Le nom des tanks était destiné à tromper les espions

Proposé par
le

Le char d'assaut est le nom français du tank en anglais. Mais la traduction littérale de tank est normalement "réservoir" ou "citerne". En effet, durant la Première Guerre mondiale, les Anglais, créateurs du concept, le baptisèrent ainsi pour tromper les espions ennemis, faisant croire qu'ils étaient en train de construire de banales et inoffensives citernes d'eau pour le front.


Commentaires préférés (3)

Les mecs voulaient de l'eau et ils se sont retrouvés avec des eaubus, c'est pas la même chose

Les mitraillettes pour mitrailler, les bombes pour bombarder, et les tanks pour tankuler.

Le char d'assaut n'est que la solution moderne à un problème qui existe depuis toujours: avancer sous le feu ennemi tout en restant protégé.
Car de toute époque on a trouvé des solutions adaptées à ce problème: les grecs avec leurs immenses tours de siège ( helepole ), les romains avec leur célèbre tortue pour avancer face aux flèches, ... Léonard de Vinci avait meme élaboré un véhicule blindé: un cône sur roue avec des canons tout autour mais qui avançait à la force de l'homme. Il ne lui manquait plus que le moteur en fait.


Tous les commentaires (39)

Les mecs voulaient de l'eau et ils se sont retrouvés avec des eaubus, c'est pas la même chose

Ils auraient aussi pu faire croire qu'ils construisaient des latrines. Et maintenant les militaires se battraient avec des "WC"

Les mitraillettes pour mitrailler, les bombes pour bombarder, et les tanks pour tankuler.

Le char d'assaut n'est que la solution moderne à un problème qui existe depuis toujours: avancer sous le feu ennemi tout en restant protégé.
Car de toute époque on a trouvé des solutions adaptées à ce problème: les grecs avec leurs immenses tours de siège ( helepole ), les romains avec leur célèbre tortue pour avancer face aux flèches, ... Léonard de Vinci avait meme élaboré un véhicule blindé: un cône sur roue avec des canons tout autour mais qui avançait à la force de l'homme. Il ne lui manquait plus que le moteur en fait.

Les 1ers tank faisaient 30 tonnes. Il fallait 2 types pour piloter chaque chenille du tank et il avait une vitesse de pointe d'un homme au pas..
Si ça c'était pas archaïque..
Enfin... C'était une très bonne idée pour l'époque et ça a fait peser la balance..

a écrit : Les 1ers tank faisaient 30 tonnes. Il fallait 2 types pour piloter chaque chenille du tank et il avait une vitesse de pointe d'un homme au pas..
Si ça c'était pas archaïque..
Enfin... C'était une très bonne idée pour l'époque et ça a fait peser la balance..
Pour préciser ton propos, les chars anglais étaient divisés en deux variantes : les mâles possédant deux canons et des mitrailleuses, et les femelles uniquement équipés de mitrailleuses. Les français ont eux commencé par construire des St Chamonds et Schneider, mais ce fut un échec. Le colonel Estienne (équivalent de Swinton au RU qui milita pour l'adoption des chars) présenta conjointement avec Renault les fameux chars FT, les premiers à tourelle. Les allemands préféraient combattre avec des chars capturés car leur monstrueux a7v n'était pas très efficace.
Aujourd'hui, le concept de char léger, char moyen, char lourd ou même char d'assaut est désuet et on parle de char principal qui remplit la plupart des fonctions qu'assumaient les chars des catégories susnommées.

Posté le

android

(33)

Répondre

a écrit : Le char d'assaut n'est que la solution moderne à un problème qui existe depuis toujours: avancer sous le feu ennemi tout en restant protégé.
Car de toute époque on a trouvé des solutions adaptées à ce problème: les grecs avec leurs immenses tours de siège ( helepole ), les romains avec leur célèbre tor
tue pour avancer face aux flèches, ... Léonard de Vinci avait meme élaboré un véhicule blindé: un cône sur roue avec des canons tout autour mais qui avançait à la force de l'homme. Il ne lui manquait plus que le moteur en fait. Afficher tout
À la première guerre mondiale s'ajoute le problème d'avoir un véhicule qui puisse franchir les tranchées, sinon des voitures blindés auraient pu faire l'affaire (qui étaient d'ailleurs beaucoup plus utilisées que les chars au Moyen-Orient et le front de l'Est).

C'est pour ça que le petit char Renault FT à une espèce de queue, elle l'empêche de tomber dans la tranchée. Les anglais eux avaient des chars autrement plus gros qui n'avaient pas besoin de ce dispositif.

En rapport avec la première guerre mondiale, la bande annonce du prochain Battlefield, qui s'appellera Battlefield 1, est sorti. Le thème sera la Grande Guerre, du jamais vu sur un jeu AAA. J'attends ça avec impatience, pour le moment ça en met plein les yeux :D

a écrit : À la première guerre mondiale s'ajoute le problème d'avoir un véhicule qui puisse franchir les tranchées, sinon des voitures blindés auraient pu faire l'affaire (qui étaient d'ailleurs beaucoup plus utilisées que les chars au Moyen-Orient et le front de l'Est).

C'est pour ça q
ue le petit char Renault FT à une espèce de queue, elle l'empêche de tomber dans la tranchée. Les anglais eux avaient des chars autrement plus gros qui n'avaient pas besoin de ce dispositif. Afficher tout
C'est vrai que j'aurai pu le préciser mais le problème, bien que restant principalement le meme, évolue en même temps que les solutions évolue.
Il est évident qu'une formation en tortue n'aurait eut aucune chance dans le No man's land, mais elle était suffisante pour son époque.

a écrit : C'est vrai que j'aurai pu le préciser mais le problème, bien que restant principalement le meme, évolue en même temps que les solutions évolue.
Il est évident qu'une formation en tortue n'aurait eut aucune chance dans le No man's land, mais elle était suffisante pour son époque.
Un bouclier assez résistant ne suffirait pas pour arrêter des balles ? Des tirs de bazookas c'est sur que non mais des balles ?

a écrit : Un bouclier assez résistant ne suffirait pas pour arrêter des balles ? Des tirs de bazookas c'est sur que non mais des balles ? Des tirs à répétition auraient facilement raison de la formation.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Des tirs à répétition auraient facilement raison de la formation. Captain America m'aurait donc trompé !

a écrit : En rapport avec la première guerre mondiale, la bande annonce du prochain Battlefield, qui s'appellera Battlefield 1, est sorti. Le thème sera la Grande Guerre, du jamais vu sur un jeu AAA. J'attends ça avec impatience, pour le moment ça en met plein les yeux :D M'enfin, ça reste EA qui produit le jeu, vous attendez pas à de la qualité superbe de gameplay. Je vous parie que ce sera comme dans bf3 avec des gens qui saute d'un avion à l'autre et tout. Si vous êtes à la recherche d'un jeu sur la première guerre mondiale, permettez moi de promouvoir un peu un jeu que j'aime beaucoup, Verdun. Historiquement bon et réalistes, les devs sont investis, et le résultat est très prenant je trouve.

a écrit : Captain America m'aurait donc trompé ! La question de base n'est pas si idiote. Certaines unités d'assaut de cette époque étaient équipées de cuirasses "pare-balles" et les groupes d'intervention utilisent actuellement des boucliers blindés.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : À la première guerre mondiale s'ajoute le problème d'avoir un véhicule qui puisse franchir les tranchées, sinon des voitures blindés auraient pu faire l'affaire (qui étaient d'ailleurs beaucoup plus utilisées que les chars au Moyen-Orient et le front de l'Est).

C'est pour ça q
ue le petit char Renault FT à une espèce de queue, elle l'empêche de tomber dans la tranchée. Les anglais eux avaient des chars autrement plus gros qui n'avaient pas besoin de ce dispositif. Afficher tout
Les anglais utilisais de gros fagos de bois accroché au devant du blindé, qui une fois arriver à la tranchée laissé tomber leur chargement pour ensuite rouler dessus et donc franchir sans trop de problème

Posté le

android

(7)

Répondre

Si le premier char est anglais, le premier véritable char moderne est français!
Il s'agit du ft Renault, un char léger à tourelle rotative qu'on exportera partout dans le monde et sur lequel un certain Patton se fera la main :)

Une personne a demandé en Angleterre( ceci dit je ne suis plus sure du lieu) une autorisation à la mairie pour construire un tank dans dans son terrain , qui lui accorda l'autorisation mais ceci dit ce n'etait pas un reservoir deau mais bien un vrai tank .

a écrit : Les mitraillettes pour mitrailler, les bombes pour bombarder, et les tanks pour tankuler. Tanker*

a écrit : La question de base n'est pas si idiote. Certaines unités d'assaut de cette époque étaient équipées de cuirasses "pare-balles" et les groupes d'intervention utilisent actuellement des boucliers blindés. Mais un bouclier dont tu parle serait utile dans un réel conflit ?