La caudalie, unité de mesure de la longueur en bouche du vin

Proposé par
le

Les oenologues peuvent déterminer la qualité d'un vin par de nombreux critères, dont la longueur en bouche (durée durant laquelle on perçoit les arômes du vin lorsqu'il n'est plus en bouche). Il existe une unité pour la mesurer : la caudalie, qui vaut une seconde de longueur en bouche. Les vins sont de qualité à partir de 6 caudalies, et deviennent exceptionnels au-delà de 10.

Caudalie est également une marque bien connue de cosmétiques issus de produits de la vigne.


Commentaires préférés (3)

En même temps si une caudalie équivaut à une seconde, autant parler d'une seconde. Je ne vois l'utilité d'inventer un autre mot

Posté le

unknown

(144)

Répondre

Exactement, on sait alors tout de suite de quoi on parle.

Posté le

unknown

(144)

Répondre

Parce que au lieu de dire 'il dure x secondes en bouche', tu peux dire 'x caudalies'. De 6 mots, tu passes a 2, et en plus, tu gagnes en précision. J'ai souvent affaire a des gens qui disent "mais pourquoi les médecins parlent dans un jargon incompréhensible ?" la réponse est simple : à chaque mot, sa définition, et inversement. Pour exemple, au lieu de dire 'il a bobo de l'interieur du ventre parce que le bout de tube digestif qui dépasse a droite s'est inflammé puis a fait un trou", tu dis "péritonite appendiculaire". Plus rapide, plus précis. Dernier exemple : on vous a appris étant plus petit que l'on pouvait remplacer "bout de carton avec des feuilles de papier a l'intérieur sur lesquelles il y a des symboles qui disent quelque chose" par "livre".
//// Je me répète, chaque mot a sa définition, et inversement. Ça n'est pas parce que vous (je) ne le connaissez pas qu'il n'est pas utile. C'est ce qui fait la beauté de la langue !

Posté le

unknown

(577)

Répondre


Tous les commentaires (41)

En même temps si une caudalie équivaut à une seconde, autant parler d'une seconde. Je ne vois l'utilité d'inventer un autre mot

Posté le

unknown

(144)

Répondre

Parce que chaque chose à son jargon. Faut pas chercher plus loin

Posté le

unknown

(42)

Répondre

Exactement, on sait alors tout de suite de quoi on parle.

Posté le

unknown

(144)

Répondre

Parce que au lieu de dire 'il dure x secondes en bouche', tu peux dire 'x caudalies'. De 6 mots, tu passes a 2, et en plus, tu gagnes en précision. J'ai souvent affaire a des gens qui disent "mais pourquoi les médecins parlent dans un jargon incompréhensible ?" la réponse est simple : à chaque mot, sa définition, et inversement. Pour exemple, au lieu de dire 'il a bobo de l'interieur du ventre parce que le bout de tube digestif qui dépasse a droite s'est inflammé puis a fait un trou", tu dis "péritonite appendiculaire". Plus rapide, plus précis. Dernier exemple : on vous a appris étant plus petit que l'on pouvait remplacer "bout de carton avec des feuilles de papier a l'intérieur sur lesquelles il y a des symboles qui disent quelque chose" par "livre".
//// Je me répète, chaque mot a sa définition, et inversement. Ça n'est pas parce que vous (je) ne le connaissez pas qu'il n'est pas utile. C'est ce qui fait la beauté de la langue !

Posté le

unknown

(577)

Répondre

Il paraitrait qu'il est possible de parler la langue francaise avec 500 mots.. N'empêche, c'est plus facile de s'exprimer quand on en connait quelques uns de plus !

Posté le

unknown

(37)

Répondre

Bravo Iann-kb !
Et merci à Kim01 pour cette anecdote qui permettra sûrement à beaucoup d'entre nous de se coucher moins bêtes...pour peu qu'ils aient envie de le devenir !

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Il y a aussi en bouche certains critères si il est acide, sucré, neutre, Ect Ect, et ton vin peut bien rester 10sec en bouche, si il est dégueulasse sa te fera pas un vin exceptionnel

Posté le

unknown

(17)

Répondre

Mais de rien ce fut avec plaisir , plaisir d'autant plus intense lorsqu'on se retourne vers son voisin de table le verre à la main " alors d'après toi, combien de caudalies ?" et de voir son air interloqué (... puis de déballer sa science bien entendu ^^ !)
Longue vie a l'art de la Table français !

Posté le

unknown

(26)

Répondre

@albanet > je l'avoue, après relecture, de ma prose, jme suis rendu compte que le ton donné n'était peut être pas le bon.. Pour ma décharge, je dois dire que j'aime pas du tout que les 2premiers commentaires dénigrent le Job du mec qui s'est emmerdé a poster une anecdote. Par ailleurs, je n'aime pas non plus que l'on s'attaque a toute une branche d'activité en disant "ils sont cons quand meme a se compliquer la vie, tous ces cons d'oenologues". Et enfin, je reprecise que cette situation m'arrive très fréquemment dans le domaine hospitalier, ou on nous dit "sont cons, ces medecins, infirmier, aides soignants a se compliquer la vie". La langue francaise est magnifique, et vaut le coup d'être approfondie. Tout métier a son 'jargon', qui ne sont jamais que des mots qui leurs sont utiles, même s'ils ne sont pas pour la population générale. Je connaissais un type travaillant dans le textile ayant plusieurs dizaines, voire centaines de façons de détailler la couleur 'bleue'. Peu utile pour le commun des mortels (dont moi), c'est pas pour ça que le mot n'existe pas, ou n'est pas utile, ou que j'irai cracher sur les teinturiers.

Posté le

unknown

(35)

Répondre

Et pardon pour les fautes d'accord.

Posté le

unknown

(4)

Répondre

@ lann kb : 100% d'accord avec toi !

Posté le

unknown

(4)

Répondre

Je suis bien d'accord avec tes idées lann

Posté le

unknown

(5)

Répondre

J'ai un peu de mal avec l'oenologie comme science exacte... Saviez vous qu'un blindtest a été mené avec deux fois le même vin, simplement présenté la première fois comme un grand cru, très cher, et la seconde comme un simple vin de table bas de gamme ? Je vous le donne en mille, les testeurs, pourtant chevronnés, ont jugé la première bouteille excellente, et la deuxième, mauvaise. Et dire qu'on invente des unités pour quantifier la qualité d'un vin ! Chiffrons-la en dollars, puisque c'est ce qui semble jouer le plus !

Posté le

unknown

(16)

Répondre

Science exacte probablement pas malgré tout ton expérience n était surement pas faite avec un vin de table...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Après recherche je constate que l expérience n est pas aussi tranché que ce que tu décris. 1) il s agit d' étudiants donc pas aussi chevronné que Ca et 2) certains ont découvert la supercherie ( probablement les plus "chevronnés" ;)) ) ...

Posté le

unknown

(16)

Répondre

Bien d'acc avec lan_kb.
Merci pour l'anecdote :)

Posté le

unknown

(0)

Répondre