Certains sites se ralentissent volontairement pour donner confiance

Proposé par
le

Même si leurs serveurs sont capables de traiter les demandes en une fraction de seconde, certains sites internet ralentissent artificiellement la vitesse d'une requête afin de donner confiance à l'utilisateur : des études ont en effet démontré que pour certaines actions, l'utilisateur est plus rassuré lorsque celles-ci prennent un peu de temps. Facebook utilise cette technique lors de la procédure de sécurisation des comptes.

Ce phénomène, nommé "illusion du labeur", a été étudié par des chercheurs de Harvard qui, pour démontrer son existence, ont fait tester à des cobayes des sites de voyage et de rencontre. Il a été constaté que des résultats affichés après un temps d'attente inspiraient plus confiance que des résultats affichés immédiatement alors que leur contenu est strictement identique !


Tous les commentaires (59)

a écrit : Je pense sincèrement (et ce n'est pas la 1ère fois ici) que ce genre de soi disantes "études" d'étudiants en mal de reconnaissance, est une totale connerie...
Alors quoi ? Celui qui a la fibre optique va se méfier de tout, alors que celui qui a un débit de base sera totalement en confiance ?.. C'est n'importe quoi.
Mais pq es tu sur ce site?!? C'est épuisant de lire tes commentaires composés de railleries permanentes... limite, lis, pense, râle, mais tais toi ou formule différemment. Mais c'est de l'attaque permanente! Je fais des efforts pour le faire comprendre avec amabilité dans mes autres réponses, mais ce n'est pas toujours aux mêmes de mettre des gants!
Un conseil : l'écriture avec assertivité. Please!
J'en profite pour remercier en même temps tous ceux qui participent à l'expension de chaque anecdote, même si c'est pour en rire. Ça fait plaisir !

a écrit : Sur un site de rencontres, j'ai fait une requête : femme intelligente, gentille, charmante, sérieuse, de bonne famille.
Le serveur a planté...
Ça t'as donné confiance ?

a écrit : Mais pq es tu sur ce site?!? C'est épuisant de lire tes commentaires composés de railleries permanentes... limite, lis, pense, râle, mais tais toi ou formule différemment. Mais c'est de l'attaque permanente! Je fais des efforts pour le faire comprendre avec amabilité dans mes autres réponses, mais ce n'est pas toujours aux mêmes de mettre des gants!
Un conseil : l'écriture avec assertivité. Please!
J'en profite pour remercier en même temps tous ceux qui participent à l'expension de chaque anecdote, même si c'est pour en rire. Ça fait plaisir !
Afficher tout
Tout doux l'ami... On bois frais et on se calme... :-)
Oui, je pense que ces "études" des étudiants de grandes écoles anglaises ou américaines, qu'on reprend souvent sur ce forum, sont à prendre "avec des pincettes"...
Mais rassures-moi... J'ai le droit de penser ça ? Ou bien la censure An-N-Onyme tombe sur ce qui ne lui plaît pas ?

a écrit : Ca se fait un peu partout, notamment pour les médocs auxquels on donne souvent des goûts douteux (où immondes) car un médoc goût fraise des bois ça fait pas très sérieux.
Marketing, quand tu nous tiens...
Je ne savais pas qu'il y avait cette démarche commerciale en pharmacologie (je sais qu'il y a du marketing mais je ne savais pas qu'il est axé sur cette partie du "produit" également). Vous avez des sources car ça m'intéresse ?
D'après ce que j'en sais, le mauvais goût des médicaments est surtout dû au risque de surdosage si les usagers en abusaient parce que le goût n'est pas dérangeant. Et d'ailleurs les fabricant n'ajoute pas de mauvais goût d'après ce que je sais.
Pour un sirop banal, sans risque, le fabricant peut ajouter un arôme menthe ou fraise par exemple pour améliorer le confort lors de la prise. Pas de danger même si quelqu'un boit la bouteille d'un coup.
Par contre, pour un laxatif surpuissant ou un "morphinique" par exemple, le fabricant ne rajoute aucun arôme car le risque lié aux possibilités d'abus lors de la prise est trop élevé. Le fabricant n'ajoute donc aucun arôme. Le confort d'utilisation n'est, de ce fait, pas pris en compte.

a écrit : Tout doux l'ami... On bois frais et on se calme... :-)
Oui, je pense que ces "études" des étudiants de grandes écoles anglaises ou américaines, qu'on reprend souvent sur ce forum, sont à prendre "avec des pincettes"...
Mais rassures-moi... J'ai le droit de penser ça ? Ou
bien la censure An-N-Onyme tombe sur ce qui ne lui plaît pas ? Afficher tout
Vous avez le droit de le penser !

N'empêche qu'ils ralentissent artificiellement la vitesse d'une requête à cause de cette totale connerie.

Votre premier com peut paraitre un peu agressif... Ca arrive.

a écrit : Tout doux l'ami... On bois frais et on se calme... :-)
Oui, je pense que ces "études" des étudiants de grandes écoles anglaises ou américaines, qu'on reprend souvent sur ce forum, sont à prendre "avec des pincettes"...
Mais rassures-moi... J'ai le droit de penser ça ? Ou
bien la censure An-N-Onyme tombe sur ce qui ne lui plaît pas ? Afficher tout
Je crois surtout que tu n'as pas compris de quoi on parlait.

Que tu aies une fibre ou une connexion 56k, ça ne change rien à la problématique exposée dans l'anecdote.

Certains sites web (ou autres interfaces hommes / machines, comme les distributeurs de billets) font volontairement et délibérément en sorte que certaines actions réalisées sur l'interface soient lentes, ou en tout cas plus lentes que ce dont elles ont réellement besoin pour s'exécuter, et ce uniquement dans le but de réconforter l'usager.

Par exemple, quand tu payes en ligne, tu te tapes systématiquement une barre de progression ou une icône qui mouline.
Ca prend moins d'une fraction de secondes pour que le serveur de la boutique et celui de la banque communiquent et valident la transaction ensemble, mais si on t'affiche directement la validation, tu ne serais pas en confiance car ça t'aurais paru bien louche que ça aille si vite.

Idem pour les changements de password ou quand tu lances un commande complexe sur une interface en ligne. Ceux qui ont des serveurs en location chez OVH ont ça par exemple à chaque fois qu'ils lancent un reboot de leur machine.

Fibre ou pas fibre, ta connexion n'entre donc pas en ligne de compte.

Ce n'est même plus du marketing, c'est de la psychosociologie et n'importe quel artisan du web pourra t'expliquer l'importance de ce genre de comportement dans les interactions hommes / machines.

Après, pense ce que tu veux des études américaines ou du Nouvel Ordre Mondial, mais essaye juste de comprendre les anecdotes avant de t'enflammer...

PS : "on boit", pas "on bois".

a écrit : Je pense sincèrement (et ce n'est pas la 1ère fois ici) que ce genre de soi disantes "études" d'étudiants en mal de reconnaissance, est une totale connerie...
Alors quoi ? Celui qui a la fibre optique va se méfier de tout, alors que celui qui a un débit de base sera totalement en confiance ?.. C'est n'importe quoi.
À priori, ce sont des chercheurs qui ont réalisés cette étude...
(cf texte de l'anecdote, je n'ai pas encore lu les sources)

Nous savons maintenant que les retards de la SNCF sont une pure technique commerciale pour rassurer les clients !!

a écrit : Ca se fait un peu partout, notamment pour les médocs auxquels on donne souvent des goûts douteux (où immondes) car un médoc goût fraise des bois ça fait pas très sérieux.
Marketing, quand tu nous tiens...
Ce n'est qu'à partir de la 4eme ligne que j'ai compris qu'il ne s'agissait pas de cépage viticole, mais de médicaments. x-)

a écrit : Je crois surtout que tu n'as pas compris de quoi on parlait.

Que tu aies une fibre ou une connexion 56k, ça ne change rien à la problématique exposée dans l'anecdote.

Certains sites web (ou autres interfaces hommes / machines, comme les distributeurs de billets) font volontairement e
t délibérément en sorte que certaines actions réalisées sur l'interface soient lentes, ou en tout cas plus lentes que ce dont elles ont réellement besoin pour s'exécuter, et ce uniquement dans le but de réconforter l'usager.

Par exemple, quand tu payes en ligne, tu te tapes systématiquement une barre de progression ou une icône qui mouline.
Ca prend moins d'une fraction de secondes pour que le serveur de la boutique et celui de la banque communiquent et valident la transaction ensemble, mais si on t'affiche directement la validation, tu ne serais pas en confiance car ça t'aurais paru bien louche que ça aille si vite.

Idem pour les changements de password ou quand tu lances un commande complexe sur une interface en ligne. Ceux qui ont des serveurs en location chez OVH ont ça par exemple à chaque fois qu'ils lancent un reboot de leur machine.

Fibre ou pas fibre, ta connexion n'entre donc pas en ligne de compte.

Ce n'est même plus du marketing, c'est de la psychosociologie et n'importe quel artisan du web pourra t'expliquer l'importance de ce genre de comportement dans les interactions hommes / machines.

Après, pense ce que tu veux des études américaines ou du Nouvel Ordre Mondial, mais essaye juste de comprendre les anecdotes avant de t'enflammer...

PS : "on boit", pas "on bois".
Afficher tout
Merci pour l'explication... Sincèrement...
Et merci pour le "PS" orthographique d'un correcteur mal géré... Ça arrive à tout le monde, même à ceux qui donnent des leçons :-) On dit "ça t'aurait paru louche" et pas "ça t'aurais"...

quand la lecture de ma CB mettait du temps à la caisse, habituellement je me grattais le front, maintenant je suis rassuré..

a écrit : Sur un site de rencontres, j'ai fait une requête : femme intelligente, gentille, charmante, sérieuse, de bonne famille.
Le serveur a planté...
Ça me rappelle l'histoire du gars qui accoste une femme dans la rue:
-mademoiselle vous êtes très charmante, vraiment jolie, avec de très beaux yeux
-arrêtez! je vois clair dans votre jeu, tout ça pour essayer de coucher avec moi!
- et en plus intelligente.

a écrit : Merci pour l'explication... Sincèrement...
Et merci pour le "PS" orthographique d'un correcteur mal géré... Ça arrive à tout le monde, même à ceux qui donnent des leçons :-) On dit "ça t'aurait paru louche" et pas "ça t'aurais"...
Je l'ai laissé rien que pour toi :)

a écrit : Sur un site de rencontres, j'ai fait une requête : femme intelligente, gentille, charmante, sérieuse, de bonne famille.
Le serveur a planté...
il y en avait trop, mais aucune n'avait coché ''phallocrate balourd''...

a écrit : Je pense sincèrement (et ce n'est pas la 1ère fois ici) que ce genre de soi disantes "études" d'étudiants en mal de reconnaissance, est une totale connerie...
Alors quoi ? Celui qui a la fibre optique va se méfier de tout, alors que celui qui a un débit de base sera totalement en confiance ?.. C'est n'importe quoi.
Notre perception des choses n'est pas toujours très cartésienne tu ne peux pas le nier. L'exemple du médicament évoqué plus haut très bien. Un médoc est mis sur le marché que s'il a un minimum d'effet placebo. Tu imagines une tri térapie avec des fraises Tagada ou des m&ms? "Si monsieur, je vous assure ça marche !!"
Toi même sur un domaine que tu ne connais pas tu seras influencé par des paramètres qui pour un connaisseur seront ridicules...

a écrit : Merci pour l'explication... Sincèrement...
Et merci pour le "PS" orthographique d'un correcteur mal géré... Ça arrive à tout le monde, même à ceux qui donnent des leçons :-) On dit "ça t'aurait paru louche" et pas "ça t'aurais"...
On ne dit pas, on écrit ;) parce que quand on le dit, ça se prononce pareil...

a écrit : Je ne savais pas qu'il y avait cette démarche commerciale en pharmacologie (je sais qu'il y a du marketing mais je ne savais pas qu'il est axé sur cette partie du "produit" également). Vous avez des sources car ça m'intéresse ?
D'après ce que j'en sais, le mauvais goût des
médicaments est surtout dû au risque de surdosage si les usagers en abusaient parce que le goût n'est pas dérangeant. Et d'ailleurs les fabricant n'ajoute pas de mauvais goût d'après ce que je sais.
Pour un sirop banal, sans risque, le fabricant peut ajouter un arôme menthe ou fraise par exemple pour améliorer le confort lors de la prise. Pas de danger même si quelqu'un boit la bouteille d'un coup.
Par contre, pour un laxatif surpuissant ou un "morphinique" par exemple, le fabricant ne rajoute aucun arôme car le risque lié aux possibilités d'abus lors de la prise est trop élevé. Le fabricant n'ajoute donc aucun arôme. Le confort d'utilisation n'est, de ce fait, pas pris en compte.
Afficher tout
Certes, mais reconnais que même les pastilles pour la toux ne sont pas aussi bonnes que des tictacs.
Des sources? J'ai la flemme d'en chercher, mais j'ai une preuve qui sera difficile à contredire, les placebo liquides. Ils sont amers, pourquoi? vu que que ce n'est que de l'eau colorée? Rouge pour exciter, bleu pour calmer mais toujours avec ce sale goût de produit nettoyant parfumé à l'eau de javel. ^^

Après, je ne dis pas que tous les médicaments sont un peu arrangés comme ça, les dangereux (en citant la morphine où les barbituriques par exemple) ne le sont pas mais je pensais surtout aux médocs dont les pubs télé passent en boucle car en vente libre, et c'est un sacré business.

Exemple: Vous trouvez ça bon l'Efferalgan® sérieusement (sans prendre en compte le gaz dissous bien sur)? Pilez un cachet de paracétamol et goûtez, ça n'a absolument pas le même goût ;)

a écrit : Je pense sincèrement (et ce n'est pas la 1ère fois ici) que ce genre de soi disantes "études" d'étudiants en mal de reconnaissance, est une totale connerie...
Alors quoi ? Celui qui a la fibre optique va se méfier de tout, alors que celui qui a un débit de base sera totalement en confiance ?.. C'est n'importe quoi.
L'information te dérange?

C'est pas nouveau le fait que tout ce qui se vend est aussi étudié au niveau de l'apparence sensorielle. Même les sons des moteurs de nos bagnoles sont étudiés pour être agréables à l'oreille, alors ne pas appliquer des techniques commerciales au net serait un peu idiot, reconnais-le.
Ce n'est que du marketing, c'est tout, ça ne mords pas!

Quant à dire "n'importe quoi" sans apporter d'eau au moulin, c'est vraiment n'importe quoi. ^^

a écrit : Tout doux l'ami... On bois frais et on se calme... :-)
Oui, je pense que ces "études" des étudiants de grandes écoles anglaises ou américaines, qu'on reprend souvent sur ce forum, sont à prendre "avec des pincettes"...
Mais rassures-moi... J'ai le droit de penser ça ? Ou
bien la censure An-N-Onyme tombe sur ce qui ne lui plaît pas ? Afficher tout
Tu as le droit de penser ce que tu veux, mais essaie au moins de développer tes pensées avec une argumentation basée sur quelquechose de vérifiable où au moins de logique.
Etre certain de quelquechose sans expliquer pourquoi n'en fait pas une vérité, à la limite une émotion mais pas plus.

Ton premier commentaire ne s'appuie sur rien de vérifiable, c'est juste une attaque comme dit plus haut (une attaque pas bien méchante convenons-en bien entendu :) )

a écrit : Je crois qu'Internet Explorer a un peu exagéré sur la technique... En même temps c'est Windob !!faut pas leur demander la lune !!