L'espace a d'énormes nuages d'eau

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

a écrit : Intéressant mais qu'est ce qu'un quasar ? Un source de rayonnement quasi-stellaire, quasi-stellar radiosource en anglais, ou plus récemment « source de rayonnement astronomique quasi-stellaire », quasi-stellar astronomical radiosource), qui peut se traduire en français par presqu'étoile, est une galaxie très énergétique avec un noyau galactique actif.

Posté le

android

(77)

Répondre

a écrit : Intéressant mais qu'est ce qu'un quasar ? Un quasar est une jeune galaxie, petite et extrêmement compacte, présentant un trou noir supermassif en son centre.
Leur vitesse de rotation est très élevée et leur rayonnement est le plus intense qu'on ai eu l'occasion d'observer dans l'univers.

Ce rayonnement est dû au disque d'accrétion du trou noir: la matière ne franchissant pas l'horizon des événements est éjectée à une vitesse approchant celle de la lumière, provoquant ainsi ce rayonnement.

Ces galaxies n'ont été observées que dans des zones très lointaines (>1Mia d'al), ce qui nous conduit à penser qu'elles sont apparues alors que l'univers était encore très jeune et qu'elles ont laissé la place par la suite à des galaxies comme la nôtre.

a écrit : Un source de rayonnement quasi-stellaire, quasi-stellar radiosource en anglais, ou plus récemment « source de rayonnement astronomique quasi-stellaire », quasi-stellar astronomical radiosource), qui peut se traduire en français par presqu'étoile, est une galaxie très énergétique avec un noyau galactique actif. Ouai c'est pas faux .

Posté le

android

(151)

Répondre


Tous les commentaires (85)

a écrit : Intéressant mais qu'est ce qu'un quasar ? Un source de rayonnement quasi-stellaire, quasi-stellar radiosource en anglais, ou plus récemment « source de rayonnement astronomique quasi-stellaire », quasi-stellar astronomical radiosource), qui peut se traduire en français par presqu'étoile, est une galaxie très énergétique avec un noyau galactique actif.

Posté le

android

(77)

Répondre

Il y a également dans l'espace des nuages d'alcool (anecdote #?)

a écrit : Intéressant mais qu'est ce qu'un quasar ? Un quasar est une jeune galaxie, petite et extrêmement compacte, présentant un trou noir supermassif en son centre.
Leur vitesse de rotation est très élevée et leur rayonnement est le plus intense qu'on ai eu l'occasion d'observer dans l'univers.

Ce rayonnement est dû au disque d'accrétion du trou noir: la matière ne franchissant pas l'horizon des événements est éjectée à une vitesse approchant celle de la lumière, provoquant ainsi ce rayonnement.

Ces galaxies n'ont été observées que dans des zones très lointaines (>1Mia d'al), ce qui nous conduit à penser qu'elles sont apparues alors que l'univers était encore très jeune et qu'elles ont laissé la place par la suite à des galaxies comme la nôtre.

Voir anecdote du 10 avril 2015, tapez juste "quasar" dans recherche. (Je n'arrive plus à copier les liens, c'est normal?...)

Encore une information qui fait qu'il est très difficile de concevoir que 10^80 soit un nombre suffisamment grand pour comptabiliser le nombre d'atomes dans l'univers...

a écrit : Encore une information qui fait qu'il est très difficile de concevoir que 10^80 soit un nombre suffisamment grand pour comptabiliser le nombre d'atomes dans l'univers... Et pourtant, toute cette eau ne représente "que" 6,5 x 10^51 molécules d'eau (x3 pour les atomes évidemment).
Il faudrait multiplier ce nombre par 10^30 pour avoir à peu près le nombre d'atomes dans l'univers ;-)

a écrit : Un source de rayonnement quasi-stellaire, quasi-stellar radiosource en anglais, ou plus récemment « source de rayonnement astronomique quasi-stellaire », quasi-stellar astronomical radiosource), qui peut se traduire en français par presqu'étoile, est une galaxie très énergétique avec un noyau galactique actif. Ouai c'est pas faux .

Posté le

android

(151)

Répondre

Commentaire supprimé C'est vrai que l'eau c'est plus sympa.

Les astro-NOT y sont douchés ? Encore une hypothèse loufoque. Ouvrez vos yeux, débouchez vos oreilles. Peut-être que vous verrez que la seule chose gigantesque ici est la supercherie.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Les astro-NOT y sont douchés ? Encore une hypothèse loufoque. Ouvrez vos yeux, débouchez vos oreilles. Peut-être que vous verrez que la seule chose gigantesque ici est la supercherie. Pas la supercherie, la bêtise, quant à dire que c'est une hypothèse loufoque, c'est pas plus loufoque que de dire que la terre est ronde au 16ème siècle :)

a écrit : Un source de rayonnement quasi-stellaire, quasi-stellar radiosource en anglais, ou plus récemment « source de rayonnement astronomique quasi-stellaire », quasi-stellar astronomical radiosource), qui peut se traduire en français par presqu'étoile, est une galaxie très énergétique avec un noyau galactique actif. Tu t'est même pas pris le chou a ouvrir un lien, juste de copier l'introduction de G...gle, mais c'est gentil quand même hein :)

Bon, un quasar, c'est le centre d'une galaxie très dense où énormément de matière tombe dans le trou noir central, cette matière tombant en tournant autour, un peu à la manière de l'eau tombant dans un trou de lavabo, accélère en se rapprochant du trou jusqu'à approcher la vitesse de la lumière et chauffe par friction en émettant des rayonnements. Dans le cas d'un quasar, il y a tant de matière qui "tombe" que le rayonnement qui en résulte est l'un des plus puissants que l'on ai jamais observé à ce jour avec celui des supernova.

a écrit : Tu t'est même pas pris le chou a ouvrir un lien, juste de copier l'introduction de G...gle, mais c'est gentil quand même hein :)

Bon, un quasar, c'est le centre d'une galaxie très dense où énormément de matière tombe dans le trou noir central, cette matière tombant en tournant auto
ur, un peu à la manière de l'eau tombant dans un trou de lavabo, accélère en se rapprochant du trou jusqu'à approcher la vitesse de la lumière et chauffe par friction en émettant des rayonnements. Dans le cas d'un quasar, il y a tant de matière qui "tombe" que le rayonnement qui en résulte est l'un des plus puissants que l'on ai jamais observé à ce jour avec celui des supernova. Afficher tout
C'est marrant, dit comme ça, je comprends beaucoup mieux qu'avec la définition Google donnée par Yuri-Ikonomovic...! Merci.

a écrit : Les astro-NOT y sont douchés ? Encore une hypothèse loufoque. Ouvrez vos yeux, débouchez vos oreilles. Peut-être que vous verrez que la seule chose gigantesque ici est la supercherie. Qu'est-ce qui te fais dire que c'est faux ?

a écrit : Un source de rayonnement quasi-stellaire, quasi-stellar radiosource en anglais, ou plus récemment « source de rayonnement astronomique quasi-stellaire », quasi-stellar astronomical radiosource), qui peut se traduire en français par presqu'étoile, est une galaxie très énergétique avec un noyau galactique actif. Je comprend tout de suite mieux.
:-)

La temperature dans l'espace n'est-elle pas censé etre negative donc cela ne devrait-il pas etre de la glace ? Ou bien le liquide se situe a une distance assez proche d'une source de chaleur pour pouvoir se transformer en vapeur ?

Si je me rappelle bien une autre anecdote la ressource de l'univers la plus rare n'est pas l'or mais l'eau, donc une telle quantité qui plonge dans un trou noir c'est un beau gâchis

a écrit : La temperature dans l'espace n'est-elle pas censé etre negative donc cela ne devrait-il pas etre de la glace ? Ou bien le liquide se situe a une distance assez proche d'une source de chaleur pour pouvoir se transformer en vapeur ? Tu penses par rapport à tes repères terrestres.
Certes, dans l'espace, la température est relativement basse... tout comme la pression. Hors, lorsque cette dernière baisse, les seuils de changement d'état baissent avec.
Ainsi, si tu mets un verre d'eau à 20°C sous une cloche et fait le vide d'air à l'intérieur, tu fais baisser la pression à tel point que l'eau va se mettre à bouillir alors qu'elle est toujours à la même température.