Henri V bouilli à Vincennes

Proposé par
le
dans

En 1422, la cuisine du donjon du château de Vincennes fut témoin d'une scène surprenante : après son décès, on y fit bouillir le roi d'Angleterre Henri V (après l'avoir tronçonné), tout comme un vulgaire pot-au-feu ! La lenteur des transports et l'absence de congélateur empêchait de rapatrier le corps complet à Londres, et avec la cuisson on put récupérer les os et les expédier.

Un autre personnage de l'histoire, Bertrand Duguesclin, subit en 1380 le même sort pour les mêmes raisons. On raconte même que les moines qui firent bouillir Duguesclin, envoyèrent à la cour la note des frais de cuisson.


Commentaires préférés (3)

Les débuts d' Un Diner Presque Parfait.
Le thème ? La Royauté ...

Posté le

unknown

(263)

Répondre

Tronçonner = couper par tronçon. La tronçonneuse n'est qu'un outil pour tronçonner mais il y en a bien d'autres : la scie par exemple.

Posté le

unknown

(194)

Répondre


Tous les commentaires (62)

Les débuts d' Un Diner Presque Parfait.
Le thème ? La Royauté ...

Posté le

unknown

(263)

Répondre

Ok ils ont expédié les os, mais quid de la viande ? Vous aimez le roi ? Oui ? Alors reprenez en un morceau...

Posté le

unknown

(70)

Répondre

Trash ! On est gâté question cuisine en ce moment !

Posté le

unknown

(8)

Répondre

J'ai du mal a croire qu'un roi a pu etre traité comme ca, surtout a cette époque ou la religion avait une grande place, et les funeraille d'un defunt etait tres importante d'autant plus pour un roi... Mais admettont.

Posté le

unknown

(15)

Répondre

C'est pour ça que les anglais ne nous aiment pas... ;)

Posté le

unknown

(14)

Répondre

Mais comment a t on pu " tronçonner " le roi vu que y avait pas de tronçonneuse a l époque?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Tronçonner = couper par tronçon. La tronçonneuse n'est qu'un outil pour tronçonner mais il y en a bien d'autres : la scie par exemple.

Posté le

unknown

(194)

Répondre

Il s'agissait pour l'époque du seul moyen de rendre le corps du roi a l'Angleterre sans les désagrément de la putréfaction pendant le voyage. Les français ne maitrisait pas la momification. Cet acte met également un terme définitif à l'occupation anglaise.

Posté le

unknown

(27)

Répondre

J'vous mets quoi avec le Roi?
Ketchup? Mayo?

Posté le

unknown

(31)

Répondre

EFFECTIVEMENT C etait bien avant l invention des soins de conservation moderne inventé par jean Nicolas Gannal
on parle de thanatopraxie....

Avant j'étais "embaumeur" ou plutot Thanatopracteur

Posté le

unknown

(14)

Répondre

C'est pour cette raison que les rois ont généralement 3 gisants (gisant= statut du roi défunt représenté allongé) : un gisant de corps (à Saint Denis pour les rois de France), un gisant de cœur où on plaçait leur cœur généralement sur leur lieux de naissance et un gisant d'entrailles sur leur lieux de décès car on les retirait tout de suite après la mort (car premiers tissus à de décomposer).
Pour différencier les trois gisants, celui de cœur a un cœur représenté et sur celui d'entrailles, la statut du défunt tient dans sa main sur sa poitrine une poche.
Enfin il faut savoir que la technique des drapés des tissus était maitrisée que sur des sujets debouts et non allongés. Donc sur les gisants les plis des tissus ne correspondent pas à la position du sujet.

Posté le

unknown

(42)

Répondre

Merci pour les précisions GFH. Quoiqu'il en soit ca donne envie de bouchées a la reine... No comment...

Posté le

unknown

(17)

Répondre

Je suis étonné, des procédés de conservation sont connus depuis des siècles et il m'a semblé voir dans un reportage que certaines méthodes étaient connues depuis le XIII siècle. Mais je peux peut être me gourer....

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Bourg la reine ! et Choisy le roi ! :)

Posté le

unknown

(13)

Répondre