Le cri du canard fait bien de l'écho

Proposé par
le

Une croyance populaire veut que le cri du canard ne produise pas d'écho. Cette information fut infirmée par des chercheurs de l'Université de Manchester qui placèrent un canard dans une chambre acoustique sans écho possible et dans une chambre faite exprès pour en produire. Le cri de l'animal produit bien un écho.


Commentaires préférés (3)

Il y a de l'écho même dans les pièces avec des coins coins?

Oui je suis désolé de cette horrible blague :-)

Je me coucherai doublement moins bête, dans la mesure où j'ignorais qu'il existait une telle croyance.


Tous les commentaires (46)

Il y a de l'écho même dans les pièces avec des coins coins?

Oui je suis désolé de cette horrible blague :-)

Je me coucherai doublement moins bête, dans la mesure où j'ignorais qu'il existait une telle croyance.

Moi non plus, je n'avais jamais entendu parler de cette légende. Quelqu'un sait-il d'où elle vient? Merci.

Mais le Canard Enchaîné, lui, fait souvent des échos.

Je connaissait pas cette croyance. Elle est relativement absurde! Mais merci quand même aux chercheurs de Mancester qui ont donnés un réponse à l'une des questions essentiels de notre époque.

C'est n'est pas une experience très échonomique.lol

a écrit : Cette croyance populaire est dû au fait que le cancanement du canard à une fréquence extremement régulière et du coup lorsque le canard fait son "coin coin" , le deuxième "coin" se superpose pile poil sur L'Echo du premier "coin" , les ondes sonores se superposent.
Sources: htt
p://www.pourquois.com/animaux/pourquoi-cri-canard-produit-pas-echo.html Afficher tout
L'explication donnée dans cette source est :
"Tout d'abord, le cri du canard est, en principe, parfaitement symétrique dans le temps. Ainsi, lorsque le son commence à se réfléchir sur une paroi et revient en arrière, il interfère avec la portion de son qui le suit. Du fait de la symétrie parfaite de l'onde sonore, cette interférence est dite "destructive" : les deux moitiés de l'onde s'annihilent et le son disparaît."

Je suis encore plus songeur: je ne sais pas ce que sont des moitiés d'ondes sonores, ni comment en ajoutant du bruit au bruit on peut obtenir du silence.

À moins bien sûr que le bruit ne devienne tellement fort qu'il en devienne assourdissant.

a écrit : Moi non plus, je n'avais jamais entendu parler de cette légende. Quelqu'un sait-il d'où elle vient? Merci.

Mais le Canard Enchaîné, lui, fait souvent des échos.
Moi non plus je ne la connaissais pas,et d'ailleurs je n'ai aucune croyance et ne suis pas superstitieux,mais quand je vois un canard blanc dans l'eau je crois que c'est un cygne ..

a écrit : Je connaissait pas cette croyance. Elle est relativement absurde! Mais merci quand même aux chercheurs de Mancester qui ont donnés un réponse à l'une des questions essentiels de notre époque. Tu es un peu ironique mais imagine que cela ait été vrai. Et imagine les diverses application!
Des musiques reprenant ces caractéristiques pour éviter les échos, les applications militaires, des systèmes de localisations sonores infaillible et j'en passe!
Il n'est jamais mauvais de confirmer ou infirmer des théories ou croyances populaire même absurde!

L'émission mythbuster avait déjà démontré ces faits il y a quelque année

a écrit : L'explication donnée dans cette source est :
"Tout d'abord, le cri du canard est, en principe, parfaitement symétrique dans le temps. Ainsi, lorsque le son commence à se réfléchir sur une paroi et revient en arrière, il interfère avec la portion de son qui le suit. Du fait de la symétrie parfaite d
e l'onde sonore, cette interférence est dite "destructive" : les deux moitiés de l'onde s'annihilent et le son disparaît."

Je suis encore plus songeur: je ne sais pas ce que sont des moitiés d'ondes sonores, ni comment en ajoutant du bruit au bruit on peut obtenir du silence.

À moins bien sûr que le bruit ne devienne tellement fort qu'il en devienne assourdissant.
Afficher tout
Mais tout simplement parce qu'on parle d'une onde!

Certains casques d'écoute utilisent ce même principe pour réduire le bruit extérieur.

Pour simplifier, il faut imaginer une onde en deux dimensions: on pourra alors la représenter avec une fonction sinus ou cosinus (en gros... Un bruit ayant une courbe de ce type ne peut être produit que par un ordinateur, c'est le fameux "biip").

Ce sont des fonctions périodiques (constituées d'intervalles se répétant infiniment), se présentant sous la forme d'une courbe avec des bosses et des creux.
Autrement dit, un "zig-zag" :-P

Entre chaque creux et chaque bosse, il y a une distance fixe et invariable.

Imagine que tu dessines cette courbe au milieu d'une feuille de papier avec une précision irréprochable, les creux ayant la même forme que les bosses mais à l'envers.
Maintenant, on va plier la feuille de papier sur une ligne séparant un des creux d'une bosse adjacente de manière à ce que le dessin se replie sur lui-même.

De chaque côté du pli, la courbe devrait se superposer de cette manière:
À partir du pli, sur un côté tu as une bosse et un creux sur l'autre côté, puis un creux et une bosse, puis une bosse et un creux etc.
Ensuite c'est strictement mathématique: si tu additionnes un creux et une bosse, tu obtiens quoi?
Réponse: une ligne parfaitement plate.
C'est simple: 1 + (-1) = 0, plus généralement y + (-y) = 0.

Ce principe est ici simplifié mais il existe en trois dimensions (dans toutes les dimensions même) et est donc également applicable à une onde sonore.


Pour en revenir à nos canards, un bruit est rarement parfaitement égal dans le temps. Donc une bosse ne sera pas forcément égale à la bosse suivante.
De plus, un son naturel n'est jamais parfaitement lisse comme sur notre feuille et donc, nos "bosses" et nos "creux" ne sont pas toujours symétriques.
Un peu à la manière des crêtes de montagnes. Même avec des montagnes de même taille, la forme ne sera pas la même, plus escarpée d'un côté, avec des falaises, des éboulis ou des pentes plus douces.
Et donc, additionner une bosse et un creux "naturels" ne donne généralement pas une valeur nulle.

Mais notre canard est fortiche car son cri est égal, quasi sans variations du début à la fin. Si on sélectionnait plusieurs "fragments de cri", tu ne pourrais pas faire la différence entre chacun d'eux!

J'imagine aussi (attention: hypothèse perso, je dois vérifier...) que ses bosses sont symétriques: pas forcément lisse mais autant "pentu" d'un côté ou de l'autre de la bosse. L'écho, en interférant avec le son, peut donc l'annuler ou du moins le réduire fortement.


En espérant avoir été assez clair et ne pas avoir dit de bêtises... =)

EDIT: j'ai corrigé certains détails après avoir envoyé le commentaire, n'étant pas certain sur le dernier point!

a écrit : Cette croyance populaire est dû au fait que le cancanement du canard à une fréquence extremement régulière et du coup lorsque le canard fait son "coin coin" , le deuxième "coin" se superpose pile poil sur L'Echo du premier "coin" , les ondes sonores se superposent.
Sources: htt
p://www.pourquois.com/animaux/pourquoi-cri-canard-produit-pas-echo.html Afficher tout
On parle d'un phénomène d'interférences. Ils peut y avoir interférence destructives ou constructives. Pour les interférences destructives On observe un déphasage de (2k+1)pi entre les deux "coin"
Cela signifie donc que les pics sont en opposition de phase et la conséquence est qu'elles s'annulent.
Pour les interférences constructive (ce qui semble être le cas ici) on observe un déphasage de 2k pi.
Le déphasage est donc nul et les intensité des ondes vont alors s'additionner

a écrit : On parle d'un phénomène d'interférences. Ils peut y avoir interférence destructives ou constructives. Pour les interférences destructives On observe un déphasage de (2k+1)pi entre les deux "coin"
Cela signifie donc que les pics sont en opposition de phase et la conséquence est qu'elles s&
#039;annulent.
Pour les interférences constructive (ce qui semble être le cas ici) on observe un déphasage de 2k pi.
Le déphasage est donc nul et les intensité des ondes vont alors s'additionner
Afficher tout
Je veux bien croire que les signaux ont une forme particulière, mais la parfaite superposition des différents trains est complètement bancale. Il faudrait se tenir exactement aux endroits qui donnent cette interférence destructive...

Je ne vois vraiment pas en quoi ça explique quoi que ce soit. Ça doit faciliter le phénomène mais ça s'arrête là à mon avis. C'est une onde comme une autre, au fond.

a écrit : L'explication donnée dans cette source est :
"Tout d'abord, le cri du canard est, en principe, parfaitement symétrique dans le temps. Ainsi, lorsque le son commence à se réfléchir sur une paroi et revient en arrière, il interfère avec la portion de son qui le suit. Du fait de la symétrie parfaite d
e l'onde sonore, cette interférence est dite "destructive" : les deux moitiés de l'onde s'annihilent et le son disparaît."

Je suis encore plus songeur: je ne sais pas ce que sont des moitiés d'ondes sonores, ni comment en ajoutant du bruit au bruit on peut obtenir du silence.

À moins bien sûr que le bruit ne devienne tellement fort qu'il en devienne assourdissant.
Afficher tout
Du son plus du son peu donner du silence, (interférences destructives)

a écrit : Tu es un peu ironique mais imagine que cela ait été vrai. Et imagine les diverses application!
Des musiques reprenant ces caractéristiques pour éviter les échos, les applications militaires, des systèmes de localisations sonores infaillible et j'en passe!
Il n'est jamais mauvais de confirmer ou in
firmer des théories ou croyances populaire même absurde! Afficher tout
D'autant plus que la plupart des inventions ont été inspirées de l'observation de la nature. J'imagine qu'à une époque, certaines caractéristiques devaient paraître surnaturelles, comme le sens d'orientation, le radar, l'isolation, les os super légers...surtout quand elles n'étaient propres qu'à une seule espèce.

Posté le

android

(2)

Répondre

Est-ce un simple hasard, ou est une caractéristique "recherchée" par le canard (en tire-t-il profit) (et dans ce cas la sélection selon Darwin a fait son oeuvre) ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Du son plus du son peu donner du silence, (interférences destructives) J'aimerais savoir comment. Par exemple, si un voisin fait brailler sa radio, je peux en faire autant et le réduire au silence?

a écrit : Mais tout simplement parce qu'on parle d'une onde!

Certains casques d'écoute utilisent ce même principe pour réduire le bruit extérieur.

Pour simplifier, il faut imaginer une onde en deux dimensions: on pourra alors la représenter avec une fonction sinus ou cosinus (en gros...
Un bruit ayant une courbe de ce type ne peut être produit que par un ordinateur, c'est le fameux "biip").

Ce sont des fonctions périodiques (constituées d'intervalles se répétant infiniment), se présentant sous la forme d'une courbe avec des bosses et des creux.
Autrement dit, un "zig-zag" :-P

Entre chaque creux et chaque bosse, il y a une distance fixe et invariable.

Imagine que tu dessines cette courbe au milieu d'une feuille de papier avec une précision irréprochable, les creux ayant la même forme que les bosses mais à l'envers.
Maintenant, on va plier la feuille de papier sur une ligne séparant un des creux d'une bosse adjacente de manière à ce que le dessin se replie sur lui-même.

De chaque côté du pli, la courbe devrait se superposer de cette manière:
À partir du pli, sur un côté tu as une bosse et un creux sur l'autre côté, puis un creux et une bosse, puis une bosse et un creux etc.
Ensuite c'est strictement mathématique: si tu additionnes un creux et une bosse, tu obtiens quoi?
Réponse: une ligne parfaitement plate.
C'est simple: 1 + (-1) = 0, plus généralement y + (-y) = 0.

Ce principe est ici simplifié mais il existe en trois dimensions (dans toutes les dimensions même) et est donc également applicable à une onde sonore.


Pour en revenir à nos canards, un bruit est rarement parfaitement égal dans le temps. Donc une bosse ne sera pas forcément égale à la bosse suivante.
De plus, un son naturel n'est jamais parfaitement lisse comme sur notre feuille et donc, nos "bosses" et nos "creux" ne sont pas toujours symétriques.
Un peu à la manière des crêtes de montagnes. Même avec des montagnes de même taille, la forme ne sera pas la même, plus escarpée d'un côté, avec des falaises, des éboulis ou des pentes plus douces.
Et donc, additionner une bosse et un creux "naturels" ne donne généralement pas une valeur nulle.

Mais notre canard est fortiche car son cri est égal, quasi sans variations du début à la fin. Si on sélectionnait plusieurs "fragments de cri", tu ne pourrais pas faire la différence entre chacun d'eux!

J'imagine aussi (attention: hypothèse perso, je dois vérifier...) que ses bosses sont symétriques: pas forcément lisse mais autant "pentu" d'un côté ou de l'autre de la bosse. L'écho, en interférant avec le son, peut donc l'annuler ou du moins le réduire fortement.


En espérant avoir été assez clair et ne pas avoir dit de bêtises... =)

EDIT: j'ai corrigé certains détails après avoir envoyé le commentaire, n'étant pas certain sur le dernier point!
Afficher tout
Merci d'avoir pris la peine de cette réponse détaillée.
Je comprends parfaitement que les ondes électro-magnétiques puissent s'annuler, c'est d'ailleurs pourquoi les fréquences des émetteurs radio d'une même station sont différentes, il y aurait des hyperboles d'annulation.
Mais une onde sonore n'est qu'une propagation de surpression, et surpression+surpression= dépression, je ne comprends plus.

a écrit : Merci d'avoir pris la peine de cette réponse détaillée.
Je comprends parfaitement que les ondes électro-magnétiques puissent s'annuler, c'est d'ailleurs pourquoi les fréquences des émetteurs radio d'une même station sont différentes, il y aurait des hyperboles d'annulation.
M
ais une onde sonore n'est qu'une propagation de surpression, et surpression+surpression= dépression, je ne comprends plus. Afficher tout
Je suppose que la surpression provoque une dépression juste à côté (une sorte de compression). Du coup si une surpression se forme à côté, les deux attirent autant, et rien ne se passe (je suppose).
Ou alors, si on voit ça plutôt comme un tissu, il se tend d'un côté, et l'autre onde le tend/pousse dans l'autre sens, donc il se passe rien non plus.
Si quelqu'un peut confirmer ou infirmer ...