Le champagne brut a été inventé pour les Anglais

Proposé par
le
dans

La tradition de boire le champagne en apéritif nous vient d'une demande des Anglais qui réclamèrent au XIXe siècle un vin qui se boit autrement qu'en dessert. À cette époque, partout ailleurs, on préfère un vin très sucré. Suite à la demande anglaise, Pommery invente en 1874 le champagne brut qui eut un succès immédiat.


Commentaires préférés (3)

Ils ont aussi, avec les Hollandais et les Scandinaves, poussé à la diffusion du cognac, initialement parce qu'il restait inaltérable lors du transport, et ce, sous un faible volume. Il était destiné, en principe, à être dilué à la livraison pour "reconstituer" du vin. "Brandy" vient de "brandevin", vin brûlé. La Charente a connu un grand essor grâce aux accords avec Napoléon III. Et la devise d'une grande marque est, outre-Manche est sans rancune: "The Brandy of Napoleon (I)".

C'est en goutant le café anglais que j ai compris pourquoi ils buvaient beaucoup de thé ;)

Posté le

android

(103)

Répondre

a écrit : Le champagne qui, soit dit en passant, est un vin de qualité plus que médiocre. Son succès tient surtout au fait qu'il soit associé à la fête et au luxe "Un vin de qualité plus que médiocre" ? Cela ne veut strictement rien dire...
Quant à généraliser sur une région entière de production, on atteint des sommets !

Si je te dis "le Bordeaux est du bon vin", tu es d'accord ?
J'espère pas !
La Champagne, comme le Bordeaux, le Roussillon ou bien la Rioja en Espagne comme l'Oregon aux USA produisent de la piquette infâme à 2€ comme des bouteilles fâmeuses à 500€, et entre les deux recèlent de pépites à 10€ comme de bouteilles à 30€ qui n'en vaudraient pas le quart.

Il est impossible de généraliser le comportement comme le talent de quelques producteurs/maisons à l'ensemble d'une région, c'est la première chose à savoir sur le vin.


Tous les commentaires (47)

Ils ont aussi, avec les Hollandais et les Scandinaves, poussé à la diffusion du cognac, initialement parce qu'il restait inaltérable lors du transport, et ce, sous un faible volume. Il était destiné, en principe, à être dilué à la livraison pour "reconstituer" du vin. "Brandy" vient de "brandevin", vin brûlé. La Charente a connu un grand essor grâce aux accords avec Napoléon III. Et la devise d'une grande marque est, outre-Manche est sans rancune: "The Brandy of Napoleon (I)".

Il y a aussi la publicité insidieuse dans les films. Dès les années 1930, une vedette de cinéma se doit de consommer du champagne (et fumer), ce qui apprend à l'associer à luxe, calme, et volupté (cf. poème de Baudelaire et tableau de Matisse). Qu'une bouteille soit reconnaissable, par sa forme et même son étiquette, n'est pas innocent. Plus récemment, les boissons préférées de James Bond faisaient l'objet de tractations se chiffrant en dizaines de milliers de dollars par film.

C'est en goutant le café anglais que j ai compris pourquoi ils buvaient beaucoup de thé ;)

Posté le

android

(103)

Répondre

Le champagne qui, soit dit en passant, est un vin de qualité plus que médiocre. Son succès tient surtout au fait qu'il soit associé à la fête et au luxe

a écrit : Le champagne qui, soit dit en passant, est un vin de qualité plus que médiocre. Son succès tient surtout au fait qu'il soit associé à la fête et au luxe "Un vin de qualité plus que médiocre" ? Cela ne veut strictement rien dire...
Quant à généraliser sur une région entière de production, on atteint des sommets !

Si je te dis "le Bordeaux est du bon vin", tu es d'accord ?
J'espère pas !
La Champagne, comme le Bordeaux, le Roussillon ou bien la Rioja en Espagne comme l'Oregon aux USA produisent de la piquette infâme à 2€ comme des bouteilles fâmeuses à 500€, et entre les deux recèlent de pépites à 10€ comme de bouteilles à 30€ qui n'en vaudraient pas le quart.

Il est impossible de généraliser le comportement comme le talent de quelques producteurs/maisons à l'ensemble d'une région, c'est la première chose à savoir sur le vin.

a écrit : Le champagne qui, soit dit en passant, est un vin de qualité plus que médiocre. Son succès tient surtout au fait qu'il soit associé à la fête et au luxe Un fin connaisseur à ce que je vois.
C est la mentalité "je deteste tout ce qui est populaire pour être special" ?

Posté le

android

(46)

Répondre

a écrit : Le champagne qui, soit dit en passant, est un vin de qualité plus que médiocre. Son succès tient surtout au fait qu'il soit associé à la fête et au luxe Dit que tu n'aimes pas au lieu de généraliser tes idées saugrenues !

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Il y a aussi la publicité insidieuse dans les films. Dès les années 1930, une vedette de cinéma se doit de consommer du champagne (et fumer), ce qui apprend à l'associer à luxe, calme, et volupté (cf. poème de Baudelaire et tableau de Matisse). Qu'une bouteille soit reconnaissable, par sa forme et même son étiquette, n'est pas innocent. Plus récemment, les boissons préférées de James Bond faisaient l'objet de tractations se chiffrant en dizaines de milliers de dollars par film. Afficher tout Les sportifs se devaient aussi de boire du champagne... Et notamment sur le Tour de France.(boire de l'eau aurait été bien trop vulgaire pour ces demi-dieux de la route). Certains champions à force de boire ne tenaient plus en selle. D'où cette croyance tenace que ce n'est pas bon de boire pendant l'effort ! C'est seulement le champagne qui aurait dû être déconseillé pendant l'effort !

Posté le

android

(15)

Répondre

Il faut noter aussi que le crémant (ou "mousseux") n'est qu'un champagne venu d'un vignoble non Champenois, donc sans l'appellation contrôlée. Et que le crémant à commencé à être produit lorsque le succès du champagne est devenu important.

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : C'est en goutant le café anglais que j ai compris pourquoi ils buvaient beaucoup de thé ;) C'est ridicule ton commentaire, on parle d'un produit infusé importé donc le même qu'on retrouve à travers le monde. À part la préparation rien ne le rendrait pas bon. Je suis à peu prêt sur que tu pourrais boire ton meilleur café en Angleterre si tu savais où le boire. Ça serait tout aussi stupide qu'un anglais dise que notre thé est dégueulasse, alors qu'on a accès au même produit et même matériel. Tu pourrais appliquer ton expérience sur quelques chose de plus complexe comme la bière ou la fine cuisine, mais sur une infusion c'est limite discriminatoire.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : "Un vin de qualité plus que médiocre" ? Cela ne veut strictement rien dire...
Quant à généraliser sur une région entière de production, on atteint des sommets !

Si je te dis "le Bordeaux est du bon vin", tu es d'accord ?
J'espère pas !
La Champagne, comme le
Bordeaux, le Roussillon ou bien la Rioja en Espagne comme l'Oregon aux USA produisent de la piquette infâme à 2€ comme des bouteilles fâmeuses à 500€, et entre les deux recèlent de pépites à 10€ comme de bouteilles à 30€ qui n'en vaudraient pas le quart.

Il est impossible de généraliser le comportement comme le talent de quelques producteurs/maisons à l'ensemble d'une région, c'est la première chose à savoir sur le vin.
Afficher tout
Tu as raison sur tous les autres vins. Mais concernant le champagne c'est particulier : la demande est plus forte que l'offre, d'où un prix très élevé du raisin. Le marketing et la publicité coûtent également très cher. Le champagne est donc un vin surcoté pour ces raisons. Quand tu achètes un champagne tu payes plus l'image que la qualité en elle-même. Ce qui n'est pas valable pour les autres vins. Ta comparaison avec les autres types de vin ne tient pas.

J'ai peut être mal compris l'anecdote mais il me semble que Veuve Cliquot fait du champagne depuis 1772, il ne serais donc pas le premier sur le marché

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : J'ai peut être mal compris l'anecdote mais il me semble que Veuve Cliquot fait du champagne depuis 1772, il ne serais donc pas le premier sur le marché Certainement pas. Il est cité dès 1200 comme pétillant, un poème à sa louange est écrit en 1320, il commence à devenir en vogue dans la seconde moitié du XVIIème siècle, et on ne fait que perfectionner les méthodes de champagnisation au XVIIIème.

www.champagne.fr/fr/terroir-appellation/histoire-du-vignoble-champenois-et-appellation-champagne/origines-effervescence

a écrit : Certainement pas. Il est cité dès 1200 comme pétillant, un poème à sa louange est écrit en 1320, il commence à devenir en vogue dans la seconde moitié du XVIIème siècle, et on ne fait que perfectionner les méthodes de champagnisation au XVIIIème.

www.champagne.fr/fr/terroir-appellation/histoire-d
u-vignoble-champenois-et-appellation-champagne/origines-effervescence Afficher tout
J'ai sité Veuve Cliquot car c'est le premier qui me venait en tête mais en effet il y en eu sûrement bien avant, la fin de l'anecdote porte à confusion ...

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : C'est ridicule ton commentaire, on parle d'un produit infusé importé donc le même qu'on retrouve à travers le monde. À part la préparation rien ne le rendrait pas bon. Je suis à peu prêt sur que tu pourrais boire ton meilleur café en Angleterre si tu savais où le boire. Ça serait tout aussi stupide qu�39;un anglais dise que notre thé est dégueulasse, alors qu'on a accès au même produit et même matériel. Tu pourrais appliquer ton expérience sur quelques chose de plus complexe comme la bière ou la fine cuisine, mais sur une infusion c'est limite discriminatoire. Afficher tout Le café anglais en regle general n est pas tres bon ! Suffit d y aller pour le savoir c est pas une rumeur, rares sont les bons cafés. Meme si ils ont les meme moyens que nous pour le faire ca n a rien a voir !

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Le champagne qui, soit dit en passant, est un vin de qualité plus que médiocre. Son succès tient surtout au fait qu'il soit associé à la fête et au luxe Merci à @lepetitfou de m'avoir ouvert les yeux sur ce scandale grâce à une analyse très poussé et surtout bien argumenté !!!! Non mais sans déconner...? À mon tour de te faire part de mes analyses: quand on rien à dire et ben on dit rien.

a écrit : "Un vin de qualité plus que médiocre" ? Cela ne veut strictement rien dire...
Quant à généraliser sur une région entière de production, on atteint des sommets !

Si je te dis "le Bordeaux est du bon vin", tu es d'accord ?
J'espère pas !
La Champagne, comme le
Bordeaux, le Roussillon ou bien la Rioja en Espagne comme l'Oregon aux USA produisent de la piquette infâme à 2€ comme des bouteilles fâmeuses à 500€, et entre les deux recèlent de pépites à 10€ comme de bouteilles à 30€ qui n'en vaudraient pas le quart.

Il est impossible de généraliser le comportement comme le talent de quelques producteurs/maisons à l'ensemble d'une région, c'est la première chose à savoir sur le vin.
Afficher tout
Qu'est ce que tu ne comprends pas dans "qualité médiocre" ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Qu'est ce que tu ne comprends pas dans "qualité médiocre" ? C'est la phrase entière qui fait contresens... Vin "de qualité", mais "plus que médiocre" ?
Même sans aller dans les faits (que j'ai démontés ensuite), on est perdu...

a écrit : Tu as raison sur tous les autres vins. Mais concernant le champagne c'est particulier : la demande est plus forte que l'offre, d'où un prix très élevé du raisin. Le marketing et la publicité coûtent également très cher. Le champagne est donc un vin surcoté pour ces raisons. Quand tu achètes un champagne tu payes plus l'image que la qualité en elle-même. Ce qui n'est pas valable pour les autres vins. Ta comparaison avec les autres types de vin ne tient pas. Afficher tout Il y a une sacré différence entre attribuer une qualité médiocre a un produit, et le fait qu'il soit sur côté.
Le champagne vaut bien moins que son prix, c'est un fait. En revanche, dire que c'est un vin de médiocre qualité... autant dire "le fromage c'est juste de la moisissure".

J'ai un doute sur la date et le créateur ... il me semble que c'est au XVII ème siècle par Dom Pérignon.