius donne un peu d'argent pour oublier tout ça!!!! C'est drôle parce qu'on pourrait lire le même commentaire en rapport avec la traite négrière.
Ah seule différence, il n'y a eu aucune réparation

a écrit : Beaucoup de réserves certes mais les indiens y vivent très mal (alcoolémie, drogues, chômage). C'est bien beau de s'excuser à coup de dollars mais c'est un peu trop tard, le mal est fait. Les américains ne sont pas responsables des actes de leurs ancêtres.

D'ailleurs pour y avoir était à la Nouvelle-Orléans au mois de septembre ( j'ai de la famille là bas ) c'est très beau et surtout le mardi gras avec les colliers jetés par les balcons et le café du monde

a écrit : Le Vermont, la Lousiane, le Delaware et (peut-être) le Maine viennent du français. Les deux Carolines (du Nord et du sud) aussi non?

a écrit : Il y a beaucoup de réserves indiennes aux Etats-Unis donc on ne peut pas dire qu'il n'y a plus rien, de plus le gouvernement a versé des milliards de dollars aux associations amérindiennes pour dédommager les tribus Des milliards de dollars après un génocide : pouce en l'air