Le thé s'appelle différemment dans les pays en fonction de la manière dont il a été apporté

Proposé par
le

Le thé, seconde boisson la plus bue au monde, a une particularité étymologique : dans les pays où on le consomme, son appellation varie selon qu'il soit arrivé par les routes terrestres (le mot commencera alors par -ch) ou alors par les voies maritimes (le mot commence alors par -te).

Le premier cas concerne les pays d'Asie proches de la région d'origine du thé (en Chine actuelle probablement) à savoir le japon, l'Inde, la Russie ou encore la Turquie où l'ont dit respectivement : chá, cha, chaï, tchaï et çay. Le thé y est arrivé il y a longtemps par les routes de commerce terrestre. Même cas de figure en Asie mineure et au Maghreb. En revanche, ce sont les Britanniques et les Néerlandais qui l'ont introduit en Europe par routes maritimes depuis les colonies ou les comptoirs commerciaux d'Asie d'où la différence d'appellation : Thé pour la France, Tee en Allemagne, Tea en Angleterre et thee pour les Néerlandais.


Commentaires préférés (3)

Il y a cependant une exception, en Portugais le thé se dit "chá". Sûrement à cause de leur liens importants avec le Japon à l'époque du développement du commerce du thé.

De même pour la couleur de désignation des thés, en Chine ils appellent thé rouge, ce qui correspond au thé noir en Occident. Cela vient simplement du fait qu'ils parlent de la coloration du thé quand nous parlons de la couleur des feuilles .

Donc selon l'anecdote le thé est arrivé au Japon par voie terrestre.... Je suis le seul à voir un problème ?


Tous les commentaires (36)

Il y a cependant une exception, en Portugais le thé se dit "chá". Sûrement à cause de leur liens importants avec le Japon à l'époque du développement du commerce du thé.

Je ne comprends pas trop puisqu'au Maroc, le thé se prononce "atheille"

Dans la langue somalienne on dit "shaah" en aspirant bien le "h" à la fin du mot :)

De même pour la couleur de désignation des thés, en Chine ils appellent thé rouge, ce qui correspond au thé noir en Occident. Cela vient simplement du fait qu'ils parlent de la coloration du thé quand nous parlons de la couleur des feuilles .

a écrit : Il y a cependant une exception, en Portugais le thé se dit "chá". Sûrement à cause de leur liens importants avec le Japon à l'époque du développement du commerce du thé. Peut-être aussi parce que le Portugal possédait un comptoir en Chine, à savoir Macao?

En arabe littéraire: Chaÿ
Chez certains dialectes arabes (Maroc par exemple mais je ne sais pas si c'est dans tout le pays): Taÿ

Le pourquoi je ne sais point, sachant que les colonisations européennes ont influes sur la langue.

a écrit : La 1ere boisson étant l eau... Sauf au Mexique ou le coca est moins cher que l'eau ;)

Donc selon l'anecdote le thé est arrivé au Japon par voie terrestre.... Je suis le seul à voir un problème ?

J'ai un doute sur ce qui est affirmé ici sans pour autant dire que c'est faux mais...

L'anecdote affirme que c'est le type de transport qui fait la différence entre les deux prononciations.
J'ai jeté un coup d'oeil à la page wiki et franchement, celà me semble plus être une corrélation qu'un lien de cause à effet.

Extrait de Wikipedia:
"Le sinogramme pour thé est 茶 qui a de nombreuses prononciations différentes selon les langues et dialectes. "
Pour faire court, le même sinogramme a des prononciations différentes selon les langues chinoises.
En mandarin, 茶 se dit "chà".
En minnan, langue parlée au sud du Fujian, région côtière du sud-est de la Chine, 茶 se dit "te".

Logiquement, la prononciation en mandarin s'est largement transmise par les terres jusqu'en Russie et en Inde.
Le minnan étant une langue minoritaire parlée dans une région côtière abritant d'importants ports, le "te" s'est transmis grâce au commerce maritime jusqu'en Indonésie mais est resté en revanche relativement cloîtré à l'intérieur des terres.
En débarquant à Xiamen (un de ces ports) au début du XVIIe siècle, les néerlandais ont emprunté la prononciation locale du thé et ont présenté leur nouveau produit sous ce nom une fois rentrés en Europe.


Ce qui est dit dans l'anecdote n'est pas faux mais porte selon moi à confusion: la différence de base est géographique et non dépendante du traitement du thé.

Ça n'est pas comme en anglais où on utilise deux mots selon si l'on parle d'un animal où de la viande qu'on en tire (pig / pork).

D'un côté on a une langue parlée à l'intérieur des terres, de l'autre une langue parlée en région côtière, ce qui leur confère un mode de propagation différent.


... C'est quoi l'expression avec les mouches déjà? ^^'

Et c'est quoi la première boisson ?

Ça serait donc plutôt ch- et te- qu'il faudrait écrire

a écrit : Donc selon l'anecdote le thé est arrivé au Japon par voie terrestre.... Je suis le seul à voir un problème ? Non, vous n'êtes pas le seul...mais ne le dites pas trop fort !
Et puis, vous verrez, une certaine personne ne tardera pas où vous dire que vous n'avez rien compris et qu'il n'y a pas d'erreur ou d'incohérence...

a écrit : J'ai un doute sur ce qui est affirmé ici sans pour autant dire que c'est faux mais...

L'anecdote affirme que c'est le type de transport qui fait la différence entre les deux prononciations.
J'ai jeté un coup d'oeil à la page wiki et franchement, celà me semble plus être
une corrélation qu'un lien de cause à effet.

Extrait de Wikipedia:
"Le sinogramme pour thé est 茶 qui a de nombreuses prononciations différentes selon les langues et dialectes. "
Pour faire court, le même sinogramme a des prononciations différentes selon les langues chinoises.
En mandarin, 茶 se dit "chà".
En minnan, langue parlée au sud du Fujian, région côtière du sud-est de la Chine, 茶 se dit "te".

Logiquement, la prononciation en mandarin s'est largement transmise par les terres jusqu'en Russie et en Inde.
Le minnan étant une langue minoritaire parlée dans une région côtière abritant d'importants ports, le "te" s'est transmis grâce au commerce maritime jusqu'en Indonésie mais est resté en revanche relativement cloîtré à l'intérieur des terres.
En débarquant à Xiamen (un de ces ports) au début du XVIIe siècle, les néerlandais ont emprunté la prononciation locale du thé et ont présenté leur nouveau produit sous ce nom une fois rentrés en Europe.


Ce qui est dit dans l'anecdote n'est pas faux mais porte selon moi à confusion: la différence de base est géographique et non dépendante du traitement du thé.

Ça n'est pas comme en anglais où on utilise deux mots selon si l'on parle d'un animal où de la viande qu'on en tire (pig / pork).

D'un côté on a une langue parlée à l'intérieur des terres, de l'autre une langue parlée en région côtière, ce qui leur confère un mode de propagation différent.


... C'est quoi l'expression avec les mouches déjà? ^^'
Afficher tout
Est ce que je fais le relou? Allez je fais le relou :)

Ton accent sur le thé en mandarin est incorrect. Ce n'est pas chà (4e ton), mais chá (2e ton)

a écrit : Est ce que je fais le relou? Allez je fais le relou :)

Ton accent sur le thé en mandarin est incorrect. Ce n'est pas chà (4e ton), mais chá (2e ton)
Rhaa zut je l'avais fait juste avant de recopier depuis mes notes ^^
Merci pour la correction!

a écrit : Il y a cependant une exception, en Portugais le thé se dit "chá". Sûrement à cause de leur liens importants avec le Japon à l'époque du développement du commerce du thé. C'est à cause du poil sur la langue ;)

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Donc selon l'anecdote le thé est arrivé au Japon par voie terrestre.... Je suis le seul à voir un problème ? Peut être du fait qu'ils produisent leur propre thé.
Mais c'est vrai qu'à force de lire les commentaires et les différentes façons de dire thé, j'émets des doutes quand à cette anecdote, sans remettre en cause celui qui l'a publiée bien sur. JMCMB pour les traductions

a écrit : Donc selon l'anecdote le thé est arrivé au Japon par voie terrestre.... Je suis le seul à voir un problème ? Alors, oui c'est mal dit à ce niveau mais ce qu'il fallait comprendre c'est que le thé n'est pas arrivé au Japon par des voies maritimes de commerce entre une colonie et sa métropole... Il faut plutôt comprendre que le thé y a été implanté il y a longtemps et que depuis tout aussi longtemps il y est cultivé contrairement aux pays Européens

a écrit : Dans la langue somalienne on dit "shaah" en aspirant bien le "h" à la fin du mot :) C'est malin : je viens de me blesser en essayant !

a écrit : Il y a cependant une exception, en Portugais le thé se dit "chá". Sûrement à cause de leur liens importants avec le Japon à l'époque du développement du commerce du thé. En fait c'est à cause du lien qui unissait le Portugal à la Chine a l'époque. D'où les cadeaux chinois aux portugais avec Goa et Macao. Les portugais avaient encore d'autres liens en Asie avec Timor par exemple. Et effectivement, le mot "chá" qui veut dire thé au Portugal vient donc de là. D'où l'exception...