Le choléra ne venait pas de l'air mais de l'eau

Proposé par
le
dans

Le choléra était une maladie redoutable lors de la Révolution industrielle et particulièrement à Londres. Il était attribué au "mauvais air", et de fait l'odeur de la Tamise était intolérable. C'est le médecin devenu statisticien William Farr qui démontra que l'origine de la maladie était l'eau des fontaines, comme l'avait envisagé le médecin John Snow.


Commentaires préférés (3)

Le médecin John Snow.. Je sens venir les blagues sur Games of Thrones.. ^^

Édit : j'ai été devancé assez rapidement..

Sinon pour apporter une précision plus ou moins en rapport avec l'anecdote. Le nom malaria vient de "mal aria" signifiant mauvais air, la maladie venant des marais.
Source : SCMB

Posté le

android

(183)

Répondre

Pour une fois que John Snow sait quelque chose ...

Laissez les gens qui ne regardent pas le Trône de Fer en paix, avec vos pseudo-private joke partagées par 90% de la population ><'


Tous les commentaires (28)

Je sens que sa va parler de game of trône.

Posté le

android

(44)

Répondre

Sans doute que les anglais qui buvaient le thé (avec l'eau bouillie) étaient moins malade.

Le médecin John Snow.. Je sens venir les blagues sur Games of Thrones.. ^^

Édit : j'ai été devancé assez rapidement..

Sinon pour apporter une précision plus ou moins en rapport avec l'anecdote. Le nom malaria vient de "mal aria" signifiant mauvais air, la maladie venant des marais.
Source : SCMB

Posté le

android

(183)

Répondre

La Tamise servait à la fois d'égoût et de source, alors ... Cette situation est encore courante dans certains pays. Le réseau d'épuration construit ensuite est toujours en service, d'autres ont été ajoutés, mais restent insuffisants par grosses pluies.
fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89gouts_de_Londres
William Farr est considéré comme le fondateur des statistiques médicales (analyse multi-variée).

Pour une fois que John Snow sait quelque chose ...

Commentaire supprimé Malaria vient de l'italien mal'aria, mauvais air. La maladie est transmise par les moustiques, qui aiment les eaux stagnantes.

a écrit : Malaria vient de l'italien mal'aria, mauvais air. La maladie est transmise par les moustiques, qui aiment les eaux stagnantes. Merci pour ta précision cher ami :)

Posté le

android

(8)

Répondre

Laissez les gens qui ne regardent pas le Trône de Fer en paix, avec vos pseudo-private joke partagées par 90% de la population ><'

Il faudrait une stat sur le nombre de personnes s'appelant John Snow, qui subissent perpétuellement les mêmes blagues depuis 6 ans... Parce que j'imagine le nom assez courant au final.

Posté le

android

(37)

Répondre

Il me semble que c'est pour ça qu'il était préférable de boire de la bière plutôt que de l'eau, car l'eau utilisée pour la bière était bouillie.

Posté le

android

(33)

Répondre

a écrit : Le médecin John Snow.. Je sens venir les blagues sur Games of Thrones.. ^^

Édit : j'ai été devancé assez rapidement..

Sinon pour apporter une précision plus ou moins en rapport avec l'anecdote. Le nom malaria vient de "mal aria" signifiant mauvais air, la maladie venant des marais.
Source : SCMB
On reste quand même dans 2 etiologies differentes ; la malaria étant parasitaire et le cholera bacterien ;)

a écrit : Laissez les gens qui ne regardent pas le Trône de Fer en paix, avec vos pseudo-private joke partagées par 90% de la population ><' on a plus le droit de s'exprimer? :)

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre

Il a découvert ça en faisant un regroupement statistique, remarquant que les foyers de la maladie se concentraient autour des points d'eau, un peu partout dans Londres. Il en déduit que le choléra ne se transmettait pas par voie aérienne comme on le pensait alors, les preuves médicales arrivèrent plus tard.

Posté le

android

(30)

Répondre

a écrit : Il a découvert ça en faisant un regroupement statistique, remarquant que les foyers de la maladie se concentraient autour des points d'eau, un peu partout dans Londres. Il en déduit que le choléra ne se transmettait pas par voie aérienne comme on le pensait alors, les preuves médicales arrivèrent plus tard. Pour etre plus précis (parce que ce commentaire est juste mais peu prêter a confusion) c'est John Snow qui a réalisé cette etude épidémiologique =) il fut d'ailleurs (si je ne me trompe pas) le premier epidemiologiste de l'histoire.

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Sans doute que les anglais qui buvaient le thé (avec l'eau bouillie) étaient moins malade. Surtout ceux qui buvez de la bière.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La Tamise servait à la fois d'égoût et de source, alors ... Cette situation est encore courante dans certains pays. Le réseau d'épuration construit ensuite est toujours en service, d'autres ont été ajoutés, mais restent insuffisants par grosses pluies.
fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89gouts_de_L
ondres
William Farr est considéré comme le fondateur des statistiques médicales (analyse multi-variée).
Afficher tout
Mille excuses pour avoir fait un lapsus sur "égout", qui n'a rien à voir avec "dégoût".

D'autant plus inexcusable que la nouvelle orthographe est "le gout". Mieux vaut tard que jamais, et mieux vaut avant qu'un autre ne le remarquât.

Commentaire supprimé Il n'y a donc que Pasteur qui soit reconnu comme bienfaiteur de l'humanité en France?
John Snow est un des pionniers de l'anesthésie, avec détermination des quantités d'éther ou de chloroforme nécessaires.
C'est aussi un pourfendeur de la théorie des miasmes, vague et qui passait à côté des vrais contages.
Ici, il se doutait bien que l'eau était responsable, et non l'altitude donc l'air comme l'avait d'abord pensé William Farr. Mais ce dernier, par l'analyse statistique de nombreux tableaux croisés, a trouvé la vérité: le point commun des familles les plus affectées étaient qu'elles s'étaient fourni à l'une de deux fontaines bien déterminées.

a écrit : Le médecin John Snow.. Je sens venir les blagues sur Games of Thrones.. ^^

Édit : j'ai été devancé assez rapidement..

Sinon pour apporter une précision plus ou moins en rapport avec l'anecdote. Le nom malaria vient de "mal aria" signifiant mauvais air, la maladie venant des marais.
Source : SCMB
du coup l ianecdote est plutot eronnée.... d ailleurs dans les sources on ne parle pas du tout de mauvais air :D ...