Les navires furtifs le sont trop quand ils ne sont pas en opération

Proposé par
le
dans

En temps de paix, la furtivité de certains navires militaires peut poser problème. C'est le cas d'un destroyer américain, l'USS Zumwalt, qui est au mieux détecté par les radars comme un petit bateau de pêcheur, ce qui a déjà failli causer des collisions. Du coup, il navigue avec des réflecteurs conçus uniquement pour qu'il soit correctement détecté lorsqu'il n'a pas besoin d'être furtif.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Si quelqu'un savait comment il fait pour apparaître comme un bateau de peche sur les radar ça m'intéresserais beaucoup ( je n'ai pas trouver dans les sources ) Sauf erreur de ma part, le principe d'un radar, c'est d'envoyer des ondes, qui rebondissent sur un navire (ou autre), et le radar analyse ce retour d'ondes.
Les bateaux furtifs peuvent absorber une partie de ces ondes, ce qui fait que le radar a l'impression que seules quelques ondes ont rebondi, donc qu'elles ont rebondi sur un bateau plus petit qu'en réalité.

a écrit : Si quelqu'un savait comment il fait pour apparaître comme un bateau de peche sur les radar ça m'intéresserais beaucoup ( je n'ai pas trouver dans les sources ) Je pense que la formulation n'est juste pas claire. En fait, pour les engins furtifs, on compare la trace qu'ils laissent sur le radar à celle d'un objet qui laisserait une trace de taille équivalente. Donc ici, un destroyer de cette taille apparaîtra comme un objet de la taille d'un petit bateau de pêche.
On trouve la même chose dans le domaine de l'aviation, où on dit que les avions furtifs ont une signature radar équivalente à une bille métallique, voire à un moustique.
Après ça, je me trompe peut-être. Un expert peut-il préciser ?

Posté le

android

(54)

Répondre

a écrit : Sauf erreur de ma part, le principe d'un radar, c'est d'envoyer des ondes, qui rebondissent sur un navire (ou autre), et le radar analyse ce retour d'ondes.
Les bateaux furtifs peuvent absorber une partie de ces ondes, ce qui fait que le radar a l'impression que seules quelques ondes ont
rebondi, donc qu'elles ont rebondi sur un bateau plus petit qu'en réalité. Afficher tout
Effectivement. Et pour faire en sorte que le navire (ou l'avion, ou autre) absorbe plutôt que réfléchir les ondes, on utilise des revêtements spéciaux, mais aussi des formes particulières (très angulaires). Ce qui explique que le destroyer ait une forme aussi... Star Wars

Posté le

android

(82)

Répondre


Tous les commentaires (37)

Si quelqu'un savait comment il fait pour apparaître comme un bateau de peche sur les radar ça m'intéresserais beaucoup ( je n'ai pas trouver dans les sources )

a écrit : Si quelqu'un savait comment il fait pour apparaître comme un bateau de peche sur les radar ça m'intéresserais beaucoup ( je n'ai pas trouver dans les sources ) Certains chars utilisent des panneaux thermiques pour faire croire à une forme autre la nuit, peut être utilise t il un procédé proche adapté aux ondes ?

a écrit : Si quelqu'un savait comment il fait pour apparaître comme un bateau de peche sur les radar ça m'intéresserais beaucoup ( je n'ai pas trouver dans les sources ) Sauf erreur de ma part, le principe d'un radar, c'est d'envoyer des ondes, qui rebondissent sur un navire (ou autre), et le radar analyse ce retour d'ondes.
Les bateaux furtifs peuvent absorber une partie de ces ondes, ce qui fait que le radar a l'impression que seules quelques ondes ont rebondi, donc qu'elles ont rebondi sur un bateau plus petit qu'en réalité.

a écrit : Si quelqu'un savait comment il fait pour apparaître comme un bateau de peche sur les radar ça m'intéresserais beaucoup ( je n'ai pas trouver dans les sources ) Je pense que la formulation n'est juste pas claire. En fait, pour les engins furtifs, on compare la trace qu'ils laissent sur le radar à celle d'un objet qui laisserait une trace de taille équivalente. Donc ici, un destroyer de cette taille apparaîtra comme un objet de la taille d'un petit bateau de pêche.
On trouve la même chose dans le domaine de l'aviation, où on dit que les avions furtifs ont une signature radar équivalente à une bille métallique, voire à un moustique.
Après ça, je me trompe peut-être. Un expert peut-il préciser ?

Posté le

android

(54)

Répondre

a écrit : Sauf erreur de ma part, le principe d'un radar, c'est d'envoyer des ondes, qui rebondissent sur un navire (ou autre), et le radar analyse ce retour d'ondes.
Les bateaux furtifs peuvent absorber une partie de ces ondes, ce qui fait que le radar a l'impression que seules quelques ondes ont
rebondi, donc qu'elles ont rebondi sur un bateau plus petit qu'en réalité. Afficher tout
Effectivement. Et pour faire en sorte que le navire (ou l'avion, ou autre) absorbe plutôt que réfléchir les ondes, on utilise des revêtements spéciaux, mais aussi des formes particulières (très angulaires). Ce qui explique que le destroyer ait une forme aussi... Star Wars

Posté le

android

(82)

Répondre

Sachant que Donald Trump est élu et qu'il est pro-isolationniste des USA en voulant totalement de désintéresser des conflits géopolitiques extérieurs, ce bateau pourra réellement servir de Peche maintenant non?

a écrit : Sauf erreur de ma part, le principe d'un radar, c'est d'envoyer des ondes, qui rebondissent sur un navire (ou autre), et le radar analyse ce retour d'ondes.
Les bateaux furtifs peuvent absorber une partie de ces ondes, ce qui fait que le radar a l'impression que seules quelques ondes ont
rebondi, donc qu'elles ont rebondi sur un bateau plus petit qu'en réalité. Afficher tout
La furtivité de ce genre de navires vient de leur forme. Avec peu de reliefs, les ondes rebondissent en un seul point, plutôt qu'en une multitude comme sur un navire classique.

Posté le

android

(10)

Répondre

Comment peut-on entrer en collision avec un colosse pareil ? Je veux dire, personne ne jette un coup d’œil par le hublot ?

a écrit : Si quelqu'un savait comment il fait pour apparaître comme un bateau de peche sur les radar ça m'intéresserais beaucoup ( je n'ai pas trouver dans les sources ) Lors de la construction du navire, les ingénieurs ont utilisés des matériaux qui soit empêchent la réflexion des ondes, soit les diminuent, soit les renvoient dans une direction opposé. Le principe du radar est l'écho: le radar envoie une onde qui va se réverbéré sur un objet, ici le navire, un logiciel et l'opérateur de bord interprètent l'écho. Le but est que l'écho soit le plus petit possible pour tromper le logiciel et l'opérateur de bord. Ainsi dans ce cas, l'écho renvoyé fait apparaître le navire de guerre pour un petit bateau.

Bien entendu, l'exemple du navire de pêche n'est pas approprié, car des navires de pêches anglais ou asiatiques sont de vrais usines moissonnant les océans et pouvant être bien plus grand que le croiseur présenté.

A noter que la France a déployé quelques décennies avant, les classes Lafayette (différence ici c'est qu'il s'agit d'une frégate et non d'un croiseur) qui n'ont absolument rien à envier en terme de furtivité ou de technologies embarquées à cette démesure. C'est un peu comme les fameux B2 et F117, une grosse propagande pour une effectivité dans les combats aériens ou en furtivité totalement obsolète face à des pays développés (ex: France, Russie, Chine) et des appareils comme le Rafale ou le SU 34 (anti navire)

a écrit : Comment peut-on entrer en collision avec un colosse pareil ? Je veux dire, personne ne jette un coup d’œil par le hublot ? Un bateau, quelque soit sa taille et quelque soit sa vitesse, ne se manœuvre pas comme une voiture…

Ça m'est déjà arrivé de me retrouver en situation abracadabrante alors que je ne naviguait qu'à 5 nœuds (2 - 3 km/h)

Si je me rappelle bien des infos datant de la première guerre du Golfe, les US avaient demandé à Thomson (devenu Thalès) de ne pas vendre de radars aux Irakiens, car ces radars de conception "non-standard" (passifs) détectaient les avions furtifs et n'étaient pas, eux, détectables.

a écrit : Un bateau, quelque soit sa taille et quelque soit sa vitesse, ne se manœuvre pas comme une voiture…

Ça m'est déjà arrivé de me retrouver en situation abracadabrante alors que je ne naviguait qu'à 5 nœuds (2 - 3 km/h)
5 nœuds ça fait 9-10 km/h

a écrit : 5 nœuds ça fait 9-10 km/h Juste… inversion… désolé… il s'agit bien de 5km/h donc 2.69 nœuds…

Avec toutes mes plates excuses…

a écrit : Lors de la construction du navire, les ingénieurs ont utilisés des matériaux qui soit empêchent la réflexion des ondes, soit les diminuent, soit les renvoient dans une direction opposé. Le principe du radar est l'écho: le radar envoie une onde qui va se réverbéré sur un objet, ici le navire, un logiciel et l'opérateur de bord interprètent l'écho. Le but est que l'écho soit le plus petit possible pour tromper le logiciel et l'opérateur de bord. Ainsi dans ce cas, l'écho renvoyé fait apparaître le navire de guerre pour un petit bateau.

Bien entendu, l'exemple du navire de pêche n'est pas approprié, car des navires de pêches anglais ou asiatiques sont de vrais usines moissonnant les océans et pouvant être bien plus grand que le croiseur présenté.

A noter que la France a déployé quelques décennies avant, les classes Lafayette (différence ici c'est qu'il s'agit d'une frégate et non d'un croiseur) qui n'ont absolument rien à envier en terme de furtivité ou de technologies embarquées à cette démesure. C'est un peu comme les fameux B2 et F117, une grosse propagande pour une effectivité dans les combats aériens ou en furtivité totalement obsolète face à des pays développés (ex: France, Russie, Chine) et des appareils comme le Rafale ou le SU 34 (anti navire)
Afficher tout
Un destroyer correspond à une frégate française. L'USS Zumwalt peut donc être comparé aux frégates et non à des croiseurs.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Comment peut-on entrer en collision avec un colosse pareil ? Je veux dire, personne ne jette un coup d’œil par le hublot ? De nuit, sous un orage avec pluie diluviennes, dans le brouillard... Les situations peuvent rapidement porter à confusion. Sur ton radar tu as un bateau disons de 25m et tu penses passer derrière, et en fait il en fait 100m de plus. Un peu quand piétons tu penses passer derrière une voiture et que tu t aperçois au dernier qu'il y a une remorque vide derrière...

Solidesrex c'est les angles droits qui font rebondir les ondes radar

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Comment peut-on entrer en collision avec un colosse pareil ? Je veux dire, personne ne jette un coup d’œil par le hublot ? En navigation sur voilier, on dit qu'il faut faire une vérification d'horizon régulière, car un bateau ( tanker, cargo) qui apparaît juste (un point) à l'horizon peut être sur toi en 20 minutes. De plus, souvent en haute mer, le cargo est sur pilote automatique, il n'y a personne à la barre...

Posté le

android

(14)

Répondre

L'USS Zumwalt est équipé de canons électriques pouvant propulser une ogive à des vitesses atteignant 3000m/s. L'énergie cinétique est telle qu'elle n'emporte aucune charge explosive. Cette nouvelle génération d'armement rendrait obsolète les armes nucléaires conventionnelles, ce qui signifierait le retour éventuel aux affrontements "à l'ancienne".

a écrit : En navigation sur voilier, on dit qu'il faut faire une vérification d'horizon régulière, car un bateau ( tanker, cargo) qui apparaît juste (un point) à l'horizon peut être sur toi en 20 minutes. De plus, souvent en haute mer, le cargo est sur pilote automatique, il n'y a personne à la barre... Et surtout les bateaux de plus de 50 m sont prioritaires sur un petit voilier, c'est normal puisqu'ils sont moins manœuvrants, donc c'est au voilier de veiller et de se dérouter s'il pense qu'il y a une route de collision.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Solidesrex c'est les angles droits qui font rebondir les ondes radar En effet, ce sont les angles vifs et les extrémités qui renvoient le mieux les ondes et permettent d'être détecté par un radar. Il n'y a pas que la réflexion, il y a aussi la réfraction des ondes qui entre en jeu. C'est pourquoi sur un petit bateau, on accroche dans le mat un "réflecteur de radar", qui est constitué de beaucoup de plaques métalliques qui font des angles entre elles, c'est un dispositif assez petit mais il renvoie les ondes mieux que le mât ou la coque, par exemple, qui sont plus gros mais ont des formes plus douces, et surtout il renvoie les ondes dans toutes les directions pour être sûr d'être détecté par un bateau qui ne serait pas juste en face d'une surface métallique plane. Je suppose que c'est pourquoi le navire de la photo a cette forme avec des surfaces inclinées vers le haut, c'est pour renvoyer les ondes vers le haut et qu'elles ne reviennent pas à l'émetteur (en plus d'utiliser des matériaux et des peintures qui absorbent un maximum d'ondes).

Posté le

android

(5)

Répondre