Le caviar n'a pas toujours été un plat de luxe

Proposé par
le
dans

Si de nos jours le caviar est un mets de luxe, il n'en a pas toujours été ainsi. En effet, au Moyen Âge, c'était même considéré comme un plat de pauvre qui était préparé en bouillie, voire parfois donné aux cochons. Aujourd'hui, certains caviars dépassent les 12 000€ le kilo.


Commentaires préférés (3)

- Dis papa c'est quoi la différence entre la richesse et la pauvreté ?
- Hé bien tu vois, la richesse c'est le caviar, le champagne et les femmes;
alors que la pauvreté, c'est le hareng, la bière et ta mère !

Quand on voit certains riche dans les restaurant luxueux...on peut dire qu'on donne toujours du caviar aux cochons.

c'est la loi de l'offre et la demande ! car entre nois le caviar n'a rien d'exceptionnel, rien ne vaut une bonne raclette.

Posté le

windowsphone

(308)

Répondre


Tous les commentaires (60)

Surpeche quand tu nous tien .. forcément, il y avait plus de poisson dans les océans avant

- Dis papa c'est quoi la différence entre la richesse et la pauvreté ?
- Hé bien tu vois, la richesse c'est le caviar, le champagne et les femmes;
alors que la pauvreté, c'est le hareng, la bière et ta mère !

Comme quoi avec le temps les habitudes alimentaires changent..
C'est la même chose pour le homard il me semble qui n'était pas considéré comme un produit de luxe..

Posté le

android

(38)

Répondre

C'était la même chose avec les homards qui étaient utilisés comme engrais !

Quand on voit certains riche dans les restaurant luxueux...on peut dire qu'on donne toujours du caviar aux cochons.

c'est la loi de l'offre et la demande ! car entre nois le caviar n'a rien d'exceptionnel, rien ne vaut une bonne raclette.

Posté le

windowsphone

(308)

Répondre

a écrit : Quand on voit certains riche dans les restaurant luxueux...on peut dire qu'on donne toujours du caviar aux cochons. Quand on voit certains pauvres au mcdo, on peut dire qu'on donne toujours de la bouillie aux cochons.

Utile, les commentaires "lutte des classes", non ?

a écrit : c'est la loi de l'offre et la demande ! car entre nois le caviar n'a rien d'exceptionnel, rien ne vaut une bonne raclette. In tartiflette we trust!


And in raclette aussi :)

Posté le

android

(33)

Répondre

Un peu comme le homard qui servait même d'engrais, aussi à cette époque les pauvre se lavaient à l'eau, tandis que les bourgeois le faisaient à sec, avec des désodorisant naturels...

Posté le

android

(7)

Répondre

Dans 500 ans les farines animales vaudront de l'or ! Investissez les amis :)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Il me semble que c'était aussi le cas du homard. Le homard dans les pays de l'est et du Caucase ne coûtent encore aujourd'hui presque rien

Comme dans Astérix chez Rahazade!!! "C'est quoi ces petits grains? Oh ça c'est un plat pour les pauvres, du khaviâr, c'est très nourrissant ". Gossini avait raison!!!

12000 ! o_o
Comme c'est abusé ! Alors que sans noyer le poisson, c'est pas hyper bon.
Payer autant de la nourriture de toute façon je vous le dit, c'est p'hareng table. :')

Posté le

android

(2)

Répondre

Y'a t'il des produits luxueux d'antan qui maintenant ne valent plus grand chose ?

Ps: J'ai déjà lu cette anecdote, elle n'a pas déjà été posté ?

Beaucoup de choses sont comme ça... hier des plats de "pauvres", aujourd'hui des mets et plats plutôt chers (très cher, Pour le caviar), complets et très recherchés : je pense à la paella, aux fidéus, au couscous originel, à la bouillabaisse, au Dombré aux Antilles (plats des esclaves, introuvables ou presque aujourd'hui)... et sûrement tant d'autres !
Pour ceux qui disent ne pas aimer le caviar, ne surtout pas confondre avec les œufs de Lumps ou autres (que je n'aime pas non plus d'ailleurs)... En revanche, le vrai caviar est un pur bonheur des papilles ; servi avec une vodka de vraie qualité (pas à dire ici cause pub, mais j'ai de bonnes références à vous donner), glacée ! Plus que glacée même : au congélateur depuis plusieurs jours... elle devient "huileuse", un bonheur. Le caviar coûte cher en France entre autres ; mais dans dans certains pays producteurs en masse, on en trouve en troc au noir à 1 kg contre une bouteille de Scotch ! Sources ? Propre expérience... Et un "Ociètre" vert, à volonté (à la louche !), croyez-moi, ça vaut le détour ;). Enfin, moi j'aime... mais comme presque tout le monde, je n'en mangerai pas à 1 000€ le kg.

a écrit : Y'a t'il des produits luxueux d'antan qui maintenant ne valent plus grand chose ?

Ps: J'ai déjà lu cette anecdote, elle n'a pas déjà été posté ?
Dans le temps, on jetait même le caviar avec les boyaux et autres déchets du poisson ! Il y avait des esturgeons dans la Gironde, il y avait aussi quelques pêcheurs et les habitants du coin mangeaient de l'esturgeon. On n'en pêchait pas beaucoup car c'est un gros poisson donc avec une prise de temps en temps, ça suffisait pour la demande des clients. Une fois, une aristocrate russe de passage dans la région (qui vivait en France après avoir fui la révolution bolchevique) voit des pêcheurs qui jetaient les oeufs de l'esturgeon qu'ils venaient de pêcher. Elle leur dit qu'il ne faut pas les jeter car c'est très bon et qu'elle va leur montrer comment les préparer. Ça a été le début de la fin pour les esturgeons ! Le caviar a été commercialisé dans toute la France et même au-delà, les esturgeons ont été surpéchés et il n'y en a plus. Édit : l'histoire de la princesse serait une légende. Ce site donne plusieurs versions de l'essor du caviar de la Gironde : inventaire.poitou-charentes.fr/operations/estuaire-de-la-gironde/47-publications/317-publication-la-peche-a-l-esturgeon-et-le-caviar-de-l-estuaire-de-la-gironde-2012

Posté le

android

(19)

Répondre

Et ouais, la sardine c'est tellement bon! Pour moi c est un caviar. Un jour ce sera un produit de luxe, que consommeront ceux qui se sont fait des yeucous en détruisant les océans.. ? Et moi, qui aime la sardine, que dois-je faire? N'en pas consommer pour ne pas participer à leur disparition, ou la savourer tant qu il est encore temps?Je précise que chez moi, .pourtant au bord de la mer, on ne la trouve pas fraîche mais en boîte.

a écrit : Quand on voit certains pauvres au mcdo, on peut dire qu'on donne toujours de la bouillie aux cochons.

Utile, les commentaires "lutte des classes", non ?
quand on voit le prix d'un menu mcdo on sait que ce n'est pas pour les pauvres !

Même cas pour le homard ainsi que le magret de canard (on jetait tout, sauf le foie)

Posté le

android

(3)

Répondre