Le Pentagone a deux fois plus de toilettes que nécessaire

Proposé par
le

Le Pentagone, célèbre bâtiment administratif militaire aux États-Unis, possède un nombre de toilettes élevé : 284, soit deux fois plus que les besoins réels de son personnel. L'explication est tristement historique : c'est en raison des lois sur la ségrégation raciale en vigueur en Virginie lors de la construction du bâtiment, entre 1941 et 1943. Toutefois, une fois le bâtiment terminé, cette séparation ne fut jamais appliquée.


Commentaires préférés (3)

Triste reflet de la réalité de l'époque.
Je suppose qu'ils n'étaient pas embauchés pour les mêmes postes...

Posté le

android

(76)

Répondre

C est plutôt positif finalement. Au pentagone on peut aller chier pénard!

Posté le

android

(152)

Répondre

Je n'accède pas aux sources alors je ne sais pas si elles en parlent. Sacré "machin" le Pentagone... 23 000 personnes y travaillent ; plus de 340 000 m2 de bureau et 28 km de couloirs ! (+ 80 ha de pelouse et presque 10 000 places de parking... Le projet était si pharaonique que c'est la raison pour laquelle il a été construit de l'autre côté du Potomac en Virginie ; pas assez de place sur Washington...
On peut visiter en semaine : mais on n'en voit qu'une infime partie en 1h30. 100 000 visiteurs par an quand même et à certaines périodes il faut réserver 3 mois à l'avance !


Tous les commentaires (30)

Triste reflet de la réalité de l'époque.
Je suppose qu'ils n'étaient pas embauchés pour les mêmes postes...

Posté le

android

(76)

Répondre

C est bien connu, le pipi te saute au visage quand il ne vient pas d un "blanc"...

C est plutôt positif finalement. Au pentagone on peut aller chier pénard!

Posté le

android

(152)

Répondre

a écrit : C est plutôt positif finalement. Au pentagone on peut aller chier pénard! Le rêve de Marshall dans HIMYM !

Je n'accède pas aux sources alors je ne sais pas si elles en parlent. Sacré "machin" le Pentagone... 23 000 personnes y travaillent ; plus de 340 000 m2 de bureau et 28 km de couloirs ! (+ 80 ha de pelouse et presque 10 000 places de parking... Le projet était si pharaonique que c'est la raison pour laquelle il a été construit de l'autre côté du Potomac en Virginie ; pas assez de place sur Washington...
On peut visiter en semaine : mais on n'en voit qu'une infime partie en 1h30. 100 000 visiteurs par an quand même et à certaines périodes il faut réserver 3 mois à l'avance !

En France aussi, j ai déjà entendu dire que chaque membre du gouvernement avait son propre cabinet ;)

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : C est plutôt positif finalement. Au pentagone on peut aller chier pénard! Un exemple de phrase qui si elle est prononcée par un noir prend presque un ton humoristique revanchard (si tenté que ça puisse exister) et qui si prononcée par un blanc reflète tristement l'idéologique ségrégationniste de base

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Un exemple de phrase qui si elle est prononcée par un noir prend presque un ton humoristique revanchard (si tenté que ça puisse exister) et qui si prononcée par un blanc reflète tristement l'idéologique ségrégationniste de base Non il voulait plus dire que tu peu aller au toilette sans jamais attendre, et pas que tu peu y a aller sans jamais croiser une personne d'une autre couleur (du moins j'espère)

Posté le

android

(54)

Répondre

a écrit : Non il voulait plus dire que tu peu aller au toilette sans jamais attendre, et pas que tu peu y a aller sans jamais croiser une personne d'une autre couleur (du moins j'espère) En effet il me semble que c'est de l'humour sur le nombre de toilette plutôt que sur la ségrégation.

Posté le

android

(37)

Répondre

a écrit : Un exemple de phrase qui si elle est prononcée par un noir prend presque un ton humoristique revanchard (si tenté que ça puisse exister) et qui si prononcée par un blanc reflète tristement l'idéologique ségrégationniste de base Je trouve que tu as été la chercher un peu loin cette explication !

J'me suis revu, dans mon ancienne boîte, longé les murs, espérer que ce ne soit pas une heure de pointe, pour finalement me poser aux chiottes, et entendre les gens derrière lâcher des "mais qui peut produire cette odeur !?"

Bah quand t'as qu'une seule chiotte pour 10, y'a fréquemment quelqu'un qui attend, mais un moment, y'a plus le choix, faut en sortir et tenter d'affronter un grand moment de solitude...

Ps: c'était un lendemain de fête...

Posté le

android

(42)

Répondre

a écrit : Un exemple de phrase qui si elle est prononcée par un noir prend presque un ton humoristique revanchard (si tenté que ça puisse exister) et qui si prononcée par un blanc reflète tristement l'idéologique ségrégationniste de base Ouh là... Euh, je l'ai compris au premier degré perso (pour être tranquille aux choottes) ... Je vois même pas comment on peut comprendre ça d'une manière ségrégationniste...

Posté le

android

(49)

Répondre

Mon commentaire est à prendre au premier degré (pour une fois). Quelque soit sa culture ou sa couleur de peau je pense qu on aime la tranquillité pour ce genre de besogne...

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : Mon commentaire est à prendre au premier degré (pour une fois). Quelque soit sa culture ou sa couleur de peau je pense qu on aime la tranquillité pour ce genre de besogne... Ha bah au temps pour moi j'ai l'esprit tordu ;-) à vrai dire qu'il y ai 1 wc ou 500, je ne suis géné que par le fait de passer juste apres quelqu'un, peu m'importe qu'on m'entende ou quoi que ce soit d'autre ! Alors de mon point de vue la tranquillité est toujours au rdv

a écrit : Ouh là... Euh, je l'ai compris au premier degré perso (pour être tranquille aux choottes) ... Je vois même pas comment on peut comprendre ça d'une manière ségrégationniste... Tu ne vois pas comment on peut comprendre le commentaire comme je l'ai fais? L'anecdote parle quand même précisément de ça, alors bon...meme si je me suis fourvoyé en l'occurence, je n'était non plus hors sujet, d'autant qu'à l'écrit, le ton n'y est pas, et il est facile de se méprendre sur le ton que peux prendre quelqu'un

a écrit : Un exemple de phrase qui si elle est prononcée par un noir prend presque un ton humoristique revanchard (si tenté que ça puisse exister) et qui si prononcée par un blanc reflète tristement l'idéologique ségrégationniste de base Mouais... non.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je trouve que tu as été la chercher un peu loin cette explication !

J'me suis revu, dans mon ancienne boîte, longé les murs, espérer que ce ne soit pas une heure de pointe, pour finalement me poser aux chiottes, et entendre les gens derrière lâcher des "mais qui peut produire cette odeur !?"
;

Bah quand t'as qu'une seule chiotte pour 10, y'a fréquemment quelqu'un qui attend, mais un moment, y'a plus le choix, faut en sortir et tenter d'affronter un grand moment de solitude...

Ps: c'était un lendemain de fête...
Afficher tout
Je crois qu'on a tous vécu ça a un moment ou a un autre^^
Y'a ceux qui s'en foutent complètement, y'a ceux qui utilisent des stratagèmes et qui balancent un peu de pshit pshit, y'en a qui utilisent la fameuse technique des 3c (Café, Clope,Caca) le matin et... y'en a une petite partie qui font exprès de bouffer des flageolets où saucisse/lentilles le plus souvent possible! ^^

a écrit : Mon commentaire est à prendre au premier degré (pour une fois). Quelque soit sa culture ou sa couleur de peau je pense qu on aime la tranquillité pour ce genre de besogne... Car comme le disait Hal dans Malcolm: "Même un prince a l'air d'un imbécile quand il est assis sur le trône". ^^
Perso j'avais compris le premier degré. Je me dit souvent que les WC, c'est l'endroit le plus sacré pour l'homme, même un condamné a mort, on attendra qu'il ait fini quoi^^ (enfin, normalement quoi)

Cette anecdote m'en rapelle une autre (je ne sais pas si je l'ai lue ici où vue ailleurs) où vers la même époque, les noirs avaient protesté contre les lois qui leur interdisaient de s'asseoir à l'avant du bus en... ne prenant plus le bus, ce qui avait failli mettre l'entreprise en faillite faute de clients et l'a forcée à réviser ses priorités.
-Le fric, c'est plus important que ce règlement, alors mesdames et messieurs les blancs, si vous voulez continuer à prendre le bus, va falloir faire abstraction de vos préjugés.
-Mais...
-Y'a pas de mais, soit vous la fermez, soit vous marchez.
^^

Commentaire supprimé C'est vrai quoi, partout ailleurs les caméras de surveillance sont là pour filmer les ptits zoziaux en train d'atterrir sur les toits, sauf ici où elles filmaient le parterre. Ça pue le complot gouvernemental du nouvel ordre mondial des chats à plein nez!^^

a écrit : Triste reflet de la réalité de l'époque.
Je suppose qu'ils n'étaient pas embauchés pour les mêmes postes...
Il y a un film sur l'embauche des noirs américains dans la haute sphère du pays qui s'appel Les figures de l'ombre il sortira le 8 mars ...à voir car basé d'un histoire vrai de femme afro américaine qui veulent tafer pour la NASA et ça parle des toilettes noir et blanc justement ...triste passer

Posté le

android

(0)

Répondre