Les mouchards sont anti protestants à l'origine

Proposé par
le

Au XVIème siècle, à Paris, sévissait Antoine de Mouchy, professeur de théologie, qui détestait les protestants et traquait les calvinistes. Pour augmenter ses résultats, il fit infiltrer des espions chez ses ennemis, espions surnommés "les mouchards". C'est Voltaire qui popularisa le terme par la suite.


Commentaires préférés (3)

J'ai trouvé le surnom d'Antoine de Mouchy : Démocharès, mais à vérifier. Donc ses espions seraient bien les mouchards. Mes encyclopédies sont un peu muette sur ce coup-là. Au boulot!

Posté le

unknown

(51)

Répondre

J'apprécie particulièrement les anecdotes qui expliquent l'origine des mots ou des expressions.
Très faciles à replacer dans les conversations (donc facile d'avoir l'air cultivé...!)
Merci SCMB!

Ton anecdote est à mon avis partiellement fausse... Le culte protestant de l'époque, pour se protéger des persécutions de la couronne, se tenait en secret. Pour être sur qu'ils avaient à faire à des fidèles protestants, ils se dotaient de mereaux (sorte de petits jetons) qui étaient présentés en gage de bonne foi. Les espions du roi se sont dotés de faux-mereaux, pour s'introduire dans cette communauté,
De là, vient l'expression faux-jetons... A tort prononcée faux-ch´tons...


Tous les commentaires (6)

J'ai trouvé le surnom d'Antoine de Mouchy : Démocharès, mais à vérifier. Donc ses espions seraient bien les mouchards. Mes encyclopédies sont un peu muette sur ce coup-là. Au boulot!

Posté le

unknown

(51)

Répondre

J'apprécie particulièrement les anecdotes qui expliquent l'origine des mots ou des expressions.
Très faciles à replacer dans les conversations (donc facile d'avoir l'air cultivé...!)
Merci SCMB!

Ton anecdote est à mon avis partiellement fausse... Le culte protestant de l'époque, pour se protéger des persécutions de la couronne, se tenait en secret. Pour être sur qu'ils avaient à faire à des fidèles protestants, ils se dotaient de mereaux (sorte de petits jetons) qui étaient présentés en gage de bonne foi. Les espions du roi se sont dotés de faux-mereaux, pour s'introduire dans cette communauté,
De là, vient l'expression faux-jetons... A tort prononcée faux-ch´tons...

Finalement on se fout toujours des gens inconnu qui disent un truc. Ce qui intéresse c'est ce que la personne célèbre a dit "voltaire" x)

Ils faisaient quand même un métier de mouche à m...

Posté le

android

(0)

Répondre