Tomber en panne d'essence en plein vol

Proposé par
le
dans

En 1983, un Boeing d'Air Canada a été victime d'une panne d'essence en plein vol. L'équipe de maintenance n'avait rempli le réservoir que de la moitié de la quantité d'essence nécessaire : le Canada venait d'adopter le système métrique du kilogramme, et l'équipe avait calculé la quantité de carburant en livres alors que les pilotes l'avaient calculé en kilogrammes. Grâce au sang-froid des pilotes, l'avion réussit à se poser sur une base militaire sans victimes.


Commentaires préférés (3)

Livres ou kilos? Et bah ils avaient qu'à le faire en litres comme tout le monde. C'est un peu plus gênant qu'une panne d'essence sur le périphérique ça

Posté le

android

(223)

Répondre

Dans le même genre, en 2000 la sonde Mars Climate Orbiter s'est ecrasé sur Mars car un ingénieur a confondu le systeme imperial et le systeme metrique

L'avion se posa sur piste de dragster qui était une ancienne base militaire. Ce jour la, en plus, était un jour de course...


Tous les commentaires (164)

Je crois qu'il y avait eu un crash de fusée car deux équipes utilisé un système métrique différent

Posté le

android

(14)

Répondre

Livres ou kilos? Et bah ils avaient qu'à le faire en litres comme tout le monde. C'est un peu plus gênant qu'une panne d'essence sur le périphérique ça

Posté le

android

(223)

Répondre

Une erreur assez bête pour les circonstances importantes et dramatiques que cela aurait pût engendrer !

Dans le même genre, en 2000 la sonde Mars Climate Orbiter s'est ecrasé sur Mars car un ingénieur a confondu le systeme imperial et le systeme metrique

C'était pas plutôt "AIr Transat" qui est aussi une compagnie Canadienne ?

Pour ceux qui "s'intéressent" aux catastrophes aériennes ou bien même ceux qui veulent se faire peur avant un voyage en avion ;) , je vous conseille l'excellente série mayday dans le ciel ( danger dans le ciel pour la version fr) qui reconstitue de nombreux incidents en vols ainsi que le travail des enquêteurs. Elle ne fais pas dans le "too much " classique américain en plus, ce qui est fort appréciable !
Il me semble qu'elle est toujours diffusé sur France 5...
Amicalement,

a écrit : Livres ou kilos? Et bah ils avaient qu'à le faire en litres comme tout le monde. C'est un peu plus gênant qu'une panne d'essence sur le périphérique ça L'unité légale est le kilos et carburant à toujours été pesé en temps que masse.
Utiliser le litre dans la vie courante est donc une erreur que l'on autorise car les quantités sont très faibles par rapport à celles que l'on met dans un avion.

L'avion se posa sur piste de dragster qui était une ancienne base militaire. Ce jour la, en plus, était un jour de course...

C'est fou qu'il n'y ait pas de jauge toute simple qui indique le niveau de carburant, que ce soient des litres, des kilos (je rappelle que le kilogramme a été étalonné sur un testicule de Chuck Norris), des livres ou des patates, la moitié du plein ça reste la moitié. Il doit sûrement y avoir une explication, mais quand-même.
L'article en source dit qu'il y a quand-même eu des blessés, des passagers se sont loupés à la descente du toboggan qui ne touchait pas le sol à cause de la position de l'avion; après avoir fait du planeur en boeing et échappé au crash, c'est pas de bol!

a écrit : Je crois qu'il y avait eu un crash de fusée car deux équipes utilisé un système métrique différent Exactement ! Mars climate orbiter s'est écrasé sur Mars à cause d'un quiproquo avec les unités de mesure. C'est le système de poussé qui aurait été calculé avec les unités anglo-saxonnes puis mal retranscrite.
Dommage quand on connaît la somme énorme investie dans ces missions spatiales

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Livres ou kilos? Et bah ils avaient qu'à le faire en litres comme tout le monde. C'est un peu plus gênant qu'une panne d'essence sur le périphérique ça Sauf que le volume varie en fonction des conditions de pression et température.

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : C'était pas plutôt "AIr Transat" qui est aussi une compagnie Canadienne ? Non c'était en 2001 cette histoire, d'ailleurs si je me souviens bien cet appareil aussi était en panne de kérosène & il a effectuer un vol plané durant plusieurs minutes (c'est un record je crois pour un avion de ligne civil) avant d'atterrir sans encombre.

a écrit : Livres ou kilos? Et bah ils avaient qu'à le faire en litres comme tout le monde. C'est un peu plus gênant qu'une panne d'essence sur le périphérique ça Le litre est aussi une unité du système métrique comme le kilogramme. Avant de passer au système métrique ils n'avaient pas le litre comme unité de volume. S'ils avaient mesuré en volume ils auraient quand même pu confondre par exemple les litres et les gallons. Il n'y a pas d'unité qui soit commune à tous les systèmes de mesure. C'est le principe d'un système de mesure

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : C'était pas plutôt "AIr Transat" qui est aussi une compagnie Canadienne ? Air Transat, c'était en 2001.
La panne sèche était due à une fuite carburant et non un pb d'unité.
Un A330 pour info, qui a effectué à ce jour le plus long vol plané pour un avion civile de cette taille.
J'ai eu l'occasion d'avoir des photos de l'avion à l'époque. Les jantes étaient limées à moitié et avaient creusé des sillons dans la piste suite au freinage d'urgence...

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

Heureusement qu'ils ne traversaient pas l'Atlantique :)

a écrit : C'était pas plutôt "AIr Transat" qui est aussi une compagnie Canadienne ? C'est bien le cas. Si e me trompe pas, la compagnie appartient au tour operator Vacances Transat, lui aussi Canadien .

a écrit : Sauf que le volume varie en fonction des conditions de pression et température. pour un liquide, c'est négligeable.
la masse carburant est suffisamment importante pour limiter les différences de température.
pour info, 5 litres d'huile à 150bars diminue de 3,7 cl

Posté le

windowsphone

(6)

Répondre

a écrit : C'est fou qu'il n'y ait pas de jauge toute simple qui indique le niveau de carburant, que ce soient des litres, des kilos (je rappelle que le kilogramme a été étalonné sur un testicule de Chuck Norris), des livres ou des patates, la moitié du plein ça reste la moitié. Il doit sûrement y avoir une explication, mais quand-même.
L'article en source dit qu'il y a quand-même eu des blessés, des passagers se sont loupés à la descente du toboggan qui ne touchait pas le sol à cause de la position de l'avion; après avoir fait du planeur en boeing et échappé au crash, c'est pas de bol!
Afficher tout
Les jauges existent.
Contrairement à une voiture, les pilotes calculent leur besoins carburant en fonction de leur plan de vol. Carburant necessaire + securité. Plus vous emportez de carburant, plus l'avion consomme et plus vous limitez la charge marchande.

Posté le

windowsphone

(11)

Répondre