Kubrick maltraita son actrice dans Shining

Proposé par
le
dans

Afin de plonger la comédienne Shelley Duvall dans un état de nervosité naturel requis pour son rôle dans Shining, Stanley Kubrick n'a pas hésité à la maltraiter durant le tournage : propos dégradants, scènes refaites des dizaines de fois. Il est même allé jusqu'à ordonner à son équipe de l'isoler et ne faire preuve d'aucune compassion à son égard.


Commentaires préférés (3)

Et j'imagine qu'il a enfermé Jack Nicholson dans une pièce sans lumière et avec des voix qui chuchotent pour qu'il puisse bien jouer le rôle de dément hein?

J'espère qu'une fois le film terminé M.Kubrick lui a fait comprendre qu'il n'avait rien contre elle et que c'était pour le bien de l'œuvre..


Tous les commentaires (73)

C'était donc une mauvaise actrice; Hermione, Phèdre, Camille (dans Horace) la Mégère apprivoisée, etc. sont jouées sans mise en condition.

Et j'imagine qu'il a enfermé Jack Nicholson dans une pièce sans lumière et avec des voix qui chuchotent pour qu'il puisse bien jouer le rôle de dément hein?

J'espère qu'une fois le film terminé M.Kubrick lui a fait comprendre qu'il n'avait rien contre elle et que c'était pour le bien de l'œuvre..

Une petite injection d'adrénaline aurait eu le même effet... (Enfin attention au dosage quand même).

Je ne le savais pas mais en contre partie je ne suis pas surpris. J espère qu il n a pas fait la même chose avec le gamin... À moins que Jack Nicholson s en soit chargé... Redrum Redrum...

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : C'était donc une mauvaise actrice; Hermione, Phèdre, Camille (dans Horace) la Mégère apprivoisée, etc. sont jouées sans mise en condition. Petit etre le réalisateur cherchait à avoir du spontané
Tu peux rentrer dans le rôle de la personne mais tu ne seras jamais aussi directe que si tu etais réellement dans l'état voulu ...
Regarde l'acteur qui a interprété le joker dans Batman, il s'était enfermé dans une chambre d'hôtel et ne répondait uniquement que quand on l'appelait joker
Il en est devenu fou ... Mais la démarche montre que l'on peut etre le/la meilleur(e) comédien(ne) du monde, le spontané par immersion total reste la solution parfaite pour interpréter au mieux un rôle ...

Selon les sources, Kubrik aurait fait refaire la scène ou Shelley Duvall monte les escaliers en criant avec un couteau à la main 35 fois! Il paraît que cela revient à monter L'Empire State Building par les escaliers....

Posté le

android

(51)

Répondre

J'ai meme entendu dire que la scene de la porte était improvisé.. Il cherchait le réalisateur !!! Lol

a écrit : Et j'imagine qu'il a enfermé Jack Nicholson dans une pièce sans lumière et avec des voix qui chuchotent pour qu'il puisse bien jouer le rôle de dément hein? Pas besoin pour lui c'est naturel

La méthode a tellement bien marché qu'elle a commencer à perdre ces cheveux .

Elle a d'ailleurs dit que c'était le rôle le plus dûr de sa vie, qu'elle ne regrettait pas de l'avoir fait mais que c'était pas une expérience à refaire.

a écrit : C'est légal ? Stanley Kubrick était particulièrement dur avec lui même et avec ses acteurs (scènes jouées 30/40 fois, 10 h de tournage non stop...) mais c'était certainement un des plus grands réalisateurs de l'histoire du cinéma. Les acteurs connaissaient les difficultés du tournage avec lui mais ils ne se demandaient pas si c'est légal ou pas (D'ailleurs, il n'y a rien d'inégal à laisser de côté une personne mais bon) Jouer dans un film comme Shining avec Kubrik est une incroyable aubaine pour la carrière d'un acteur donc ça ne se refuse pas même si c'est particulièrement difficile...

Posté le

android

(30)

Répondre

a écrit : Je ne le savais pas mais en contre partie je ne suis pas surpris. J espère qu il n a pas fait la même chose avec le gamin... À moins que Jack Nicholson s en soit chargé... Redrum Redrum... Eh bien, non.
L'acteur ne savait même pas qu'il jouait dans un film, il a d'ailleurs appris l'existence du film qu'à ses 18 ans.
Le fait que l'acteur et le personnage aient le même prénom, Danny, aidant beaucoup.

Source: Une autre anecdote de JMCMB

Il y a aussi Coppola et le tournage d'Apocalypse Now où Martin Sheen a eu un accident cardiaque après être à fond dans le rôle. Ou encore Hitchcock lors du tournage des oiseaux qui envoya de véritable oiseau sur l'actrice. Kubrick n'est pas un cas isolé.

Je ne sais pas si ça a beaucoup aidé sachant que par la suite elle était nominé comme pire actrice en 1981 au Razzie Award.
Ayant vu le film, c'est vrai sa prestation est assez mauvaise contrairement à Jack Nicholson qui lui est magistrale comme dans pratiquement tout ses films.

a écrit : Et j'imagine qu'il a enfermé Jack Nicholson dans une pièce sans lumière et avec des voix qui chuchotent pour qu'il puisse bien jouer le rôle de dément hein? Non mais dans shining nicholson est au naturel

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre

a écrit : Petit etre le réalisateur cherchait à avoir du spontané
Tu peux rentrer dans le rôle de la personne mais tu ne seras jamais aussi directe que si tu etais réellement dans l'état voulu ...
Regarde l'acteur qui a interprété le joker dans Batman, il s'était enfermé dans une chambre d'hôtel
et ne répondait uniquement que quand on l'appelait joker
Il en est devenu fou ... Mais la démarche montre que l'on peut etre le/la meilleur(e) comédien(ne) du monde, le spontané par immersion total reste la solution parfaite pour interpréter au mieux un rôle ...
Afficher tout
Exactement, c'est la logique du jouer d'âme (par opposition au jouer d'intelligence de Diderot, même si ces notions concernent en premier lieu le théâtre, l'époque aidant, on peut les appliquer au cinéma aujourd'hui). Par exemple, on retiendra l'exemple de Marion Cotillard, qui s'était isolée et s'était impregnée du personnage d'Edith Piaf pour savoir la jouer, ou plutôt la vivre...

a écrit : Eh bien, non.
L'acteur ne savait même pas qu'il jouait dans un film, il a d'ailleurs appris l'existence du film qu'à ses 18 ans.
Le fait que l'acteur et le personnage aient le même prénom, Danny, aidant beaucoup.

Source: Une autre anecdote de JMCMB
Wow merci pour cette réponse je l ignorais totalement!

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Eh bien, non.
L'acteur ne savait même pas qu'il jouait dans un film, il a d'ailleurs appris l'existence du film qu'à ses 18 ans.
Le fait que l'acteur et le personnage aient le même prénom, Danny, aidant beaucoup.

Source: Une autre anecdote de JMCMB
Le gamin savait qu'il jouait dans un film ! Rien que la présence des caméras rend ce que tu avances impossible. Il ignorais juste que c'était un film d'horreur