Un président américain a bien failli être élu à l'unanimité

Proposé par
le
dans

Les États ont été disputés lors des dernières élections présidentielles aux États-Unis, mais cela n'a pas toujours été le cas : lors de l'élection de 1984, le président sortant Ronald Reagan a failli remporter l'intégralité des États américains. Il ne lui manqua que 4000 voix dans le Minnesota pour remporter les 50 États.

Sa victoire fut nette et lui conféra 98% du collège électoral.


Commentaires préférés (3)

Cette victoire reste a relativiser puisqu'il n'a eu "que" 58,8 % des votes populaires

a écrit : A croire que les états unis sont fascinés par les guignols... il te reste plus qu'a devenir ricain et t'es direct a la maison blanche.

a écrit : Et à noter que ton ami à pomper sur hitler qui voulait rendre sa grandeur à l allemagne Point Godwin avant même le débat ! Bravo !


Tous les commentaires (46)

Cette victoire reste a relativiser puisqu'il n'a eu "que" 58,8 % des votes populaires

Les dictateurs font encore mieux malheureusement..

Posté le

android

(0)

Répondre

À noter que notre ami Trump s'est inspirée du slogan de campagne de Reagan : Make America Great Again.

Posté le

android

(16)

Répondre

A croire que les états unis sont fascinés par les guignols...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : À noter que notre ami Trump s'est inspirée du slogan de campagne de Reagan : Make America Great Again. Et à noter que ton ami à pomper sur hitler qui voulait rendre sa grandeur à l allemagne

Posté le

android

(0)

Répondre

Ça doit faire du bien à l'égo ! En revanche pour son adversaire...

a écrit : A croire que les états unis sont fascinés par les guignols... il te reste plus qu'a devenir ricain et t'es direct a la maison blanche.

a écrit : Et à noter que ton ami à pomper sur hitler qui voulait rendre sa grandeur à l allemagne Point Godwin avant même le débat ! Bravo !

Un score soviétique aux US... Insolite.

Posté le

android

(4)

Répondre

La voix du peuple (démocratie), est un système beaucoup plus complexe qu'on ne l'imagine, les modes de scrutin peuvent modifier complètement les résultats de vote.
Il s'agit de simples mathématiques et je vous invite à regarder cette excellente vidéo, les résultats sont troublants ... vous avez cru être en démocratie ?
www.koreus.com/video/albert-politique-election.html

a écrit : Et à noter que ton ami à pomper sur hitler qui voulait rendre sa grandeur à l allemagne Bien tenté l'ami mais non. Ce slogan était celui d'Harding (successeur de Woodrow Wilson après la première guerre). En effet, après le fiasco des 14 points de Wilson (que les vainqueurs n'ont pas respecté), les américains se sont voulus protectionnistes et isolationnistes (lors de l'indépendance américaine, Jefferson et Washington on ratifié que les États-Unis n'interviendraient pas dans les conflits européens). C'est un slogan populiste mais ancré profondément dans la culture des américains.

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : La voix du peuple (démocratie), est un système beaucoup plus complexe qu'on ne l'imagine, les modes de scrutin peuvent modifier complètement les résultats de vote.
Il s'agit de simples mathématiques et je vous invite à regarder cette excellente vidéo, les résultats sont troublants ... vous avez cr
u être en démocratie ?
www.koreus.com/video/albert-politique-election.html
Afficher tout
Tu te contredis...
Oui la démocratie est beaucoup plus complexe que ce que l'on pense généralement, parce qu'elle est plurielle, comme tu le dis il y a plein de façon de la pratiquer. Donc pourquoi finir par faire du mélodrame en disant qu'on n'est pas en démocratie alors même que tu as dis avant qu'il y a plein de façon de l'appréhender ?

Posté le

android

(2)

Répondre

Je n'ai pas bien compris :
- Le concept de "voter pour un président sortant" ?
- Pourquoi ces 98% se transforme en 58%? Faut savoir messieurs les ricains
- cette histoire de "j'ai plus de voix que toi, mais c'est toi qui gagne quand même".....

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : il te reste plus qu'a devenir ricain et t'es direct a la maison blanche. À moins d'être né sur le territoire des États-Unis c'est impossible.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Cette victoire reste a relativiser puisqu'il n'a eu "que" 58,8 % des votes populaires Un peu comme avec Trump qui gagne les élections malgré un nombre de votes globalement inférieur à Clinton.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je n'ai pas bien compris :
- Le concept de "voter pour un président sortant" ?
- Pourquoi ces 98% se transforme en 58%? Faut savoir messieurs les ricains
- cette histoire de "j'ai plus de voix que toi, mais c'est toi qui gagne quand même".....
Le système d'élection est très particulier. Elle se fait État par État. Dans chaque État, le candidat qui a le plus grand nombre de votes (pas besoin de la majorité) des "petits" électeurs remporte la totalité des votes des grands électeurs.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je n'ai pas bien compris :
- Le concept de "voter pour un président sortant" ?
- Pourquoi ces 98% se transforme en 58%? Faut savoir messieurs les ricains
- cette histoire de "j'ai plus de voix que toi, mais c'est toi qui gagne quand même".....
- Le président sortant, c'est celui qui quitte son poste. Or, il peut se répresenter à sa propre succession, dans ce cas, on vote pour le président sortant, et le président sortant pourra être ré-élu.

- Les États-Unis ont un système de vote aux antipodes du notre. En France, le président est élu au suffrage universel direct : la population vote directement pour son candidat. Aux EU c'est différents : dans chaque État, les citoyens vont élire de "Grands électeurs". Chaque État à un nombre de grand électeurs qui lui est attribué, et le parti qui obtiens la majorité remporte la mise. Ensuite, les grands électeurs se réunissent, et élisent, entre eux, le président. Bien entendu, les grands électeurs votent en général pour le candidat qu'ils avaient soutenus durant la campagne (ils en ont parfois l'obligation légale), c'est pour ça que dès la fin du vote populaire, on peut déjà savoir qui sera élu président par les grands électeurs.
Ainsi, Reagan a obtenu 98% des votes des grands électeurs, ces grand électeurs n'ont été élu, eux, "que" par 58% de la population.
(58% étant quand même un trèèès bon score)

- C'est la conséquence directe du principe "celui qui à la majorité dans un État remporte la mise" : On peut gagner de justesse dans certains États et se faire écraser dans d'autre.

a écrit : A croire que les états unis sont fascinés par les guignols... euh.... la France en a bien élu un il y a 4 ans et demi.

A la fin Reagan fut un des meilleurs président de l'Histoire US, travaillant avec Gorbachev et mis fin à la Guerre Froide.

Posté le

android

(6)

Répondre