Un anglais simplifié fut inventé pour les populations coloniales

Proposé par
le

Tous les commentaires (68)

a écrit : La c'est plus des erreurs que tu nous donne en exemple et je suis d'accord avec toi c'est plutôt dommage...

Mais même sans faire d'erreurs de français on est confronté à des simplifications tous les jours, et je suis le premier à en user:

"J'ai 20 ans", au li
eu de "je suis agé de 20 ans ; " j'ai une voiture" au lieu de "je possède une voiture" ; "j'ai ce diplôme" au lieu de "je détiens ce diplôme" etc...

Le liste est longue car rien qu'avec une 10aine de verbe je suis sur qu'on peux tenir longtemps. Et ça c'est que pour les verbes...si on s'attaque aux noms communs on a pas fini de lister les simplifications du langage courant.

Les mots sont des idées, ne plus les utiliser c'est perdre ces idées, perdre les nuances au détriment de la précision.

Mais bon...nous ne sommes pas tous académiciens
Afficher tout
Les exemples que tu donnes sont, à mon avis, pas les bons.
En effet, l'auxiliaire avoir signifie posséder. Donc, dire "j'ai une voiture" veut bien dire "je possède une voiture". Seul le verbe change.
Quant à "j'ai 20 ans" veut dire "je possède 20 années (d'âge)".
Je n'appelle pas ça du français simplifié.

Mais je suis preneur d'autres exemples de ta longue liste de verbes et noms communs que tu sembles "avoir"... ;-)

a écrit : Dans un épisode de South Park existe la planète Marklor dont les habitants ne communiquent qu'avec un seul mot: marklor.
Qui dit moins?... ;-)
Language des signes, aucun mot, que des gestes.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Les exemples que tu donnes sont, à mon avis, pas les bons.
En effet, l'auxiliaire avoir signifie posséder. Donc, dire "j'ai une voiture" veut bien dire "je possède une voiture". Seul le verbe change.
Quant à "j'ai 20 ans" veut dire "je possède 20 années (d&#
039;âge)".
Je n'appelle pas ça du français simplifié.

Mais je suis preneur d'autres exemples de ta longue liste de verbes et noms communs que tu sembles "avoir"... ;-)
Afficher tout
Justement. Mes exemples sont juste quand je parle de simplification.
"Avoir" a beaucoup de synonymes, mais du coup on utilise quasiment que le verbe avoir.
Quand tu dis "j'ai une voiture" c'est français bien sûr mais quoi, elle est à toi? Ou on te la prête? C'est flou. Correcte mais flou.
En disant "je possède" tu précises qu'elle t appartient. Tu apportes une nuance que n'explicite pas le verbe avoir puisque c'est un verbe bateau utilisé pour décrire énormément de choses.

D'ailleurs avoir et posséder ne sont pas des synonymes parfaits comme le sont "téléviseur" et "télévision" par exemple. Je le répète mais les mots sont des idées, et si il existe des mots différents il y a des chances que les idées soient différentes elles aussi.

Pour changer des verbes et te donner un autre exemple au hasard:

Ce meuble est grand.

Tu peux aussi dire

Ce meuble est large.
Ce meuble est haut.
Ce meuble est long.

En disant ce meuble est grand tu ne fait pas d erreurs, pourtant ici "grand" peut être remplacé par les 3 phrases du dessous pour apporter une précision supplémentaire sur le ou les côtés qui sont grands.
D'ailleurs même le mot "meuble", ça marche pour plein de truc, quelqu'un qui apprend le français apprend le mot meuble et ça lui suffit pour être compris car ça marche pour plein de choses.
Pourtant on ne sais pas si il parle du buffet, du secrétaire, de la penderie, du vaisselier, du bureau, etc....
Meuble est synonyme de chacun de ces mots, car il a une forme d'imprécision.

Dans chacun de mes exemple j'ai enlevé une précision. Qu'elle soit nécessaire ou non, que l'interlocuteur en ai besoin ou non, je l'ai enlevé. C'est une simplification.

a écrit : Les exemples que tu donnes sont, à mon avis, pas les bons.
En effet, l'auxiliaire avoir signifie posséder. Donc, dire "j'ai une voiture" veut bien dire "je possède une voiture". Seul le verbe change.
Quant à "j'ai 20 ans" veut dire "je possède 20 années (d&#
039;âge)".
Je n'appelle pas ça du français simplifié.

Mais je suis preneur d'autres exemples de ta longue liste de verbes et noms communs que tu sembles "avoir"... ;-)
Afficher tout
Je suis d'accord, là on parle de nuances, pas de fautes...

a écrit : Justement. Mes exemples sont juste quand je parle de simplification.
"Avoir" a beaucoup de synonymes, mais du coup on utilise quasiment que le verbe avoir.
Quand tu dis "j'ai une voiture" c'est français bien sûr mais quoi, elle est à toi? Ou on te la prête? C'est flou. C
orrecte mais flou.
En disant "je possède" tu précises qu'elle t appartient. Tu apportes une nuance que n'explicite pas le verbe avoir puisque c'est un verbe bateau utilisé pour décrire énormément de choses.

D'ailleurs avoir et posséder ne sont pas des synonymes parfaits comme le sont "téléviseur" et "télévision" par exemple. Je le répète mais les mots sont des idées, et si il existe des mots différents il y a des chances que les idées soient différentes elles aussi.

Pour changer des verbes et te donner un autre exemple au hasard:

Ce meuble est grand.

Tu peux aussi dire

Ce meuble est large.
Ce meuble est haut.
Ce meuble est long.

En disant ce meuble est grand tu ne fait pas d erreurs, pourtant ici "grand" peut être remplacé par les 3 phrases du dessous pour apporter une précision supplémentaire sur le ou les côtés qui sont grands.
D'ailleurs même le mot "meuble", ça marche pour plein de truc, quelqu'un qui apprend le français apprend le mot meuble et ça lui suffit pour être compris car ça marche pour plein de choses.
Pourtant on ne sais pas si il parle du buffet, du secrétaire, de la penderie, du vaisselier, du bureau, etc....
Meuble est synonyme de chacun de ces mots, car il a une forme d'imprécision.

Dans chacun de mes exemple j'ai enlevé une précision. Qu'elle soit nécessaire ou non, que l'interlocuteur en ai besoin ou non, je l'ai enlevé. C'est une simplification.
Afficher tout
Télévision et téléviseur ne sont pas des synonymes. Le premier mot désigne la technologie, le second l'appareil qui la met en oeuvre. C'est pourquoi on peut dire "une émission de télévision" et pas "une émission de téléviseur" ! Quand on dit "j'achète *une télévision*" c'est un raccourci pour "un poste de télévision", c'est ça le synonyme de téléviseur.

a écrit : Télévision et téléviseur ne sont pas des synonymes. Le premier mot désigne la technologie, le second l'appareil qui la met en oeuvre. C'est pourquoi on peut dire "une émission de télévision" et pas "une émission de téléviseur" ! Quand on dit "j'achète *une télévision*" c9;est un raccourci pour "un poste de télévision", c'est ça le synonyme de téléviseur. Afficher tout Au temps pour moi je le saurai désormais ;-)

Il y a la même chose pour le français : les médias à destination des étrangers (RFI, TV5 Monde, etc.) font des émissions et notamment le journal d'informations en "français facile".

a écrit : Dans un épisode de South Park existe la planète Marklor dont les habitants ne communiquent qu'avec un seul mot: marklor.
Qui dit moins?... ;-)
Bah y'a les Pokémons aussi ^^

a écrit : Sachant que l'anglais est déjà une des langues les plus simples à maîtriser j'imagine même pas ce que ca donne!

Sinon il y avait le "petit nègre" dans les colonies françaises, pas de conjugaisons, que de l'infinitif, pas de genre ou de nombre
Je dois être le premier anglophone à avoir lu ce commentaire, puisqu'il n'y a pas eu de réaction. J'entends encore le Professeur de linguistique Hagège dire "on croit que l'anglais est une langue facile, mais c'est l'une des plus difficiles du monde" (il doit s'y connaître, il en a appris plusieurs dizaines).
Une autre anecdote soulignait que le vocabulaire usuel de l'anglais était (au moins) cinq fois plus riche que l'équivalent français (je parle bien de celui de l'homme de la rue qui a arrêté tôt ses études).
Le début semble facile à condition de se contenter d'approximations et de supporter des lacunes. Par exemple ne pas distinguer "sorry!", "excuse me!", "pardon?", de ne pas savoir que "smart" a bien d'autres sens que "élégant" - au point que je sais pas moi-même si "a smart-bomb" signifie une bombe élaborée, ou à effet particulièrement destructeur, ou les deux -, d'ignorer le sens du très courant "slack", etc..
L'épreuve d'un baccalauréat récent a été jugée tellement dure qu'il y a eu une pétition pour relever les notes; j'ai eu la curiosité de voir le texte, et n'y ai pas trouvé la moindre difficulté, un enfant anglophone aurait tout compris.
Langue traîtreusement simple au début, mais qui demande énormément d'efforts à un non-natif pour être maîtrisée.
Même en version d'agrégation, les candidats français se sont le plus souvent plantés parce qu'ils ne savaient pas que "cabin" signifie aussi "cabane", "engine" aussi "locomotive", ignoraient l'adjectif très courant "wee" (qui prête à des jeux de mots)...
Mais "un engin", c'est selon le contexte "machine, "instrument", "tool", "device", "heavy vehicule", "contraption", "gadget" - tandis que "un gadget", c'est plutôt "a thingummy" (entre autres mots).
Je n'ai que très rarement entendu des Français parler correctement anglais et le comprendre; il s'agissait d'interprètes professionnels ou bien leur mère était anglaise ou américaine.

a écrit : En France aussi, on l'entend tous les jours d'ailleurs:
"Si j'aurais su, avant que je le voye, comme même, ça m'avait évité que je soye comme ça. C'est nous qu'on a fait les choses différemment"
Que je voye, héritage du vieux françois il y a des conservateurs permis nous. Cela ne me choque pas plus que ça on peut bien dire et écrire "je balaie" ou "je balaye" et on dit encore couvre chef pour un chapeau, et oui en vieux français chef voulait dire tête...
Mais on écrit "au temps pour moi" et ça m'irrite les pupilles quand je voie autant.

a écrit : Que je voye, héritage du vieux françois il y a des conservateurs permis nous. Cela ne me choque pas plus que ça on peut bien dire et écrire "je balaie" ou "je balaye" et on dit encore couvre chef pour un chapeau, et oui en vieux français chef voulait dire tête...
Mais on écrit "au temps
pour moi" et ça m'irrite les pupilles quand je voie autant. Afficher tout
"Au temps pour moi" serait l'excuse d'un militaire n'ayant pas exécuté une manœuvre en synchronisme parfait avec les autres.
C'est l'orthographe recommandée par l'Académie, utilisée par Courteline et Genevoix.
Cependant des linguistes écrivent différemment; il faudrait savoir où et quand l'expression est apparue, mais je n'ai pas trouvé de trace fiable.

a écrit : En France aussi, on l'entend tous les jours d'ailleurs:
"Si j'aurais su, avant que je le voye, comme même, ça m'avait évité que je soye comme ça. C'est nous qu'on a fait les choses différemment"
Alors tu doit vivre dans une region particulièrement reculé sans route et sans école.
Après on à tous des tiques de language et je m'insurge contre les personnes qui pensent que nous devrions tous parler de la même façon et sans fautes. A un moment donné le principe du langage c'est juste de communiqué. Alors c'est sûr, on peut utilisé les versions sophistiquées dans l'art.
Mais pour moi la vie est suffisamment complexe pour perdre du temps à faire de belle phrases.

De plus les fautes d'aujourd'hui seront probablement les mots officiel de demain.

a écrit : Language des signes, aucun mot, que des gestes. "Langue des signes".

a écrit : Personnellement j'utilise le hyper basic english, avec une capacité de 13 mots... Et encore, des mots comme hamburger, parking, ketchup mdr

a écrit : La c'est plus des erreurs que tu nous donne en exemple et je suis d'accord avec toi c'est plutôt dommage...

Mais même sans faire d'erreurs de français on est confronté à des simplifications tous les jours, et je suis le premier à en user:

"J'ai 20 ans", au li
eu de "je suis agé de 20 ans ; " j'ai une voiture" au lieu de "je possède une voiture" ; "j'ai ce diplôme" au lieu de "je détiens ce diplôme" etc...

Le liste est longue car rien qu'avec une 10aine de verbe je suis sur qu'on peux tenir longtemps. Et ça c'est que pour les verbes...si on s'attaque aux noms communs on a pas fini de lister les simplifications du langage courant.

Les mots sont des idées, ne plus les utiliser c'est perdre ces idées, perdre les nuances au détriment de la précision.

Mais bon...nous ne sommes pas tous académiciens
Afficher tout
Certes, mais toi même tu utilises des raccourcis en n'utilisant pas la négation: "c'est que pour les verbes" au lieu de "ce n'est que pour les verbes" ou encore "on a pas fini" au lieu de "on n'a pas fini". Sans oublier les fautes d'accord telles que "on peux". Je ne suis pas du genre à critiquer les fote daurtografe dans SCMB mais ton commentaire fait référence à des fautes de français, j'aurais apprécié que tu n'en fasses pas toi même, c'est dommage car ça enlève toute crédibilité à tes propos...

a écrit : Dans un épisode de South Park existe la planète Marklor dont les habitants ne communiquent qu'avec un seul mot: marklor.
Qui dit moins?... ;-)
Il y a le pays des Toupoutous aussi !

a écrit : Je dois être le premier anglophone à avoir lu ce commentaire, puisqu'il n'y a pas eu de réaction. J'entends encore le Professeur de linguistique Hagège dire "on croit que l'anglais est une langue facile, mais c'est l'une des plus difficiles du monde" (il doit s'y connaître, il en a appris plusieurs dizaines).
Une autre anecdote soulignait que le vocabulaire usuel de l'anglais était (au moins) cinq fois plus riche que l'équivalent français (je parle bien de celui de l'homme de la rue qui a arrêté tôt ses études).
Le début semble facile à condition de se contenter d'approximations et de supporter des lacunes. Par exemple ne pas distinguer "sorry!", "excuse me!", "pardon?", de ne pas savoir que "smart" a bien d'autres sens que "élégant" - au point que je sais pas moi-même si "a smart-bomb" signifie une bombe élaborée, ou à effet particulièrement destructeur, ou les deux -, d'ignorer le sens du très courant "slack", etc..
L'épreuve d'un baccalauréat récent a été jugée tellement dure qu'il y a eu une pétition pour relever les notes; j'ai eu la curiosité de voir le texte, et n'y ai pas trouvé la moindre difficulté, un enfant anglophone aurait tout compris.
Langue traîtreusement simple au début, mais qui demande énormément d'efforts à un non-natif pour être maîtrisée.
Même en version d'agrégation, les candidats français se sont le plus souvent plantés parce qu'ils ne savaient pas que "cabin" signifie aussi "cabane", "engine" aussi "locomotive", ignoraient l'adjectif très courant "wee" (qui prête à des jeux de mots)...
Mais "un engin", c'est selon le contexte "machine, "instrument", "tool", "device", "heavy vehicule", "contraption", "gadget" - tandis que "un gadget", c'est plutôt "a thingummy" (entre autres mots).
Je n'ai que très rarement entendu des Français parler correctement anglais et le comprendre; il s'agissait d'interprètes professionnels ou bien leur mère était anglaise ou américaine.
Afficher tout
Pardon pour ma dernière phrase trop abrupte; j'aurais dû écrire: "parler parfaitement anglais et en comprendre toutes les subtilités".
Ce serait un peu fort de dire qu'un professeur français d'anglais ne parle pas correctement - mais ce n'était jamais absolument parfait pour les quelques uns que j'ai rencontrés. Et j'ai entendu même le Professeur Hagège dire, par étourderie sans doute, que "to wield" et "to coax" étaient synonymes, alors que ces deux mots courants sont presque opposés.
Et puis il y a l'accent, ou plutôt les nombreux accents, qui révèlent immédiatement l'origine géographique et le niveau d'études (une pièce comme "Pygmalion" de G. B. Shaw est difficile à imaginer en français); il se trouve que l'accent français est dur à comprendre - les Français croient parfois que c'est exprès, alors que, entre autres fautes possibles, rien qu'un déplacement d'accentuation rend souvent le mot incompréhensible.

a écrit : La c'est plus des erreurs que tu nous donne en exemple et je suis d'accord avec toi c'est plutôt dommage...

Mais même sans faire d'erreurs de français on est confronté à des simplifications tous les jours, et je suis le premier à en user:

"J'ai 20 ans", au li
eu de "je suis agé de 20 ans ; " j'ai une voiture" au lieu de "je possède une voiture" ; "j'ai ce diplôme" au lieu de "je détiens ce diplôme" etc...

Le liste est longue car rien qu'avec une 10aine de verbe je suis sur qu'on peux tenir longtemps. Et ça c'est que pour les verbes...si on s'attaque aux noms communs on a pas fini de lister les simplifications du langage courant.

Les mots sont des idées, ne plus les utiliser c'est perdre ces idées, perdre les nuances au détriment de la précision.

Mais bon...nous ne sommes pas tous académiciens
Afficher tout
En 2de, mon prof de lettres nous a demandé de lire "le colonel Chabert" et, lors du contrôle, de résumer l'ouvrage en 100mots, ni plus ni moins, sans utiliser le mot "chose"... Bien plus compliqué qu'il n'y paraît !

a écrit : Sachant que l'anglais est déjà une des langues les plus simples à maîtriser j'imagine même pas ce que ca donne!

Sinon il y avait le "petit nègre" dans les colonies françaises, pas de conjugaisons, que de l'infinitif, pas de genre ou de nombre
Pour te donner une idée et reprendre en même temps l'exemple de Georges Orwell dans son livre , lui pour le "novlangue" donne l'exemple de "bon" qui a des synonymes (ex: "excellent" ) et également des contraires ("mauvais"). Donc pour simplifier il est décidé qu'il n'y aurait que le mot "bon" , et pour désigner le contraire on dit "inbon" et c'est la même chose pour toute sorte de mot. Alors s'il a utilisé pour son livre l anglais simplifié, ça devait sûrement donner quelque chose dans ce genre là ;)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Tu as l'oreille mais pas encore la maîtrise écrite :-p
J'en connais une règle : Le ça que nous connaissons s'écrit sa
Ça : cela (exemple : ça /cela me convient ). Sa : possession (sa voiture, sa maison )

Posté le

android

(1)

Répondre