L'euro n'a pas augmenté les prix de manière spectaculaire

Proposé par
le

Contrairement à ce que l'on entend souvent, le pouvoir d'achat n'a pas baissé de manière spectaculaire avec le passage à l'Euro. Les prix n'ont pas évolué de manière significative par rapport aux autres années, et les études estiment que le passage à l'euro n'a été responsable que d'une hausse de 0,1 à 0,3% des prix.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Avec ces sources, pas étonnant que j'ai l impression que ce soit complètement tronqué. Parce que Germaine qui m'assure que sa baguette de pain a augmentée, juré craché, à cause et uniquement à cause de l'euro j'imagine que c'est une source fiable !

Posté le

android

(157)

Répondre

a écrit : C'est vrai que la baguette était à 80 centimes en 2002, et qu'aujourd'hui, 15 ans après, elle est toujours aux alentours de 80 centimes; le problème, en 2002, nous étions en francs, aujourd'hui en euros, soit un peu plus de 6 fois plus (ce qui donne la baguette aux alentours de 5 francs); sinon, c'est vrai c'est pareil ... Afficher tout Hum tu connais le principe de pouvoir d'achat ? Si les salaires suivent l'augmentation des prix alors il reste constant ce qui est bien dit dans l'anecdote

Enfin cette anecdote ! Il y a en effet ce lieu commun qui dit que l’euro est responsable en grande partie de la hausse des prix, le souci c’est qu’une large partie de la population ne connaît pas le principe de l’inflation (les prix augmentent de manière mécanique, notamment à cause de la dépréciation monétaire).

J’ai déjà lu dans un des commentaires que pourtant « ils l’ont dit aux infos ». Qu’on soit très clair : pour comprendre les principes économiques de base, il ne faut pas regarder les infos, qui plutôt que d’effectuer des reportages sérieux sur le sujet préfèrent, comme je l’ai vu l’autre jour, nous parler des prénoms d’enfants à la mode (clin d’œil clin d’œil TF1).

Plutôt que d’écouter bêtement les infos, il vaut mieux acheter un livre d'économie de base sur Amazon et apprendre un peu à réfléchir par soi-même. Dans ce cas précis on peut aussi aller directement sur le site de l’INSEE qui dispose de quantités de données en la matière, notamment sur l’IPC (indice des prix à la consommation) qui nous montre l’évolution des prix depuis 1990 :
www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries?idbank=001763866&codeGroupe=1743
(Cliquez sur l'onglet "Graphique" c'est plus parlant qu'un tableau de chiffres).

Si vous voyez une quelconque évolution plus ou moins forte après la mise en circulation de l’euro en 2002, faites-moi signe ! Les seules évolutions un peu marquantes que l’on voit sont en 2001 et en 2008 dû aux deux crises financières (bulle internet et crise des subprimes). La courbe est une jolie courbe LINEAIRE (pour les matheux vous pouvez essayer de faire un ajustement linéaire sur Excel) qui montre que l’évolution des prix est donc stable.

Je ne dis pas que l’euro c’est super, et d’ailleurs mon message est purement apolitique. Ça m’agace juste de lire des bêtises et des lieux communs non-argumentés (le niveau d'économie du français lambda est à mon sens le même que le niveau d'anglais, c'est-à-dire à ras les pacrettes).

Le gros souci est que l'on a trop souvent tendance à raisonner via des tautologies ou de purs sophismes, alors que l'économie est une discipline complexe (Alfred NOBEL n'a pas créé de prix Nobel dans cette discipline car il la jugeait trop complexe). Exemple de sophisme ou de tautologie :

- L’euro a été émis en 2002
- Depuis 2002 les prix ont augmenté
- La hausse des prix est donc dû à l’émission de l’euro

C’est un mode de pensé basique qui ne prouve rien du tout, et qui malheureusement est affreusement répendu notamment en politiquevet en économie. Ça permet de raisonner par l'exemple et de dégager des vérités à partir d'observations, sauf que ce sont les exemples qui doivent découler d'une pensé plus large et non l'inverse. On peut faire pareil avec moi :

- Je suis né le 17 janvier 1994 (c’est bientôt mon anniversaire !)
- Depuis le 17 janvier 1994 les prix ont augmenté
- Donc Wafeul est responsable de la hausse des prix

On ne peut pas avoir de débat sérieux sans avoir un minimum de connaissances sur le sujet, notamment sur l’inflation et la dépréciation monétaire (c’est la même chose lorsque les gens s’offusquent quand le taux du livret A baisse, alors qu’un livret A à 0,5 % rapporte exactement la même chose qu’un livret A à 10 %).

Une petite vidéo assez amusante qui montre la méconnaissance de certains, ou un faux journaliste fait signer une pétition à des passants pour "augmenter l'inflation à 100%" ahahah
youtu.be/vJtS9CuyuaU

Pour ce qui est de savoir si les salaires ont globalement suivi l'évolution des prix après l'euro, ceci est un autre débat (qui n'a rien à voir avec l'euro en l'occurence).

Posté le

android

(264)

Répondre


Tous les commentaires (202)

Avec ces sources, pas étonnant que j'ai l impression que ce soit complètement tronqué.

a écrit : Avec ces sources, pas étonnant que j'ai l impression que ce soit complètement tronqué. Parce que Germaine qui m'assure que sa baguette de pain a augmentée, juré craché, à cause et uniquement à cause de l'euro j'imagine que c'est une source fiable !

Posté le

android

(157)

Répondre

C'est vrai que la baguette était à 80 centimes en 2002, et qu'aujourd'hui, 15 ans après, elle est toujours aux alentours de 80 centimes; le problème, en 2002, nous étions en francs, aujourd'hui en euros, soit un peu plus de 6 fois plus (ce qui donne la baguette aux alentours de 5 francs); sinon, c'est vrai c'est pareil ...

Posté le

android

(42)

Répondre

a écrit : C'est vrai que la baguette était à 80 centimes en 2002, et qu'aujourd'hui, 15 ans après, elle est toujours aux alentours de 80 centimes; le problème, en 2002, nous étions en francs, aujourd'hui en euros, soit un peu plus de 6 fois plus (ce qui donne la baguette aux alentours de 5 francs); sinon, c'est vrai c'est pareil ... Afficher tout Hum tu connais le principe de pouvoir d'achat ? Si les salaires suivent l'augmentation des prix alors il reste constant ce qui est bien dit dans l'anecdote

a écrit : Avec ces sources, pas étonnant que j'ai l impression que ce soit complètement tronqué. En espérant que SCMB ne se transforme pas en Facebook, Il serait quand même préférable de contredire ces sources en en amenant de nouvelles.

a écrit : se-preparer-aux-crises.fr/wp-content/uploads/2012/10/hausse-des-produits-alimentaires-depuis-10-ans1.jpg

Ça résume à peu près rien que sur l'alimentaire..
Rien ne prouve la véracité de ma source mais je la pense plus proche de la réalité que l'Anecdote.
Cette infographie ne prend pas en compte la variation du pouvoir d'achat, elle est donc inutile.

La seule chose que ça prouve à mon sens, c'est que vous partagez une info qui confirme ce que vous penser déjà plutôt que de comprendre ce qui se passe en réalité.

C'est ce qu'on appelle l'inflation... Qui existe toujours un peu !

Les amateurs d'automobiles le savent : en regardant les prix de voitures comparables d'il y a cinq ou six ans, on s'aperçoit que les prix ont quand même changé !

Posté le

android

(7)

Répondre

L'inflation ça vous dit quelque chose?
Desolé de ne pas avoir la source mais entendu aux infos...
En 2010 depuis le passage à l'euro, le panier de la ménagère à augmenté:
Le lait +35% (le produit qui a augmenté le moins)
La viande +50%
Le carburant +80%....
Le smic +16%... autrement dit, comment appauvrir une population??
Et le salaire d'un grand patron +20% mais ça c est en 1an...lol

a écrit : Hum tu connais le principe de pouvoir d'achat ? Si les salaires suivent l'augmentation des prix alors il reste constant ce qui est bien dit dans l'anecdote Mais les salaires non pas bougés ils ont juste été convertis

a écrit : Cette infographie ne prend pas en compte la variation du pouvoir d'achat, elle est donc inutile.

La seule chose que ça prouve à mon sens, c'est que vous partagez une info qui confirme ce que vous penser déjà plutôt que de comprendre ce qui se passe en réalité.
J'entends bien la comparaison avec le pouvoir d'achat, mais je ne pense pas que les salaires aient eu une inflation de 100%.

a écrit : C'est vrai que la baguette était à 80 centimes en 2002, et qu'aujourd'hui, 15 ans après, elle est toujours aux alentours de 80 centimes; le problème, en 2002, nous étions en francs, aujourd'hui en euros, soit un peu plus de 6 fois plus (ce qui donne la baguette aux alentours de 5 francs); sinon, c'est vrai c'est pareil ... Afficher tout Il ne faut pas oublier que la notion de valeur de la monnaie. L'euro d'aujourd'hui ne vaut plus l'euro de 2002. L'effritement monétaire a été encore plus spectaculaire avec les frans et les anciens francs. À titre d'exemple un franc d'avant le choc pétrolier équivaut à un euro d'aujourd'hui. Donc au lieu de s'attarder sur des prix assez symbolique comme celui de la baguette de pain. Germaine ferait mieux de constater la dégradation monétaire qu'a subit le franc avant de penser à celle de l'euro, qui en 10 ans n'a même pas baissé de 10%.

Un site de l'Insee permet de comparer et de convertir des anciens francs, des nouveaux francs et des euros suivant les années. Ces données ont donc toujours été connus dans le domaine économique, l'erreur est donc politique et androgogique, puisque sur les tickets de caisse, la conversion d'1€=6,5F est toujours précisé.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Hum tu connais le principe de pouvoir d'achat ? Si les salaires suivent l'augmentation des prix alors il reste constant ce qui est bien dit dans l'anecdote Ma mère gagnait 18 000 francs et elle est passée à 2900 euros?rien n'as bougé

a écrit : Ma mère gagnait 18 000 francs et elle est passée à 2900 euros?rien n'as bougé Le smic a pris 18% entre 2000 et 2004. J'avoue que je suis incapable de savoir l'évolution générale des salaires et que chaque profession a dû réagir différemment au passage à l'euro et que certains ont en profité pour volontairement diminué les salaires.
Ce qu'il faut retenir dans tout ça c'est que l'évolution des prix et salaires est un phénomène très compliqué et déterminé par de nombreux facteurs et pas seulement par un changement de monnaie ;)

"Franchement, Mme Lambda, je vous trouve eu peu de mauvaise foi : vous me dites que c'est de plus en plus dur de boucler les fins de mois ? Allons bon... Vous voyez ce graphique ? Et bien il dit tout l'inverse. Je ne sais pas quelle preuve il vous faut de plus...
Hâaah..., moi, économiste, vous me faites un peu rigolez avec vos considérations subjectives... puisqu’on vous dit que tout va bien !!! Allez regarder la télé vous comprendrez mieux. "

a écrit : Hum tu connais le principe de pouvoir d'achat ? Si les salaires suivent l'augmentation des prix alors il reste constant ce qui est bien dit dans l'anecdote Sauf que les salaires n'ont pas augmenté proportionnellement à la hausse des prix...La faute aux charges sociales trop lourdes sur les salaires...

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : "Franchement, Mme Lambda, je vous trouve eu peu de mauvaise foi : vous me dites que c'est de plus en plus dur de boucler les fins de mois ? Allons bon... Vous voyez ce graphique ? Et bien il dit tout l'inverse. Je ne sais pas quelle preuve il vous faut de plus...
Hâaah..., moi, économiste, vous m
e faites un peu rigolez avec vos considérations subjectives... puisqu’on vous dit que tout va bien !!! Allez regarder la télé vous comprendrez mieux. " Afficher tout
On peut être sarcastique autant qu'on veut, cela ne change rien au fait qu'une observation profane et subjective est le niveau zéro de la preuve scientifique.
Ce qui n'empêche pas certaines personnes, politiques au premier rang, d'utiliser l'argument de l'avis de M. Toutlemonde comme quelque chose de fiable. "Tout le monde sait que", "Les français savent très bien que"... Et bien non, ça ne vaut rien comme argument.

Posté le

android

(23)

Répondre

Enfin cette anecdote ! Il y a en effet ce lieu commun qui dit que l’euro est responsable en grande partie de la hausse des prix, le souci c’est qu’une large partie de la population ne connaît pas le principe de l’inflation (les prix augmentent de manière mécanique, notamment à cause de la dépréciation monétaire).

J’ai déjà lu dans un des commentaires que pourtant « ils l’ont dit aux infos ». Qu’on soit très clair : pour comprendre les principes économiques de base, il ne faut pas regarder les infos, qui plutôt que d’effectuer des reportages sérieux sur le sujet préfèrent, comme je l’ai vu l’autre jour, nous parler des prénoms d’enfants à la mode (clin d’œil clin d’œil TF1).

Plutôt que d’écouter bêtement les infos, il vaut mieux acheter un livre d'économie de base sur Amazon et apprendre un peu à réfléchir par soi-même. Dans ce cas précis on peut aussi aller directement sur le site de l’INSEE qui dispose de quantités de données en la matière, notamment sur l’IPC (indice des prix à la consommation) qui nous montre l’évolution des prix depuis 1990 :
www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries?idbank=001763866&codeGroupe=1743
(Cliquez sur l'onglet "Graphique" c'est plus parlant qu'un tableau de chiffres).

Si vous voyez une quelconque évolution plus ou moins forte après la mise en circulation de l’euro en 2002, faites-moi signe ! Les seules évolutions un peu marquantes que l’on voit sont en 2001 et en 2008 dû aux deux crises financières (bulle internet et crise des subprimes). La courbe est une jolie courbe LINEAIRE (pour les matheux vous pouvez essayer de faire un ajustement linéaire sur Excel) qui montre que l’évolution des prix est donc stable.

Je ne dis pas que l’euro c’est super, et d’ailleurs mon message est purement apolitique. Ça m’agace juste de lire des bêtises et des lieux communs non-argumentés (le niveau d'économie du français lambda est à mon sens le même que le niveau d'anglais, c'est-à-dire à ras les pacrettes).

Le gros souci est que l'on a trop souvent tendance à raisonner via des tautologies ou de purs sophismes, alors que l'économie est une discipline complexe (Alfred NOBEL n'a pas créé de prix Nobel dans cette discipline car il la jugeait trop complexe). Exemple de sophisme ou de tautologie :

- L’euro a été émis en 2002
- Depuis 2002 les prix ont augmenté
- La hausse des prix est donc dû à l’émission de l’euro

C’est un mode de pensé basique qui ne prouve rien du tout, et qui malheureusement est affreusement répendu notamment en politiquevet en économie. Ça permet de raisonner par l'exemple et de dégager des vérités à partir d'observations, sauf que ce sont les exemples qui doivent découler d'une pensé plus large et non l'inverse. On peut faire pareil avec moi :

- Je suis né le 17 janvier 1994 (c’est bientôt mon anniversaire !)
- Depuis le 17 janvier 1994 les prix ont augmenté
- Donc Wafeul est responsable de la hausse des prix

On ne peut pas avoir de débat sérieux sans avoir un minimum de connaissances sur le sujet, notamment sur l’inflation et la dépréciation monétaire (c’est la même chose lorsque les gens s’offusquent quand le taux du livret A baisse, alors qu’un livret A à 0,5 % rapporte exactement la même chose qu’un livret A à 10 %).

Une petite vidéo assez amusante qui montre la méconnaissance de certains, ou un faux journaliste fait signer une pétition à des passants pour "augmenter l'inflation à 100%" ahahah
youtu.be/vJtS9CuyuaU

Pour ce qui est de savoir si les salaires ont globalement suivi l'évolution des prix après l'euro, ceci est un autre débat (qui n'a rien à voir avec l'euro en l'occurence).

Posté le

android

(264)

Répondre

a écrit : Hum tu connais le principe de pouvoir d'achat ? Si les salaires suivent l'augmentation des prix alors il reste constant ce qui est bien dit dans l'anecdote Smic entre 2002 et 2017 +50%
Baguette entre 2002 et 2017 +600%

Le soucis c'est qu'ils prennent un pouvoir d'achat "moyen" en gros ils vont inclure dans le panier des gros objets types télé ou téléphones portable etc. Le problème c'est que si notre pouvoir d'achat moyen n'a pas beaucoup diminué c'est parce que les produits de bases ont tres fortement augmenté et les produits de luxe tres fortement diminué. Du coup les plus pauvres sont toujours plus pauvres et les plus riches ont encore plus de pouvoir d'achat