Un laser surpuissant est en cours de création

Proposé par
Invité
le
dans

Des scientifiques français du CNRS et du CEA sont en train de mettre au point Apollon, le laser le plus puissant jamais créé. Il pourra à terme délivrer durant quelques femtosecondes 10 pétawatts (10 millions de millards de watts), soit l'équivalent d'un million de réacteurs nucléaires. Il permettra de recréer des conditions proches de celles présentes lors de la création des étoiles.

En raison de la dangerosité de sa mise au point et afin d'obtenir des conditions d'extrême stabilité, le laboratoire est situé au dessus d'une dalle de béton de 2m et entouré de murs de 5m d'épaisseur.


Commentaires préférés (3)

Pour information : 1 femtoseconde = 1 fs = 10E-15 seconde

Et on l'alimente comment ? Avec 10 centrale nucléaire ?!

Posté le

android

(204)

Répondre

a écrit : Je sais pas pour vous mais je trouve pas ca tres rassurant... je ne suis pas certain que des murs de bétons suffisent à contenir une telle puissance. On peut pas le tester ailleurs genre sur la lune ? Heureusement qu'on a des prix Nobel dans la section coms qui peuvent remettre en question les travaux des plus grands scientifiques francais actuels sur la base d'une anecdote de trois lignes :)


Tous les commentaires (107)

Pour information : 1 femtoseconde = 1 fs = 10E-15 seconde

Le sabre laser ne sera plus une fiction alors ...

Posté le

android

(3)

Répondre

Cette puissance électrique gigantesque semble tellement irréelle tant elle nous dépasse.

Et on l'alimente comment ? Avec 10 centrale nucléaire ?!

Posté le

android

(204)

Répondre

Les recherches sur ce laser seraient-elles financées par le Premier Ordre par hasard?

a écrit : Le sabre laser ne sera plus une fiction alors ... Si, car le laser émis aura une durée extrêmement courte ...

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Et on l'alimente comment ? Avec 10 centrale nucléaire ?! Si tu regarde les chiffres données, si il consomme 1℅ de la puissance d'une et une seule centrale nucléaire, il peut "tirer" toute les 0,1us (microseconde). C'est pas excessif.

a écrit : Pour information : 1 femtoseconde = 1 fs = 10E-15 seconde Faut l'écrire entièrement le chiffre, pour que les néophytes comme moi puissent bien visualiser l'extrême brièveté de tir du laser.

D'ailleurs pourquoi une dalle en dessous et autour?

a écrit : Le sabre laser ne sera plus une fiction alors ... Oui seulement après avoir résolu le problème de la longueur d'un laser ;)

Je sais pas pour vous mais je trouve pas ca tres rassurant... je ne suis pas certain que des murs de bétons suffisent à contenir une telle puissance. On peut pas le tester ailleurs genre sur la lune ?

C'est George Lucas qui a eu l'idée ?

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

Le truc à la puissance de la création d'une étoile et c'est 5 mètres et 2 mètres de béton qui vont protéger le tout? Je sais qu'on est fort les portugais mais la... le doute m'habite

a écrit : Et on l'alimente comment ? Avec 10 centrale nucléaire ?! Pas besoin d'une très grande source d'énergie.
Le Watt représente un énergie par un temps, soir de Joules/seconde comme la vitesse sont des m/s ou kilomètres/heures
Cela veut dire que si tu produis une énergie de 1joule, en 1 milliardième de seconde, tu auras 1/0,0000000001 soit 1milliard de watt.
Je ne connais pas le projet, mais la difficulté réside surement plus dans la vitesse de production d'énergie que dans sa quantité

a écrit : Faut l'écrire entièrement le chiffre, pour que les néophytes comme moi puissent bien visualiser l'extrême brièveté de tir du laser.

D'ailleurs pourquoi une dalle en dessous et autour?
10E-15 seconde = 0,000 000 000 000 001 s :)
Je pense que la dalle est surtout destinée à "bloquer" le rayon en cas de tir accidentel : il vaut mieux abimer le béton plutôt que détruire un bâtiment ^^

Par contre, je me demande quelles applications pourrait avoir un tel LASER ?

a écrit : Et on l'alimente comment ? Avec 10 centrale nucléaire ?! Point de vu énergétique, ça fonctionne grosso modo comme un flash.

Tu passes trois plombes à charger le laser, et il balance toute la sauce d'un seul coup.


Pour donner un ordre d'idée si le tir était ramené à une seconde.
Le temps de chargement prendrai 3 ans.

(Quelques femto secondes de tir pour moins d'une micro seconde de chargement j'ai cru lire)

.

a écrit : Le truc à la puissance de la création d'une étoile et c'est 5 mètres et 2 mètres de béton qui vont protéger le tout? Je sais qu'on est fort les portugais mais la... le doute m'habite En fait l'énergie du faisceau n'est que de quelques joules... En gros l énergie nécessaire pour faire prendre un degrés à 1L d air...

Ça vous paraît pas un peu fin pour l'occasion des murs de 5 mètres ? J'imagine toute l'énergie déployée par le laser et je me demande comment une dalle de béton va pouvoir arrêter ça ?

a écrit : Je sais pas pour vous mais je trouve pas ca tres rassurant... je ne suis pas certain que des murs de bétons suffisent à contenir une telle puissance. On peut pas le tester ailleurs genre sur la lune ? Heureusement qu'on a des prix Nobel dans la section coms qui peuvent remettre en question les travaux des plus grands scientifiques francais actuels sur la base d'une anecdote de trois lignes :)

a écrit : 10E-15 seconde = 0,000 000 000 000 001 s :)
Je pense que la dalle est surtout destinée à "bloquer" le rayon en cas de tir accidentel : il vaut mieux abimer le béton plutôt que détruire un bâtiment ^^

Par contre, je me demande quelles applications pourrait avoir un tel LASER ?
Même si le temps est très court, il contient assez d'énergie pour vérifier "in vitro" nos théories sur ce qu'il se passe au centre des étoiles.

Comme il est assez difficile d'aller se rendre au cœur d'une étoile, et que toute la couche externe nous cache ce qu'il y a dedans, ces théories n'ont jamais pu être testée ;)
Et la science aime pas trop ça.

Autres applications possible : générer des particules de matière et d'anti-matière de haute énergie.
Peut être que nous ne connaissons pas toutes les particules existantes après tout.

En application plus "humaine" et concrète. il s'agit probablement de tester l'allumage des fusions nucléaires. (Civiles ou militaires)

Car derrière "centre des étoiles", entre les lignes ça veux dire fusion nucléaire.
("Le cœur des étoiles", ça fait plus poétique, ça passe mieux que "recherche nucléaire". ^^ )

Je rappelle que la France à arrêté les essais nucléaires pour passer aux "simulations" informatiques... Là c'est moins dévastateurs pour les atols, et ça n'a plus les défauts d'une simulation.
;)

.

a écrit : Le sabre laser ne sera plus une fiction alors ... Si car comme dit dans une autre anecdote un laser ne s'arrête pas ^^