En archéologie et géologie, on date d'avant 1950

Proposé par
le

"Avant le présent" est une locution utilisée en archéologie, géologie et dans les disciplines qui utilisent la datation au carbone 14. Elle a pour date de référence quasi-arbitraire le 1er janvier 1950, date proche des premières datations au carbone 14 et qui se situe avant de nombreux essais nucléaires qui ont eu pour effet de perturber les résultats après cette date.

A noter que cette notation n'est pas tout à fait linéaire, et il ne suffit pas d'enlever 1950 ans pour obtenir la notation BP. Des logiciels en ligne permettent d'obtenir cette conversion.


Commentaires préférés (3)

bon je suis geologue, et je n ai simplement jamais entendu cette expression

Posté le

windowsphone

(164)

Répondre

"notation BP", pour l'anglais "Before Present" (="avant le présent")

a écrit : Donc selon le même principe, maintenant, on est "après le passé" ??...
...
Moi je dis, bientôt, "retour vers le futur"
Pour retourner dans le futur ça te coûtera 25000€ au lieu des 12000 initialement prévu.


Tous les commentaires (38)

bon je suis geologue, et je n ai simplement jamais entendu cette expression

Posté le

windowsphone

(164)

Répondre

@kutman: Ne te gêne pas pour en lister les bien-faits..

"notation BP", pour l'anglais "Before Present" (="avant le présent")

a écrit : bon je suis geologue, et je n ai simplement jamais entendu cette expression Vous utilisez la datation au carbone 14 ?

De toute façon, d un point de vue archéologique ou géologique, que l on se réfère à la date de 1950 ou à la date présente cela ne doit pas changer grand chose au niveau datation d un os ou d une roche vieux de plusieurs siècles ou milliers d années

Donc selon le même principe, maintenant, on est "après le passé" ??...
...
Moi je dis, bientôt, "retour vers le futur"

a écrit : Donc selon le même principe, maintenant, on est "après le passé" ??...
...
Moi je dis, bientôt, "retour vers le futur"
Pour retourner dans le futur ça te coûtera 25000€ au lieu des 12000 initialement prévu.

a écrit : De toute façon, d un point de vue archéologique ou géologique, que l on se réfère à la date de 1950 ou à la date présente cela ne doit pas changer grand chose au niveau datation d un os ou d une roche vieux de plusieurs siècles ou milliers d années En Géologie on parle en millions voir milliards d'années donc oui on s'en fiche des 60 ans de différence

Si les radiations nucléaires ont perturbé les résultats après 1950...comment peut-on aujourd'hui faire des mesures fiables?
Et je ne comprends pas l intérêt de décaler la date du présent à 1950, puisque les objets qu on étudie n ont pas pu sauter de 1950 à maintenant sans subir ces radiations.

D ailleurs, quand on date un objet, comment savoir s il est très ancien ou s il est plus récent mais soumis à de fortes radiations ?

a écrit : Si les radiations nucléaires ont perturbé les résultats après 1950...comment peut-on aujourd'hui faire des mesures fiables?
Et je ne comprends pas l intérêt de décaler la date du présent à 1950, puisque les objets qu on étudie n ont pas pu sauter de 1950 à maintenant sans subir ces radiations.

D ailleurs, quand on date un objet, comment savoir s il est très ancien ou s il est plus récent mais soumis à de fortes radiations ? Afficher tout
Aujourd'hui on peut dater avec d'autre isotopes radioactifs, comme le strontium par exemple. De plus les courbes de C14 sont calibrée grâce aux datations dendrochronologiques

a écrit : @kutman: Ne te gêne pas pour en lister les bien-faits.. Premiere fois depuis le debut de l'humanité que depuis l'invention de l'arme atomique, l'europe est en paix depuis 70 ans rien que ça !

a écrit : Si les radiations nucléaires ont perturbé les résultats après 1950...comment peut-on aujourd'hui faire des mesures fiables?
Et je ne comprends pas l intérêt de décaler la date du présent à 1950, puisque les objets qu on étudie n ont pas pu sauter de 1950 à maintenant sans subir ces radiations.

D ailleurs, quand on date un objet, comment savoir s il est très ancien ou s il est plus récent mais soumis à de fortes radiations ? Afficher tout
Le principe du BP vise a donner l'incertitude du résultat.
Pa exempe ils disent : cette statuette a 1200 ans +-200ans (je dis ça arbitrairement) et on pourra jamais être plus précis avec cette méthode. Donc ce n'est pas totalement fiable.
C'est pour ça qu'ils la couplent avec d'autres méthodes totalement différentes. Exemple : la statuette relève de la nouvelle vague pré-Warhole de l'art mérovingien que l'on sait s'être développé entre 600 et 700.

Je ne comprends pas la partie sur les essais nucléaires (enfin plutôt le rapport avec le début de l'anecdote), une âme charitable pour m'expliquer ?

a écrit : bon je suis geologue, et je n ai simplement jamais entendu cette expression Ça dépend depuis quand tu es géologue, avant ou après le présent...eh oui !

a écrit : Je ne comprends pas la partie sur les essais nucléaires (enfin plutôt le rapport avec le début de l'anecdote), une âme charitable pour m'expliquer ? La datation au carbone 14, si je me souviens bien de la physique en terminale, se base sur l'évaluation de l'activité d'un isotope radioactif du carbone : le carbone 14. Comme on connaît bien sa demi-vie (j'avais 5600 ans en tête mais c'est peut-être une bêtise), et qu'on a une idée de l'activité initiale (certainement), on en déduit le temps écoulé depuis que le carbone 14 a commencé à se dégrader dans l'objet analysé (donc classiquement depuis sa mort, sauf pour des parties du corps qui sont comme "mortes" alors que le reste est vivant - cf des ongles, peut-être, ou surtout le requin de l'autre anecdote).

Donc, comme on a une mesure basée sur l'activité d'un isotope radioactif, j'en déduis que la présence d'autres sources de radioactivité peut fausser la mesure :)

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : bon je suis geologue, et je n ai simplement jamais entendu cette expression Euh c'était quoi votre fac ?

a écrit : Si les radiations nucléaires ont perturbé les résultats après 1950...comment peut-on aujourd'hui faire des mesures fiables?
Et je ne comprends pas l intérêt de décaler la date du présent à 1950, puisque les objets qu on étudie n ont pas pu sauter de 1950 à maintenant sans subir ces radiations.

D ailleurs, quand on date un objet, comment savoir s il est très ancien ou s il est plus récent mais soumis à de fortes radiations ? Afficher tout
Comme on date de la matière organique (contenant du carbone) souvent antérieure à 1950, en pratique c'est pas trop pénible car le carbone n'est plus incorporé après la mort. Avant, l'organisme a un taux de C14 en équilibre avec l'environnement. Après la mort, ce taux diminue, ce qui permet grâce aux courbes de références de dater l'âge de la mort de l'organisme ou de prélèvement d'une partie de celui-ci (laine, bois...).

a écrit : De toute façon, d un point de vue archéologique ou géologique, que l on se réfère à la date de 1950 ou à la date présente cela ne doit pas changer grand chose au niveau datation d un os ou d une roche vieux de plusieurs siècles ou milliers d années Non, au contraire cela fausse gravement les résultats. La quantité de C14 dans l'atmosphère après 1950 et différente, donc les résultats obtenus peuvent carrément passer du million d'années à quelques années.

a écrit : Pour retourner dans le futur ça te coûtera 25000€ au lieu des 12000 initialement prévu. Bien vu ! ;-)

...il me manquera quand même Doc par contre...